Comment faire sa glu, sans se ruiner?

Ce forum est dédié aux questions ou conseils des plantes dans la cuisine ou comme remède.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 19294
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Comment faire sa glu, sans se ruiner?

Message par bourru07 » mer. 19 mars 2014 15:09

Bonjour,
la dernière fois que j'ai préparé moi même ma glu, c'était il y a quelques lustres, :lol:
A l'époque, j'achetais de la gomme sèche, en petits galets; ça valait trois francs six sous.
Dame, il fallait la laisser fondre dans l'eau chaude et touiller.
J'ai cherché, ça n'existe plus. Juste des pots d'un kilo, prête à l'emploi, à 22€ :oh:
Pas chez Fauchon, :P dans mon ancienne coopé agricole, rebaptisée Gamm Vert,
plus cher que du mastic à greffer. :angryfire:
Comment faites vous?
Je sens que vais aller voir si des cerisiers ne font pas de la gomme :lol:
Dernière modification par bourru07 le mer. 19 mars 2014 16:08, modifié 1 fois.
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Avatar de l’utilisateur
Mon Quidam
Grossiste en parlotte
Messages : 3771
Inscription : mar. 28 févr. 2012 16:04
Région : Nord Pas-de-Calais
Sexe : Femme

Re: Faire sa glu, sans se ruiner

Message par Mon Quidam » mer. 19 mars 2014 15:15

Zut! je pensais que tu allais nous donner la recette! :P
*************************************
Les Hommes naissent libres et égaux en droit. Après, ils se démerdent. (Jean Yann)

club-med-des-chevaux-t150196.html

Avatar de l’utilisateur
zagribouille
Grossiste en parlotte
Messages : 4103
Inscription : lun. 14 févr. 2011 14:42
Région : Asie
Sexe : Femme
Localisation : tha heua laos

Re: Comment faire sa glu, sans se ruiner?

Message par zagribouille » mer. 19 mars 2014 20:50

sur le net j'ai trouva ça:


La glu se prepare avec de l'huile de lin ..Voici la méthode ...Dans une vielle poêle mettre l'huile de lin la faire boullir ...Attention c'est ici qu'il faut être habile...Quand elle commence a boullir il faut la flambée (attention de ne pas vous bruler en mettant l'allumette ) et a l'aide d'un chiffon apres quelques seconde l'ettoufer ...La laisser(bien) refroidir et vous avez votre glu .
La vie est belle puisque je suis en vie
lat:18°46'30.09"N long: 102°30'38.66"E

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 19294
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Comment faire sa glu, sans se ruiner?

Message par bourru07 » mer. 19 mars 2014 20:59

Merci Zagribouille, je vais essayer
bien que l'odeur de l'huile de lin chaude soit, pour moi,
encore bien plus infâme que la fétidité du concombre frais...
mais comme le disait le Petit Pâtissier :"il faut savoir choisir
entre la peste et le choléra"... :lol: :lol:
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Avatar de l’utilisateur
zagribouille
Grossiste en parlotte
Messages : 4103
Inscription : lun. 14 févr. 2011 14:42
Région : Asie
Sexe : Femme
Localisation : tha heua laos

Re: Comment faire sa glu, sans se ruiner?

Message par zagribouille » mer. 19 mars 2014 21:14

fait ça dehors avec un casserole qui ne servira a pas grand chose de culinaire..

encore des idées
http://www.grives.net/index.php?mod=for ... oir&id=370
GLU. La glu est une substance visqueuse et tenace, que l'on tire de l'écorce du houx, de la racine de viorne, et quelquefois des fruits du gui et des sébestes; on en extrait également de la chondrille des vignes. La glu extraite du gui est une des plus anciennes, quoique celle du houx soit connue depuis plusieurs siècles. Nos pères préparaient cette glu avec les baies du gui sacré, tant vénéré par les dгuides. Ils faisaient bouillir ces fruits dans l'eau, les pilaient, et passaient la liqueur chaude pour en séparer les semences et la peau; ils attribuaient à cette glu des propriétés résolutives et émollientes. Cette méthode est presque généralement abandonnée aujourd'hui, d'abord parce que le gui est plus rare, les forêts étant beaucoup moins nombreuses qu'autrefois, et que l'on préfère employer à cet usage l'écorce de la plante au lieu des baies. Le procédé mis en pratique dans ce dernier cas est assez semblable à celui que l'on emploie pour la préparation de la glu du houx. On fait pourrir l'écorce de gui dans des pots pendant dix à douze jours dans un lieu humide; on la pile ensuite et on en fait une bouillie sur laquelle on verse de temps en temps de l'eau de fontaine fraiche; puis on remue souvent le tout avec un bâton jusqu'à ce que la glu y adhère; on la place alors dans des pots que l'on recouvre d'eau que l'on a le soin de renouveler souvent. Cette glu est de beaucoup inférieure à celle du houx connue sous le nom de glu anglaise. Pour obtenir cette dernière on récolte le houx vers les mois de juin et de juillet; on le fait bouillir dans de l'eau, pour pouvoir le décortiquer plus facilement; après en avoir enlevé l'épiderme, on prend ce que l'on nomme la seconde écorce, que l'on fait bouillir pendant plusieurs heures avec de l'eau : elle s'attendrit et finit par se réunir en masses que l'on met dans la terre et que l'on recouvre de cailloux; on en met ainsi plusieurs couches qu'on laisse pourrir jusqu à ce qu'elles soient transformées en mucilage ce qui exige environ quinze jours. On pile alors ces masses dans un mortier; et quand elles sont bien battues, on les lave dans une eau courante, pour enlever les ordures qui peuvent y adhérer; on la conserve ensuite dans des pots. IL n'est pas nécessaire de mettre ainsi les masses en terre pour les transformer en bonne glu, il suffit de les faire fermenter dans des pots, où cela s'opère très bien, en ayant soin de les placer dans un lien dont la température soit moyenne. Quand on vent s'en servir il faut avoir soin de se mouiller les doigts, et mieux, de se les graisser avec de l'huile d'olive, pour que la glu ne s'y attache pas.
sur google j'ai mis "faire sa glu"
La vie est belle puisque je suis en vie
lat:18°46'30.09"N long: 102°30'38.66"E

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 19294
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Comment faire sa glu, sans se ruiner?

Message par bourru07 » mer. 19 mars 2014 21:30

Sans déconner, voila le meilleur texte pour lutter contre la vie chère
en Basse Ardèche. :top:
Dommage que je ne t'aie pas posé la question plus tôt.
Le temps que je prépare ta mixture, je crains que les processionnaires
n'aient eu le temps de descendre des maritimes, et de remonter infester
les rares laricio survivants.
Les Laricio, tu connais?
Ceux que les néos nous vendent (nous vantent?) pour des Saltzman..
:oh: :lol: :lol:
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Avatar de l’utilisateur
zagribouille
Grossiste en parlotte
Messages : 4103
Inscription : lun. 14 févr. 2011 14:42
Région : Asie
Sexe : Femme
Localisation : tha heua laos

Re: Comment faire sa glu, sans se ruiner?

Message par zagribouille » mer. 19 mars 2014 22:39

:lol: :lol: :lol: :lol:
tu veux d'autres recettes, j'en ai trouvé tout pleins
La vie est belle puisque je suis en vie
lat:18°46'30.09"N long: 102°30'38.66"E

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 19294
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Comment faire sa glu, sans se ruiner?

Message par bourru07 » mer. 19 mars 2014 23:34

zagribouille a écrit ::lol: :lol: :lol: :lol:
tu veux d'autres recettes, j'en ai trouvé tout pleins
Oui, s'il te plait, zagribouille.
Je me contrefous des pins, mais je ne voudrais pas que mon chien
ou mes ânes doivent faire un tour chez le véto pour avoir reniflé
cette foutue processionnaire...
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Avatar de l’utilisateur
zagribouille
Grossiste en parlotte
Messages : 4103
Inscription : lun. 14 févr. 2011 14:42
Région : Asie
Sexe : Femme
Localisation : tha heua laos

Re: Comment faire sa glu, sans se ruiner?

Message par zagribouille » jeu. 20 mars 2014 8:26

la plus simple reste celle a l'huile de lin, et surtout si c'est pour les chenilles ce sera plus rapide.

on se sert de la colophane en poudre pour plumer poules et canards mais ce n'est pas la mode dans l'est de la France.
La vie est belle puisque je suis en vie
lat:18°46'30.09"N long: 102°30'38.66"E

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 19294
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Comment faire sa glu, sans se ruiner?

Message par bourru07 » jeu. 20 mars 2014 8:44

Merci Zagribouille,
je vais tâcher de trouver un brûleur à butane pour faire ça dehors,
en l'installant sous le vent, pour éviter les puanteurs. :P
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 19294
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Comment faire sa glu, sans se ruiner?

Message par bourru07 » jeu. 20 mars 2014 14:26

J'ai trouvé une variante, théoriquement supérieure à l'huile de lin cuite, pure.
Moitié huile de lin très chaude, moitié résine de pin fraîche.
Ça tombait bien, les forestiers sont en train de me raser 4 ha de ce ce maudit maritime..
Oui mais, la résine ne sortira des souches que dans deux semaines.
Les processionnaires ont tout le temps de s'égayer partout.. :angryfire:
Les temps sont difficiles... :oh:
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Avatar de l’utilisateur
zagribouille
Grossiste en parlotte
Messages : 4103
Inscription : lun. 14 févr. 2011 14:42
Région : Asie
Sexe : Femme
Localisation : tha heua laos

Re: Comment faire sa glu, sans se ruiner?

Message par zagribouille » jeu. 20 mars 2014 20:37

je ne voudrais pas être défaitiste mais chez moi elles sont descendus
La vie est belle puisque je suis en vie
lat:18°46'30.09"N long: 102°30'38.66"E

Répondre

Revenir à « Aux recettes et décoctions »