Précocité de nos tomates

La tomate... c'est vrai qu'elle mérite un forum à elle toute seule, alors vos questions et vos trucs concernant sa culture c'est par ici !
Avatar de l’utilisateur
aloune
Grossiste en parlotte
Messages : 3927
Inscription : mar. 14 avr. 2009 12:43
Région : Limousin
Localisation : Limoges
Contact :

Re: Précocité de nos tomates

Message par aloune » mar. 06 août 2019 10:32

ViveLaPluie a écrit :
mar. 06 août 2019 10:22
aloune a écrit :
mar. 06 août 2019 0:12
Bonjour, pouvez-vous me conseiller quelques variétés à port déterminé, à cultiver sans taille et sans tuteur, en buissons?
J'ai testé la Tasmanian Chocolate et la Babylons Glow, graines achetés chez Cultive ta rue. Elles sont montées à 1m-1.20m de haut, sans taille, mais ont quand même besoin d'être tuteurées car les fruits sont lourds, et les branches cassent facilement. Sauf si tu cultives en serre, sans vent ou peu.

Goût satisfaisant pour la TC, c'est la première fois que je plante des tomates, mais j'imagine qu'il y a mieux comme variété. Par contre, la BG en pot a donné zéro (!!!!) fruit. En pleine terre chez mes parents, la récolte est en cours (j'ai pas pu y goûter, mais d'après eux, elles sont bonnes ^^').

IMG_20190617_212100.jpg
(La BG mi-juin, qui n'a rien donné, probablement parce que le pot était trop petit.)

Chez tomatofifou ils ont l'air d'avoir un grand choix de variétés aussi.

L'année prochaine, je planterai de façon étalée, de sorte à avoir des tomates tout l'été... cette année, mes tomates ont commencé à donner mi-juin et ont toutes terminé fin juillet :?
Pour de la pleine terre, la Emerald apple a l'air chouette.
christianne a écrit :
mar. 06 août 2019 9:11
j'utilise des lanières de vieux draps récupérés ce qui me permet de gérer la longueur nécessaire
Bonne idée, ça doit moins blesser les tiges que les liens en plastique ou le raphia.
Merci pour ton retour!

Planter étalé, est une solution; une autre est de planter des variétés plus ou moins précoces... Ou de mixer les deux stratégies.... Mais je crois qu'il y a toujours une période où on en récolte plus qu'on ne peut en manger! C'est pas encore la période chez moi!
Mes petit et grand potagers 2018: viewtopic.php?f=65&t=189376

Mes listes de recherche et d'échange pour un potager nourricier: viewtopic.php?f=4&t=185758

Avatar de l’utilisateur
magnolia75
Fruit de la jacasse
Messages : 1491
Inscription : ven. 03 nov. 2017 15:40
Région : Bourgogne
Sexe : Femme

Re: Précocité de nos tomates

Message par magnolia75 » mar. 06 août 2019 14:34

@aloune : la glacier, je ne la taille pas du tout !! elle reste assez petite !!
J'ai planté une nouvelle variété déterminée cette année : la charbonnière du Berry !! Je l'attache quand
même... je te dirai au niveau du goût !!

en tout cas, cette année, je n'ai pas du tout enlevé les gourmands... J'ai rajouté des tuteurs et
mis des bambous à l'horizontale ... J'utilise du raphia pour les liens :!: :!:
j'ai laissé 70 cm en tout sens entre les plants et c'est la jungle :mrgreen:
Je ne participerai pas au concours de la plus grosse tomate, mais il y aura ce qu'il faut!!

@christianne : merci pour l'info du vieux drap !! c'est super comme idée! et plus solide que les raphias :love:

ge13
Fruit de la jacasse
Messages : 1196
Inscription : lun. 16 mai 2016 9:42
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: Précocité de nos tomates

Message par ge13 » mar. 06 août 2019 18:15

@Aloune,
Sur le lien (ferme de Ste Marthe), pour maintenir les tomates ils parlent de les mettre en cage, ça risque de pas plaire à tout le monde!lol :lol:

GRANGE
Grossiste en parlotte
Messages : 3835
Inscription : lun. 13 avr. 2009 23:26
Région : Franche Comté
Sexe : Femme
Localisation : JURA (Revermont)

Re: Précocité de nos tomates

Message par GRANGE » mar. 06 août 2019 19:07

L'année prochaine, j'essaierai de planter dans un autre endroit du potager qui bénéficie de l'ombre des arbres fruitiers, parce qu'il faut bien compter que les étés seront de plus en plus torrides. Je pratique toujours la rotation des cultures, donc il m'est déjà arrivé de planter mes tomates sur le côté plus ombragé. Cette année, elles sont en plein soleil toute la journée, mais jamais mes tomates n'ont brûlé comme cette année.

J'ai déjà essayé de faire un tipi à tomates, mais au fil du temps, ça s'est légèrement cassé la figure.

Je regarde le tableau où je note mes récoltes, et je constate que c'est très variable d'une année à l'autre. Une année, j'avais récolté 37 kg sur 6 pieds. Habituellement, je plante maxi 4 pieds, mais plus souvent seulement 2 ou 3, ça me suffit, et des tomates cerise que j'aime bien.

GRANGE
Grossiste en parlotte
Messages : 3835
Inscription : lun. 13 avr. 2009 23:26
Région : Franche Comté
Sexe : Femme
Localisation : JURA (Revermont)

Re: Précocité de nos tomates

Message par GRANGE » mar. 06 août 2019 22:20

Voilà le tipi que j'avais fait. C'était en 2015

Image

Fin juin

Image

et fin Juillet

J'avais fait avec ce que j'avais sous la main, c'est-à-dire pas grand chose. Il m'aurait fallu davantage de barres horizontales, mais je n'en avais pas assez, et impossible d'aller en acheter, car je n'ai pas de voiture. Disons que ça m'avait surtout amusée. Je sais qu'on vend des cages à tomates. On peut aussi en fabriquer soi-même si on est un peu bricoleur, ce qui n'est pas mon cas.

GRANGE
Grossiste en parlotte
Messages : 3835
Inscription : lun. 13 avr. 2009 23:26
Région : Franche Comté
Sexe : Femme
Localisation : JURA (Revermont)

Re: Précocité de nos tomates

Message par GRANGE » jeu. 08 août 2019 22:36

Je suis dégoûtée. J'ai commencé à récolter mes Roses de Berne en août, c'est-à-dire il n'y a pas longtemps. J'ai mangé 3 tomates ... et j'en ai jeté 4 ! Elles sont fendues autour du pédoncule et elles éclatent par le dessous. Ce soir, j'en ai cueilli 2 qui ne sont pas à maturité complète, mais vu leur état, je pense qu'elles n'arriveraient pas à terme. Je vais les faire cuire demain, ça m'évitera de les perdre. Mais cultiver des Roses de Berne pour les cuire, c'est quand même dommage !

Les Pyros, j'en ai jeté 5, complètement ramollies et qui coulent entre les doigts. Seules les Cobra tirent leur épingle du jeu. Bien sûr, sur le plan gustatif, Pyros et Cobra, c'est plus ou moins du pipi de chat.

Finalement, je me régale avec mes tomates cerise, qui ont un bon goût de tomate.

Je vais finir par avoir la haine des tomates. Alors l'année prochaine ??? En général, une année sur deux, je n'en plante pas, tellement je suis dégoûtée des résultats de l'année précédente. Et puis l'année suivante, je me dis "allez cette année, je retente le coup". La culture des tomates est un éternel recommencement !

cCBD
Graine de timide
Messages : 73
Inscription : jeu. 04 juil. 2019 11:28
Région : Aquitaine
Sexe : Homme

Re: Précocité de nos tomates

Message par cCBD » jeu. 08 août 2019 23:40

Vu tes résultats ne plante que des tomates cerises, ça sera plus gratifiant, il en existe de toutes sortes et certaines avec de bons calibres. Elles n'ont rien à envier aux tomates plus classiques, c'est même le contraire.

Avatar de l’utilisateur
christianne
Roi du massif
Messages : 11240
Inscription : sam. 16 avr. 2005 0:49
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Localisation : Vaucluse, VILLELAURE

Re: Précocité de nos tomates

Message par christianne » ven. 09 août 2019 0:36

GRANGE a écrit :
jeu. 08 août 2019 22:36
Je suis dégoûtée. J'ai commencé à récolter mes Roses de Berne en août, c'est-à-dire il n'y a pas longtemps. J'ai mangé 3 tomates ... et j'en ai jeté 4 ! Elles sont fendues autour du pédoncule et elles éclatent par le dessous. Ce soir, j'en ai cueilli 2 qui ne sont pas à maturité complète, mais vu leur état, je pense qu'elles n'arriveraient pas à terme. Je vais les faire cuire demain, ça m'évitera de les perdre. Mais cultiver des Roses de Berne pour les cuire, c'est quand même dommage !

Les Pyros, j'en ai jeté 5, complètement ramollies et qui coulent entre les doigts. Seules les Cobra tirent leur épingle du jeu. Bien sûr, sur le plan gustatif, Pyros et Cobra, c'est plus ou moins du pipi de chat.

Finalement, je me régale avec mes tomates cerise, qui ont un bon goût de tomate.

Je vais finir par avoir la haine des tomates. Alors l'année prochaine ??? En général, une année sur deux, je n'en plante pas, tellement je suis dégoûtée des résultats de l'année précédente. Et puis l'année suivante, je me dis "allez cette année, je retente le coup". La culture des tomates est un éternel recommencement !
ne te décourage pas! cette année j'ai ramassé quelques tomates dont la moitié a été bouffée par les rats!! la cata cette année!
Dans le Jura, il faudrait les mettre sous serre.. pour pouvoir les planter plus tôt car chez toi il doit geler tard. voir mp

GRANGE
Grossiste en parlotte
Messages : 3835
Inscription : lun. 13 avr. 2009 23:26
Région : Franche Comté
Sexe : Femme
Localisation : JURA (Revermont)

Re: Précocité de nos tomates

Message par GRANGE » ven. 09 août 2019 22:45

Comme dit plus haut, j'ai fait cuire mes tomates Rose de Berne. Au total, 5 tomates d'environ 150 g chacune. Avant de les cuire, je les ai pelées et j'ai enlevé les graines. Et là, j'ai constaté qu'elles étaient molles et qu'elles rendaient plein d'eau. Et une fois cuites, voilà ce qu'il en est resté

Image

Ne croyez pas que c'est un saladier. Non, c'est un bol, un bol normal, de petit déjeuner. Résultat des courses : 1/3 de bol avec 5 tomates.

Ah mince, il reste une graine ! Grange, t'as mal fait ton boulot.

D'habitude, les Roses de Berne ne rendent pas tant d'eau, du moins je ne m'en souviens pas. Et elles ne sont pas molles non plus, ni fissurées, ni éclatées.
Elles sont roses, c'est ma seule consolation. C'est peu.

Ce soir, on est sous l'orage et les rafales de vent. Je crains le pire pour mes tomates, j'ai bien peur que ça signe leur arrêt de mort.

GRANGE
Grossiste en parlotte
Messages : 3835
Inscription : lun. 13 avr. 2009 23:26
Région : Franche Comté
Sexe : Femme
Localisation : JURA (Revermont)

Re: Précocité de nos tomates

Message par GRANGE » dim. 11 août 2019 19:40

C'est bien ce que je craignais : les vents d'orage ont fait "plier" les tiges de tomates, alourdies par le poids des fruits.

Image

La Rose de Berne, dont la tige principale dépassait le piquet et que je ne pouvais donc plus attacher. La tige n'est pas cassée, alors j'attends de voir comment elle va évoluer et ce que vont devenir les tomates.

Image

Et les tomates cerise, bien chargées en fruits.

J'avais mis des barres transversales, mais un jour je les ai retrouvées effondrées par terre.

Je retiens ton idée, Christianne, d'utiliser des vieux textiles pour attacher les tiges, c'est certainement mieux que les liens qui blessent les tiges et qui souvent ne sont pas assez solides. Et puis comme ma mère gardait un tas de trucs dont je ne me suis pas débarrassée, genre les vieux draps de la Tante Madeleine, née en 1885 ... J'en ai des cartons entiers !

Répondre

Revenir à « A la culture »