Analyse sol trop pauvre

Ce forum regroupe les échanges transversaux autour du potager autres que les légumes et les aromatiques (bonnes associations, saisons, plans, ...)
jp17
Fleur de pipelette
Messages : 828
Inscription : lun. 07 janv. 2019 10:00
Région : Poitou Charentes
Sexe : Homme
Localisation : proche de Saintes (17)

Re: Analyse sol trop pauvre

Message par jp17 »

Singha a écrit : sam. 08 août 2020 13:21 J’ai quand même une question qui me vient à l’esprit. Même si tu pratiques la rotation des cultures, quels que soient les légumes en place, cela va consommer les éléments de la terre. Il faudra bien compenser à un moment ou un autre. Non?
Bien sûr, la rotation n'empêche pas la perte d'éléments et leur nécessaire remplacement.

La rotation permet des appauvrissements à peu près identiques dans tout le potager. Le remplacement en est facilité et le risque de carence grave est limité.
Je suis, comme la plupart des jardiniers actuels et agriculteurs d'il y a 50 ans, incompétent en chimie, biologie et autres sciences du vivant. En faisant des apports de compost et cendre de bois je pense compenser largement les pertes, ce qui me dispense de tout autre intrant.
Dans le compost annuel : tous les déchets de légumes, les tontes de gazon (surface supérieure à celle du potager).
Dans le compost longue durée : sciure et écorces que je récupère quand je coupe mon bois, branchages venant de la taille de mes 100m de haies, autres branchages déposés par mes voisins dans le dépôt déchets verts du village. Si tous les villages en faisaient autant, beaucoup d'allers-retours à la déchèterie seraient évités et les potagers en tireraient grand profit ! En échange, le don de quelques fruits et légumes fait des heureux et crée des liens amicaux forts.

Je comprends que le manque de place limite les possibilités de rotation, mais je suis surpris qu'on ne puisse pas au moins faire une alternance tomate / autres légumes. Cela voudrait dire qu'on cultive plus de la moitié de son potager en tomates. Etonnant, mais pourquoi pas après tout.
Avatar de l’utilisateur
Singha
Seigneur des paquerettes
Messages : 8459
Inscription : dim. 28 août 2011 9:02
Région : Ile de France
Sexe : Homme
Localisation : Seine et Marne

Re: Analyse sol trop pauvre

Message par Singha »

jp17 a écrit : jeu. 13 août 2020 14:44
Bien sûr, la rotation n'empêche pas la perte d'éléments et leur nécessaire remplacement.

La rotation permet des appauvrissements à peu près identiques dans tout le potager. Le remplacement en est facilité et le risque de carence grave est limité.
Je suis, comme la plupart des jardiniers actuels et agriculteurs d'il y a 50 ans, incompétent en chimie, biologie et autres sciences du vivant. En faisant des apports de compost et cendre de bois je pense compenser largement les pertes, ce qui me dispense de tout autre intrant.
Dans le compost annuel : tous les déchets de légumes, les tontes de gazon (surface supérieure à celle du potager).
Dans le compost longue durée : sciure et écorces que je récupère quand je coupe mon bois, branchages venant de la taille de mes 100m de haies, autres branchages déposés par mes voisins dans le dépôt déchets verts du village. Si tous les villages en faisaient autant, beaucoup d'allers-retours à la déchèterie seraient évités et les potagers en tireraient grand profit ! En échange, le don de quelques fruits et légumes fait des heureux et crée des liens amicaux forts.

Je comprends que le manque de place limite les possibilités de rotation, mais je suis surpris qu'on ne puisse pas au moins faire une alternance tomate / autres légumes. Cela voudrait dire qu'on cultive plus de la moitié de son potager en tomates. Etonnant, mais pourquoi pas après tout.
Je pratique de la même façon que toi à part les branchages.

Si, je pourrais déplacer mes plants de tomate et alterner avec d’autres légumes mais vu la configuration de mon potager et le fait qu’il soit sur deux côtés contre des haies et une autre partie dans l’ombre de la maison un bon moment, je perdrais en exposition. Et pour tout te dire, comme ça fonctionne comme ça je ne m’embête pas trop.
Cordialement
Mon bassin
Avatar de l’utilisateur
Singha
Seigneur des paquerettes
Messages : 8459
Inscription : dim. 28 août 2011 9:02
Région : Ile de France
Sexe : Homme
Localisation : Seine et Marne

Re: Analyse sol trop pauvre

Message par Singha »

jp17 a écrit : jeu. 13 août 2020 14:44 Je comprends que le manque de place limite les possibilités de rotation, mais je suis surpris qu'on ne puisse pas au moins faire une alternance tomate / autres légumes. Cela voudrait dire qu'on cultive plus de la moitié de son potager en tomates. Etonnant, mais pourquoi pas après tout.
Bonsoir jp17

Je viens d’arracher 7 pieds de tomate. Pas à cause de la maladie mais ils étaient finis.
Je pense que les fortes chaleurs ont eu raison d’eux d’autant plus que j’étais absent lors d’une forte canicule et que ces plants étaient proches d’une haie..... mais pas que .... certains étaient au beau milieu de mes lignes autour d’autres qui se portent très bien.
J’ai un doute que les chaleurs soient la seule cause et du coup je repense à nos échanges.
Le seul endroit où je peux faire une rotation est assez à l’ombre une partie de l’après midi. Je vais tenter. Je me l’étais refusé jusqu’à maintenant mais avec les fortes chaleurs je me demande si ce ne serait pas un plus en fin de compte.

@tous
J’ai remarqué que les plants arrachés avaient un système racinaire très peu développé. avez-vous une idée de la cause ?
Cordialement
Mon bassin
Avatar de l’utilisateur
sibex
Grossiste en parlotte
Messages : 3531
Inscription : ven. 06 févr. 2004 20:59
Région : Centre
Sexe : Homme
Localisation : beaugency pres de Chambord
Contact :

Re: Analyse sol trop pauvre

Message par sibex »

Bonjour.
Effectivement des pieds ne produisent plus car avec la chaleur les bouquets ont cramé, pour les racines c’est le plus important, si elles sont restées horizontales ou en profondeur ou c’est la touffe de racines qui est toute malingre, en 2019 lors de l’arrachage j’en avait de plus de 50 cm
Je n’arrache plus les pieds de tomates je coupe à ras le sol et les racines avec leurs nodosités pourrissent dans le sol
http://monpotagerbio.over-blog.com/

L'intelligence c'est la faculté de s'adapter au changement.
Stephen Hawking
jp17
Fleur de pipelette
Messages : 828
Inscription : lun. 07 janv. 2019 10:00
Région : Poitou Charentes
Sexe : Homme
Localisation : proche de Saintes (17)

Re: Analyse sol trop pauvre

Message par jp17 »

Singha a écrit : dim. 23 août 2020 20:54 Le seul endroit où je peux faire une rotation est assez à l’ombre une partie de l’après midi. Je vais tenter. Je me l’étais refusé jusqu’à maintenant mais avec les fortes chaleurs je me demande si ce ne serait pas un plus en fin de compte.
En période de sécheresse + canicule, l'ombre l'après-midi est bénéfique, même pour les plantes qui aiment la chaleur.
2 constatations cette année :
1) J'ai une planche orientée est-ouest. Côté nord, rang complet de tomates. Côté sud, rang de poivrons et aubergines, sauf à un bout où j'ai 5 pieds de tomates qui font donc de l'ombre aux tomates de l'autre rang. Comme par hasard, les tomates qui bénéficient de l'ombre sont les plus belles.
2) J'ai sauvé une planche de melons en lui faisant de l'ombre : arceaux + voile P17 plié sur 4 épaisseurs. Ce voile était au minimum à 30 cm de haut pour que l'air passe et évacue la chaleur. Du jour où j'ai mis cette protection les melons se sont remis à vivre. Avant le feuillage était à plat dès la fin de matinée.
Avatar de l’utilisateur
magnolia75
Grossiste en parlotte
Messages : 3086
Inscription : ven. 03 nov. 2017 14:40
Région : Bourgogne
Sexe : Femme

Re: Analyse sol trop pauvre

Message par magnolia75 »

Singha a écrit : dim. 23 août 2020 20:54
jp17 a écrit : jeu. 13 août 2020 14:44 Je comprends que le manque de place limite les possibilités de rotation, mais je suis surpris qu'on ne puisse pas au moins faire une alternance tomate / autres légumes. Cela voudrait dire qu'on cultive plus de la moitié de son potager en tomates. Etonnant, mais pourquoi pas après tout.
Bonsoir jp17

Je viens d’arracher 7 pieds de tomate. Pas à cause de la maladie mais ils étaient finis.
Je pense que les fortes chaleurs ont eu raison d’eux d’autant plus que j’étais absent lors d’une forte canicule et que ces plants étaient proches d’une haie..... mais pas que .... certains étaient au beau milieu de mes lignes autour d’autres qui se portent très bien.
J’ai un doute que les chaleurs soient la seule cause et du coup je repense à nos échanges.
Le seul endroit où je peux faire une rotation est assez à l’ombre une partie de l’après midi. Je vais tenter. Je me l’étais refusé jusqu’à maintenant mais avec les fortes chaleurs je me demande si ce ne serait pas un plus en fin de compte.

@tous
J’ai remarqué que les plants arrachés avaient un système racinaire très peu développé. avez-vous une idée de la cause ?
Bonjour

Je tombe sur ce sujet après une semaine d'absence :roll:
J'avais beaucoup de plants cette année et j'ai dû planter sur une bande à l'ombre à partir de
16 h. l'amendement n'a pas été fait comme les autres parcelles en automne.
Du coup, plants filiformes et petite production :angryfire:
Cette parcelle va être amendée en automne et je ferai un autre essai l'année prochaine :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Singha
Seigneur des paquerettes
Messages : 8459
Inscription : dim. 28 août 2011 9:02
Région : Ile de France
Sexe : Homme
Localisation : Seine et Marne

Re: Analyse sol trop pauvre

Message par Singha »

Bonsoir et merci pour vos retours.
Je pense également qu’au-delà de la chaleur et du manque d’eau pour les plants proches de la haie, j’ai du mal amender pour ceux dont la haie ne peut être une excuse.
Cordialement
Mon bassin
Jardinerobis
Fruit de la jacasse
Messages : 1167
Inscription : lun. 15 mai 2017 7:38
Région : Europe du Sud

Re: Analyse sol trop pauvre

Message par Jardinerobis »

La haie a peut être aussi usée de violence envers les plants qui venaient consommer dans sa cour ,en émettant des phytohormones ou un truc du genre .
Le pied d'une haie c'est bien pour le passage mais pas pour la culture .
De plus quand le soleil est violent c'est celui du matin et du soir qui est le plus utilisé par la plante
Répondre

Revenir à « Au coin du potager »