Hormone de bouturage naturelle

Toutes vos questions et informations concernant le bouturage, le marcottage, le greffage, ou toute autre méthode de multiplication, c'est ici !
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Gwennoel
Fleur de pipelette
Messages : 620
Inscription : mar. 03 juin 2003 10:18
Région : Suisse
Sexe : Femme
Localisation : Martigny - plaine du Rhône - altitude 471
Contact :

Hormone de bouturage naturelle

Message par Gwennoel » lun. 11 févr. 2019 10:56

Bonjour à chacun·e,

Voici plusieurs années que j'utilise une technique naturelle pour mes boutures.

Je me suis dit que cela pourrait vous être utile :
  • Lorsque je me balade, je ramasse des petites branchettes tombées des saules. A ma connaissance, toutes les espèces du genre salix conviennent.
    Quand je fais une bouture, je prends ces petites branchettes que je casse en petits morceaux que je mélange au terreau, j'humidifie bien puis je plante mes rameaux.
Le saule libère de l'auxine, qui est l'hormone qu'on vend sous forme de poudre...

Image

Un bienfait pour la planète et pour mon porte-monnaie !
Dernière modification par Gwennoel le lun. 11 févr. 2019 11:15, modifié 1 fois.
Gwendoline
Un grand appartement et un joli jardinet que je rêve de transformer en forêts vierges !
Maman d'une tribu de p'tites nanas

Je vous propose des boutures
Je recherche quelques plantes

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 16000
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Hormone de bouturage naturelle

Message par bourru07 » lun. 11 févr. 2019 11:12

Oui, et bien d'autres, éprouvées, que l'on utilise depuis la nuit des temps.
Tels le grain d'orge germé, coincé dans la fente pratiquée à l'extrémité de la bouture..
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Nicole37n
Seigneur des paquerettes
Messages : 7169
Inscription : ven. 13 avr. 2007 22:59
Région : Poitou Charentes
Localisation : Deux-sèvres

Re: Hormone de bouturage naturelle

Message par Nicole37n » lun. 11 févr. 2019 12:04

On a déjà développé longuement le sujet

viewtopic.php?f=29&t=159569&hilit=hormone+eau+saule
Nicole

chuferlu
Pépinière à blabla
Messages : 2877
Inscription : dim. 27 déc. 2015 11:15
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Asturias-Espagne

Re: Hormone de bouturage naturelle

Message par chuferlu » lun. 11 févr. 2019 12:20

Les "massues" des ronciers en sont gorgées aussi.
Analyse, bon sens, jugeote et réflexion sont les quatre mamelles de la réussite J. Labby.

Avatar de l’utilisateur
Gwennoel
Fleur de pipelette
Messages : 620
Inscription : mar. 03 juin 2003 10:18
Région : Suisse
Sexe : Femme
Localisation : Martigny - plaine du Rhône - altitude 471
Contact :

Re: Hormone de bouturage naturelle

Message par Gwennoel » lun. 11 févr. 2019 12:28

Nicole37n, merci de ton message, mais il ne me semble pas que ce soit la même chose... Là, il n'y a aucune préparation, je me contente de couper mes petites branches et de les mêler à la terre.

Super Chuferlu de donner une autre astuce !
Gwendoline
Un grand appartement et un joli jardinet que je rêve de transformer en forêts vierges !
Maman d'une tribu de p'tites nanas

Je vous propose des boutures
Je recherche quelques plantes

fouroulou
Fleur de pipelette
Messages : 804
Inscription : jeu. 17 févr. 2011 22:47
Région : Ile de France
Sexe : Homme

Re: Hormone de bouturage naturelle

Message par fouroulou » jeu. 14 févr. 2019 8:20

chuferlu a écrit :
lun. 11 févr. 2019 12:20
Les "massues" des ronciers en sont gorgées aussi.
Intéressant Chuferlu, qu'appelles-tu "massues" ? Ça serait bien de détailler ta technique, merci.

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 16000
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Hormone de bouturage naturelle

Message par bourru07 » jeu. 14 févr. 2019 10:24

fouroulou a écrit :... Intéressant Chuferlu, qu'appelles-tu "massues" ?
Il l'avait déjà expliqué, si je me souviens...
L'extrémité des grands gourmands que lancent les ronciers,
s'arquent jusqu'à terre, et qui s'auto-marcottent si bien. Trop bien, même :P ...
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

chuferlu
Pépinière à blabla
Messages : 2877
Inscription : dim. 27 déc. 2015 11:15
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Asturias-Espagne

Re: Hormone de bouturage naturelle

Message par chuferlu » jeu. 14 févr. 2019 11:50

bourru07 a écrit :
jeu. 14 févr. 2019 10:24
fouroulou a écrit :... Intéressant Chuferlu, qu'appelles-tu "massues" ?
Il l'avait déjà expliqué, si je me souviens...
L'extrémité des grands gourmands que lancent les ronciers,
s'arquent jusqu'à terre, et qui s'auto-marcottent si bien. Trop bien, même :P ...

Voilà!
j'en ai arraché hier qui s'étaient immiscé sournoisement sous l'herbe et commençait déja a repartir.
Faire comme avec le saule .
Quoique je te déconseillerais d'en planter de ci de là... :D
Analyse, bon sens, jugeote et réflexion sont les quatre mamelles de la réussite J. Labby.

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 16000
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Hormone de bouturage naturelle

Message par bourru07 » jeu. 14 févr. 2019 12:33

chuferlu a écrit :... Faire comme avec le saule. ...
En décoction, alors .
Pas en hachis enterré, "à la Gwennoel"...
A moins que l'on soit fou de ronciers... :shock:
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Avatar de l’utilisateur
msf
Fleur de pipelette
Messages : 819
Inscription : lun. 07 août 2006 16:38
Région : Bourgogne
Localisation : Brionnais

Re: Hormone de bouturage naturelle

Message par msf » jeu. 14 févr. 2019 21:06

Gwennoel, as tu fais une étude même basique pour comparer le taux de reprise avec et sans morceaux de saule ?

fouroulou
Fleur de pipelette
Messages : 804
Inscription : jeu. 17 févr. 2011 22:47
Région : Ile de France
Sexe : Homme

Re: Hormone de bouturage naturelle

Message par fouroulou » jeu. 14 févr. 2019 21:25

Reçu 5/5, en gros ce sont les extrémités qui s'auto-marcottent. C'est bon à savoir, j'en ai coupé une bonne vingtaine cet après midi même.

Avatar de l’utilisateur
Gwennoel
Fleur de pipelette
Messages : 620
Inscription : mar. 03 juin 2003 10:18
Région : Suisse
Sexe : Femme
Localisation : Martigny - plaine du Rhône - altitude 471
Contact :

Re: Hormone de bouturage naturelle

Message par Gwennoel » jeu. 14 févr. 2019 22:09

J'ai fait des tests de faire les mêmes boutures, le même jour, avec les mêmes conditions.
Il y a des choses qui se bouturent tellement bien que cela ne fait aucune différence (le pothos, les misères, par exemple).
Pour les boutures qu'il est plus difficile de faire reprendre, ou plus long, cela fonctionne vraiment mieux (le ficus avait repris 3 semaines plus vite, par exemple).
Je n'ai jamais essayé sur des semis.
Gwendoline
Un grand appartement et un joli jardinet que je rêve de transformer en forêts vierges !
Maman d'une tribu de p'tites nanas

Je vous propose des boutures
Je recherche quelques plantes

chuferlu
Pépinière à blabla
Messages : 2877
Inscription : dim. 27 déc. 2015 11:15
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Asturias-Espagne

Re: Hormone de bouturage naturelle

Message par chuferlu » ven. 15 févr. 2019 11:36

bourru07 a écrit :
jeu. 14 févr. 2019 12:33
chuferlu a écrit : Faire comme avec le saule .
Quoique je te déconseillerais d'en planter de ci de là... :D
En décoction, alors .
Pas en hachis enterré, "à la Gwennoel"...
A moins que l'on soit fou de ronciers... :shock:
C'était dans ce sens que je déconseillais la plantation "de ci de là " :top:
Je suis plutôt macération, pour l'arrosage ensuite.
Et a la plantation, en plus du grain d'orge (ou de n'importe quelle céréale) le ..??
Tiens je ne trouve pas le mot en français!
Spocher en Wallon, Espachurar en Castillan, même racine et je ne trouve pas d'équivalent!?
-"écraser (dans un mortier par exemple) jusqu'à obtention d'une pate".
Décoction je n'ai jamais fait.
Analyse, bon sens, jugeote et réflexion sont les quatre mamelles de la réussite J. Labby.

Répondre

Revenir à « Au bouturage et autres méthodes de multiplication »