confiture de sureau

Ce forum est dédié aux questions ou conseils des plantes dans la cuisine ou comme remède.
Avatar de l’utilisateur
vero67
Bourgeon de bavard
Messages : 151
Inscription : ven. 22 avr. 2011 22:39
Région : Belgique
Sexe : Femme

confiture de sureau

Message par vero67 » lun. 09 sept. 2013 17:07

Bonjour! Il y a un magnifique sureau dans le fond de mon jardin. Ma grand-mère en faisait des confitures mais je n'en ai jamais goûté. J'envisage de tester mais je voudrais savoir
1. si le sureau peut se consommer cru, car j'ai envie de goûter, mais la fiche du site le déconseille. Pourquoi?
2. comme je n'en connais pas la saveur, je voudrais savoir si ces fruits sont naturellement sucrés, acides, amers...
3. si je dois faire confiture ou gelée

Merci d'avance pour tous vos conseils!

Avatar de l’utilisateur
airzab
Fruit de la jacasse
Messages : 1482
Inscription : lun. 08 déc. 2008 20:25
Région : Rhone Alpes
Sexe : Homme
Localisation : Nord Isere

Re: confiture de sureau

Message par airzab » lun. 09 sept. 2013 17:41

bonjour Vero67,

Jeune j'y ai gouté : de mémoire (ancienne ...) ça n'a pas beaucoup de goût, c'est sucré (pas trop) ni acide, ni amer
En confiture on est embêté par les grains, plus que pour les groseilles par exemple
Avant mes parents faisaient de la vraie gelée avec filtrage au torchon mais c'est long et fastidieux

Après il y avait 2 méthodes à la maison :
- celle de mon père avec un appareil qui fait passer de la vapeur dans les fruits et récolte le jus condensé, perso je trouve qu'on perd beaucoup de goût mais c'est de la vraie gelée
- celle de ma mère en cuisant les fruits entiers même avec le vert de la grappe et en filtrant au presse légume, rapide, plus gouteux mais résultat moins limpide qu'une vraie gelée.

dans les 2 cas on sucre le liquide obtenu et on met du gel pour que ça prenne.

mon père n'est plus là et ma mère fait plutôt des confitures/gelées de cassis, groseilles, mures maintenant.

j'ai presque envie de planter un sureau (il en existe des panachés ou pourpres, qui fructifient pareil) pour en refaire à la maison.

je sais pas si je t'ai beaucoup avancé avec mes histoires ... , perso je pense que ça vaut le coup d'essayer, en plus c'est rapide à récolter.
Remi

Avatar de l’utilisateur
vero67
Bourgeon de bavard
Messages : 151
Inscription : ven. 22 avr. 2011 22:39
Région : Belgique
Sexe : Femme

Re: confiture de sureau

Message par vero67 » lun. 09 sept. 2013 21:02

Merci Rémi pour les renseignements! Je vais peut-être opter pour la gelée...en tout cas, épépiner au moins grossièrement en écrasant les fruits puis en filtrant (à l'étamine si j'ai du courage, au chinois si je n'en ai pas... :))
Pour le sureau dans ton jardin, c'est une excellente idée: l'arbuste n'est pas très exigeant, fait de fort jolies fleurs parfumées attirant les butineurs et , même si tu n'en fais pas de la confiture, les baies raviront les oiseaux: chez moi, l'arbre est peuplé de mésanges à longue queue. Mais il y en aura quand même suffisamment pour tout le monde!
Bonne soirée!

Véro

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 19702
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: confiture de sureau

Message par bourru07 » lun. 09 sept. 2013 21:28

airzab a écrit : Jeune j'y ai gouté : de mémoire (ancienne ...) ça n'a pas beaucoup de goût, c'est sucré (pas trop) ni acide, ni amer
Pour moi aussi, le sureau réveille la mémoire.
En juin 44, j'avais cinq ans, les fortesses volantes ont déversé des milliers de tonnes de bombes sur ma ville natale, CAEN. Pendant trois ans, il ne restait que les champs de ruines.
Sur les gravats, deux espèces d'arbustes se sont mis à proliférer: le sureau et le buddléïa.
Rancune tenace et puérile, ces deux arbustes, c'est à la pioche et à la tronçonneuse que je les bichonne. Je sais, c'est con, mais je ne peux m'en empêcher. :wink:
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Avatar de l’utilisateur
zagribouille
Grossiste en parlotte
Messages : 4103
Inscription : lun. 14 févr. 2011 14:42
Région : Asie
Sexe : Femme
Localisation : tha heua laos

Re: confiture de sureau

Message par zagribouille » lun. 09 sept. 2013 21:46

les baies de sureau ne sont pas comestible cru mais cuitent oui
j'en fait une dizaine de kilos de confiture chaque année (que je passe a la moulinette a purée pour enlever le maximum de graine)
attention c'est laxatif
je fais aussi de la gelée de fleur de sureau

bourru avec ton histoire je pense que je ferrais comme toi mais pour moi le sureau a plus un gout de vacances et de liberté chez ma grand mère en Ardèche!
La vie est belle puisque je suis en vie
lat:18°46'30.09"N long: 102°30'38.66"E

Avatar de l’utilisateur
arios
Pépinière à blabla
Messages : 2521
Inscription : jeu. 12 avr. 2012 22:58
Région : Centre
Sexe : Homme
Localisation : vendôme (41)

Re: confiture de sureau

Message par arios » lun. 09 sept. 2013 22:32

J'en fais mélangé avec de la poire. Moitié de chaque. C'est excellent.

Avatar de l’utilisateur
vero67
Bourgeon de bavard
Messages : 151
Inscription : ven. 22 avr. 2011 22:39
Région : Belgique
Sexe : Femme

Re: confiture de sureau

Message par vero67 » mer. 11 sept. 2013 17:44

Merci pour tous vos conseils et commentaires! A Bourru07:
bourru07 a écrit :
airzab a écrit : Jeune j'y ai gouté : de mémoire (ancienne ...) ça n'a pas beaucoup de goût, c'est sucré (pas trop) ni acide, ni amer
Pour moi aussi, le sureau réveille la mémoire.
En juin 44, j'avais cinq ans, les fortesses volantes ont déversé des milliers de tonnes de bombes sur ma ville natale, CAEN. Pendant trois ans, il ne restait que les champs de ruines.
Sur les gravats, deux espèces d'arbustes se sont mis à proliférer: le sureau et le buddléïa.
Rancune tenace et puérile, ces deux arbustes, c'est à la pioche et à la tronçonneuse que je les bichonne. Je sais, c'est con, mais je ne peux m'en empêcher. :wink:
Je peux comprendre aisément votre réaction: trop de mauvais souvenirs sont liés à ces arbustes. Des années plus tard, pour des raisons similaires, mes parents, adolescents en 40, n'ont jamais voulu cuisiner ni rutabagas ni navets... C'était pour eux une page à tourner au plus vite.

Répondre

Revenir à « Aux recettes et décoctions »