Tomates précoces en véranda non chauffée.

La tomate... c'est vrai qu'elle mérite un forum à elle toute seule, alors vos questions et vos trucs concernant sa culture c'est par ici !
jp17
Fleur de pipelette
Messages : 764
Inscription : lun. 07 janv. 2019 11:00
Région : Poitou Charentes
Sexe : Homme
Localisation : proche de Saintes (17)

Tomates précoces en véranda non chauffée.

Message par jp17 »

Le but n'est pas de récolter beaucoup de tomates sur l'année, mais d'en avoir le maximum AVANT que le jardin en produise assez.
Véranda vitrée côtés sud et ouest.

En 2018, essai avec 2 pieds de Monfavet.
Semis en petit pot le 1er février.
Rempotage en pot carré de 10x10 et 10 de haut, mi-mars (+ 6 semaines).
Rempotage en grand pot rond de diamètre 25 et 20 de haut, début avril (+ 9 semaines).
A chaque fois le petit pot est placé au fond du plus grand pour provoquer la naissance de racines sur la tige.
Conduite sur 1 tige, étêtée au dessus du 3ème bouquet.
Arrosage 1 à 2 fois par jour selon la température.
Fin de croissance des premières tomates vers le 24 mai (+ 16 semaines).
Première récolte le 17 juin (+ 19 semaines et 3 jours).
Fin de récolte mi-juillet. Il reste des tomates pas mûres, mais le jardin produit assez.
Erreurs :
- inutile de laisser le 3ème bouquet qui n'était pas plus en avance que les premiers bouquets du jardin. Il vaut mieux laisser plus de tiges avec moins de bouquets.
- inutile de laisser toutes les fleurs, quelques tomates du 1er bouquet et la moitié du 2ème n'étaient pas encore mûres mi-juillet.

En 2019, essai avec 1 Montfavet, 1 Cerise et 1 inconnue née en fin d'été dans un pot de fleur (pour tester la capacité des tomates à passer tout l'hiver au froid (mais hors gel).
Semis le 28 janvier Montfavet et Cerise.
1er rempotage à + 3 semaines.
Rempotage grand pot à + 6 semaines (grosse pousse due aux fortes chaleurs de la 2ème quinzaine de février).

MONFAVET :
Conduite sur 3 tiges, avec 3 bouquets sur la tige principale (laissé 8+7+2 fleurs) et 2 bouquets sur les autres (laissé 5 + 1 fleurs). Le but est d'obtenir la production de maximum de fruits dans le 1er mois.
Fin de croissance des premières tomates vers le 8 mai (+ 14 semaines 1/2).
Premières tomates mûres fin mai (+ 18 semaines)... et récoltées mi-juin, c'était trop beau et ça me peinait de les cueillir !
Au 15 juin, sur 29 tomates, 17 mûres, 8 roses et 4 vertes. Tout sera mûr au plus tard tout début juillet.
Goût convenable, plus près des bonnes tomates d'été que des tomates de supermarché (qu'il m'arrive encore d'ingurgiter ailleurs que chez moi, par politesse).
Résultat inespéré.
Photo prise le 15 juin :
Image

CERISE :
Conduite sur 5 tiges, c'est une variété vigoureuse, avec 3 à 4 bouquets par tige. Les bouquets ont produit peu de fleurs par rapport à une culture d'été en pleine terre.
Premières tomates mûres juste avant Monfavet, mais si peu et si petites que le résultat est très décevant : une quarantaine de tomates mures, la plupart de 15 à 20 mm de diamètre et quelques une plus jolies, de taille normale.
Bonne, juteuse et un peu acidulée, mais je ne suis pas très amateur de tomate Cerise.
Photo prise le 9 juin :
Image

INCONNUE qui s'est avérée être une tardive (pas de chance) RUSSE :
Née en fin d'été 2018.
Conduite sur 3 tiges avec 2 bouquets sur la tige principale et 1 bouquet sur les autre. J'ai laissé toutes les fleurs, cette variété en fait très peu.
Au 15 juin, 2 tomates mûres, 3 roses et 8 vertes.
La première tomate est difforme. C'est l'agglomérat de 5 fleurs siamoises sorties en mars. Est-ce dû au froid subi avant ?
Cette variété devrait être au moins 3 fois plus grosse que Monfavet, mais là elles sont pareil.
Résultat pas intéressant, mais quand on cultive une variété tardive pour avoir une récolte précoce...
Seul point positif : les tomates survivent bien à un hiver en véranda non chauffée. Température minimale 2 à 3 degrés. En cas de grand froid il faut éloigner le pot des vitres.
Photo prise le 9 juin :
Image

Bilan global, seule la Montfavet est réussie.
L'an prochain, je referai des Montfavet et une variété plus précoce. Que me conseillez-vous qui soit bon et précoce ?

J'allais oublier un point important, le pot et son contenu.
Pot rond de diamètre 25 et 20 de haut, c'est vraiment le strict minimum, il vaudrait mieux un peu plus grand.
Grand dessous de pot pour arrosage copieux par forte chaleur.
Mélange de terre argileuse fine (récupération de terre de taupinières en été) et de compost à parts égales, plus une bonne poignée de cendre de bois.

Arrosage soit avec de l'eau de pluie, soit avec de l'eau additionnée de compost très fin et un peu de cendre (2 ou 3 pincées par litre). Quand il fait chaud et que le plant est grand, c'est 2 arrosages par jour, par dessus et dans le dessous de pot. C'est vite bu !

Aucun traitement.
ge13
Fruit de la jacasse
Messages : 1196
Inscription : lun. 16 mai 2016 9:42
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: Tomates précoces en véranda non chauffée.

Message par ge13 »

Salut Jp17,

Jolies photos et beau travail :!:

ça donne envie d'avoir une véranda, surtout pour la précocité comme tu le démontres!

Au sujet de la Montfavet, j'achetais des plants qui me donnaient des fruits "bof" guère plus gros qu'une tomate cocktail, très déçu par rapport à la Montfavet d'autrefois j'ai trouvé pour la première année la graine de cette même tomate en version F1, ce serait intéressant d'échanger des photos en coupe, des mesures et un avis sur la dégustation des fruits! 8)
jp17
Fleur de pipelette
Messages : 764
Inscription : lun. 07 janv. 2019 11:00
Région : Poitou Charentes
Sexe : Homme
Localisation : proche de Saintes (17)

Re: Tomates précoces en véranda non chauffée.

Message par jp17 »

Depuis 30 ans je sème des Monfavet F1, j'ignorais qu'elle existe en non hybride. J'ai toujours eu des fruits de calibre moyen.
C'est une variété très juteuse. J'ai essayé d'en faire sécher, il ne reste pas grand chose.

Ma récolte de Monfavet en véranda est terminée.
Sur 1 pied j'ai récolté juste 3 kg de tomates. Cela peut sembler peu, mais je n'en demandais pas plus, seule la grande précocité m'intéressait. Je n'ai plus besoin d'en avoir d'autres, le jardin a pris le relai et c'est parti pour quelques mois à se régaler. Goût correct, mais ça ne vaut pas la tomate du jardin. Encore que cette année les premières risquent d'être décevantes.

La Russe, c'est le bide. La première, difforme, commence à pourrir. Normal, je ne l'ai pas cueillie ! Quelques autres sont mûres, je vais y goûter.

Et la Cerise ? Heu, si on parlait d'autre chose ? Le feuillage est jaune, c'est fini, et je n'ai récolté qu'une cinquantaine de petites cerises.
jp17
Fleur de pipelette
Messages : 764
Inscription : lun. 07 janv. 2019 11:00
Région : Poitou Charentes
Sexe : Homme
Localisation : proche de Saintes (17)

Re: Tomates précoces en véranda non chauffée.

Message par jp17 »

Suite à des questions posées dans un autre sujet, je remonte ce sujet pour éviter de refaire les mêmes réponses.
Bonne lecture et faites part de vos essais, c'est toujours intéressant.
Répondre

Revenir à « A la culture »