Fabriquer son terreau de feuilles mortes

Ce forum regroupe les échanges transversaux autour du potager autres que les légumes et les aromatiques (bonnes associations, saisons, plans, ...)
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Princesse
Empereur jardinier
Messages : 23842
Inscription : jeu. 15 déc. 2005 17:02
Région : Ile de France
Localisation : Sud Essonne
Contact :

Fabriquer son terreau de feuilles mortes

Message par Princesse »

Bonjour tout le monde,

Je voudrais me lancer dans la fabrication d'un terreau de feuilles mortes.
Qui a déjà tester la fabrication d'un tel terreau et comment vous vous y êtes pris ?
Peut-on utiliser toutes les feuilles mortes ?
Faut-il, de préférence, les passer au broyeur/tondeuse pour accélérer leur décomposition ?
D'avance merci de tous les renseignements que vous apporterez :D

Image

Jardinerobis
Fleur de pipelette
Messages : 883
Inscription : lun. 15 mai 2017 7:38
Région : Europe du Sud

Re: Fabriquer son terreau de feuilles mortes

Message par Jardinerobis »

Bonjour
Le terreau de feuilles mortes c'est tres bien pour rendre un sol moins compact ,mais ça ne nourrit pas terrible .
Si kes feuilles sont broyées ca aide ,si le tas est maintenu frais mais non mouillé c'est super .
Si vous le retournez aux premiers beaux jours ca sera bien .
Si vous le protegez des grosses pluies il appreciera .
Bref le terreau ca se cultive comme une plante ,mais ça peut aussi se faire tout seul ,comme une plante
Meilleurs vœux !

Avatar de l’utilisateur
nénesse 55
Grappe de parlotte
Messages : 1602
Inscription : mer. 26 sept. 2007 21:39
Localisation : en Meeuuhhse

Re: Fabriquer son terreau de feuilles mortes

Message par nénesse 55 »

Saludas,

Quoiqu'en disent certains, faire du terreau à partir de feuilles est assez long. Quand j'ai commencé il y a bien longtemps, j'ai amassé un volume de 2/3 m3 pendant l'automne/hiver. Avec le compactage, il faut vraiment apporter des volumes conséquents pour voir le tas monter. Au printemps suivant, quand les températures se réchauffent, le tas est retourné pour l'aérer avec un ajout des premières tontes préalablement séchées, (sinon c'est de la bouillie). À la fin de l'été, premier tamisage et déplacement du tas. Je ne récupère pas grand'chose (moins de 100l).
Automne suivant, bis repetita et construction d'un nouveau tas. Le précédent est encore retourné au printemps et tamisé de nouveau à la fin de l'été. Je récupère plus de 200l plus ou moins mûrs (globalement c'est plutôt moins, à cause des feuilles de hêtre dont je dispose) selon la nature des feuilles. Le reliquat est stocké sur un 3ème espace que rejoindront les autres au cours des années. C'est ce dernier tas qui me fournit les petites quantités dont je me sers à la demande.
Les feuilles qui se dégradent plus rapidement sont produites par le frêne, le tilleul, le robinier (légumineuse), le noisetier. Les feuilles riches en tanins comme celles du chêne, du châtaignier, coriaces comme celles du platane sont plus longues à dégrader. J'ai pas mal de feuilles de hêtre et leur décomposition est assez longue.
Sur un sol de futaie de hêtre, la couche supérieure est la litière de l'année aux feuilles bien individualisées. En-dessous, celles de l'année précédente constitue une couche compactée. Avec un an supplémentaire, la strate sous-jacente est colonisée par les filaments blancs des champignons. Sous ce plancher, on passe progressivement à une texture noire de moins en moins grossière et de plus en plus mûre jusqu'à la granulométrie farineuse. Entre les deux extrêmes, il faut compter au moins 4 ans.
Si on souhaite produire des volumes importants, il faut disposer de la ressource, de la place, de l'huile de coude et surtout de patience. Quand le processus est enclenché et entretenu, la production, même modeste, est régulière.

Avatar de l’utilisateur
sibex
Pépinière à blabla
Messages : 2959
Inscription : ven. 06 févr. 2004 21:59
Région : Centre
Sexe : Homme
Localisation : beaugency pres de Chambord
Contact :

Re: Fabriquer son terreau de feuilles mortes

Message par sibex »

bonjour
je suis d'accord avec nénesse , j ai abandonné la fabrication pas a cause du temps mais par rtapport à l'espace disponible qui est important, pour le terreau de feuille si tu le peux c'est des feuilles de tilleuls qui sont le mieux par contre le platane et le noyer il faut éviter
le niveau de terreau est bien maigre pour le volume de départ

Avatar de l’utilisateur
aloune
Grossiste en parlotte
Messages : 4081
Inscription : mar. 14 avr. 2009 12:43
Région : Limousin
Localisation : Limoges
Contact :

Re: Fabriquer son terreau de feuilles mortes

Message par aloune »

Merci pour ces info: l'an prochain, je collecterai ces précieuses feuilles de tilleul. Pas eu le temps cette année, et elles sont complètement désintégrées.
Mes petit et grand potagers 2018: viewtopic.php?f=65&t=189376

Mes listes de recherche et d'échange pour un potager nourricier: viewtopic.php?f=4&t=185758

Avatar de l’utilisateur
Enibas
Grossiste en parlotte
Messages : 3821
Inscription : lun. 24 janv. 2011 8:55
Région : Champagne Ardenne

Re: Fabriquer son terreau de feuilles mortes

Message par Enibas »

Princesse pourquoi du terreau uniquement de feuilles mortes ?
Un projet particulier ?
:welcome: Dans mon Jardin et autres 2020
Profiter du moment présent. Voilà un défi à relever dès maintenant! :daisy:

Avatar de l’utilisateur
magnolia75
Grappe de parlotte
Messages : 1821
Inscription : ven. 03 nov. 2017 15:40
Région : Bourgogne
Sexe : Femme

Re: Fabriquer son terreau de feuilles mortes

Message par magnolia75 »

Princesse a écrit :
ven. 03 janv. 2020 11:06
Bonjour tout le monde,

Je voudrais me lancer dans la fabrication d'un terreau de feuilles mortes.
Qui a déjà tester la fabrication d'un tel terreau et comment vous vous y êtes pris ?
Peut-on utiliser toutes les feuilles mortes ?
Faut-il, de préférence, les passer au broyeur/tondeuse pour accélérer leur décomposition ?
D'avance merci de tous les renseignements que vous apporterez :D

Image
Bonsoir !!

L'année dernière, j'avais mis des feuilles mortes dans un grand sac poubelle et je l'ai oublié dans
un coin. Au printemps, Surprise :!! Ca s'était transformé en terreau que j'ai utilisé avec mon compost
pour les plantations.
Du coup, cet automne, à part étendre les feuilles sur les parcelles, j'en ai mis dans une grosse poubelle.
On verra le résultat au printemps :love:
Je n'ai pas de tilleul. mais Erable pourpre, kiwis, et arbres fruitiers. Du chêne aussi.
En tout cas, tout ce qui est sur les parcelles (feuilles broyées à la tondeuse) a pas mal fondu déjà.

Bonne soirée

Avatar de l’utilisateur
bce1970
Maitre des bosquets
Messages : 5185
Inscription : jeu. 06 nov. 2003 18:31
Région : Rhone Alpes
Sexe : Femme
Localisation : St Fons (69)
Contact :

Re: Fabriquer son terreau de feuilles mortes

Message par bce1970 »

J'étais sûre d'avoir vu une "recette" de terreau de feuilles dans des sacs poubelles (ce qui rejoint l'expérience de magnolia75), on s'était posé la question au jardin de quartier, et on avait laissé tomber car pas envie d'avoir en exposition un tas de sacs poubelles dans un coin, mais je ne retrouve pas. J'ai juste retrouvé ça
viewtopic.php?f=1&t=57402
Blandine
Ma liste d'échanges : http://jarditroc.com/#!/list/10/have

GRANGE
Grossiste en parlotte
Messages : 3923
Inscription : lun. 13 avr. 2009 23:26
Région : Franche Comté
Sexe : Femme
Localisation : JURA (Revermont)

Re: Fabriquer son terreau de feuilles mortes

Message par GRANGE »

J'ai fait du terreau de feuilles, essentiellement cerisier, mirabellier, poirier, boule de neige et lilas.
Je stockais les feuilles mortes dans un coin du jardin, j'entourais le tas d'un petit grillage de bordure et sur le dessus, je tendais un filet pour éviter de voir mes feuilles finir leur vie dans le jardin du voisin. Une fois qu'elles sont mouillées, elles se tiennent plus tranquilles, mais c'est au début qu'il faut se méfier du vent.
Au printemps, ce n'était pas du tout décomposé. J'ajoutais de la tonte de gazon, environ 1/3 du tas en volume, et je le remuais de temps en temps pour l'aérer.
A l'automne, pour libérer la place, je le mettais en sac plastique, mais les feuilles n'étaient que partiellement décomposées. En plus, le volume avait bien diminué.
Je laissais passer encore un an ou deux avant d'utiliser mon terreau pour que la décomposition soit vraiment au top.
Je m'en servais pour rempoter en le mélangeant à un autre terreau que j'achète à un agriculteur. Tel quel et avant parfaite décomposition, je l'utilisais essentiellement pour pailler fleurs ou légumes.
J'ai remarqué qu'une fois mises en sac, les feuilles finissent de se décomposer.
Cette année, j'abandonne, parce que je ne peux plus ratisser ni ramasser les feuilles, mais c'est dommage, j'aimais bien. Je laisse le vent pousser les feuilles dans une plate-bande où elles finiront par se décomposer, c'est mieux que rien.
Il faut absolument ne stocker que des feuilles saines et renoncer si on a un arbre malade.

Avatar de l’utilisateur
Princesse
Empereur jardinier
Messages : 23842
Inscription : jeu. 15 déc. 2005 17:02
Région : Ile de France
Localisation : Sud Essonne
Contact :

Re: Fabriquer son terreau de feuilles mortes

Message par Princesse »

Bonjour tout le monde,

Merci de vos avis respectifs.
Non pas de projet particulier.

Tous les ans, j'utilise les feuilles mortes sur mes différentes planches de cultures.
Au printemps, quand je commence à découvrir mes parcelles, toutes les feuilles mortes ont disparu.
Ma terre, qui était au début dans les tons orangés, est devenue presque noire.

Je récupère principalement des feuilles de bouleaux, de chêne et de châtaigniers/marronniers.
J'en mets dans mon compost également.

Comme Magnolia, une année, j'ai oublié un sac de feuilles et j'ai découvert un début de terreau de feuilles.
je me demandais s'il y avait un processus à respecter afin d'obtenir un bon terreau composé essentiellement de feuilles.

GRANGE
Grossiste en parlotte
Messages : 3923
Inscription : lun. 13 avr. 2009 23:26
Région : Franche Comté
Sexe : Femme
Localisation : JURA (Revermont)

Re: Fabriquer son terreau de feuilles mortes

Message par GRANGE »

Je reviens sur ce post parce qu'aujourd'hui, j'ai voulu rajouter du terreau de feuilles sur une plante qu'on m'a offerte et qui est en attente d'être plantée au jardin.
J'avais encore en réserve du terreau de feuilles 2017, qui attendait sagement dans un sac plastique (en fait, un sac de terreau de jardinerie). Et surprise, ce terreau est parfaitement décomposé, bien noir, grumeleux, plus une trace de feuilles. J'en avais utilisé au printemps dernier, sa texture n'était pas aussi belle. Je l'avais mis en sac à l'automne 2018, après avoir rassemblé les feuilles que j'avais laissées en tas à l'air libre depuis l'automne 2017.
Ma conclusion, c'est que j'aurais pu le mettre en sac plus tôt pour accélérer le processus de décomposition.
Par exemple ramasser les feuilles et les mettre en tas à l'air libre à l'automne, et au printemps suivant, les mettre en sac de plastique. Mais selon la quantité de feuilles, il faut beaucoup de sacs, et ensuite, le volume diminue considérablement, ce qui fait qu'on risque de se retrouver au final avec une grande quantité de sacs à moitié pleins.

Avatar de l’utilisateur
Princesse
Empereur jardinier
Messages : 23842
Inscription : jeu. 15 déc. 2005 17:02
Région : Ile de France
Localisation : Sud Essonne
Contact :

Re: Fabriquer son terreau de feuilles mortes

Message par Princesse »

Bonjour Grange,

Merci de ce retour.
Oui c'est clair on se retrouve avec plusieurs sacs à moitié plein, que l'on peut déverser les uns dans les autres afin d'avoir 2/3 sacs au final.
Une piste à suivre...

Répondre

Revenir à « Au coin du potager »