Page 1 sur 5

Le climat de 2016 explique-t-il nos différences !

Publié : mer. 17 août 2016 15:45
par aygues31

Bonjour à tous,

Je lisais certains messages de jardiniers qui se plaignent des délais qu'ils ont du attendre pour commencer à manger des tomates, cette année.
Avec les données météo, je me suis amusé à réaliser quelques calculs, d'apothicaires comme à mon accoutumée ...
J'ai retenu 5 stations météo, assez diverses, pour couvrir nos diverses situations : Nice (03), Brest (29), Toulouse (31), Clermont-Ferrand (63) et le Puy (43).

  • :top: Le site utilisé est intéressant pour ceux qui voudraient se palucher des tableaux pour résumer leur climat
:psyche: La date de plantation des tomates
Nous avons l'habitude d'attendre que le climat soit favorable avant de les installer en plein champ (hors serre). Pour calculer à quelle date cela était possible, en 2016, j'ai retenu une somme de température de 450° (à partir du 15 avril)
Cette somme est tout simplement le résultat de "(mini + maxi)/2" additionnés à partir d'une date donnée.
Cette somme de 450° à partir du 15 avril renseigne autant sur la t° du sol que du climat que les plantes vont trouver lors de leur repiquage en pleine terre.

Quelle date trouve-t-on suivant les 5 stations météo retenues ?[/color][/i]

....Image

Ainsi, afin que les tomates trouvent de bonnes conditions de pousse, si on pouvait repiquer nos tomates au 12 mai 2016 à Nice, il fallait attendre le 30 mai au Puy !
Tient-t-on assez compte de ces différences climatiques pour conduire notre potager quand on trouve des plants de tomates partout en France dès le 10 avril dans les jardineries ? ... oui, sans aucun doute pour la plupart d'entre nous. :lol:

Intéressant cependant, de bien prendre conscience de ces diverses situations de climat qui ne peuvent pas nous permettre de travailler tous pareil, aux mêmes époques !
Une évidence :pastop: allez-vous me répondre ...

On repique parfois plus en fonction du stade atteint par nos plants qu'au regard du temps qu'il fait mais les plantes végètent et un repiquage plus tardif donne parfois de bien meilleurs résultats. :cry:

:psyche: La date de récolte des premières tomates
Pour expliquer cette date au regard de la météo, il faut tenir compte de que qu'on nomme "le zéro degré de végétation" très bien explique dans ce doc

On y voit que pour nos tomates, ce "0° de végétation" est de 12°.
Autrement dit, si un jour il fait 9° de mini et 17° de maxi, la moyenne fait 13° et la tomate ne va profiter que de 13° - 12° = 1° ... pour pousser. :!:

Ceci étant précisé, pour récolter nos premières tomates, il faut autour de 500° de sommes de températures (en base 12°)
Pour bien se comprendre : 100 jours avec 9° de mini et 17° de maxi donnent 13° de moyenne -12° (0° de végétation) = 1° x 100 jours = 100° de somme (en base12°)

A quelle date avons nous obtenu ces 500° dans nos 5 stations météo, en ayant repiqué nos tomates aux dates trouvées précédemment ?


.........Image

A Toulouse, en ayant repiqué mes tomates vers le 15 mai, je n'ai eu mes premières tomates récoltables que vers le 20 juillet, cette année. C'est très cohérent avec les résultats du tableau.

On aurait pu avoir ses premières tomates à Nice au 9 juillet mais seulement le 2 Août à Clermont-Ferrand ! ... pour Brest et Le puy, il faudrait encore attendre !
Vous y retrouvez-vous aussi dans cette "approche du climat", expliquant ces écarts entre stations ?

  • :paix: Pas étonnant, en tout cas que certains de nos amis jardiniers doivent, pour avoir des tomates :
    :arrow: soit semer très tôt en janvier pour disposer de plants bien développés au moment du repiquage, au regard des trop faibles t° de l'été.
    :arrow: soit cultiver "sous serre" pour avoir les t° que le climat ne leur apporte pas, en pleine terre.
:psyche: La somme des heures d'ensoleillement, après le repiquage
Les heures d'ensoleillement, après le repiquage nous donnent aussi des informations sur la tardivité des maturités.[/color][/i]

................Image

Au 15 août, les tomates repiquées à Nice avaient reçu 2 fois plus de soleil qu'à Brest !!!
Beaucoup d'heures de soleil au Puy mais aussi, on l'a vu, des t° très déficitaires ... qu'est-ce que cela provoque sur la pousse des tomates, nos jardiniers nous en dirons davantage.

Si on croise les deux principaux facteurs de la maturité de nos tomates : les températures et l'ensoleillement, on arrive à un graph qui doit pas trop mal expliquer les dates auxquelles nous avons pu déguster nos premières tomates ... "en pleine terre" :


...............Image

    • :paix: Maintenant, il serait intéressant que chacun nous donne ...
      ... pour la culture de ses tomates "en pleine terre",
      ... en resituant bien sa commune et son climat en 2016 :
      • - A quelle date, il était raisonnable, cette année, de repiquer en pleine terre :?:
        - A quelle date il a pu commencer à récolter ses premières tomates, s'il l'a noté.
à+[/color][/i]

Re: Le climat de 2016 explique-t-il nos différences !

Publié : mer. 17 août 2016 15:56
par bourru07
Sérieux, et scientifique, Gérard, comme toujours.
Mais finalement très utile.
Déjà, intuitivement, j'avais l'impression que l'on avait du retard.
Maintenant, je sais que c'était vrai...
Je suis rassuré... :D
Encore un coup de Cop21 ? :angryfire:

Re: Le climat de 2016 explique-t-il nos différences !

Publié : mer. 17 août 2016 17:48
par jardinierdelaisne
Très intéressant tout ca !
Je te donne mes résultats :
Pour les températures j'ai prises celles de mes relevées de ma station normalisée comme ca pas de soucis. N'étant pas équipée de pyranomètre, j'ai pris les mesures d'ensoleillement de la station la plus proche de chez moi à Roupy(02) j'habite pas très loin de Guise.

Date de plantation (en serre mais aussi en plein terre), le 10 mai.
En ce 17 aout, je cumul 455° et je commence seulement à récolter les premiers fruits dehors ! Donc ca colle à peu près avec les 500°, puisque je dis bien je commence ! Je ferais l'expérience l'année prochaine de mettre une sonde dans ma serre comme cela la station l'enregistrera aussi je pense que ce sera comparable.
Pour le temps d'ensoleillement je suis approximativement à 555 heures depuis le 10 mai.

EDIT : Il y a un paramètre que je tiens pas compte, mais tomate sont en plein de soleil de 10h à 17h environ, donc parfois ils sont complètement sous ombre malgré un ensoleillement maximal.

Je me suis permis de reprendre ton graphique et voilà ce que cela donne :
Image

Re: Le climat de 2016 explique-t-il nos différences !

Publié : mer. 17 août 2016 23:10
par GRANGE
Bon, alors moi, je suis totalement allergique aux chiffres et je fonctionne au pif. Mais cependant, je tiens un tableau sur Excel où je note avec précision les dates de semis, repiquage, floraison, récolte pour chaque légume, ainsi que les quantités récoltées chaque jour. Finalement, je ne suis pas si mauvaise que ça ...

J'ai donc acheté en jardinerie 1 pied de Rose de Berne, 1 Cobra et 2 tomates cerise le 11 mai. Le temps n'était pas du tout favorable (froid et pluie), mais je craignais de ne plus en trouver si j'attendais. Ne voulant pas les mettre en pleine terre compte tenu des conditions météo, je les ai repiqués dans de gros pots et mis à l'abri sous le balcon.

J'ai planté mes tomates en pleine terre le 5 juin, soit presque 4 semaines plus tard, mais le temps était encore très perturbé. Elles ont pris une bonne dose de flotte et ont eu du mal à démarrer. Bien sûr, elles ont chopé la maladie, je suppose que c'est l'alternariose, mais les tomates sont indemnes, pour l'instant.

J'ai mangé mes premières tomates cerise (en forme de poire, ce qui ne correspond pas du tout à l'étiquette) le 8 août et 1 Rose de Berne il y a 2 jours. J'aurai une Cobra demain.

Les autres années, je commence à récolter mes tomates vers le 14 juillet.

Re: Le climat de 2016 explique-t-il nos différences !

Publié : jeu. 18 août 2016 1:01
par gege74
Bonsoir,
Alors pour moi :
:arrow: localisation : Haute Savoie (entre Genève et Chamonix - altitude 460m).
:arrow: Plantation en PT et en plein air le 21 mai.
:arrow: 1ère récolte entre le 15 et le 20juillet - Fournaise et Montfavet. S'il n'y avait pas eu ces 2 variétés précoces je n'en aurait pas eu avant début août.

A aujourd'hui, outre ces 2 variétés, j'ai récolté depuis : Rose de Berne, noire de Crimée, Andine cornue, cerise pépé, poire jaune, une Maestria et aujoud'hui une Liguria (type cœur de bœuf).
@+

Re: Le climat de 2016 explique-t-il nos différences !

Publié : jeu. 18 août 2016 12:56
par potagibus
Bonjour
J'ai repiqué mes 3 pieds de tomates en PT le 12 Mai et j'ai commencé à récolter le 8 Aout
Ces plants avaient été achetés en jardinerie 15 jours plus tôt et repiqués dans un pot plus grand et gardés dans la maison en les sortant dehors au soleil dans la journée.
Petite précision: ils ont été protégés par un plastique (genre petit tunnel) laissant un courant d'air sur une demi-hauteur ,jusqu'au 4 Juillet ,date ou j'ai tout enlevé ,car attaque de maladie,mildiou? je suppose.
J'ai fait les calculs d'après la station du Havre-Octeville (météociel),station la plus proche (15-20kms)et j'ai trouvé que les 450° que tu prends comme référence correspondaient au 25Mai.
Si je ne m'en tiens qu'au facteur température ,j'aurais du récolter qu'en Septembre .
Je n'ai pas trouvé le moyen de calculer l'ensoleillement avec le site météociel.
Mes plants de tomates reçoivent le soleil de 8h à 17-18h
Bonne journée

Re: Le climat de 2016 explique-t-il nos différences !

Publié : jeu. 18 août 2016 13:10
par potagibus
J'ai oublié un détail :à la date de la récolte(8 aout) le cumul des températures est de 343 °

Re: Le climat de 2016 explique-t-il nos différences !

Publié : jeu. 18 août 2016 13:29
par Tonofranc
J'y connais rien au chiffre , j'ais repiqué mes tomates 1ére semaine de Mai 7 pieds sous abris et une 30taines en plein air : 1ére récolte le 20 juillet et depuis 15 jours sa suis sont court j'en cueille tous les 2 jours , les 1éres qui ont mûrit Crimée , Rose de Berne , Marmande et Cerise Mirabelle , et la maintenant une Ananas , en coure de Mûrissement : Green Zebra , Rouge Russe , Orange Bourgoin , Andine Cornue et Roma , à noter que les pieds sous abris mûrissent pas + vite qu'à l'air libre ... Pour l'ensolleiment des pieds de 9h à 19h ...

Re: Le climat de 2016 explique-t-il nos différences !

Publié : jeu. 18 août 2016 18:19
par aygues31

Bonjour,

J'ai poursuivi avec la réponse de Gegé74 qui m'a dit que le site de Genève sur Météociel correspondait à son climat, ainsi que la réponse de jardinierdelaisne.

En faisant des courbes de t° cumulées (base 12°), comme expliqué dans mon 1er message, on arrive à ce graph qui explique assez bien les choses.
Quand la ligne des 500° coupe une courbe et qu'on regarde à quelle date cela correspond sur l'axe horizontal, on est à la date de récolte citée par ceux qui ont répondu.

:loupe: Voila le graph auquel on arrive :


....Image
    • :arrow: Dommage qu'aucun potagiste des Alpes Maritimes n'ait confirmé une récolte effective aux environs du 9 juillet avec un repiquage au 10 mai.

      :arrow: Avec un repiquage possible au 15 Mai pour Brest et au 30 Mai pour Le Puy, on ne devrait pas avoir encore pu récolter, compte tenu des températures de 2016.
      Dommage qu'on ait pas de témoignages. :cry:

      :arrow: Pour jardinierdelaisne, qui nous a transmis une réponse très détaillée :bravo: j'ai retenu le site de St Quentin qui nous donne, depuis le 15 Avril, 260° au 10 mai (date de ses repiquages). Il s'est un hâté pour "peu" (on ne le sait qu'après :lol: ) car les 450° n'ont été atteints que le 24 mai ... ses plants ont du pas mal végéter, sans vraiment démarrer :?:
....Image

:loupe: Le tableau de synthèse des résultats calculés devient :

....Image


En partant du 10 mai, ont atteint les 500° (base 12°) à St Quentin autour du 16-17 août, date que nous avait indiqué jardinierdelaisne pour une vraie récolte qui débute ... ça colle donc pas mal.

Dommage qu'aucun Breton n'ait donné ses chiffres.
Je suis étonné des résultats des sommes de t° à Brest qui laisseraient sous-entendre qu'au 20 Août, on n'ait pas encore de tomates mûres. :!:
La culture sous serre permet-elle de bien corriger ces t° insuffisantes ?

Je vais tenter d'exploiter les dernières réponses de potagibus et de Tonofranc.

à+

Re: Le climat de 2016 explique-t-il nos différences !

Publié : jeu. 18 août 2016 19:28
par GRANGE
Bonjour Aygues,

As-tu reçu mon MP ? Je l'ai envoyé et il reste indéfiniment dans ma boîte d'envoi, et rien dans messages envoyés.

Dis-moi si tu ne l'as pas reçu, je le remettrai ici.

A+

Re: Le climat de 2016 explique-t-il nos différences !

Publié : jeu. 18 août 2016 19:30
par bourru07
Salut à tous ceux qui ne connaissent pas la vieille connivence amicale qui lie Gérard et bourru.
Ne vous méprenez pas, le post que j'ai envoyé au début, n'était que taquinerie entre vieux camarades.
Il n'en reste pas moins que je suis absolument soufflé par la pertinence et la finesse de ses analyses.
En simplifiant à l'outrance (car je l'avoue, le calcul des températures cumulées me semble assez byzantin à effectuer) pourrait-on dire que, pour avoir des tomates mures, en pleine terre, il faut 3 semaines et demie de températures autour de 20°?
Pourrait-on dire aussi que parmi les instruments indispensables au jardinier (outre les outils aratoires), le thermomètre passe bien avant le calendrier lunaire? :lol: :lol: :lol:

Re: Le climat de 2016 explique-t-il nos différences !

Publié : jeu. 18 août 2016 20:11
par potagibus
bourru07 a écrit :pour avoir des tomates mures, en pleine terre, il faut 3 semaines et demie de températures autour de 20°?
Perso ,je verrais plutôt trois semaines et demi à 32° ,en Arabie Saoudite peut-être ? (32 ° étant la moyenne des maxi et mini).

Re: Le climat de 2016 explique-t-il nos différences !

Publié : jeu. 18 août 2016 21:05
par bourru07
Ah, les maths modernes... :oh:

Re: Le climat de 2016 explique-t-il nos différences !

Publié : jeu. 18 août 2016 21:43
par Roger22
Bonjour, Je trouve cette analyse et sa présentation très intéressantes. Il faut prendre les résultats à titre indicatif et considérer les dates prévues comme un ordre de grandeur.
De nombreux paramètres ne sont pas pris en compte, ce qui peut expliquer les différences que vous pourrez trouver entre la date prévue et la récolte dans votre jardin. Relever les température mini maxi , chaque jour est relativement facile si le thermomètre est bien placé.
Par contre pour déterminer les heures d'ensoleillement, c'est beaucoup plus délicat. Un jour de grand soleil, pas de problème mais avec des passage nuageux....
Je pense que cette approche a le mérite d'exister et qu'il ne tient à chacun d'entre nous de vouloir l'étoffer en fournissant ses propres observations .

Re: Le climat de 2016 explique-t-il nos différences !

Publié : jeu. 18 août 2016 22:08
par jardinierdelaisne
Peut être utiliser les w/m2 cela quantifie bien la qualité de l'ensoleillement ?
Et aussi l'ombrage des plants !