Durabilité carrés, bacs, coffrages potager

Ce forum regroupe les échanges transversaux autour du potager autres que les légumes et les aromatiques (bonnes associations, saisons, plans, ...)
Avatar de l’utilisateur
sfritz
Graine de timide
Messages : 4
Inscription : mar. 19 févr. 2019 10:48
Région : Alsace
Sexe : Homme

Durabilité carrés, bacs, coffrages potager

Message par sfritz » mar. 19 févr. 2019 13:54

Salut à tous,

Je suis nouveau sur le forum.
Propriétaire depuis moins d’un an, je compte me lancer progressivement dans le jardinage en créant un petit potager sur mon terrain.

Habitant sur un sol argileux, j’ai pu constater que mes voisins ont du mal à faire pousser des légumes, certains ont mêmes finis par abandonner. Pour ma part, j’aimerai tenter l’expérience en décompactant localement le sol avant de le recouvrir de butte de type Hugelkultur + lasagne.

Je souhaite commencer par 2 buttes délimitées par un coffrage. (Avec des enfants qui courent partout, l’ajout d’une délimitation physique est vraiment nécessaire). Dans l’idée, je souhaite mettre en place des buttes en ados avec des planches de 20 cm de haut, mais je ne sais pas en quelle matière les faire.

Disons qu’il y a des solutions de coffrage pour tous les budget…
J’aimerai quelque chose d’assez simple à mettre en place, qui tiennent au moins 5 ans, et pour un prix abordable. J’avais pensé à du bois, et j’ai pu constater qu’il y a plusieurs sujets abordant la culture dans des carrés (coffrage) en bois en contact avec le sol sur ce forum, avec souvent des idées très intéressantes, etc., mais je n’ai pas vraiment trouvé d’information sur la réelle tenue dans le temps de ces solutions. Les gens proposent leur récentes installations, mais pas de retour après X années.
Du pin non traité, ne tiendra pas plus d’une à 2 saisons, qu’en est-il du pin douglas ? Du pin autoclavé classe 4 ? J’ai également vu l’ajout d’huile de lin. Certains ont également ajouté une bâche ou des protections de soubassement, etc.

Il y des posts sur le potager en carré au sol datant de plus de 10 ans, si les personnes à l’origine des ces posts peuvent faire un petit retour sur la durabilité de leurs solutions, leur évolution, etc., ce serait top ! et ça me permettrait de choisir ma solution.

Merci,

Sfritz

Hallu
Bourgeon de bavard
Messages : 234
Inscription : mer. 23 janv. 2019 15:09
Région : Ile de France

Re: Durabilité carrés, bacs, coffrages potager

Message par Hallu » mar. 19 févr. 2019 14:45

J'entends souvent parler du robinier : https://mon-potager-en-carre.fr/constru ... inier-9310 même si je ne l'ai pas testé moi-même. Parmi tes voisins qui n'arrivent pas à faire pousser, y en a-t-il qui ont essayé en sol vivant, sans travail du sol ? Si tu connais pas, ça consiste à pailler de matières sèches (feuilles, BRF, broyat, paille) pour nourrir la vie du sol qui te restitue du NPK. C'est tout particulièrement important sur sol argileux. Une première incorporation du paillage dans la terre sur les 10 premiers cms si ton sol est déjà flingué par le labour (donc pas d'humus). Sinon s'il est en prairie depuis longtemps tu peux pailler direct. L'humus structure et aère ton sol, et tu exploses ta production (tout en diminuant ta consommation d'eau). Aucun engrais. Ton engrais c'est le sol, qui mange le paillage. C'est malheureusement encore trop souvent confronté au scepticisme des gens, alors que c'est comme ça qu'a toujours fait la nature, qui a les meilleurs rendements...

Avatar de l’utilisateur
colibri87
Empereur jardinier
Messages : 17023
Inscription : jeu. 22 mai 2008 15:15
Région : Limousin
Sexe : Femme
Localisation : Panazol, banlieue est de Limoges 67ans

Re: Durabilité carrés, bacs, coffrages potager

Message par colibri87 » mar. 19 févr. 2019 15:01

J'ai utilisé de la planche de douglas, en place depuis 2 ans sans aucun traitement et ça n'a pas bougé :top:
Il y a quelque chose de plus fort que la mort: c'est la présence des absents dans la mémoire des vivants
(Jean d'Ormesson)

Avatar de l’utilisateur
sfritz
Graine de timide
Messages : 4
Inscription : mar. 19 févr. 2019 10:48
Région : Alsace
Sexe : Homme

Re: Durabilité carrés, bacs, coffrages potager

Message par sfritz » mar. 19 févr. 2019 17:21

Merci pour vos réponses:

Hallu
J'avais aussi entendu parlé du robinier, le souci est la difficulté à s'en procurer... Les bois naturellement classe 4 sont assez rare et cher... Si quelqu'un a un bon plan ça m'intéresse.
Sinon, oui je connais un peu le sol vivant, c'est ce que j'aimerai à terme. Les voisins avec qui j'ai discuté ne le pratiquent pas, d'ou mon envie de tenter la culture sur butte. J'ai un voisin qui ajoute progressivement du sable, mais ne constate pas vraiment d'amélioration...

A la base, j'ai un collègue qui cultive sur butte depuis quelques années et qui m'avait un peu parlé du principe. De fil en aiguille j'ai commencé à me renseigner et j'ai vu pas mal de vidéo sur le sujet, en particulier de Damien Dekarz... qui prône également le sol vivant.
En fait, ma bute est la première étape, mais je compte laisser une surface sans culture en incorporant régulière du compost, des déchets vert et carbonés pour nourrir et décompacter mon sol. J'y planterai éventuellement l'année prochaine ou dans 2 ans. Comme je débute, j'y vais petit à petit. L'avantage de la butte est que j'ai une surface de culture rapidement.

Concernant le terrain, pas de labour, il s'agit d'un simple gazon tondu autour de l'habitation, l'ancien propriétaire n'avait pas de jardin.
Le sol est très dur et compact en été, j'ai déterré un noyer d'environ 5 ans qui poussait trop prêt de la maison en octobre dernier, j'ai cassé 2 manches de pioches...
J'avais d'ailleurs dilué de la terre dans de l'eau, et laissé stagner après mélange pour voir, et la strate argileuse représente environ 50% de la totalité. Mais j'ai quand même de la vie dans mon sol, il y a pas mal de verres de terre qui circulent, j'ai bon espoir.
As tu des conseils sur le sol vivant? Documentations (sites, livres)?

D'ailleurs , si tu as des conseils pour nourrir le sol, et sur la paillage, ça m’intéresse aussi?
j'ai accès facilement à la matière carboné (forêt à proximité).

colibri87
concernant le douglas, d’où viennent tes planches? GSB? Scierie? Autre? Sont elle en contact avec le sol? ou surélevé? en contact avec la terre? ou protégé? Si oui comment?

Merci,

Hallu
Bourgeon de bavard
Messages : 234
Inscription : mer. 23 janv. 2019 15:09
Région : Ile de France

Re: Durabilité carrés, bacs, coffrages potager

Message par Hallu » mar. 19 févr. 2019 17:39

Pour les livres, y en pas 36, y en a 3 : Jardiner sur sol vivant de Gilles Domenech, assez orienté vie du sol, Guide du nouveau jardinage : Sans travail du sol, sur couvertures et composts végétaux, de Dominique Soltner, qui là est orienté vers la pratique. Comment semer, comment mulcher, etc... Et enfin Le jardin naturel de Jean Marie Lespinasse qui est un peu un mélange des deux, mais avec moins de recul. Je te conseille le Soltner en priorité. Lespinasse utilise de la bouillie bordelaise, j'aime pas trop.

Ensuite tu as surtout les vidéos de Konrad Schreiber et François Mulet (je préfère François, moins extrémiste dans ses opinions, plus pratique). Il y a deux chaînes à regarder : maraîchage sol vivant https://www.youtube.com/channel/UCUaPiJ ... uPN4zEB3nA et ver de terre production https://www.youtube.com/channel/UCX3HmI ... ODziYQ_asg Deux noms, mais c'est les mêmes personnes. C'est blindé de LONGUES formations, accroche-toi. Pour une première formation je te conseille celle-ci : https://www.youtube.com/watch?v=T2HrKRh ... Pg7T7uZ_zt Attention c'est plutôt orienté Maraîchage/Céréaliers , pas jardin perso. Mais c'est adaptable. Et au pire tu as le livre de Soltner qui lui détaille pour un jardin potager. Je te conseille aussi fortement la visite de ferme de François : https://www.youtube.com/playlist?list=P ... uy7ZhaoZKy où là il détaille de A à Z la création de sa ferme, les problèmes qu'il a eu, les erreurs qu'il a commises etc... Tu apprends beaucoup sur les paillages, le compost etc... Pas de butte chez lui.

Tout ça est différent de la permaculture. Damien Dekarz je connais sa chaîne, il vient d'ailleurs de sortir un livre. Mais il est très permaculture, c'est différent. Il a très peu de base scientifique, il dit parfois des énormités. Par exemple que la neige apporte de l'azote au sol (ce qui est faux), que les buttes sont drainantes car elles offrent plus de surface au soleil qu'un terrain plat (faux aussi, si c'était le cas un trou ne retiendrait pas l'eau, c'est en fait la gravité qui draine une butte), et il pense encore qu'une grelinette est utile (sur sol vivant ça ne sert à rien) etc... Mais il a beaucoup de conseils pratiques très utiles, il plante de tout, fait beaucoup de bricolage, a une mare, des canards des poules, bref un vrai écosystème. Il est très populaire, mais il ne faut pas tout prendre au pied de la lettre. Avant tout tu dois expérimenter dans ton jardin, et ne garder que ce qui marche le mieux. Il est normal et bénéfique de faire des erreurs.

Avatar de l’utilisateur
nénesse 55
Fruit de la jacasse
Messages : 1381
Inscription : mer. 26 sept. 2007 21:39
Localisation : en Meeuuhhse

Re: Durabilité carrés, bacs, coffrages potager

Message par nénesse 55 » mar. 19 févr. 2019 20:19

Hallu a écrit :
mar. 19 févr. 2019 17:39
il dit parfois des énormités. Par exemple que la neige apporte de l'azote au sol (ce qui est faux), que les buttes sont drainantes car elles offrent plus de surface au soleil qu'un terrain plat (faux aussi, si c'était le cas un trou ne retiendrait pas l'eau, c'est en fait la gravité qui draine une butte), et il pense encore qu'une grelinette est utile (sur sol vivant ça ne sert à rien) etc..
Il ne maîtrise pas toujours les arguments démonstratifs mais ne raconte pas particulièrement d'énormités. La neige apporte effectivement de l'azote au sol (source https://core.ac.uk/download/pdf/33852393.pdf ). Les buttes sont davantage drainantes parce qu'elles amplifient le gradient hydraulique mais un trou ne retient l'eau que si le fond intègre une proportion d'argile, comme certaines dolines ou poljés en modelé calcaire fissuré et perméable.Il est vrai que la plupart des buttes ne sont pas justifiées et sont souvent l'objet d'une mode, voire d'un rituel identitaire pour certains.
J'utilise, mais pas systématiquement la grelinette sur des sols argilo calcaires riches en humus et en activité biologique. Les cultures légumières ont des rotations rapides et déstructurent le sol. J'ai constaté que même postérieurement à une culture d'engrais verts en hiver (moutarde, radis noirs, phacélie), sur un sol riche en vers anéciques, la décompaction à la grelinette est indispensable à l'aération concomitante de la minéralisation.

Avatar de l’utilisateur
colibri87
Empereur jardinier
Messages : 17023
Inscription : jeu. 22 mai 2008 15:15
Région : Limousin
Sexe : Femme
Localisation : Panazol, banlieue est de Limoges 67ans

Re: Durabilité carrés, bacs, coffrages potager

Message par colibri87 » mar. 19 févr. 2019 20:30

J'ai acheté mes planches chez un marchand de matériaux, beaucoup moins cher qu'en GSB. De plus tu as le choix des essences et ils te le coupent aux dimensions requises :top: C'est vendu comme "bois de charpente", il doit bien y en avoir vers chez toi.
Les planches sont posées à même le sol, sans aucune protection (c'est pour ça que j'ai pris du douglas, plus cher que le pin, mais plus résistant) et tenues en place par des fers à béton plantés dans le sol.
Pour te donner un exemple : 4 planches de 4m x 20cm (épaisseur 2.7cm) j'en ai eu pour 44.50 € (soit 430€ HT le m3)
A ce prix, je remplacerai les planches au fur et à mesure qu'elles pourriront mais je pense pas avant 5ans.
Auparavant, j'avais utilisé des planches de récup en pin et elles avaient bien tenu 5 ans, celles là devraient bien tenir le double .

Partisane du moindre effort, Je me base sur la méthode soltner selon le livre indiqué par Hallu.

P.S. : tu peux aller visiter le jardin de jardinière viewtopic.php?p=2977459#p2977459 J'ai fait un peu pareil (en moins bien :( )
Dernière modification par colibri87 le mar. 19 févr. 2019 20:37, modifié 1 fois.
Il y a quelque chose de plus fort que la mort: c'est la présence des absents dans la mémoire des vivants
(Jean d'Ormesson)

Hallu
Bourgeon de bavard
Messages : 234
Inscription : mer. 23 janv. 2019 15:09
Région : Ile de France

Re: Durabilité carrés, bacs, coffrages potager

Message par Hallu » mar. 19 févr. 2019 20:36

Tu l'as lue cette thèse ? Car elle parle d'émission de N2O dans l'atmosphère durant l'hiver, qui est un gaz à effet de serre. Il s'agit donc de mesure de pollution d'un champ agricole. A aucun moment elle ne parle de fixation d'azote dans le sol, pas plus que de plante. La neige ne donne pas d'azote aux plantes : https://www.tela-botanica.org/2011/04/article4397/ Ce n'est pas parce que la neige contient du N2O, comme l'eau d'ailleurs, qu'elle le restitue aux plantes.

Avatar de l’utilisateur
nénesse 55
Fruit de la jacasse
Messages : 1381
Inscription : mer. 26 sept. 2007 21:39
Localisation : en Meeuuhhse

Re: Durabilité carrés, bacs, coffrages potager

Message par nénesse 55 » mar. 19 févr. 2019 20:53

Des mesures rendent compte d'une augmentation de la teneur de N2O à 30 cm de profondeur suite aux fontes de neige. Elles montrent également un bilan à la hausse des rejets hivernaux dans l'atmosphère. La neige emprisonne de l'air et en milieu froid, selon la loi de Henry, les pressions partielles augmentent et les gaz dont l'azote passent dans l'eau d'infiltration. Il est vrai que les plantes, à l'exception des fabacées ne peuvent directement l'assimiler mais comme les paroles de Saint Konrad te sont familières, tu n'ignores pas que les processus d'oxydo-réduction vont en enrichir le sol sous d'autres formes assimilables par les racines.

Hallu
Bourgeon de bavard
Messages : 234
Inscription : mer. 23 janv. 2019 15:09
Région : Ile de France

Re: Durabilité carrés, bacs, coffrages potager

Message par Hallu » mar. 19 févr. 2019 21:09

nénesse 55 a écrit :
mar. 19 févr. 2019 20:53
les processus d'oxydo-réduction vont en enrichir le sol sous d'autres formes assimilables par les racines.
Ben non pas plus qu'une pluie. C'est tout le sujet de la page que je t'ai montrée. La neige n'a pas plus d'effet bénéfique fertilisant qu'une pluie. Ça apporte de l'eau, donc un petit peu d'azote. Juste parce que c'est de l'eau. Le reste de l'azote emprisonné dans la neige parce que c'est un réseau de flocons qui contient de l'air part dans l'atmosphère. Y a pas de miracle. Et de l'air y en a déjà dans le sol dans la porosité...

chuferlu
Grossiste en parlotte
Messages : 3343
Inscription : dim. 27 déc. 2015 11:15
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Asturias-Espagne

Re: Durabilité carrés, bacs, coffrages potager

Message par chuferlu » mar. 19 févr. 2019 21:46

On a toujours dit " la neige, ça vaut du fumier".
Je ne suis pas le seul a en rentrer des brouettes dans la serre l'hiver.
Que ec soient des permaculteurs, des modernes ...
Mais on fait juste ça parce que ça fonctionne, pas parce qu'on a lu l'un des TROIS.
Ça me rappelle une autre compilation assez ancienne, que beaucoup prenaient au pied de la lettre (ils avaient pas eu labby comme prof) qui se termine avec une bande de pote en vacance au bord d'un lac, qui se faisaient des virées de ouf avant que ça aprte en sucette.

La grelinette je n'en ai pas, j'utilise un outil a quatre dents plutôt et j'ai presque toujours une binette sur l'épaule.
Analyse, bon sens, jugeote et réflexion sont les quatre mamelles de la réussite J. Labby.

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 17659
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Durabilité carrés, bacs, coffrages potager

Message par bourru07 » mar. 19 févr. 2019 21:57

Va, l'ami Sfritz, ne t'inquiète pas outre mesure sur la durabillité du bois employé pour tes casemates.
Même si tu récupères du bois de palettes, il tiendra bien aussi longtemps que ta foi dans le jardinage bobo-californien. :P
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Hallu
Bourgeon de bavard
Messages : 234
Inscription : mer. 23 janv. 2019 15:09
Région : Ile de France

Re: Durabilité carrés, bacs, coffrages potager

Message par Hallu » mar. 19 févr. 2019 22:38

chuferlu a écrit :
mar. 19 févr. 2019 21:46
On a toujours dit " la neige, ça vaut du fumier".
Je ne suis pas le seul a en rentrer des brouettes dans la serre l'hiver.
Que ec soient des permaculteurs, des modernes ...
Mais on fait juste ça parce que ça fonctionne, pas parce qu'on a lu l'un des TROIS.
Ça me rappelle une autre compilation assez ancienne, que beaucoup prenaient au pied de la lettre (ils avaient pas eu labby comme prof) qui se termine avec une bande de pote en vacance au bord d'un lac, qui se faisaient des virées de ouf avant que ça aprte en sucette.

La grelinette je n'en ai pas, j'utilise un outil a quatre dents plutôt et j'ai presque toujours une binette sur l'épaule.
S'il fallait lister tous les proverbes jardiniers qui sont faux... Le plus connu et le plus affreusement faux étant "un binage vaut deux arrosages". Bien sûr que non la neige ça vaut pas du fumier. Mets de la paille, du BRF, du foin, et ça vaudra encore mieux que du fumier.

chuferlu
Grossiste en parlotte
Messages : 3343
Inscription : dim. 27 déc. 2015 11:15
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Asturias-Espagne

Re: Durabilité carrés, bacs, coffrages potager

Message par chuferlu » mer. 20 févr. 2019 0:05

Hallu a écrit :
mar. 19 févr. 2019 22:38
chuferlu a écrit :
mar. 19 févr. 2019 21:46
On a toujours dit " la neige, ça vaut du fumier".
Je ne suis pas le seul a en rentrer des brouettes dans la serre l'hiver.
Que ec soient des permaculteurs, des modernes ...
Mais on fait juste ça parce que ça fonctionne, pas parce qu'on a lu l'un des TROIS.
Ça me rappelle une autre compilation assez ancienne, que beaucoup prenaient au pied de la lettre (ils avaient pas eu labby comme prof) qui se termine avec une bande de pote en vacance au bord d'un lac, qui se faisaient des virées de ouf avant que ça aprte en sucette.

La grelinette je n'en ai pas, j'utilise un outil a quatre dents plutôt et j'ai presque toujours une binette sur l'épaule.
S'il fallait lister tous les proverbes jardiniers qui sont faux... Le plus connu et le plus affreusement faux étant "un binage vaut deux arrosages". Bien sûr que non la neige ça vaut pas du fumier. Mets de la paille, du BRF, du foin, et ça vaudra encore mieux que du fumier.

Je mets du BRF depuis des années .Six big-bags cet aprèm, du verger taillé ce matin.
je ne suis pas fou, pas de foin .
De la paille , je ne plante plus de céréales je n'en ai donc plus
Par ignorance sans doute, je paille avec ce que je peux récupérer autour de chez moi et de par mes tailles, débroussaillages....
Je viens d'abattre un chataigner, demain je le débite, j'équarri les poteaux, je broie les branches, ça me fera quelques big bags, j'aime bien le chataigner car ça ralenti la décomposition.
J'épands du fumier aussi, frais, de l'année, d'un an, selon..
Mes dictons ne sont pas jardiniers, plutôt fermiers, et ma foi vérifiés pour la plupart.
D'ailleurs, un binage vaut effectivement pour deux arrosages pour ceux qui cultivent a terre nue; voire trois si la terre a crouté.

Tu as beaucoup de chance d'avoir un bois, des pâtures délaissées et des céréales pour faire tout ça, , franchement je t'envie!
Analyse, bon sens, jugeote et réflexion sont les quatre mamelles de la réussite J. Labby.

Avatar de l’utilisateur
nénesse 55
Fruit de la jacasse
Messages : 1381
Inscription : mer. 26 sept. 2007 21:39
Localisation : en Meeuuhhse

Re: Durabilité carrés, bacs, coffrages potager

Message par nénesse 55 » mer. 20 févr. 2019 8:50

Hallu a écrit :
mar. 19 févr. 2019 21:09
Ben non pas plus qu'une pluie.
Un flocon de neige intègre davantage d'air qu'une goutte de pluie! Je n'ai pas trouvé de comparaison de mesures entre l'apport de l'un et de l'autre mais le principe est reconnu. Il est admis par ton mentor K. Schreiber qui l'évoque dans une de ses dernières formations et adressée à des viticulteurs: https://www.youtube.com/watch?v=3J0xo7mI95E La part d'azote relevant de cette origine dépasse de peu l'anecdotique mais elle est admise comme une réalité. Il différencie bien l'apport par l'eau associée aux tensions électriques orageuses de celui de la neige relevant d' un processus autonome mais effectivement mal (ou pas) connu dans le détail.

Répondre

Revenir à « Au coin du potager »