Arrosage automatique - implantation

Ce forum est dédié à toutes vos questions relatives à l'arrosage.
sisi44
Graine de timide
Messages : 8
Inscription : mar. 20 oct. 2020 15:55
Région : Rhone Alpes
Sexe : Homme

Arrosage automatique - implantation

Message par sisi44 »

Bonjour à tous !

Nous allons bientôt installer une cuve de rétention des eaux pluviales de 7500L (obligation du PLU). Nous envisageons de rajouter une pompe et d'en profiter pour mettre en place un arrosage automatique.
Nous sommes novices en la matière et notre porte monnaie ne nous permet pas de faire appel à un professionnel.

Voici l'implantation de notre maison sur notre petit terrain :
Sans titre.jpg
Voici ce que me donne la simulation Gardena après "simplification" :
Capture2.JPG
Nous avons utilisé le site de Gardena pour réaliser une simulation, mais celui-ci nous propose énormément (trop ?) de matériel à acheter.
Après avoir fait quelques recherches, nous aimerions partir sur la gamme Rain Bird et utiliser un programmateur paramétrable via wifi (ESP RZXe ?).

En revanche, nous sommes perdus sur l'emplacement des tuyères/turbines et tout le reste (regard de vanne par ex).
Auriez-vous des conseils voir des propositions d'emplacement ?

Merci :top:
Avatar de l’utilisateur
arroser
Grossiste en parlotte
Messages : 4490
Inscription : lun. 17 févr. 2003 23:21
Région : Ile de France
Sexe : Homme
Localisation : Ile de France

Re: Arrosage automatique - implantation

Message par arroser »

Bonjour.
Deux remarques :
- Il manque cruellement d'arroseurs sur votre étude.Vous êtes entre un tiers et la moitié du nécessaire. Lisez par exemple : viewtopic.php?p=3078251#p3078251 ou viewtopic.php?f=32&t=201452 , tout est expliqué, ainsi que sur des centaines d'anciens messages au sein de ce forum.. Votre simplification tend à l'échec de l'installation ou a son inutilité. Notez aussi que moins il y a d'arroseurs dans une installation, plus on consomme et surconsomme de l'eau de façon importante.

- Soyez conscient que votre cuve ne sert à rien pour l'arrosage automatique puisqu'elle sera rapidement vide en tout début de saison et qu'au moment où vous en aurez le plus besoin, elle ne se rempliera pas.
"il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas" (devise Shadok)
sisi44
Graine de timide
Messages : 8
Inscription : mar. 20 oct. 2020 15:55
Région : Rhone Alpes
Sexe : Homme

Re: Arrosage automatique - implantation

Message par sisi44 »

Merci pour votre rapide retour.
Même si cela ne change pas grand chose, je précise qu'il s'agit d'une cuve de 8000L obligatoire, ai-je fait une erreur en pensant qu'elle me serait utile pour arroser à minima la terrasse ?

En se focalisant uniquement sur le jardin en jaune sur le plan ci-dessous, l'utilisation de 5 turbines sera-t-elle suffisante ?
Capture3.JPG
Les autres parties (ou se trouve la voiture par ex ou la partie à l'Ouest de la maison) n'ont pas besoin d'être arrosée.

Merci de votre aide.
Avatar de l’utilisateur
arroser
Grossiste en parlotte
Messages : 4490
Inscription : lun. 17 févr. 2003 23:21
Région : Ile de France
Sexe : Homme
Localisation : Ile de France

Re: Arrosage automatique - implantation

Message par arroser »

sisi44 a écrit : mar. 20 oct. 2020 17:43 Merci pour votre rapide retour.
Même si cela ne change pas grand chose, je précise qu'il s'agit d'une cuve de 8000L obligatoire, ai-je fait une erreur en pensant qu'elle me serait utile pour arroser à minima la terrasse ?

En se focalisant uniquement sur le jardin en jaune sur le plan ci-dessous, l'utilisation de 5 turbines sera-t-elle suffisante ?
Capture3.JPG

Les autres parties (ou se trouve la voiture par ex ou la partie à l'Ouest de la maison) n'ont pas besoin d'être arrosée.

Merci de votre aide.
Notez qu'il est parfois obligatoire de mettre une toute petite pompe vide cave au fond de la cuve pour vider celle-ci tout doucement ; dans votre cas, il faudra supprimer cette petite pompe.



Non c'est pas bon l'étude sur plan. Oubliez les turbines qui offrent une trop grande portée par rapport à la taille de votre terrain (si j'ai bien compris un carreau sur le plan = 1 mètre). Mettez plus de tuyères : c'est moins cher à l'achat et plus précis à l'usage. 8)

Voir plan en .pdf joint ; si j'ai bien compris l'échelle du plan, la répartition (et le croisement) des arroseurs est meilleure.

-2 réseaux séparés, en polyéthylène diamètre 25mm. Idéalement tuyau dit "10 bar" et pas "6 bar" beaucoup plus fragile.

-8 arroseurs type "tuyère" + buses réglables. Si vous voulez du Rain Bird, cherchez 1804 PRS. Le "PRS" à la fin est primordial dans votre cas, ne le négligez pas, ne l'économisez pas. Voir : https://www.rainbird.fr/produits/tuyeres/serie-1800tm ou sinon : https://www.hunterindustries.com/fr/pro ... pray-prs30
-Montage des arroseurs sur tuyau SP Flex : https://www.rainbird.fr/produits/accessoires/spx-flex
-Buses réglables au sommet des tuyères, 12 et 15 VAN : https://www.hunterindustries.com/fr/pro ... glable-pro ou https://www.rainbird.fr/particuliers/pr ... ur-tuyeres

- 2 bouchons compression en fin de ligne : https://www.arrosage-distribution.fr/bo ... on-25.html

- Pompe immergée dans la cuve marque Grundfos, modèle 3-45 AW + clapet anti retour 26x34 + filin de suspension
- Il faut obligatoirement prévoir un filtre de bonne qualité type AMIAD 300 microns : voir http://www.arrosage-irrigation.fr/filtr ... 876-1.html et cherchez : filtre à tamis 300 microns 1''.

- Un regard rectangle marque CARSON ou RAIN BIRD modèle VB, avec deux électrovannes, vanne d'isolement, raccords type "union démontable", connexions, etc... lire : viewtopic.php?f=32&t=163437
- Électrovannes Rain Bird modèle 100 DV ou HUNTER modèle PGV 100. Plutôt des électrovannes "femelles" que "mâles" car en femelle c'est standard donc facile à dépanner dans 10 ou 15 ans...
- Divers raccords et petites fournitures.
- Programmateur + câble trois (ou cinq) brins. (Vérifiez que le programmateur soit bien dans la portée du réseau wifi)

Vous êtes approximativement dans un budget de 1500 euros. Essayez d'acheter en local pour avoir de l'aide, surtout pour ne pas recevoir toutes les pièces en vrac dans un carton, sans ordre ni classement. Sur internet, à distance, il faut un maximum de conseils ou de préparation pour pas que vous soyez perdu dans les diverses fournitures.
Pièces jointes
plan_forum.pdf
plan arroseurs
(151.57 Kio) Téléchargé 29 fois
"il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas" (devise Shadok)
sisi44
Graine de timide
Messages : 8
Inscription : mar. 20 oct. 2020 15:55
Région : Rhone Alpes
Sexe : Homme

Re: Arrosage automatique - implantation

Message par sisi44 »

Bonjour et merci, merci pour votre réponse aussi détaillée et de cette qualité !

Je vais donc suivre vos conseils et partir de votre plan.
Je n'avais pas prévu un tel budget mais plutôt 500€ hors pompe.
Pour réduire la facture je vais mettre de côté le module wifi du programmateur dans un premier temps. J'envisage également de mettre les électrovannes directement dans le garage pour économiser un regard. (même si vous être contre :( ).

Pouvez-vous m'expliquer l'utilité d'une vanne d'isolement ? Je ne trouve pas d'explications sur internet.
Pour l'électrovanne, ce modèle serait donc adéquat https://www.arrosage-distribution.fr/el ... -bird.html ?

Encore merci pour votre précieuse aide !
Avatar de l’utilisateur
arroser
Grossiste en parlotte
Messages : 4490
Inscription : lun. 17 févr. 2003 23:21
Région : Ile de France
Sexe : Homme
Localisation : Ile de France

Re: Arrosage automatique - implantation

Message par arroser »

oui le modèle d'électrovanne est bon.

économiser un regard, c'est une trentaine d'euros reste une source d'ennuis futurs. Sachez quand même qu'une électrovanne fonctionne mieux à plat que la sortie vers le bas (ou pire vers le haut).

Une vanne d'isolement à fonction de pouvoir isoler la pompe des électrovannes dans votre cas. Ceci permet, en cas de déclenchements intempestifs, de déterminer plus facilement le problème. Ceci permet aussi en cas de problème sur les électrovannes de les isoler sans courir pour couper électriquement la pompe et des couper rapidement. En maintenance (comme je pratique presque quotidiennement), c'est souvent utile quand l'installation commence à vieillir.
Pour les installations en extérieur, la vanne d'isolement, si elle est équipée d'un purgeur (le plus souvent) permet de facto de créer un point de vidange avant hiver.
"il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas" (devise Shadok)
sisi44
Graine de timide
Messages : 8
Inscription : mar. 20 oct. 2020 15:55
Région : Rhone Alpes
Sexe : Homme

Re: Arrosage automatique - implantation

Message par sisi44 »

Milles merci de prendre le temps de me faire une réponse :D
Je me rends compte avoir fait une erreur dans mon plan, la cuve (matérialisée en jaune sur le plan ci-dessous) sera dans le jardin.
Capture.JPG
J'étais initialement parti sur une pompe de surface car j'ai une réservation en place entre le garage et la cuve, mais votre proposition est d'installer une pompe immergée.

Sauf erreur de ma part, j'ai donc deux possibilités :
1) En partant sur une pompe immergée, je peux donc poser le regard ave les électrovannes juste à côté de la cuve ? Et alimenter les électrovannes via le programmateur installé dans le garage, les électrovannes et le programmateur seront reliés connectés via la réservation en attente entre le garage et la cuve. La pompe immergée sera également alimentée via au travers de la reservation.
Cela nécessite de revoir les réseaux, j'ai donc fait une simulation :
Capture2.JPG
2) Mettre en place une pompe de surface dans le garage, et poser un regard sur l'emplacement de votre proposition initiale.

Avez-vous une préférence sur ces deux possibilités en terme fonctionnel / performance / budgétaire ?

Merci !
Avatar de l’utilisateur
arroser
Grossiste en parlotte
Messages : 4490
Inscription : lun. 17 févr. 2003 23:21
Région : Ile de France
Sexe : Homme
Localisation : Ile de France

Re: Arrosage automatique - implantation

Message par arroser »

sisi44 a écrit : ven. 23 oct. 2020 5:54 Je me rends compte avoir fait une erreur dans mon plan, la cuve (matérialisée en jaune sur le plan ci-dessous) sera dans le jardin.


J'étais initialement parti sur une pompe de surface car j'ai une réservation en place entre le garage et la cuve, mais votre proposition est d'installer une pompe immergée.

Sauf erreur de ma part, j'ai donc deux possibilités :
1) En partant sur une pompe immergée, je peux donc poser le regard ave les électrovannes juste à côté de la cuve ? Et alimenter les électrovannes via le programmateur installé dans le garage, les électrovannes et le programmateur seront reliés connectés via la réservation en attente entre le garage et la cuve. La pompe immergée sera également alimentée via au travers de la reservation.
Cela nécessite de revoir les réseaux, j'ai donc fait une simulation : Capture2.JPG

2) Mettre en place une pompe de surface dans le garage, et poser un regard sur l'emplacement de votre proposition initiale.

Avez-vous une préférence sur ces deux possibilités en terme fonctionnel / performance / budgétaire ?

Merci !
l'idée de poser le regard à l'endroit initial de mon étude n'est pas la bonne si la cuve est là. C'est faire des aller-retours inutiles.

Vu que l'alimentation en eau devient centrale, vous placez une unique électrovanne dans un regard rectangle à côté de la cuve = moins de perte de pression. Le départ de l'arrosage sera à proximité de l'eau et à proximité des arroseurs (globalement au milieu).
A la sortie du regard, vous mettez un raccord en "Té" sur la canalisation et partez à droite et à gauche alimenter les arroseurs en tuyau de 32 (puis dérivations en SP Flex).
Cela veux dire que vous allez acheter un tuyau plus gros, mais aussi moins de longueur de tuyaux, moins de raccords, et faire un seul réseau (donc moins d'automatismes).

Pour ce qui est des autres économies à réaliser, réfléchissez si pour un unique réseau, vous n'allez pas utiliser un programmateur bluetooth étanche à placer dans le regard ? C'est évidement moins performant qu'un programmateur wifi (car pas de gestion intégrée de la météo), mais ça évite l'achat du programmateur mural, de la clef wifi, du câble, de la gaine.... et c'est vite posé et mis en service. D'ailleurs, rien n'empêche de passer la gaine vide du garage au regard d'arrosage en prévision d'une évolution future (avec câble).

Pour les programmateurs Bluetooth, voyez le NODE de marque HUNTER (fonctionne avec une électrovanne PGV 9 volts Hunter), le TBOS BT de marque RAIN BIRD (fonctionne avec une électrovanne 100 DV 9 volts) ou la marque SOLEM (je ne me souviens plus du modèle exact....) (Solem fonctionne avec une électrovanne 100 DV 9 volts).

Il vaut mieux économiser sur la programmation qui est facilement évolutive demain ou dans quelques années, qu'économiser sur les arroseurs (nombre ET qualité), économiser sur l'équipement du regard, ou économiser sur le filtre (la qualité de la filtration fait la durée de vie de l'installation et économise de nombreux problèmes à venir).

Dans tous les cas, oubliez complètement la pompe de surface : trop de distance, c'est une source d'ennuis infinis, de bruit et va vous coutez en fortune en "sécurité manque d'eau" (pour arrêter la pompe quand la cuve est vide) et en raccords/tuyaux divers.
"il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas" (devise Shadok)
sisi44
Graine de timide
Messages : 8
Inscription : mar. 20 oct. 2020 15:55
Région : Rhone Alpes
Sexe : Homme

Re: Arrosage automatique - implantation

Message par sisi44 »

Bonjour et de nouveau : merci pour votre réponse !!

Je vais donc suivre vos conseils et partir sur un seul circuit.

Quelques questions en vrac si il vous reste quelques minutes pour m'aider :

1) J'ai lu plusieurs de vos réponses ou vous dites que les raccords peuvent faire perdre de la pression, auriez-vous une référence en tête pour le raccord en "Té" ? Voir pour également pour les raccord SP Flex et le tuyau de 32 ?
2) Quelle profondeur pour enterrer le SP Flex, 30cm comme le tuyau de 32 ? Quelle est la longueur maximum possible pour les dérivations en SP Flex ?
3) Auriez-vous la référence d'une pompe immergée "abordable" qui permette de faire fonctionner cette installation ?
4) Ai-je la possibilité de rajouter de tuyères par la suite sur cette unique circuit/electrovanne ?
5) Faut-il mettre des bouchons compressions en fin de ligne ou la fin de ligne peut être connectée directement sur une tuyère ?

Très bonne piste le programmateur. Sachant que la gain est déjà tiré et qu'il me reste du câble suite à la construction de la maison je vais comparer les 2 solutions.
Vous semblez préconiser Hunter, je vais donc m'orienter sur cette marque !

Encore merci !
Avatar de l’utilisateur
arroser
Grossiste en parlotte
Messages : 4490
Inscription : lun. 17 févr. 2003 23:21
Région : Ile de France
Sexe : Homme
Localisation : Ile de France

Re: Arrosage automatique - implantation

Message par arroser »

sisi44 a écrit : sam. 24 oct. 2020 18:20
1) J'ai lu plusieurs de vos réponses ou vous dites que les raccords peuvent faire perdre de la pression, auriez-vous une référence en tête pour le raccord en "Té" ? Voir pour également pour les raccord SP Flex et le tuyau de 32 ?
2) Quelle profondeur pour enterrer le SP Flex, 30cm comme le tuyau de 32 ? Quelle est la longueur maximum possible pour les dérivations en SP Flex ?
3) Auriez-vous la référence d'une pompe immergée "abordable" qui permette de faire fonctionner cette installation ?
4) Ai-je la possibilité de rajouter de tuyères par la suite sur cette unique circuit/electrovanne ?
5) Faut-il mettre des bouchons compressions en fin de ligne ou la fin de ligne peut être connectée directement sur une tuyère ?

Très bonne piste le programmateur. Sachant que la gain est déjà tiré et qu'il me reste du câble suite à la construction de la maison je vais comparer les 2 solutions.
Vous semblez préconiser Hunter, je vais donc m'orienter sur cette marque !
Vous voyez, vous voulez faire vous même mais un pro c'est bien quand même ... :mrgreen:


1/ Il n'y a pas de référence pour le SP Flex : c'est un produit de marque Rain Bird, il n'y a "qu'un" SP Flex... c'est le nom du produit. Idem donc pour les raccords SP FLEX. Pour le té, voir par exemple : https://www.arrosage-distribution.fr/te ... 32x32.html (marque Plasson, ce sont les meilleurs, les plus faciles à monter et les plus fiables). Pour le tuyau en 10 bar, exemple sur ce même site : https://www.arrosage-distribution.fr/po ... -8027.html (je n'ai pas d'actions dans ce site, ce sont les premières lignes de Google).

Mais je le répète : voyez si vous ne trouvez pas un revendeur professionnel en local ; si vous achetez sur internet, vous n'aurez sans doute pas d'aide ni même de prémontage des pièces, ni plan précis des pièces.

2/ Globalement, les petites dérivation en SP Flex, c'est la même profondeur que le tuyau principal ; vous pouvez remonter la tranchée de dérivation à 20 cm en pente douce... Les dérivations peuvent faire 2 à 3 mètres. Plus elles sont courtes, mieux c'est par principe, mais il ne faut pas se focaliser là-dessus.

3/ Pour la pompe, vous pouvez techniquement remplacer la 3-45 AW par une 3-45 M bien moins chère et tout aussi performante hydrauliquement. exemple : https://www.manomano.fr/p/pompe-immerge ... -1036365#/ Mais vous risquez fortement de remonter plus de "cochonneries" de fond de cuve (même si la pompe n'est jamais au fond mais suspendue à 50 cm du fond, elle forme un tourbillon en dessous qui fait remonter les boues). L'avantage du modèle AW est son aspiration qui se fait toujours en surface, là où l'eau est la plus claire. Tout autre pompe va charger plus rapidement le filtre que vous allez mettre.

N'oubliez pas d'acheter avec la pompe : un mamelon égal 26x34, un clapet anti retour 26x34 laiton, un raccord droit compression Plasson 32mm / 26x34 mâle, un filin de suspension, + de quoi l'accrocher en haut de la cuve. En haut de la cuve quand le tuyau passe d'une positon verticale à une position horizontale, il faut mettre le filtre, donc prévoir là aussi les raccords, dont des raccords démontables.

4/ Pas d'autres tuyères sur cet unique réseau vous êtes au grand maximum des capacités hydrauliques de la pompe. Faire un second réseau si vous voulez arroser autre part... (n'oubliez pas qu'il faut autant que possible répartir les réseaux et pas faire un réseau avec dix tuyères et un autre avec deux tuyères....).
Vous pouvez aussi profiter des tranchées pour passer un second tuyau du regard d'électrovannes à une extrémité de terrain (là où vous voudriez redémarrer un second réseau ultérieur). Mais il faut tout de suite bien prévoir/anticiper cela au niveau du regard, sinon, ça va être très très compliqué à ajouter après puis à raccorder. Lisez par exemple : viewtopic.php?p=2998110#p2998110 (c'est une solution parmi d'autres) ou lisez viewtopic.php?p=2998118#p2998118
Anticipez aussi au niveau de la programmation : si vous mettez un programmateur mural dans le garage, pas de problème. Si vous mettez un programmateur Bluetooth à pile dans le regard, achetez de suite un modèle 2 voies (moins cher que d'acheter un modèle une voie cette année et le même l'année prochaine).

5/ Toujours toujours toujours bouchon de fin de ligne sur une installation alimentée par du pompage : les particules qui ne sont pas filtrées vont majoritairement en fin de ligne. Le bouchon sert donc de réservoir, évite que ces particules arrivent directement à l'arroseur/aux arroseur en fin de canalisation. Donc le dernier arroseur, c'est bouchon sur le 32mm, collier de prise en charge+SP Flex au moins un mètre avant le bouchon.
"il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas" (devise Shadok)
sisi44
Graine de timide
Messages : 8
Inscription : mar. 20 oct. 2020 15:55
Région : Rhone Alpes
Sexe : Homme

Re: Arrosage automatique - implantation

Message par sisi44 »

Merci pour ces réponses !

Je prend note de vos réponses qui vont me permettre de faire ma liste de course !
Compte tenu de mon budget, je vais surement partir sur un arrosage automatique via un robinet extérieur dans un premier temps avant de passer sur une pompe immergée. Cela me permettra également de pouvoir me dépanner si jamais la cuve est vide.

Encore merci pour vos réponses !
sisi44
Graine de timide
Messages : 8
Inscription : mar. 20 oct. 2020 15:55
Région : Rhone Alpes
Sexe : Homme

Re: Arrosage automatique - implantation

Message par sisi44 »

Bonjour,

J'ai décidé de me faire un petit plan pour mieux visualiser les éléments nécessaires à la réalisation de cet arrosage. J'ai repris différents conseils du site (merci arroser !) ainsi que des photos.

J'arrive à ce plan :
arro-final.jpg
Voyez-vous des erreurs ou des points d'amélioration ?
Est-il possible de raccorder à la fois une pompe et un robinet extérieur dans un regard ? L'objectif étant de pouvoir basculer sur l'eau du robinet si la cuve est vide, mais également de débuter l'arrosage avec l'eau extérieur le temps d'avoir le budget pour la pompe.

Merci :)
Avatar de l’utilisateur
arroser
Grossiste en parlotte
Messages : 4490
Inscription : lun. 17 févr. 2003 23:21
Région : Ile de France
Sexe : Homme
Localisation : Ile de France

Re: Arrosage automatique - implantation

Message par arroser »

sisi44 a écrit : mer. 28 oct. 2020 10:59 Bonjour,

J'ai décidé de me faire un petit plan pour mieux visualiser les éléments nécessaires à la réalisation de cet arrosage. J'ai repris différents conseils du site (merci arroser !) ainsi que des photos.

J'arrive à ce plan :
arro-final.jpg

Voyez-vous des erreurs ou des points d'amélioration ?
Est-il possible de raccorder à la fois une pompe et un robinet extérieur dans un regard ? L'objectif étant de pouvoir basculer sur l'eau du robinet si la cuve est vide, mais également de débuter l'arrosage avec l'eau extérieur le temps d'avoir le budget pour la pompe.

Merci :)
votre infographie est fort bien réalisée, le montage est bon.

Sachez tout de même que :
1°/ C'est totalement interdit de relier-mélanger eau de ville / pompage. Hors normes sanitaires. Vous faites comme vous voulez, mais en tant que professionnel je me dois de vous informer.
Dans tous les cas, si vous décidez de faire ce montage, mettez obligatoirement au minimum un clapet anti pollution 26x34 sur le réseau eau de ville qui alimente l'arrosage.
Quelque chose comme cela : https://www.sobrico.com/tube-et-raccord ... e-26x34_mm (ça coute une trentaine d'euros maxi en dimension 26x34, pas le prix visible sur ce site)

2°/ Votre installation ne fonctionnera pas correctement : la pression ET le débit de l'eau de ville vont être beaucoup plus faibles que votre pompe : donc ce qui fonctionnera bien avec l'un (la pompe sans doute), risque de ne pas du tout fonctionner avec l'autre (l'eau de ville sans doute). La première chose à envisager reste de vous raccorder en eau de ville directement après compteur, au plus proche de celui-ci puis de faire un test de débit.

Pour éviter ces déboires, il faut procéder comme cela :
- Concevoir l'installation par rapport à la pompe.
- Faire arriver l'eau de ville sur la cuve.
- Trouver un système de remplissage (il existe diverses solutions, du simple robinet flotteur, au système très précis, plus facile à poser, mais plus cher, de sonde).
- Remplir la cuve en eau de ville (avec le système de sondes, vous gérez niveau haut et niveau bas). De cette façon, vous n'êtes pas dépendant du débit et de la pression de l'eau de ville, et il n'y a pas de relation directe entre eau de ville/pompage donc pas de risques sanitaires. Vous êtes aux normes.

Il n'y a pas de secret : plus vous voudrez en faire (ici by-pass eau de ville/pompe), plus ça coutera de l'argent pour que tout fonctionne correctement... 8)
"il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas" (devise Shadok)
sisi44
Graine de timide
Messages : 8
Inscription : mar. 20 oct. 2020 15:55
Région : Rhone Alpes
Sexe : Homme

Re: Arrosage automatique - implantation

Message par sisi44 »

Merci de votre retour !
Je n'étais pas au courant pour le mélange eau de ville/pompage, je vais potasser ce point ! Effectivement le clapet anti pollution est une excellente idée :)

Votre raisonnement est parfaitement logique, je n'y avait pas pensé ! Il va falloir que je réfléchisse à la possibilité de faire arrivée l'eau de ville sur la cuve et à gérer un remplissage automatique.
J'ai retenu sur l'une vos intervention qu'il était nécessaire d'avoir à minima 2 m3/h. Bien que la pression et le débit soient 2 choses différentes en règle générale un débit > 2 m3/h semble signifier une pression "acceptable". Je ferai donc ce test en premier avant de mesurer plus précisément la pression.

Merci de partager votre savoir et vos connaissances !
Avatar de l’utilisateur
arroser
Grossiste en parlotte
Messages : 4490
Inscription : lun. 17 févr. 2003 23:21
Région : Ile de France
Sexe : Homme
Localisation : Ile de France

Re: Arrosage automatique - implantation

Message par arroser »

"il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas" (devise Shadok)
Répondre

Revenir à « À l'arrosage »