Couper les racines pins du voisin, danger ?

Parce que la réglementation française, voire européenne s'applique aussi à certains aspects du jardin et du jardinage, nous vous proposons ce forum pour en discuter.
chuferlu
Pépinière à blabla
Messages : 2685
Inscription : dim. 27 déc. 2015 11:15
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Asturias-Espagne

Re: Couper les racines pins du voisin, danger ?

Message par chuferlu » mar. 27 nov. 2018 18:50

bilbaweb a écrit :
mar. 27 nov. 2018 17:24
chuferlu a écrit :
mar. 20 nov. 2018 16:56

C'est énorme 10 mètres de racines, vous n'avez pas eu de dommages particuliers ? ce que je ne comprend pas, c'est qu'il ne voulait pas rabattre la hauteur de ces arbres ? Les 7 à 8 c'est la dimensions des branches qui arrivent chez vous ?
J'ai fait ma première ligne a 10 m et ai du couper des racines, grosses comme les doigts.
7 et 8 c'est effectivement ce qui déborde chez moi.
C'était un pré, ça ne me dérangeait pas outre mesure, même si l'herbe s'y faisait rare les animaux aimaient y ruminer. Et les chataignes compensaient
Je les considèrais comme limitrophes (moitié-moitié)
Mais comme son terrain est couvert d'arbres et le mien d'herbe il prétend que "c'est a lui"; même face a deux trois qui font presque 1 m de diam et dont la moitié (au moins) m'envahi.
Peu importe, la loi l'oblige a couper tout ce qui surplombe mon terain mais "il n'a pas le temps"; il accepte du bout des lèvres que je le fasse et grand seigneur me laisse le bois.
Soit: il me prend pour un con
Le vent dominant va vers chez lui
Le lendemain j'avais pris contact avec un pelleteur et on a fait cette tranchée; une racine superficielle, ne plongeant pas pour remonter ensuite.
Il m'a quand même dit que "ce n'était pas bien", je lui ai répondu qu'il ne fallait pas qu'il s'en fasse que je ne comptais pas lui réclamer le prix de la pelleteuse.
Je m'étonne, et regrette, qu'il n'y ai pas de dégats, on dirait qu'il ne s'est rien passé depuis deux ans pourtant on a eu la tempête deux fois...
De toutes manières, papiers en main je vais relancer le débat,; et sans doute abattre avec ou sans son consentement.
Analyse, bon sens, jugeote et réflexion sont les quatre mamelles de la réussite J. Labby.

Avatar de l’utilisateur
BUGADE
Grossiste en parlotte
Messages : 3851
Inscription : jeu. 03 juin 2010 8:51
Région : Languedoc Roussillon
Localisation : Aude, quelque part entre la montagne et la mer...

Re: Couper les racines pins du voisin, danger ?

Message par BUGADE » mar. 27 nov. 2018 20:57

bilbaweb a écrit :
mar. 27 nov. 2018 17:21
Je suis allée me renseigner et j'ai le droit de couper les racines comme je le souhaite sans même avertir mon voisin, c'est de mon droit.
[/quote]
Que tu sois dans ton droit, on le savait déjà, mais méfie-toi d'un procès où en cas de tiers blessés, tu ne te retrouve pas dans ton tort pour l'avoir fait consciemment.
Le juges sont parfois d'un tordu :devil:
Le mieux est de laisser une trace ( lettre en RAR) pour l'avertir que tu vas exercer ce droit faute de trouver un accord avec lui.
Tu fais une copie à la mairie et te voilà tranquille.
Tu peux alors couper au droit de ton terrain.
Dans un monde sans mélancolie, les rossignols se mettraient à roter. Émile M Cioran

chuferlu
Pépinière à blabla
Messages : 2685
Inscription : dim. 27 déc. 2015 11:15
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Asturias-Espagne

Re: Couper les racines pins du voisin, danger ?

Message par chuferlu » mar. 27 nov. 2018 22:56

BUGADE a écrit :
mar. 27 nov. 2018 20:57
bilbaweb a écrit :
mar. 27 nov. 2018 17:21

Je suis allée me renseigner et j'ai le droit de couper les racines comme je le souhaite sans même avertir mon voisin, c'est de mon droit.
Que tu sois dans ton droit, on le savait déjà, mais méfie-toi d'un procès où en cas de tiers blessés, tu ne te retrouve pas dans ton tort pour l'avoir fait consciemment.
Le juges sont parfois d'un tordu :devil:
Le mieux est de laisser une trace ( lettre en RAR) pour l'avertir que tu vas exercer ce droit faute de trouver un accord avec lui.
Tu fais une copie à la mairie et te voilà tranquille.
Tu peux alors couper au droit de ton terrain.

Tout a fait Bugade.
Mon exemple est un peu différent, personne n'habite en bordure, il est malaisé de s'y promener (tres abrupt) , le voisin en plus d'antipatique me prend pour un con ,et je l'ai fait pour placer une conduite d'eau jusqu'à l'étable :P
Analyse, bon sens, jugeote et réflexion sont les quatre mamelles de la réussite J. Labby.

bilbaweb
Graine de timide
Messages : 15
Inscription : lun. 12 mars 2018 12:32
Région : Languedoc Roussillon

Re: Couper les racines pins du voisin, danger ?

Message par bilbaweb » jeu. 29 nov. 2018 16:02

BUGADE a écrit :
mar. 27 nov. 2018 20:57
Que tu sois dans ton droit, on le savait déjà, mais méfie-toi d'un procès où en cas de tiers blessés, tu ne te retrouve pas dans ton tort pour l'avoir fait consciemment.
Le juges sont parfois d'un tordu :devil:
Le mieux est de laisser une trace ( lettre en RAR) pour l'avertir que tu vas exercer ce droit faute de trouver un accord avec lui.
Tu fais une copie à la mairie et te voilà tranquille.
Tu peux alors couper au droit de ton terrain.
C'est une excellente idée que vous me proposez, et en effet je vais procéder comme ceci, afin de me protéger au maximum ! Vous avez raison ! merci beaucoup !

bilbaweb
Graine de timide
Messages : 15
Inscription : lun. 12 mars 2018 12:32
Région : Languedoc Roussillon

Re: Couper les racines pins du voisin, danger ?

Message par bilbaweb » jeu. 29 nov. 2018 16:05

chuferlu a écrit :
mar. 27 nov. 2018 22:56
BUGADE a écrit :
mar. 27 nov. 2018 20:57
bilbaweb a écrit :
mar. 27 nov. 2018 17:21

Je suis allée me renseigner et j'ai le droit de couper les racines comme je le souhaite sans même avertir mon voisin, c'est de mon droit.
Que tu sois dans ton droit, on le savait déjà, mais méfie-toi d'un procès où en cas de tiers blessés, tu ne te retrouve pas dans ton tort pour l'avoir fait consciemment.
Le juges sont parfois d'un tordu :devil:
Le mieux est de laisser une trace ( lettre en RAR) pour l'avertir que tu vas exercer ce droit faute de trouver un accord avec lui.
Tu fais une copie à la mairie et te voilà tranquille.
Tu peux alors couper au droit de ton terrain.

Tout a fait Bugade.
Mon exemple est un peu différent, personne n'habite en bordure, il est malaisé de s'y promener (tres abrupt) , le voisin en plus d'antipatique me prend pour un con ,et je l'ai fait pour placer une conduite d'eau jusqu'à l'étable :P
Il est clair que là votre voisin abuse totalement, et n'a pas l'air de bien connaître la loi, ou du moins ne veut pas le connaître !

bilbaweb
Graine de timide
Messages : 15
Inscription : lun. 12 mars 2018 12:32
Région : Languedoc Roussillon

Re: Couper les racines pins du voisin, danger ?

Message par bilbaweb » jeu. 29 nov. 2018 16:07

chuferlu a écrit :
mar. 27 nov. 2018 18:50
bilbaweb a écrit :
mar. 27 nov. 2018 17:24
chuferlu a écrit :
mar. 20 nov. 2018 16:56

C'est énorme 10 mètres de racines, vous n'avez pas eu de dommages particuliers ? ce que je ne comprend pas, c'est qu'il ne voulait pas rabattre la hauteur de ces arbres ? Les 7 à 8 c'est la dimensions des branches qui arrivent chez vous ?
J'ai fait ma première ligne a 10 m et ai du couper des racines, grosses comme les doigts.
7 et 8 c'est effectivement ce qui déborde chez moi.
C'était un pré, ça ne me dérangeait pas outre mesure, même si l'herbe s'y faisait rare les animaux aimaient y ruminer. Et les chataignes compensaient
Je les considèrais comme limitrophes (moitié-moitié)
Mais comme son terrain est couvert d'arbres et le mien d'herbe il prétend que "c'est a lui"; même face a deux trois qui font presque 1 m de diam et dont la moitié (au moins) m'envahi.
Peu importe, la loi l'oblige a couper tout ce qui surplombe mon terain mais "il n'a pas le temps"; il accepte du bout des lèvres que je le fasse et grand seigneur me laisse le bois.
Soit: il me prend pour un con
Le vent dominant va vers chez lui
Le lendemain j'avais pris contact avec un pelleteur et on a fait cette tranchée; une racine superficielle, ne plongeant pas pour remonter ensuite.
Il m'a quand même dit que "ce n'était pas bien", je lui ai répondu qu'il ne fallait pas qu'il s'en fasse que je ne comptais pas lui réclamer le prix de la pelleteuse.
Je m'étonne, et regrette, qu'il n'y ai pas de dégats, on dirait qu'il ne s'est rien passé depuis deux ans pourtant on a eu la tempête deux fois...
De toutes manières, papiers en main je vais relancer le débat,; et sans doute abattre avec ou sans son consentement.
Pour ma part le conciliateur m'a dit que j'avais pas du tout le droit de couper les branches des arbres de le voisine, qu'elle est obligée de le faire tout comme votre voisin. Vous pouvez lui envoyer un courrier en lui demandant de le faire sous délai, et si ce n'est pas fait dans les temps vous pouvez saisir.

chuferlu
Pépinière à blabla
Messages : 2685
Inscription : dim. 27 déc. 2015 11:15
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Asturias-Espagne

Re: Couper les racines pins du voisin, danger ?

Message par chuferlu » ven. 30 nov. 2018 1:32

bilbaweb a écrit :
jeu. 29 nov. 2018 16:07
chuferlu a écrit :
mar. 27 nov. 2018 18:50
bilbaweb a écrit :
mar. 27 nov. 2018 17:24


J'ai fait ma première ligne a 10 m et ai du couper des racines, grosses comme les doigts.
7 et 8 c'est effectivement ce qui déborde chez moi.
C'était un pré, ça ne me dérangeait pas outre mesure, même si l'herbe s'y faisait rare les animaux aimaient y ruminer. Et les chataignes compensaient
Je les considèrais comme limitrophes (moitié-moitié)
Mais comme son terrain est couvert d'arbres et le mien d'herbe il prétend que "c'est a lui"; même face a deux trois qui font presque 1 m de diam et dont la moitié (au moins) m'envahi.
Peu importe, la loi l'oblige a couper tout ce qui surplombe mon terain mais "il n'a pas le temps"; il accepte du bout des lèvres que je le fasse et grand seigneur me laisse le bois.
Soit: il me prend pour un con
Le vent dominant va vers chez lui
Le lendemain j'avais pris contact avec un pelleteur et on a fait cette tranchée; une racine superficielle, ne plongeant pas pour remonter ensuite.
Il m'a quand même dit que "ce n'était pas bien", je lui ai répondu qu'il ne fallait pas qu'il s'en fasse que je ne comptais pas lui réclamer le prix de la pelleteuse.
Je m'étonne, et regrette, qu'il n'y ai pas de dégats, on dirait qu'il ne s'est rien passé depuis deux ans pourtant on a eu la tempête deux fois...
De toutes manières, papiers en main je vais relancer le débat,; et sans doute abattre avec ou sans son consentement.
Pour ma part le conciliateur m'a dit que j'avais pas du tout le droit de couper les branches des arbres de le voisine, qu'elle est obligée de le faire tout comme votre voisin. Vous pouvez lui envoyer un courrier en lui demandant de le faire sous délai, et si ce n'est pas fait dans les temps vous pouvez saisir.
Merci beaucoup.

Mais saisir cest pas mon genre.
Je suis trop vieux, ca prend des annees.
Abattre ça me va mieux
Et garder le bois
Analyse, bon sens, jugeote et réflexion sont les quatre mamelles de la réussite J. Labby.

bilbaweb
Graine de timide
Messages : 15
Inscription : lun. 12 mars 2018 12:32
Région : Languedoc Roussillon

Re: Couper les racines pins du voisin, danger ?

Message par bilbaweb » ven. 30 nov. 2018 15:20

chuferlu a écrit :
ven. 30 nov. 2018 1:32
chuferlu a écrit :
mar. 27 nov. 2018 18:50


Merci beaucoup.

Mais saisir cest pas mon genre.
Je suis trop vieux, ca prend des annees.
Abattre ça me va mieux
Et garder le bois
Je vous comprend, je n'aimerai pas non devoir me tourner devant tes tribunaux pour des arbres..

Avatar de l’utilisateur
BUGADE
Grossiste en parlotte
Messages : 3851
Inscription : jeu. 03 juin 2010 8:51
Région : Languedoc Roussillon
Localisation : Aude, quelque part entre la montagne et la mer...

Re: Couper les racines pins du voisin, danger ?

Message par BUGADE » ven. 30 nov. 2018 16:44

bilbaweb a écrit :
ven. 30 nov. 2018 15:20
chuferlu a écrit :
ven. 30 nov. 2018 1:32
chuferlu a écrit :
mar. 27 nov. 2018 18:50


Merci beaucoup.

Mais saisir cest pas mon genre.
Je suis trop vieux, ca prend des annees.
Abattre ça me va mieux
Et garder le bois
Je vous comprend, je n'aimerai pas non devoir me tourner devant tes tribunaux pour des arbres..
Mon premier réflexe est de régler "ça entre amis" avec, toujours dans un esprit d'apaisement, l'évocation du texte de loi.
Cela suffit souvent à convaincre :lol:
Dans un monde sans mélancolie, les rossignols se mettraient à roter. Émile M Cioran

bilbaweb
Graine de timide
Messages : 15
Inscription : lun. 12 mars 2018 12:32
Région : Languedoc Roussillon

Re: Couper les racines pins du voisin, danger ?

Message par bilbaweb » ven. 30 nov. 2018 16:57

chuferlu a écrit :
ven. 30 nov. 2018 1:32

Mon premier réflexe est de régler "ça entre amis" avec, toujours dans un esprit d'apaisement, l'évocation du texte de loi.
Cela suffit souvent à convaincre :lol:
Je comprends, nous on a déja essayé ==> Echec ! :shock:

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 15270
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Couper les racines pins du voisin, danger ?

Message par bourru07 » ven. 30 nov. 2018 19:34

Le problème posé dans ce post est intéressant et vaudrait bien d'être complètement décortiqué.
Mais que se passe-t-il ? Plusieurs messages de bibaweb ne contiennent que des reprises des messages antérieurs...
Il y a un bug ? Ou quoi ? :oh:
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Avatar de l’utilisateur
colibri87
Empereur jardinier
Messages : 16240
Inscription : jeu. 22 mai 2008 15:15
Région : Limousin
Sexe : Femme
Localisation : Panazol, banlieue est de Limoges 67ans

Re: Couper les racines pins du voisin, danger ?

Message par colibri87 » ven. 30 nov. 2018 19:50

Bourru, il faut savoir lire :lol:
Bilbaweb a juste écrit ses réponses dans le cadre "quote" :D
Moi aussi, je trouve cette loi absurde et mon voisin m'a cassé les pieds pendant des années pour des arbres qui faisaient 2.1 m ou une pousse de laurier à moins de 40 cm de la clôture :roll: J'ai réglé le problème par un mur :top: mais gare à moi si une branche de rosier a le malheur de dépasser le mur :angryfire:
Par contre la mairie se permet des arbres de plus de 20 m sur le terrain derrière chez moi, ce qui me vaut de ne pas voir le soleil avant 11 heures :pastop:
Il y a quelque chose de plus fort que la mort: c'est la présence des absents dans la mémoire des vivants
(Jean d'Ormesson)

bilbaweb
Graine de timide
Messages : 15
Inscription : lun. 12 mars 2018 12:32
Région : Languedoc Roussillon

Re: Couper les racines pins du voisin, danger ?

Message par bilbaweb » lun. 03 déc. 2018 16:29

bourru07 a écrit :
ven. 30 nov. 2018 19:34
Le problème posé dans ce post est intéressant et vaudrait bien d'être complètement décortiqué.
Mais que se passe-t-il ? Plusieurs messages de bibaweb ne contiennent que des reprises des messages antérieurs...
Il y a un bug ? Ou quoi ? :oh:
Pour répondre, j'ai juste cité les messages auxquels je répondais, et ma réponse sous chaque citation. Mais comme ce sont de longs messages, en effet ça empêche un peu la visibilité.

Avatar de l’utilisateur
colibri87
Empereur jardinier
Messages : 16240
Inscription : jeu. 22 mai 2008 15:15
Région : Limousin
Sexe : Femme
Localisation : Panazol, banlieue est de Limoges 67ans

Re: Couper les racines pins du voisin, danger ?

Message par colibri87 » lun. 03 déc. 2018 19:30

bilbaweb a écrit :
lun. 03 déc. 2018 16:29
bourru07 a écrit :
ven. 30 nov. 2018 19:34
Le problème posé dans ce post est intéressant et vaudrait bien d'être complètement décortiqué.
Mais que se passe-t-il ? Plusieurs messages de bibaweb ne contiennent que des reprises des messages antérieurs...
Il y a un bug ? Ou quoi ? :oh:
Pour répondre, j'ai juste cité les messages auxquels je répondais, et ma réponse sous chaque citation. Mais comme ce sont de longs messages, en effet ça empêche un peu la visibilité.
Il suffit juste de mettre ta réponse en dessous du dernier" (/quote)" sinon ton message se mélange avec les messages antérieurs et ça devient illisible :wink:
Il y a quelque chose de plus fort que la mort: c'est la présence des absents dans la mémoire des vivants
(Jean d'Ormesson)

Répondre

Revenir à « Au jardin des réglementations »