Avocatiers en pot mal en point

Parce que la culture en balcon ou sur la terrasse est différente, nous vous proposons ce forum dédié à cette technique.
Turnip
Graine de timide
Messages : 2
Inscription : mer. 05 déc. 2018 10:52
Région : Rhone Alpes

Avocatiers en pot mal en point

Message par Turnip » mer. 05 déc. 2018 11:36

Bonjour !

J'ai chez moi quatre avocatiers en pots, et ils sont tous mal en points à des degrés divers. Vu que j'y suis quelque peu attaché, et qu'il est possible de lire beaucoup de chose et leur contraire sur divers sites internet, je viens échanger directement à leur sujet !

Je vais faire par ordre chronologique de semis. Je précise qu'ils ont passé l'été sur la terrasse, mais avec l'installation de la canicule, leurs feuilles ayant tendance à brûler, je les rentrais le matin et les sortais le soir. Depuis le retour du frais, je les stocke en intérieur, dans une pièce non chauffée et éclairée (sud-ouest). Ces derniers jours sont un petit peu plus tièdes, et j'ai lu qu'il tolèrent mieux le froid que ce que je croyais, donc je vais les sortir en journée tant qu'il ne gèle pas, je pense. En intérieur je les pulvérisais régulièrement avec de l'eau de pluie. Niveau arrosage, j'utilise de l'eau de pluie depuis qu'on en a ; cet été, j'utilisais de l'eau du robinet, en la laissant toujours reposer avant de l'utiliser.

Numéro 1 :
Image
Celui-ci doit avoir environ deux ans. Je l'ai pincé et rempoté en mai, puis il a vécu sur le balcon où alternait gros ensoleillement et plus torrentielles à cette époque : il a explosé et était magnifique ! Mais ces derniers temps, ses feuilles brunissent (à l'exception des nervures), sèchent puis tombent. Ça a du commencer avant qu'il ne soit rentré, de manière assez localisée : j'ai d'abord cru à des brûlures... Après que ça se soit étendu, j'ai suspecté un excès d'arrosage, puis une atmosphère trop sèche (j'ai ajouté des bassines d'eau autour, et je pulvérise quotidiennement depuis). Maintenant, mon suspect est l'anthracnose, mais je peine à trouver une description claire des symptômes... autre qu'ils peuvent varier d'un arbre à l'autre ! J'ai donc commencer à pulvériser de l'antifongique en préventif. Il est plein de bourgeons, les terminaux commençant à s'ouvrir, donc je ne désespère pas mais à côté de ce qu'il était en mai/début juin, ça fait quand même peine à voir !

Numéro 2 :
Image
Il doit avoir environ deux ans également. C'est celui qui se porte le moins mal ! Je n'ai pas eu le temps de m'en occuper comme du numéro 1 cet été (déménagement et autres complications), je pense qu'il aurait également apprécié un rempotage... Mais je pense qu'il est trop tard, actuellement ? Je l'ai pincé également mais ça ne lui a pas spécialement donné envie de s'étoffer. Là il a l'air d'avoir soif, je l'arroserai ce soir. Certains feuilles ont des coups de soleil, mais elles sont saines dans l'ensemble. Il porte plein de bourgeons sur son tronc, mais qui n'ont pas l'air d'avoir envie d'éclore.
Comme le numéro 1, au cours de sa 1ère année, il avait tendance à voir sa dernière génération de feuilles brunir et tomber dès qu'une nouvelle avait éclot, d'où l'apparence de plumeau.

Numéro 3 :
Image
Lui a plus ou moins un an et demi, et là, c'est la Bérézina. Son unique et dernière feuille est inutile, mais il est plein de bourgeons verts, donc je ne désespère pas ! Enfin, j'essaie. Là je suppose un excès d'eau... que j'ai naïvement voulu rattraper au début en en rajoutant. Il n'en a pas eu depuis plusieurs semaines et la terre est toujours légèrement humide. Il y a pourtant pas mal de sable dans le substrat, et le pot est bien drainé, je suis donc quelque peu perplexe. À moins que je ne fasse fausse route et que ce soit également un champignon... C'est d'autant plus énervant car contrairement aux numéros 1 et 2, lui n'avait jamais perdu la moindre feuille, et qu'il était depuis sa germination dans un pot pas bien grand, sans drainage particulier (un seul trou et directement le substrat dans le pot). En revanche, ses feuilles ont toujours été un peu plus claires et semblaient plus fines, ce qui m'inquiétait ; à moins que ce ne soit dû à une variété légèrement différente. Il a d'autant plus subi le soleil cet été, à qui j'ai attribué ses maux au début...

Numéro 4 :
Image
Le petit dernier, il a éclos cet été. Il se portait très bien, à une attaque d'escargot (vite maîtrisée) et une d'espèce de petites larves blanches perçant ses feuilles (maîtrisée également ; elles attaquaient aussi un bébé citronnier) près. Mais voilà, depuis quelques semaines quelques feuilles brunissent aussi, et il vient d'en perdre une. Champignon ? Excès d'eau dans le pot ? Je le pulvérise aussi à l'antifongique depuis aujourd'hui.

Voilà pour la situation ! Maintenant je suis preneur de tout conseil éclairé :)

Avatar de l’utilisateur
gloubik
Liseron du clavier
Messages : 2474
Inscription : dim. 16 juil. 2006 16:41
Région : Basse-Normandie
Localisation : cherbourg (rusticité 9/10)
Contact :

Re: Avocatiers en pot mal en point

Message par gloubik » jeu. 06 déc. 2018 8:00

Bonjour,

Tant qu'il y a du vert rien n'est perdu.
Pour le premier et le quatrième je pense à une sécheresse excessive de l'air. Et peut-être de la terre.
L'avocatier est un arbre de forêt tropicale humide (1600mm d'eau par an) mais n'aime pas l'eau stagnante et les sols gorgés d'eau. Il ne poussera pas dans un marécage, ses terrains de prédilection étant à flanc de montagne.
Je confirme que l'avocatier supporte très bien des gels de faibles amplitude et de courte durée. J'en ai un dans ma cours depuis près de 25 ans. Il a eu droit à quelques matinées à -5°C et même à 50cm de neige. Mais il référera les climats doux et humides.

Pour le N°3, un rempotage peut peut-être le sauver. (pot profond)

PS : l'avocatier est un très bon et très beau bois de menuiserie.

Jardinlucia
Graine de timide
Messages : 2
Inscription : ven. 07 déc. 2018 12:54
Région : Aquitaine
Sexe : Femme
Contact :

Re: Avocatiers en pot mal en point

Message par Jardinlucia » ven. 07 déc. 2018 12:56

J'aurais jamais pensé que cela prendrait autant un avocatier.

Même si ils sont mal en point, bravo :D

Avatar de l’utilisateur
gloubik
Liseron du clavier
Messages : 2474
Inscription : dim. 16 juil. 2006 16:41
Région : Basse-Normandie
Localisation : cherbourg (rusticité 9/10)
Contact :

Re: Avocatiers en pot mal en point

Message par gloubik » ven. 07 déc. 2018 15:02

Jardinlucia a écrit :
ven. 07 déc. 2018 12:56
J'aurais jamais pensé que cela prendrait autant un avocatier.

Même si ils sont mal en point, bravo :D
Il doit pourtant être facile d'obtenir un arbre de belle taille en Aquitaine en le plantant en extérieur.

Turnip
Graine de timide
Messages : 2
Inscription : mer. 05 déc. 2018 10:52
Région : Rhone Alpes

Re: Avocatiers en pot mal en point

Message par Turnip » dim. 09 déc. 2018 20:02

Donc seulement la sécheresse, pas de maladie/champignon ?... Le phénomène est quand même très généralisé pour le numéro 1 ! D'ordinaire, je laisse les feuilles mortes dans les pots, qu'elles se décomposent tranquillement. J'avais arrêté dernièrement par précaution, mais si la seule sécheresse est en cause, je vais pouvoir reprendre...
Comment doser la sécheresse de la terre ? J'essaie justement en général d'attendre qu'elle soit sèche (au doigt) pour arroser (souvent les feuilles se mettent à tomber, c'est un bon signe), pour éviter que le sol ne reste gorgé d'eau/que l'eau stagne. J'avais lu que les arrosages sont grandement à espacer l'hiver pour éviter le pourrissement des racines.

Pour les gels, peut-être en pleine terre mais pas en pot ? J'ai l'habitude de les rentrer la nuit. D'ailleurs, je me posais la question de l'impact de ces amplitudes thermiques en opposition de phase du cycle diurne... Et comme je le disais, je les vaporise plusieurs fois par jour. Je peux difficilement faire mieux, le placo de mes murs, mes livres etc. supporteraient mal une hygrométrie de 100%, à mon avis !

Avatar de l’utilisateur
gloubik
Liseron du clavier
Messages : 2474
Inscription : dim. 16 juil. 2006 16:41
Région : Basse-Normandie
Localisation : cherbourg (rusticité 9/10)
Contact :

Re: Avocatiers en pot mal en point

Message par gloubik » lun. 10 déc. 2018 7:29

Rassure-toi. Tu n'atteindras pas une hygrométrie de 100% avec un brumisateur pour plante.
Les avocatiers ont besoin d'une humidité des sols et de l'air importante pour être en pleine santé. Et l'atmosphère tiède et sèche de nos intérieurs ne lui conviennent guère. Et tu as raison leur faire des allers-retours intérieur/extérieur à la saison n'est pas la meilleur idée à mettre en œuvre. Tu peux les laisser dehors tant que les températures restent positives avec un bon arrosage mais sans eau stagnante. Attention toutefois à ne pas les exposer aux vents froids de l'hiver.

Répondre

Revenir à « Au balcon et sur la terrasse »