tomate et fil de cuivre

La tomate... c'est vrai qu'elle mérite un forum à elle toute seule, alors vos questions et vos trucs concernant sa culture c'est par ici !
Avatar de l’utilisateur
Remy71
Liseron du clavier
Messages : 2257
Inscription : mer. 02 août 2006 22:56
Localisation : Saône et Loire

Re: tomate et fil de cuivre

Message par Remy71 »

D'autant que les attaques du mildiou le plus dévastateur se fait sur les feuilles et les tiges avec le vent et le temps maussade et le fil de cuivre ne sert absolument à rien. C'est un placébo pour ceux qui l'utilisent

luluguette
Graine de timide
Messages : 18
Inscription : dim. 14 févr. 2010 20:40
Région : Aquitaine

Re: tomate et fil de cuivre

Message par luluguette »

pour ajouter au probleme du fil de cuivre, je l'utilise aussi depuis longtemps et je n'ai pas de probleme de mildiou, pique dans la tige et enterre.Par contre je n'arrose jamais sur les feuilles.Il faut se mefier des produits a base de sulfate de cuivre, sur les arbres fruitiers, ils provoquent la chute des feuilles, j'ai grille des pechers au printemps. Salut et bonnes tomates!!

Avatar de l’utilisateur
night fire
Graine de timide
Messages : 17
Inscription : jeu. 06 août 2009 16:49
Région : Alsace

Re:

Message par night fire »

Emile Diou a écrit :Depuis que je fais des tomates, je met un fil de cuivre en dessous du niveau du sol, pour qu'il soit bien humide. Je ne le gratte pas, je ne le brule pas, j'utilise du fil pour installation electrique domestique, des section 1,5mm que l'on trouve en gaine plastique rouge, bleue ou jaune-verte. Une fois l'isolant plastique ote, il n'y a pas de verni a eliminer, il est donc utilisable tel-quel.

Je fais exactement pareil!
Je pique le fil de cuivre dans la tige principale, pas sous terre, pour que mes pieds ne chopent pas de maladies.

Avatar de l’utilisateur
le cerbere
Grossiste en parlotte
Messages : 4389
Inscription : jeu. 26 juin 2008 12:54
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : St Hilaire de Brethmas
Contact :

Re: tomate et fil de cuivre

Message par le cerbere »

et tu pense que de faire un trou dans le plant de tomate n'offre pas une porte d'entré aux maladies virales! bonjour les coutumes archaïques qui ne servent a rien.

Avatar de l’utilisateur
appius
Seigneur des paquerettes
Messages : 8581
Inscription : lun. 02 août 2004 9:12
Localisation : Loiret

Re: tomate et fil de cuivre

Message par appius »

moi je mets du fil en or.
ca marche pas mieux mais c'est tellement plus joli.

Saint Milan
Graine de timide
Messages : 23
Inscription : ven. 06 août 2010 12:15
Région : Bourgogne
Sexe : Homme
Localisation : Morvan

Re: tomate et fil de cuivre

Message par Saint Milan »

5ans de messages pour ce sujet :top: il y aura tjs les pro et les anti :!:
Pour ma part, je pulvérise de la BB en préventif mais sans suivre à la lettre les recommandation des fabricants concernant la périodicité d'apllication mais plutôt en fonction de la météo, avec plus ou moins de réussite (selon les années), par contre dès la première apparition je coupe les feuilles atteintes que le fais brulées et je pulvérise de la BB. Dans l'ensemble, mes récoltes sont correctes 8)

Avatar de l’utilisateur
Amanite
Seigneur des paquerettes
Messages : 7079
Inscription : dim. 07 mars 2010 4:47
Région : Champagne Ardenne
Sexe : Homme
Localisation : Dans le vignoble.

Re: tomate et fil de cuivre

Message par Amanite »

Image

Bonjour,
Cela fait un moment que je suis ce sujet.
Quand je lis qu'il y a eu deux ans de discussions, je suis étonné.
Pour apporter de l'eau aux moulins des "pour" et des "contre", j'envoie cette image de BB qui n'est autre que du sulfate de cuivre.
Deux solutions, on traite avec de la BB ou on met du cuivre et on attend que les intempéries le transforme en sulfate.
A mon sens, la BB directement, c'est plus rapide à agir.
La plus belle des ruses du diable est de vous persuader qu’il n’existe pas.
Charles De Baudelaire

Avatar de l’utilisateur
savanah25
Graine de timide
Messages : 16
Inscription : jeu. 15 juil. 2010 9:57
Région : Franche Comté
Localisation : 25 - Doubs

Re: tomate et fil de cuivre

Message par savanah25 »

Et que pensez-vous en revanche des orties entourées autour des racines au moment de la mise en pleine terre ?

Avatar de l’utilisateur
Amanite
Seigneur des paquerettes
Messages : 7079
Inscription : dim. 07 mars 2010 4:47
Région : Champagne Ardenne
Sexe : Homme
Localisation : Dans le vignoble.

Re: tomate et fil de cuivre

Message par Amanite »

savanah25 a écrit :Et que pensez-vous en revanche des orties entourées autour des racines au moment de la mise en pleine terre ?
Je ne puis répondre, je n'utilise pas les orties ni leur purin, je connais une personnes qui l'an dernier avez placé des orties au fond du trou, résultats,
mildiou comme tout le monde dans mon secteur.
Je pense que le miracle des orties reste à démonter en cas de grosse attaque de maladie.
Cela dit, je n'engage que moi.
La plus belle des ruses du diable est de vous persuader qu’il n’existe pas.
Charles De Baudelaire

Avatar de l’utilisateur
Remy71
Liseron du clavier
Messages : 2257
Inscription : mer. 02 août 2006 22:56
Localisation : Saône et Loire

Re: tomate et fil de cuivre

Message par Remy71 »

Amanite a écrit :
savanah25 a écrit :Et que pensez-vous en revanche des orties entourées autour des racines au moment de la mise en pleine terre ?
Je ne puis répondre, je n'utilise pas les orties ni leur purin, je connais une personnes qui l'an dernier avez placé des orties au fond du trou, résultats,
mildiou comme tout le monde dans mon secteur.
Je pense que le miracle des orties reste à démonter en cas de grosse attaque de maladie.
Cela dit, je n'engage que moi.
Le miracle des orties il existe indiscutablement concernant la croissance et la production. Concernant le mildiou le purin d'ortie ca renforcer la couleur du feuillage mais n'a qu'un influence relative sur le mildiou. Mais la protection contre les maladies c'est un ensemble et lorsqu'on met tous les atouts de son coté le mildiou se fait beaucoup plus rare comme par exemple la BB au niveau préventif, la couverture en cas de pluie avec une bâche en nylon, le bicarbonate de soude en curatif dès les premières apparitions.
Quand au fil de cuivre il vaut mieux en rire.

Avatar de l’utilisateur
Amanite
Seigneur des paquerettes
Messages : 7079
Inscription : dim. 07 mars 2010 4:47
Région : Champagne Ardenne
Sexe : Homme
Localisation : Dans le vignoble.

Re: tomate et fil de cuivre

Message par Amanite »

A l'usage, j'ai constaté que ni la BB, ni le bicarbonate n'étaient curatifs en cas de d'attaque avancée de plus de deux ou trois jours.
En préventif, comme en ce moment dans ma région avec alternance de pluie et de soleil.
Heureusement pour les tomates, il ne fait pas très chaud.
Dommage pour nous.
La plus belle des ruses du diable est de vous persuader qu’il n’existe pas.
Charles De Baudelaire

Avatar de l’utilisateur
Pascal clerc
Maitre des bosquets
Messages : 6910
Inscription : sam. 20 nov. 2004 10:38
Région : Europe du Sud
Sexe : Homme
Localisation : dans mon ermitage

Re: tomate et fil de cuivre

Message par Pascal clerc »

Rémy 71 a écrit :
Amanite a écrit :
savanah25 a écrit :Et que pensez-vous en revanche des orties entourées autour des racines au moment de la mise en pleine terre ?
Je ne puis répondre, je n'utilise pas les orties ni leur purin, je connais une personnes qui l'an dernier avez placé des orties au fond du trou, résultats,
mildiou comme tout le monde dans mon secteur.
Je pense que le miracle des orties reste à démonter en cas de grosse attaque de maladie.
Cela dit, je n'engage que moi.
Le miracle des orties il existe indiscutablement concernant la croissance et la production. Concernant le mildiou le purin d'ortie ca renforcer la couleur du feuillage mais n'a qu'un influence relative sur le mildiou. Mais la protection contre les maladies c'est un ensemble et lorsqu'on met tous les atouts de son coté le mildiou se fait beaucoup plus rare comme par exemple la BB au niveau préventif, la couverture en cas de pluie avec une bâche en nylon, le bicarbonate de soude en curatif dès les premières apparitions.
Quand au fil de cuivre il vaut mieux en rire.
miracle què miracle ??? :roll:
l'ortie c de l'azote, et son excès rendra les plantes TRES sensibles aux maladies!
la couverture ça n'empêchera jamais le mildiou,spores de champignons, véhiculées dans les gouttelettes du brouillard . plutot de l'alternariose, qui elle se développe par un excès d'eau aux racines! là je suis d'accord!
le bicarbonate reste un puisssant herbicide ( désherbant) en poudrage sur les plantes 8)
cette annèe j'ai constaté que le fait d'avoir éradiqué les pucerons, je n'ai aucune maladies virales! un peu d'alternariose, très vite bloquée par l'emploi raisonné de cymoxanil , curatif et préventif anti mildiou et alternaria ( utilsé 1 fois)
pour le fil de cuivre, le mettre dans une prise électrique , là c sur il fera effet :mrgreen:

farcteur
Bourgeon de bavard
Messages : 105
Inscription : ven. 29 janv. 2010 15:46
Région : Belgique
Localisation : belgique - chatelet

Re: tomate et fil de cuivre

Message par farcteur »

Bonjour à tous
en préventif lorsque les conditions sont favorable au développement du mildiou, mais aussi pour traitement.
du thym, de la prèle et de l'ail
Pièces jointes
DSCN8552.JPG

Avatar de l’utilisateur
isangrin2005
Fleur de pipelette
Messages : 581
Inscription : sam. 12 mai 2007 19:44
Région : Auvergne
Sexe : Homme
Localisation : Limagne

Re: tomate et fil de cuivre

Message par isangrin2005 »

Quelqu'un a-t-il essayé du fil dentaire ?????

J'ai pour ma part essayé le fil de pèche , à part les milles-pattes qui manifestent quand ils se prennent les basquettes dedans , je ne le trouve pas très efficace !!! :fete: :fete: :fete: :smoke: :smoke: :smoke:

Avatar de l’utilisateur
zouf
Maitre des bosquets
Messages : 6646
Inscription : mar. 09 sept. 2003 18:46
Région : Aquitaine
Sexe : Homme
Localisation : Landes-Biscarrosse

Re: tomate et fil de cuivre

Message par zouf »

Amanite a écrit :Image

Bonjour,
Cela fait un moment que je suis ce sujet.
Quand je lis qu'il y a eu deux ans de discussions, je suis étonné.
Pour apporter de l'eau aux moulins des "pour" et des "contre", j'envoie cette image de BB qui n'est autre que du sulfate de cuivre.
Deux solutions, on traite avec de la BB ou on met du cuivre et on attend que les intempéries le transforme en sulfate.
A mon sens, la BB directement, c'est plus rapide à agir.
J'en ai déjà parlé et je crois même sur ce post, laseule utilisation " intelligente" du cuivre c'est celle que j'ai vu dans le Lot et Garonne, exactement à Layrac ,prés d'Agen.
Un gars cultivais des raisins de table sur une parcelle qui faisait environ 10mX10m.
Audessus des rangs de vignes, il avait tendu à l'horizontale des filets en cuivre. Cela sa voyait bien, il étaient fortement oxydés de la couleur caractéristique. Je ne sais pas du tout où il avait trouvé ces filets,et je ne l'ai jamais vu dans sa parcelle.
Lorsqu'il pleuvait, la pluie tombait aussi sur les filets , se chargeait en oxyde de cuivre et celui-ci se déposait sur les feuilles.
Il devait s'agir d'un gars qui devait soit en avoir marre de trimbaler un pulvérisateur, soit ,et je pense pour cette solution, il s'agissait d'un gars qui n'habitait pas sur place et qui n'avait pas envie de faire des km pour traiter sa vigne.
Par contre, je me demande bien où il avait trouvé ces filets!
On ne peut à la fois,être et avoir été

Répondre

Revenir à « A la culture »