Le bug humain (la problématique de l'humanité?)

Ce forum est dédié aux débats d'idées concernant l'environnement et nos pratiques au jardin et plus largement dans notre vie de tous les jours.
Avatar de l’utilisateur
Daniel d'Aillon
Liseron du clavier
Messages : 2088
Inscription : mar. 22 avr. 2003 11:43

Le bug humain (la problématique de l'humanité?)

Message par Daniel d'Aillon » mar. 09 avr. 2019 16:37

Bonjour,

D’abord, une présentation rapide sur les neurosciences :
https://www.youtube.com/watch?v=AJpW4K7-OPc
grosso modo, les neurones de notre cerveau et l’organisation de ce dernier n’auront bientôt plus de mystères pour l’être humain et celui-ci pourra commander à ses instincts.
Non, je plaisante mais au delà de la boutade, celui qui a dit que l’amour était chimique sera bientôt prix Nobel...

De nombreuses applications en perspectives...

Maintenant, mon propos :
Soit le livre ‘’Le Bug humain’’, livre édité chez Robert Laffont,

Monsieur Bohler, son auteur, nous explique en quoi notre ‘’nature’’ nous entraîne à sacrifier Dame Nature au nom de notre bien être..
Bon, on peut ne pas être d’accord avec ce que j’ai écrit mais c’est une amorce au débat!
https://www.youtube.com/watch?v=AJpW4K7-OPc


Remarque :
Je fais partie de ceux qui pensent que le réchauffement climatique est réel , (le chêne liège est remonté de plus de 100 km en quelques décennies, au nord de Poitiers, me disent l’ONF..
(au nord de Poitiers.. toute coïncidence avec débat actuel serait purement fortuite)
Et que nous soyons partie prenante dans ce phénomène est un autre débat même si je pense pour ma part que nous n’y sommes pas étrangers.. Peut être pas les seuls puisque les vaches y vont de leur concert..

Et une ruade, une ! :wink:

à plus..
"L'art aujourd'hui engendre plus de perplexité qu'il n'apporte de réponses; à moins qu'il n'y ait un sens souterrain mais celui-ci, réservé aux seuls abonnés?"

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 18446
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Le bug humain (la problématique de l'humanité?)

Message par bourru07 » mar. 09 avr. 2019 17:16

J'ai tenté d'écouter attentivement ce jeune garçon, sérieux comme un pasteur, à peine interrompu
deux fois, par des appels pour me vendre des panneaux et une complémentaires santé...
Mon dieu, qu'il est triste le buggé ! :(
Mais il n'enfonce pas que des portes ouvertes, il réussit à les relier entre elles...
Pas toutes... Certaines ne sont pas assez clairement explicitées...Je n'ai pas bien compris comment
notre cerveau se serait plusieurs fois déprogrammé, puis remis, miraculeusement, dans "le bon sens" (si j'ose dire),
et aurait pu provoquer, tout bontivement, et le réchauffement de l'an mil et ce "petit âge glaciaire", juste avant la Révolution...
Qui, dit-on, en a été l'un des facteurs rarement cité, mais décisif, de son déclenchement...
R. Kipling a écrit :But this is another story...
Tu auras beaucoup de mal à me ramener sur la voie de la Vraie Foi.
T'avouerais-je qu'il m'arrive même, parfois, de douter de l'Infaillibilité du Pape, c'est dire... :oops:
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Avatar de l’utilisateur
marcellini
Pépinière à blabla
Messages : 2759
Inscription : mer. 14 juin 2017 11:12
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme
Localisation : Luberon(vaucluse)

Re: Le bug humain (la problématique de l'humanité?)

Message par marcellini » mar. 09 avr. 2019 18:58

Daniel d'Aillon a écrit :
mar. 09 avr. 2019 16:37
Monsieur Bohler, son auteur, nous explique en quoi notre ‘’nature’’ nous entraîne à sacrifier Dame Nature au nom de notre bien être..
Daniel d'Aillon a écrit :
mar. 09 avr. 2019 16:37
Monsieur Bohler, son auteur, nous explique en quoi notre ‘’nature’’ nous entraîne à sacrifier Dame Nature au nom de notre bien être..
On en doutais de ça ??? Je crois qu'on en est tous concsients et que l'on va continuer à augmenter notre bien être jusqu' à notre quasi extinction , les survivants recommenceront certainement dans la même voie . Cela fait des milliers de siècles que c'est comme ça , peu de chances que cela change . Avoir l'estomac plein ne suffit pas , il faut de plus en plus de....et de.....et de..... La valeur d'un être humain se mesure d'après ce qu'il possède et il faut que ce soit toujours plus , et même pour les enfants c'est à celui qui aura le plus beau .....ou le plus beau.....ou le plus de ....
Ce n'est même plus une question de bien être c'est juste la folie de l'être humain qui s' exprime et se matérialise au fur et à mesure qu'il ...."progresse" !!! et en détruisant tout pour assouvir les besoins inutiles qu'il crée lui même et en positionnant la barre de plus en plus en haut et de plus en plus rapidement .
La glinection de l'humanité et de notre préhenstat commence par un bon lénisthit des érats inhérents et de soi même . Qu'on se le dise !!

Avatar de l’utilisateur
Singha
Seigneur des paquerettes
Messages : 7431
Inscription : dim. 28 août 2011 9:02
Région : Ile de France
Sexe : Homme
Localisation : Seine et Marne

Re: Le bug humain (la problématique de l'humanité?)

Message par Singha » mar. 09 avr. 2019 19:07

Bonsoir Daniel

Je suis désolé mais cette vidéo ne me semble pas bien scientifique.
Tout juste une interprétation sociologique ou philosophique de ce que chacun d'entre nous peut constater avec par ci par là quelques références de noms scientifiques que personne ne peut comprendre.
Quand tu écris :
celui qui a dit que l’amour était chimique sera bientôt prix Nobel...
Je crains que ces scientifiques, après le prix Nobel, ne soient brulés vifs. Ce qu'ils mériteront à juste titre.
Il existe une émission de débilité profonde : marié au premier regard, un truc de ce genre où des scientifiques prétendent marier des gens par simple analyse de leur vie au sens globale du terme.
Quelle foutaise.
Cordialement

Mon bassin

Avatar de l’utilisateur
Singha
Seigneur des paquerettes
Messages : 7431
Inscription : dim. 28 août 2011 9:02
Région : Ile de France
Sexe : Homme
Localisation : Seine et Marne

Re: Le bug humain (la problématique de l'humanité?)

Message par Singha » mar. 09 avr. 2019 19:14

marcellini a écrit :
mar. 09 avr. 2019 18:58
Daniel d'Aillon a écrit :
mar. 09 avr. 2019 16:37
Monsieur Bohler, son auteur, nous explique en quoi notre ‘’nature’’ nous entraîne à sacrifier Dame Nature au nom de notre bien être..
On en doutais de ça ??? Je crois qu'on en est tous concsients et que l'on va continuer à augmenter notre bien être jusqu' à notre quasi extinction , les survivants recommenceront certainement dans la même voie . Cela fait des milliers de siècles que c'est comme ça , peu de chances que cela change . Avoir l'estomac plein ne suffit pas , il faut de plus en plus de....et de.....et de..... La valeur d'un être humain se mesure d'après ce qu'il possède et il faut que ce soit toujours plus , et même pour les enfants c'est à celui qui aura le plus beau .....ou le plus beau.....ou le plus de ....
Ce n'est même plus une question de bien être c'est juste la folie de l'être humain qui s' exprime et se matérialise au fur et à mesure qu'il ...."progresse" !!! et en détruisant tout pour assouvir les besoins inutiles qu'il crée lui même et en positionnant la barre de plus en plus en haut et de plus en plus rapidement .
Moi je n'y crois pas trop.
Que l'être humain soit fait pour avancer et progresser, c'est un fait.
Le choix actuel que nous vivons n'est, à mon avis, qu'une influence pure de notre système capitaliste.
Le choix aurait put être tout autre, tout en alimentant notre soif d'avancée.
Je sais que ce que j'écris est très discutable..... Surtout en regardant l'actualité passée ou actuelle......

Je trouve que le débat que lance Daniel est très intéressant
Cordialement

Mon bassin

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 18446
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Le bug humain (la problématique de l'humanité?)

Message par bourru07 » mar. 09 avr. 2019 19:35

Allons, allons, si j'ai bien compris ce qu'essaie, laborieusement, de dire
ce jeune humoriste (à part faire la promo de son bouquin), tout proviendrait
d'un défaut de conception de la boîte à neurones... ou du câblage des synapses, va savoir :wink: ...
Donc arrêtez de vous en prendre aux pauvres bipèdes...
C'est le Grand Architecte qui a merdé...
Et ses produits ne sont même pas sous garantie...
Que fait Quarante Millions de Consommateurs... ? :angryfire:
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Avatar de l’utilisateur
Singha
Seigneur des paquerettes
Messages : 7431
Inscription : dim. 28 août 2011 9:02
Région : Ile de France
Sexe : Homme
Localisation : Seine et Marne

Re: Le bug humain (la problématique de l'humanité?)

Message par Singha » mar. 09 avr. 2019 19:43

:lol: :lol:
Merci bourru
Tout fougueux que je suis, je n'ai pas vu la promotion.
Cordialement

Mon bassin

Wivine
Fruit de la jacasse
Messages : 1039
Inscription : mer. 07 févr. 2018 13:45
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Femme
Localisation : Vaucluse

Re: Le bug humain (la problématique de l'humanité?)

Message par Wivine » mar. 09 avr. 2019 20:22

Sacrifier la nature au nom de notre bien être... Non, je ne crois pas que ce soit la nature de l'être humain.

Déjà qu'est ce que le bien être ? S'avachir sur un canapé Ikéa avec un smartphone à la main ou aller se balader dans la campagne ? Remplir son caddie de boîtes de raviolis ou manger les légumes du jardin ? Question de point de vue sans doute...
Nous avons une fâcheuse tendance à nous aveugler par un "besoin" de consommation tout à fait fictif et nous y plaçons donc notre bien être, voire notre bonheur pour certains. Nous manquons juste de bon sens mais ça c'est pas nouveau.

Avatar de l’utilisateur
Daniel d'Aillon
Liseron du clavier
Messages : 2088
Inscription : mar. 22 avr. 2003 11:43

Re: Le bug humain (la problématique de l'humanité?)

Message par Daniel d'Aillon » mer. 10 avr. 2019 17:56

:D :D
Bourru a écrit: le grand architecte a merdé..

oui Bourru j'ai mal présenté mon débat et cela a merdé

peu importe, c'est bien la première fois que l'on m'appelle un grand architecte

:D :D
"L'art aujourd'hui engendre plus de perplexité qu'il n'apporte de réponses; à moins qu'il n'y ait un sens souterrain mais celui-ci, réservé aux seuls abonnés?"

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 18446
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Le bug humain (la problématique de l'humanité?)

Message par bourru07 » mer. 10 avr. 2019 18:30

Ohé Daniel,
Ce n'est pas toi que prenais à partie.
Je voulais désigner le Grand Barbu... Celui que certains (dont Voltaire) appellent
familièrement le G.A.U. (le Grand Architecte de l'Univers)...
Désolé de te faire dégringoler de ton podium olympien... :P
Rendons à César ce qui appartient à César
et à Marius, ce qui appartient aux histoires marseillaises...
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Voisine
Grappe de parlotte
Messages : 1777
Inscription : ven. 03 mars 2017 13:56
Région : Aquitaine
Sexe : Femme

Re: Le bug humain (la problématique de l'humanité?)

Message par Voisine » mer. 10 avr. 2019 18:56

Bonjour,

Bonjour,
Pour moi ce n'est pas ton débat qui a merdé , Daniel
Non.
C'est plutôt quand j'ai voulu promouvoir l'Amour bio.. et ses atomes crochus, :D
(sans pour autant chercher à devenir récipiendaire du prix Nobel ..) :D
Et que ma méthode a été censurée, et qu'on m'a sommée de ne pas récidiver .

Me voilà réduite à tenter d'analyser les conséquences qu'aurait l'approbation neuropsychoscientifique de la découverte d'un amour chimique : :wink:
Un shoot d'ocytocine + sérotonine grâce auquel on pourrait ressentir le plaisir d'aimer ?
Donc celui de donner/recevoir/partager ? :top: Ou de s'en passer ... :cry:
Ah ces "biomarqueurs" de comportement social  et affectif ! :lol: :wink: :lol:

Mais là où je rigole moins, c'est que
Beaucoup s'excitent de ces données de recherche, en visant, entr'autres, les TSA

Et voilà qu'apparaissent les zones de projection sérotoninergiques
dans lesquelles le striatum ( avec son noyau caude et son putamen..) est rendu coupable de nos désirs de DomiNation.. :lol:

J'aurais beaucoup à en dire,
Mais, j'en ai sûrement déjà dit trop
Et un trot, un
:wink:
Le " gratuit" n'existe pas puisqu'il y a moins cher que gratuit.

Avatar de l’utilisateur
BUGADE
Grossiste en parlotte
Messages : 4991
Inscription : jeu. 03 juin 2010 8:51
Région : Languedoc Roussillon
Localisation : Aude, quelque part entre la montagne et la mer...

Re: Le bug humain (la problématique de l'humanité?)

Message par BUGADE » mer. 10 avr. 2019 19:42

Wivine a écrit :
mar. 09 avr. 2019 20:22
Sacrifier la nature au nom de notre bien être... Non, je ne crois pas que ce soit la nature de l'être humain.

Déjà qu'est ce que le bien être ? S'avachir sur un canapé Ikéa avec un smartphone à la main ou aller se balader dans la campagne ? Remplir son caddie de boîtes de raviolis ou manger les légumes du jardin ? Question de point de vue sans doute...
Nous avons une fâcheuse tendance à nous aveugler par un "besoin" de consommation tout à fait fictif et nous y plaçons donc notre bien être, voire notre bonheur pour certains. Nous manquons juste de bon sens mais ça c'est pas nouveau.
Au delà du canapé et du smarphone, de la balade et des légumes, il y a bien des façons de consommer qui nous dépassent.
Exemples: L'eau du robinet étant impropre à la consommation je n'ai d'autre choix que d'utiliser de l'eau en bouteille. :(
Et sinon, tu vas toute nue te promener ? Même pas une paire de basquettes made in china ? :wink:
Dans un monde sans mélancolie, les rossignols se mettraient à roter. Émile M Cioran

Wivine
Fruit de la jacasse
Messages : 1039
Inscription : mer. 07 févr. 2018 13:45
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Femme
Localisation : Vaucluse

Re: Le bug humain (la problématique de l'humanité?)

Message par Wivine » mer. 10 avr. 2019 20:17

Je n'ai pas dit qu'il fallait retourner vivre dans une grotte (quoi que perso ça ne me déplairait sans doute pas). Mais même et surtout dans une grotte j'imagine qu'on utilise les ressources de la nature pour notre bien être.
Et puis l'eau est un besoin qui va au delà du bien être ^^

Il y a un équilibre possible et viable pour l'humain entre la nature et l'évolution matérielle. Je dis juste que centrer son bien être uniquement sur le confort matériel, la productivité, la consommation intensive, c'est une erreur. Enfin quasiment tout le monde sait ça je pense.
Pour moi le bien être passe forcément par une certaine "harmonie" avec la nature. Et c'est un besoin aussi. Nous avons besoin de soleil pour nos os, pour notre humeur, nous avons besoin d'aérer nos habitats trop pollués, nous avons besoin de plantes pour respirer et nous nourrir, etc...

J'aimerais bien qu'on se promène tous tout nus ^^ Je crois bien que je n'ai plus porté de baskets depuis 30 ou 35 ans, je marche plutôt en doc marten's ce qui n'est pas beaucoup mieux.

Pellia
Fleur de pipelette
Messages : 927
Inscription : lun. 28 août 2017 11:30
Région : Rhone Alpes

Re: Le bug humain (la problématique de l'humanité?)

Message par Pellia » mer. 08 mai 2019 14:27

Bonjour,
C’est amusant de vous lire, s’il y avait un retour en arrière d’une centaine d’années, il y aurait de gros dégâts dans la population. Vous supprimez le réfrigérateur et le congélateur. Pas de bouteille de gaz pour les plaques de cuisson, la fée électrique, une ampoule dans la pièce principale. La nourriture, le steak bien tendre n’était pas arrivé dans les campagnes. C’était de la «grosse viande» pour les repas de batteuse (viande bouillie). Les haricots, c’était le bon fayot. Le haricot vert avait des fils, pour le déguster, il suffisait de le couper en tronçons d’environ 1 cm Lorsque j’explique que les anciens mangeaient une bonne soupe au pain, y compris le midi, derrière il y avait le plateau de fruits représenté par le panier de pommes déposé sur la table, on me dit toujours : il y avait du fromage ? Réponse : ah non, il y avait le veau à nourrir, c’est le veau qui rapportait un peu de monnaie… les gens étaient heureux, ils avaient le ventre plein. La super centenaire de la maison, lorsqu’elle était écolière, avait 2 sous dans sa poche pour acheter des figues qu’elle dégustait avec un gros morceau de pain fabrication maison. Ah le bon vieux temps d’autrefois ! Il fallait ouvrir légèrement la porte pour donner du tirage à la cheminée…

Avatar de l’utilisateur
daniele 43
Empereur jardinier
Messages : 15438
Inscription : sam. 07 mars 2009 18:30
Région : Auvergne
Sexe : Femme
Localisation : Sibérie centrale de la métropole
Contact :

Re: Le bug humain (la problématique de l'humanité?)

Message par daniele 43 » ven. 10 mai 2019 7:32

Sans parler de ce qu'était la vie des femmes !!
On a tendance à oublier ce que les progrès médicaux et les lois modernes ont apporté
Les progrès en microbiologie et conservation des aliments
On était vieux à 50 ans , vieillard à 60
Il ne faisait pas bon être pauvre avant 1936
Il ne faisait pas bon être une femme
Il ne faisait pas bon être en guerre
Le travail était précaire ; on était à la merci d'un accident
Le rachitisme sévissait , on faisait avaler aux enfants de l'huile de foie de morue , et bien d'autres maladies existaient avant les vaccinations ...
l'orange , produit de luxe était offerte à Noël aux enfants pauvres
Ma grand-mère paternelle faisait des soupes mitonnées au pain comme l'explique Pellia , ou de la soupe au chou et au lard , et cuisinait surtout des abats ; les enfants se battaient pour une barre de chocolat ....
Quant aux céréales et aux légumes , en agriculture intensive , le DDT a été autorisé jusque dans les années 1970; nous en avons donc bien bouffé !!
Alors bien sûr , les légumes locaux étaient plus naturels , mais à cause des saisons , on devait les conserver comme on peut; ma grand-mère faisait des jarres de haricots verts au sel ... et des conserves ... donc en hiver on pouvait manger des haricots mais sans vitamines
Beaucoup de produits nocifs , dont on ignorait l'effet ( mercure , plomb ...) étaient utilisés

Aucune époque n'est parfaite , chacune a ses avantages et ses inconvénients ; et l'esprit humain s'adapte et évolue en même temps que les progrès
je pense que la plupart de ceux qui se plaignent actuellement auraient beaucoup de mal à vivre dans une époque antérieure
Certains ont une vision romantique d'époques qui étaient cruelles avec les faibles
Et puis tout le monde heureusement ne consomme pas et ne vit pas de façon stupide

Moi ce que je regrette le plus c'est l'américanisation de notre société
Quant au mal être psychologique , il est essentiellement du au fait que l'espèce humaine n'a jamais été programmée pour le travail, mais pour la chasse , la cueillette et 80 % de repos

Répondre

Revenir à « Au café de l'environnement »