enterrer son arrosage goutte à goutte

Ce forum est dédié à toutes vos questions relatives à l'arrosage.
kayos
Graine de timide
Messages : 6
Inscription : jeu. 12 avr. 2012 8:47
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

enterrer son arrosage goutte à goutte

Message par kayos »

Bonjour,

J'habite le sud de la france et j'ai un arrosage automatique avec des tuyaux pré-percés. Je cherche des solutions pour économiser l'eau, ou plutôt optimiser l'eau.
Dans les endroits ou j'ai mes plantations en ligne droite, Je voulais enterrer un drain agricole de 50mm entouré de géotextile et y faire passer dedans mon tuyau pré percé. Le but étant d'arroser une dizaine de cm (ou plus pour être au plus près des racines) sous la terre avec l'avantage de pouvoir, changer mon pré percé quand il le faudra. Il y a aussi l'avantage de ne pas avoir le tuyau dans les pattes quand on nettoie.
SEul hic, je me rends compte que le drain c'est plus fait pour "emprisonner" l'eau dedans que de laisser sortir l'eau. Les petits trous sont toujours dans le même relief de la cannelure. Je me trompe ?

Sinon, je pensais prendre une gaine elec, lui mettre des petits coups de disque tout du long et ca pourrait le faire...

Qu'en pensez vous ?
Merci pour vos conseils
Avatar de l’utilisateur
arroser
Grossiste en parlotte
Messages : 4477
Inscription : mar. 18 févr. 2003 0:21
Région : Ile de France
Sexe : Homme
Localisation : Ile de France

Re: enterrer son arrosage

Message par arroser »

Il existe du tuyau avec goutteurs intégrés qui s'enterre directement...

exemple : https://www.netafim.fr/produits-et-solu ... chline-as/ (il existe d'autres marques, et aussi même marque en couleur mauve, le rendant ainsi visible que le marron en cas de terrassements...)

Votre tuyau n'est pas adapté. Si vous le gainez vous même, en trois mois les racines sont DANS la gaine, en un an le tuyau est bouché...
"il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas" (devise Shadok)
kayos
Graine de timide
Messages : 6
Inscription : jeu. 12 avr. 2012 8:47
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: enterrer son arrosage

Message par kayos »

Bonjour, j'ai déjà ce type de tuyau. Mais je me rends compte qu'avec le temps, le calcaire, ca se bouche quand même. Donc le fait de le mettre dans une gaine, permet de pouvoir facilement le changer.
Autour de ma gaine j'enroulerai du bidim... je vais faire un test et bien voir... 😉😉
Avatar de l’utilisateur
labricotier
Bourgeon de bavard
Messages : 394
Inscription : mer. 30 janv. 2019 23:55
Région : Bretagne
Localisation : Finistère

Re: enterrer son arrosage

Message par labricotier »

Ce n’est pas une réponse à la question posée, mais il faut savoir qu’un arrosage au tuyau percé ne sera pas « au plus près des racines »... Il sera auprès de quelques racines, d’un seul côté de l’arbre. L’intérêt du tuyau percé sur le sol est qu’on peut le déplacer de l’autre côté du plant. Les racines sinon auront tendance à migrer vers le point d’eau. Ou bien elles s’assècheront au profit des racines arrosées et provoqueront un déséquilibre de la ramure. Il vaut mieux pour la stabilité du plant que l’ensemble des racines soit en contact avec l’eau.
Quelle époque épique !
Avatar de l’utilisateur
arroser
Grossiste en parlotte
Messages : 4477
Inscription : mar. 18 févr. 2003 0:21
Région : Ile de France
Sexe : Homme
Localisation : Ile de France

Re: enterrer son arrosage

Message par arroser »

kayos a écrit : sam. 17 oct. 2020 7:55 Bonjour, j'ai déjà ce type de tuyau.
regardez bien mon lien. Je ne parle pas d'un tuyau avec goutteurs intégrés (que vous avez sans doute), je parle d'un tuyau avec goutteurs intégrés spécifique pour être enterré. ça n'a rien à voir comme produit avec ce que vous pourriez acheter n'importe où, c'est un produit, à part, bien qu'il ressemble au commun des tuyaux... 8)
"il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas" (devise Shadok)
kayos
Graine de timide
Messages : 6
Inscription : jeu. 12 avr. 2012 8:47
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: enterrer son arrosage

Message par kayos »

merci encore pour vos réponses.

Alors pour ce qui est de déplacer son arrosage, honnêtement je ne l'ai jamais fait et je n'ai jamais vu un jardin ou ca se fait. Je comprends le principe cela dit. Perso, j'essaye d'en mettre des deux cotés par exemple.

En revanche, je pense qu'enterre son arrosage est plutôt interessant non ?

Si je fais une tranchée, et que je mets un tuyau vers le fond, à droite et à gauche, j'aurai moins besoin d'arroser non ? Parce que si j'arrosage en surface, du temps que l'eau arrive jusqu'aux racines, il y a déjà 20, 30, 50 cm. (bien qu'il y ait des racines partout me direz vous).
En plus en surface, il y a un phénomène d'évaporation.
Avatar de l’utilisateur
labricotier
Bourgeon de bavard
Messages : 394
Inscription : mer. 30 janv. 2019 23:55
Région : Bretagne
Localisation : Finistère

Re: enterrer son arrosage

Message par labricotier »

Déplacer l’arrosage est pourtant très important... Sinon, c’est comme d’arroser un plant à l’arrosoir sur un point seulement alors qu’il faut toujours passer le jet autour du plant et au-dessus des racines alentour.

À quelle profondeur comptez-vous enterrer vos tuyaux ?

Personnellement, je ne m’aventurerais pas à le faire parce que j’aurais du mal à évaluer si je ne suis pas en train d’inonder les racines. Une terre sèche en surface peut être boueuse déjà à 20 centimètres de profondeur. Tout dépend de sa capacité à drainer.
Je préfère mimiquer la nature : arrosage par le haut, et confiance dans les mouvements d’eau souterrains.
Favoriser la descente de racines par un arrosage de moins en moins fréquent (certains en agroforesterie n’arrosent pas, dans le but de forcer les plants à creuser).
Et puis, dernier point, l’investissement dans ces travaux est relativement lourd, alors que l’arrosage artificiel ne doit durer qu’un temps (2 ans l’été pour les plus gros sujets)... Puis il faudra les déterrer au risque d’abîmer les racines.

Est-ce vraiment nécessaire ?
Dernière modification par labricotier le dim. 18 oct. 2020 11:55, modifié 1 fois.
Quelle époque épique !
Avatar de l’utilisateur
arroser
Grossiste en parlotte
Messages : 4477
Inscription : mar. 18 févr. 2003 0:21
Région : Ile de France
Sexe : Homme
Localisation : Ile de France

Re: enterrer son arrosage

Message par arroser »

kayos a écrit : dim. 18 oct. 2020 8:18
arrosage en surface, du temps que l'eau arrive jusqu'aux racines, il y a déjà 20, 30, 50 cm. (bien qu'il y ait des racines partout me direz vous).
En plus en surface, il y a un phénomène d'évaporation.
Non pas vraiment. Le principe du goutte à goutte est justement de travailler sur la durée et que l'eau descende. En fait, si vous utilisiez votre goutte à goutte dans un aquarium (vue en coupe), vous verriez qu'il se créé sous chaque goutteur une poche d'eau qui prend la forme d'une grosse goutte d'eau ou d'un ballon de rugby (qui s'aplatit sur le fond) et que l'eau est essentiellement en profondeur, ayant tendance à descendre. Cette "goutte d'eau" s'étend également à l'horizontale en largeur (comme si elle gonflait pour caricaturer) : c'est pour cela qu'il y a un goutteur tout les 30cm, car en fait, en dessous, toute la ligne est arrosée vu que l'expansion en sous sol va à plus de 15cm en périphérie du goutteur.

Prenez un ballon de baudruche, mettez le sous un robinet en le remplissant tout doucement ; grossièrement, c'est comme cela que l'eau agit sous terre...


Il y a donc très peu d'eau en surface, et les taux d'évaporation à ce niveau sont de l'ordre de 3 à 5 % approximativement pour autant que vous arrosiez la nuit vers 2h00 du matin. A comparer avec l'arrosage au tuyau en pleine journée qui dépasse les 50 % d'évaporation...

Bien sur, tout cela est à pondérer en fonction de la qualité de la terre, mais de toutes les techniques d'arrosage, le goutte à goutte reste la plus efficace par rapport à la consommation d'eau et donc le plus économique.

Le fait qu'il existe des tuyaux spécifiquement enterrables correspond principalement à trois ou quatre besoins :
- certains usages agricoles où le passage d'engins reste incompatible avec la présence de tuyaux de surface
- certaines zones publiques à fort vandalisme (c'est ce marché qui se développe pour ces produits).
- toitures végétalisées où on recherche la discrétion plutôt que de voir des tuyaux partout.
- Parfois certaines zones souvent très petites et de formes compliquées où la présence d'arroseurs enterrés ne peut offrir aucune précision.

Ce n'est donc pas un besoin pour "améliorer" l'efficacité de l'arrosage en terme d'apport d'eau ou d'évaporation, mais un besoin par rapport à des contraintes extérieures humaines.

Je comprend que vous ayez des idées préconçues, mais elles vont à l'encontre d'une solution simple et efficace comme l'utilisent des millions de personnes dans le monde. Votre idée reste donc au stade de l'amusement, va devenir source de problèmes avec les racines et au final pas forcément fonctionner efficacement sur le moyen terme (et sans moyen de contrôle réel vu que c'est enterré). Maintenant, vous pouvez faire l'essai, ça occupe et ça fait marcher le commerce... :mrgreen:
"il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas" (devise Shadok)
Répondre

Revenir à « À l'arrosage »