Page 2 sur 4

Re: Produire ses propres graines

Publié : dim. 22 janv. 2017 12:51
par christianne
Liliacées:
allium oignon, poireau, ciboulette, échalote, ciboule

asparagus: asperge

Les allium sont allogames donc s'hybrident facilement entre elles
J. Goust
La production se graines se fait la 2° année de culture sur une seule variété de la même espèce allium fleurissant en même temps dans un rayon de 300m!!
Lorsque la tige et la fleur brunissent les graines deviennent visibles
Il est recommandé de sélectionner les plus beaux, les plus rustiques pour les poireaux d'hiver et les plus tardifs à monter en graines pour les poireaux d'été

Si on veut faire les graines de poireaux, une seule variété à la fois doit fleurir et il faut éliminer toutes les fleurs des autres liliacées

Re: Produire ses propres graines

Publié : dim. 22 janv. 2017 13:07
par christianne
Brassicacées ex crucifères
Choux, navets radis (+ des fleurs comme les giroflées et l'aubriette)

Fleurs hermaphrodites mais ouvertes donc s'hybrident très facilement! attention aussi à la culture de colza en zone agricole pour les navets raves etc
Vigilance et isolement impératifs

Re: Produire ses propres graines

Publié : dim. 22 janv. 2017 13:13
par christianne
Pois

Voir le post sur les haricots

Je donne ici ce qui me semble essentiel mais mon bouquin contient de nombreux autres renseignements en particulier sur la sélection.

Re: Produire ses propres graines

Publié : lun. 23 janv. 2017 0:07
par christianne
Astéracées: partout dans le jardin; ça va de l'artichaut à la laitue en passant par la camomille, les pâquerettes, les chicorées, les asters, les tagètes, cosmos etc
Plantes allogames donc qui s'hybrident facilement (distance de sécurité 300m) sauf pour la laitue qui est autogame

Re: Produire ses propres graines

Publié : lun. 23 janv. 2017 0:21
par Naja77
Pour éviter les risques d'hybridation il y a une solution très simple et qui ne coûte presque rien.
Il suffit d'empêcher les insectes polinisateurs d'atteindre les fleurs, pour se faire j'utilise des petits sachets en filet que je place autours de certaines grappes de fleurs avant qu'elles ne s'ouvrent, cette technique fonctionne très bien sur les tomates ou poivrons par exemple.

Pour les personnes qui sont intéressés par la technique le plus simple est d'acheter des petits sacs que l'on utilise pour mettre les dragées pour les mariages par exemple, sur internet ça coûte quelques centimes et peuvent être réutilisé plusieurs années.

Re: Produire ses propres graines

Publié : lun. 23 janv. 2017 0:22
par christianne
Apiacées ex ombellifères
Céleri, fenouil, panais, coriandre, persil, cerfeuil, carotte
Plantes allogames

Nombre de plantes de cette famille sont restées proches des souches sauvages. Par ex, pour les carottes et panais, il faut éliminer la floraison des carottes sauvages (distance de sécurité de 500m) si on veut faire ses propres graines

Re: Produire ses propres graines

Publié : lun. 23 janv. 2017 0:25
par christianne
Naja77 a écrit :Pour éviter les risques d'hybridation il y a une solution très simple et qui ne coûte presque rien.
Il suffit d'empêcher les insectes polinisateurs d'atteindre les fleurs, pour se faire j'utilise des petits sachets en filet que je place autours de certaines grappes de fleurs avant qu'elles ne s'ouvrent, cette technique fonctionne très bien sur les tomates ou poivrons par exemple.

Pour les personnes qui sont intéressés par la technique le plus simple est d'acheter des petits sacs que l'on utilise pour mettre les dragées pour les mariages par exemple, sur internet ça coûte quelques centimes et peuvent être réutilisé plusieurs années.
Merci pour l'info. La question que je me pose: sans insectes, y a t il pollinisation pour les plantes dont la fécondation est entomophile.

Re: Produire ses propres graines

Publié : lun. 23 janv. 2017 9:46
par christianne
Légumineuses: Haricots, Pois, fèves

Je complète ici les posts sur les haricots et pois en précisant que ce sont des plantes autogames qui ne s'hybrident pas normalement mais il est préférable de laisser 3 ou 4m entre 2 variétés pour plus de sécurité

Re: Produire ses propres graines

Publié : dim. 04 mars 2018 23:58
par christianne
Je fais remonter le sujet pour ceux qui voudraient se lancer...
J'insiste sur le fait que l'on ne peut pas avoir la même variété si on reproduit des plants F1 ou alors par accident... et les prochaines graines ne seront PEUT ETRE pas fixées

Re: Produire ses propres graines

Publié : lun. 05 mars 2018 18:06
par abdeljo
Merci du partage!

Re: Produire ses propres graines

Publié : jeu. 12 juil. 2018 12:26
par christianne
la tétragone famille des Aizoaceae, rien à voir avec les épinards

les graines se forment assez tôt à l'aisselle des feuilles. si on veut les récolter mures, il faut conserver quelques feuilles et couper régulièrement les tiges au dessus pour renouveler le feuillage qui va pousser à partir des emplacements des feuilles.
l'an dernier j'en ai récolté quelques unes.
Au printemps j'ai semé des gr achetées. 1 seule est sortie; voyant ça, j'ai semé les miennes et elles st sorties plus rapidement que celles du sachet (précision la germination peut prendre plus de15j). Une année, j'ai eu des semis spontanés ressortis en mai suivant.
Pas d'hybridation visible

Re: Produire ses propres graines

Publié : jeu. 12 juil. 2018 13:03
par sibex
image.jpeg
image.jpeg
Bonjour.
Voici pour les amateurs un bel ouvrage,complet fait par un passionné, onéreux mais un bon investissement :x

Re: Produire ses propres graines

Publié : jeu. 12 juil. 2018 15:56
par christianne
Salut Sibex
je viens de voir ton blog sur ton potager! quelle production!!! tu les vends??

Re: Produire ses propres graines

Publié : jeu. 12 juil. 2018 16:05
par sibex
Bonjour.
Non jamais, je donne ou je garde , pour l'instant j'ai qu'un petit potager que l'on me prete , on ne peut pas vendre sa production cela n'a pas de valeur, l'investissement temps n'est pas chiffrable et heureusement, par contre je donne le surplus quand il y en a ,personnes âgées, étudiants ect ect

Re: Produire ses propres graines

Publié : jeu. 12 juil. 2018 16:09
par christianne
sibex a écrit : jeu. 12 juil. 2018 16:05 Bonjour.
Non jamais, je donne ou je garde , pour l'instant j'ai qu'un petit potager que l'on me prete , on ne peut pas vendre sa production cela n'a pas de valeur, l'investissement temps n'est pas chiffrable et heureusement, par contre je donne le surplus quand il y en a ,personnes âgées, étudiants ect ect
les récoltes de 2013 ne peuvent pas avoir été produites sur un petit potager!!
je fais comme toi, je donne beaucoup j'ai du mal à produire "juste pour moi"!