Page 1 sur 1

Pourquoi de telles différences ?

Publié : mer. 07 août 2019 10:44
par Sylvain78
Bonjour à tous,

Nous avons la chance d'avoir obtenu des jardins partagés en mai dernier dans la région parisienne. Mon petit lopin de terre fait 23 m² ce qui est amplement suffisant, nous avons plantés plusieurs espèces :

- 2 Poivrons
- 1 Courgette
- 1 citrouilles
- Plusieurs plants de tomates
- Haricots
- Chou
- Radis
- Tomatillo Verde

Nous avons obtenus nos jardins tous à la même date, le 27 mai ! L'exposition du jardin est pleins soleils, avec aucune zone d'ombre.

Malgré cela nos plants ne sont pas énormes par rapport à nos voisins. Je prends l'exemple des tomates, cela reste assez chétif par rapport à certains voisins ayant carrément des arbres avec pleins de tomates dessus. Pourquoi de telles différences ?

Est-ce que cela serait dû à l’espèce ? Ou à la nature du sol (très argileux ?)

Merci

Re: Pourquoi de telles différences ?

Publié : mer. 07 août 2019 10:51
par Noisette47
Bonjour Sylvain, j'aurais dis surtout que tes voisins donnent à manger et à boire aux plantes, et peut-être qu'ils aerent le sol bien avant la plantation?

Re: Pourquoi de telles différences ?

Publié : mer. 07 août 2019 11:07
par Sylvain78
Merci de ta réponse Noisette, pourtant au niveau de l'eau nous arrosons beaucoup !

Tu as raison en revanche niveau substrat nous devrions peut-être en mettre plus ! Nous allons essayer de nous perfectionner l'année prochaine :)

Re: Pourquoi de telles différences ?

Publié : mer. 07 août 2019 12:30
par patou 86
Bonjour,

Peut-être demander des conseils aux voisins, en plus cela fait l'occasion de faire connaissance , c'est sympa.

Re: Pourquoi de telles différences ?

Publié : dim. 01 sept. 2019 9:51
par TOMATE1
BONJOUR à TOUTES & TOUS !

Il existe des engrais 'tomates' (NPK 8 - 5 - 8 ).
En arrosant, il n'y a aucune raison qu'elles ne soient pas comme au jardin d'à-côté !
:fete:

Re: Pourquoi de telles différences ?

Publié : lun. 02 sept. 2019 7:36
par Pellia
Bonjour,
Difficile de connaître, à distance, les raisons de tes déboires. Observe tes voisins et demande des conseils. Les engrais ce n’est pas la solution miracle, en exemple : tu peux bourrer d’engrais un tas de cailloux, tu ne récolteras rien. La première chose qu’il faut c’est de l’humus, ce n’est pas un produit que l’on trouve dans le commerce. L’humus est le résultat de la décomposition de la matière organique. Avec un composteur tu peux fabriquer de l’humus. Le fumier en sac, une poignée mélangée avec la terre lorsque tu mets en place un plant. Tu peux utiliser le terreau en sac en mélange avec la terre, ce n’est pas le produit top, m’enfin c’est mieux que rien. Pour l’eau, ce n’est pas en inondant que la plante va croître plus rapidement

Re: Pourquoi de telles différences ?

Publié : lun. 02 sept. 2019 8:02
par BUGADE
En fin de saison, un apport conséquent de fumier mélangé en profondeur.
Le tout recouvert d'une bonne couche d'herbes sèches ou de paille et laisser reposer le tout jusqu'au printemps prochain.
Il y a peut-être dans les environs un club poney ou un ranch.
Ils donnent volontiers du fumier.
Ils peuvent t'indiquer où acheter un ou deux ballots de paille hors jardinerie qui pratique des prix scandaleux :angryfire:

Faire connaissance avec les voisins de jardin est une bonne démarche.
Si une parcelle produit bien, le propriétaire sera fière de donner des conseils :wink:
Échanges ou cadeaux de production, partage d'une remorque de fumier contre coup de main pour la charger.

Re: Pourquoi de telles différences ?

Publié : lun. 02 sept. 2019 13:49
par Pellia
Bonjour,
Je ne parle jamais de fumier, c’est une denrée pratiquement introuvable. Autour de chez moi il y a des centaines de bovins et d’ovins et pas une miette de fumier. 23 mètres, c’est petit, m’enfin… c’est mieux que rien. Un composteur, si c’est possible et de l’amendement de base sans aller dans les engrais, je pense qu’il y aura des résultats encourageant. La paille ne se trouve pas facilement, la demande est supérieure à la production et elle est vendue, pas au prix discount !

Re: Pourquoi de telles différences ?

Publié : lun. 02 sept. 2019 14:57
par BUGADE
Pellia a écrit :
lun. 02 sept. 2019 13:49
Je ne parle jamais de fumier, c’est une denrée pratiquement introuvable. Autour de chez moi il y a des centaines de bovins et d’ovins et pas une miette de fumier.
Ça tombe bien, il ne s'agit pas de toi :smoke:
Rien n'indique que Sylvain78 n'ait pas ces possibilités.

Re: Pourquoi de telles différences ?

Publié : lun. 02 sept. 2019 15:26
par cCBD
Pellia a écrit :
lun. 02 sept. 2019 7:36
La première chose qu’il faut c’est de l’humus, ce n’est pas un produit que l’on trouve dans le commerce.
On trouve de bons produits dans le commerce, mais celui des professionnels (souvent ouvert aux particuliers). Tu as des préparations aussi intéressantes et efficaces que le compost de jardin, mais ça a un coût. Mais quand on voit la qualité et le prix des tomates qu'on trouve dans le commerce, c'est vite vu si tu n'as pas d'autres choix.

Il n'y a pas de secret, si ton voisin réussit mieux que toi c'est son expérience, ses connaissances et sa motivation à jardiner qui produisent le résultat. Préparation de sol, choix des variétés, produire des semis, savoir planter, savoir arroser, etc etc etc les occasions de faire des erreurs sont nombreuses, ce n'est pas si simple, en tout cas pas donné au premier venu qui ne s'investit pas.

Ca fait des années que je produis toute mes tomates avec un seul apport à la plantation d'engrais organique et ça marche très très bien. Compenser un manque avec des apports en cours de culture produit des à coup de culture, c'est pas terrible, tout doit reposer sur un sol suffisamment riche et rétenteur en eau mais pas trop (pour entre autre pouvoir assoiffer plus facilement les plants et améliorer la qualité des fruits).

J'ai offert dernièrement une cagette de tomate à un normand, vous auriez vu ses yeux, ça fait plaisir de savoir que ses 3 gamins ont mangé de très bonnes tomates comme il en mange rarement :top: Moi j'ai attendu presque 30 ans pour goûter à cette diversité donc tant que je pourrais je cultiverais!

Re: Pourquoi de telles différences ?

Publié : lun. 02 sept. 2019 15:57
par TOMATE1
:welcome: Intégrer les valeurs fertilisantes des fumiers et lisiers

31/12/2015
par Arvalis-Institut du végétal

Pour réaliser un plan de fumure en tenant compte de l'épandage des produits organiques, il faut connaître leurs valeurs fertilisantes. Des coefficients d'équivalence engrais ont été établis de manière à exprimer l'efficacité d'un engrais organique par rapport à un engrais minéral de référence.

- voir NPK sur site -

http://www.web-agri.fr/conduite-elevage ... 15410.html

Re: Pourquoi de telles différences ?

Publié : lun. 02 sept. 2019 19:22
par Pellia
Bonsoir,
@Sylvain78 est l’heureux locataire de 23 mètres carrés de jardin, où vous êtes parti avec le fumier, le lisier, Jean Passe et D. Meilleur. Ce sont des choses ultra simples qui faut lui expliquer mais pas une embrouille avec des produits qu’il ne peut obtenir ou en gros volume. 23 mètres, c’est la surface de deux chambres, avec un sac de 70 litres de terreau horticole, il est paré pour deux ans minimum. Pour la grosseur des tomates, cela dépend de la variété. La Fournaise fait des fruits d’environ 100 gr alors que la Fandango, fait des fruits de plus de 200gr etc., etc.