Aloe arborescence

Parce que la culture en balcon ou sur la terrasse est différente, nous vous proposons ce forum dédié à cette technique.
Manon2612
Graine de timide
Messages : 1
Inscription : ven. 28 déc. 2018 15:05
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Femme

Aloe arborescence

Message par Manon2612 » ven. 28 déc. 2018 15:21

Bonjour j'ai besoin de conseil car j'ai un aloe arborescence qui etait magnifique en pot et en extérieure. Il avait fait pleins de rejets. Du coup une amie ma dit de le rempoter ce quelle à fait dans une jardinière bien plus grande et en séparant les rejets du pied principal. Sauf que on l'a fait début décembre. J'avais quelques doutes car moi chaque fois je le rempoté début printemps et il ce porté a merveille. De plus elle ma dit de l'arosé desuite ce que jai fais. Mais la tous les petits rejets sont devenu brun clairs et j'en ai tiré un et il a toujours pas fait de nouvelles racines. Donc je pense que tous les autres cest pareil. Et le pied principal commence a Brunir aussi sur quelques feuilles. J'ai vu que cela pouvait être a une trop grande exposition au soleil mais je ne l'ai pas changer de place et de plus nous sommes l hivers. J'habite dans le sud de la France donc il est habitué au soleil. Que puis je faire ? Vont ils mourrir ? Les rejets au pire c'est pas trop grave mais le pied principal j'y tiens beaucoup. Merci de me répondre

Nicole37n
Seigneur des paquerettes
Messages : 7300
Inscription : ven. 13 avr. 2007 22:59
Région : Poitou Charentes
Localisation : Deux-sèvres

Re: Aloe arborescence

Message par Nicole37n » ven. 28 déc. 2018 16:51

Bonjour,

La méthode est à l'opposé de ce qu'il faut faire, qu'il s'agisse d 'aloé arborescent ou véra :
Quand on a coupé les bébés, on les laisse sécher pendant au moins 15 jrs (surtout en hiver) et on plante ensuite dans un terreau allégé de sable, légèrement humide, et on attend 15 jours pour arroser. Ne pas s'inquiéter, il meurt plus par arrosage que par manque d'eau. J'en ai qui sont coupés depuis 1 mois, posés au-dessus d'un pot vide, et ils commencent à faire des racines.

Dans votre cas, si le pied principal a tendance à pourrir, couper au-dessus de la zone critique, couper les feuilles du bas de votre future bouture, et la poser au dessus d'un bocal vide, à l'intérieur de la maison, ainsi vous verrez quand il fera des racines et alors vous pourrez rempoter.
S'il reste qqs jeunes rejets, procéder de la même façon, sans inquiétude.

Dans votre cas le pied mère a peut-être eu des blessures sous la partie enterrée et l'humidité a provoqué la pourriture.
Nicole

fanch_53
Liseron du clavier
Messages : 2455
Inscription : ven. 08 mars 2013 0:27
Région : Bretagne
Sexe : Homme
Localisation : 29, e kreiz ar Breizh, er c'hreiz ar bed !

Re: Aloe arborescence

Message par fanch_53 » ven. 28 déc. 2018 18:00

Même si je n'ai pas Aloe arborescens en collection (trop grand), voici ma méthode de bouturage :

- je sépare les boutures du pied mère, et laisse sécher les plaies une bonne semaine (été/temps sec) voire deux. Un cal/tissu cicatriciel se forme alors, tant sur la bouture que le pied mère. Si le pied-mère comporte des plaies sous le collet, je les laisse à l'air libre. En cas de plaies de fort diamètre, j'utilise éventuellement une solution cuivrée (nordox 50, appliqué au pinceau sur la plaie), mais c'est rarissime (ça m'est arrivé deux fois en une dizaine d'années, en séparant un pied-mère en deux).
- je plante dans un substrat léger et drainant* que je destiné au bouturage : j'en ai étalé dans une caisse peu haute, avec des trous de drainage. Le substrat me sert d'un lot de boutures à l'autre, puisque j'enlève tout le substrat des racines à chaque rempotage.
- je laisse les boutures racines durant quelques mois (généralement quatre à six). Le premier arrosage intervient au bout de deux semaines, puis je surveille le stress hydrique des boutures grâce aux signes de déshydratation (flétrissement des feuilles, port moins érigé de la bouture, ...).

* Mon substrat bouturage

- je tamise du terreau, de la perlite horticole, du gravier (non calcaire, je le prend en carrière pour amortir les coûts), avec un tamis de maçon maille de 8.
- je mélange 2 parts de terreau, 2 parts de perlite, 6 parts de gravier.

Résultat un substrat très fin (calibré par le tamisage), très léger (20% de perlite), très drainant (60% d'éléments drainants). Les racines des "plantes grasses" ont besoin de pas mal d'air dans leur substrat, certains vont même jusqu'à cultiver dans la pumice pure !

Rempotage au bout de 4 à 6 mois en godet pendant un an ou deux, puis en pot carré plus grand (pour gagner de la place) tous les deux ans.

fanch_53
Liseron du clavier
Messages : 2455
Inscription : ven. 08 mars 2013 0:27
Région : Bretagne
Sexe : Homme
Localisation : 29, e kreiz ar Breizh, er c'hreiz ar bed !

Re: Aloe arborescence

Message par fanch_53 » ven. 28 déc. 2018 18:03

Oh, j'allais oublier :

Le brunissement des feuilles peut être dû à l'exposition, si ta plante est encore aussi ferme que d'habitude c'est peut-être juste du "bronzage". Ça m'arrive souvent avec mes Haworthia. Une photo de ta plante nous aiderait à voir si elle pourrit ou si elle bronze.

PATRICIA83
Bourgeon de bavard
Messages : 402
Inscription : sam. 13 oct. 2018 13:43
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Femme

Re: Aloe arborescence

Message par PATRICIA83 » ven. 28 déc. 2018 18:32

j'habite comme Manon en Provence .....chaque fois que j'ai sorti mes aloé (dont je ne connais pas la spécificité, aloé Véra je pense) ils ont bruni...dès que je les ai rentrés, dans une pièce lumineuse, ils reprennent leur couleur d'origine...Et même dedans, atmosphère un peu sèche, j'arrose très peu.......

Répondre

Revenir à « Au balcon et sur la terrasse »