Pierre Rabhi, le pari de la décroissance loupé ou véritable business ?

Ce forum est dédié aux débats d'idées concernant l'environnement et nos pratiques au jardin et plus largement dans notre vie de tous les jours.
Avatar de l’utilisateur
Michmich70
Fleur de pipelette
Messages : 973
Inscription : mar. 25 nov. 2014 6:12
Région : Franche Comté
Sexe : Homme

Re: Pierre Rabhi, le pari de la décroissance loupé ou véritable business ?

Message par Michmich70 » jeu. 28 déc. 2017 8:52

Bonjour,
Nous vivons dans une société dites de consommation. Personne ne peut vivre de l'air du temps et il ne me paraît pas anormal que les gens fassent en sorte de vivre de leur talent. Maintenant comme toujours c'est à chacun d'être vigilant en fonction de ses besoins (à ne pas confondre avec les envies) pour ne pas payer d'un prix toujours plus exorbitant "du vent"...

Il en va des livres, comme des stages, des vidéos, des formations. J'avais déjà écrit à ce sujet, outré de constater que l'équilibre financier de certaines "ferme de permaculture" n'existait que par la vente des produits à des "restaurants étoilés" (quel marché pour les suivant?) et une quantité de stage formateur allant de l'installation d'une parcelle supplémentaire, en passant par l'entretien des précédentes jusqu'à la cueillette des haricot vert (plus fort que l'esclavage, tu payes pour travailler et tu n'es même pas nourri et logé)... Il y a un cueilleur/marcheur qui fait signer une décharge à ses stagiaire pour un feu en plein air prévu dans son stage mais que les autorités lui interdise (tu payes pour un stage qui te rends responsable des dégâts éventuels d'un incendie, c'est beaucoup de risque pour apprendre à cueillir quelques plantes). Dans un autre domaine, combien de personnes ayant tout juste appris à filer la laine, improvisent des stages payant dont ils s'improvisent formateur. Tous les sujets de retour à la nature sont encombrés par ces vautours, c'est à chacun de trier entre ce qui lui est nécessaire, voir indispensable d'apprendre et ce qu'il peut très bien acquérir par lui même. Sur ce forum, bien des gens offrent gratuitement davantage que n'importe quel stage payant, voir les jardins de Marcol pour n'en citer qu'un (que les autres acceptent mes excuses :paix: ).

Maintenant, ces excès dont j'ai parlé n'existent que par la complaisance des "victimes". Si ces "bobos gogos" ont trop d'argent, qu'ils le dépensent, libre à eux...

Avatar de l’utilisateur
airzab
Fruit de la jacasse
Messages : 1480
Inscription : lun. 08 déc. 2008 20:25
Région : Rhone Alpes
Sexe : Homme
Localisation : Nord Isere

Re: Pierre Rabhi, le pari de la décroissance loupé ou véritable business ?

Message par airzab » jeu. 28 déc. 2017 12:07

bonjour à tous,

Le problème à mon avis c'est qu'il y a beaucoup trop de gogos, tous prêts à "boire" sans réfléchir les propos des Bové, Gillet, ... sans oublier les journaleux (je les appelle aussi les vautours) et politiques
( sur le sujet je cite ces deux là, les autres je les connait moins ou les apprécie plus)
Et internet aide grandement le gogo à s'exprimer, il n'y a qu'à voir toutes les âneries qu'on y trouve

Notre salut viendra peut-être de l'IA si elle nous remplace un jour ;)

Joyeuses fêtes et à l'année prochaine,
Remi

pedro431
Roi du massif
Messages : 11192
Inscription : sam. 09 sept. 2006 17:37
Région : Limousin
Sexe : Homme
Localisation : sud Berry

Re: Pierre Rabhi, le pari de la décroissance loupé ou véritable business ?

Message par pedro431 » ven. 29 déc. 2017 20:04

noichCoco écrit:
désolé de te voir outré mais ce qui me chiffonne c'est qu'il semble ne pas profiter qu' "un peu" de cette notoriété, et que je n'ai pas vu à quel moment il avait partagé ses connaissances gratuitement (et si tu peux me l'indiquer, je suis preneur car tout disposé à changer d'opinion sur le personnage
En savoir plus sur posting.php?mode=reply&f=47&t=188418#wq ... orRfK6O.99
En cherchant un peu on trouve ça:
L'écologiste Pierre Rabhi ou l'insurrection tranquille, de l'Ardèche à l'Afrique

Code : Tout sélectionner

http://www.lepoint.fr/societe/l-ecologiste-pierre-rabhi-ou-l-insurrection-tranquille-de-l-ardeche-a-l-afrique-22-04-2011-1322375_23.php

Code : Tout sélectionner

22 avr. 2011 - Sur sa colline ardéchoise, Pierre Rabhi, insurgé permanent et paysan retraité, "écologiste et humaniste", demeure à 73 ans l'inlassable... ... Une méthode appliquée dans les années 80 en Afrique sub-saharienne, où il effectuera de nombreux séjours. Sans parti, militant pour "une sobriété heureuse
L’agroécologie expliquée en 10 points par Pierre Rabhi
http://www.passerelleco.info/article.php?id_article=484
La Terre est la mère de tous les peuples et tous les peuples devraient avoir des droits égaux sur elle.

Avatar de l’utilisateur
Amanite
Maitre des bosquets
Messages : 6341
Inscription : dim. 07 mars 2010 4:47
Région : Champagne Ardenne
Sexe : Homme
Localisation : Dans le vignoble.

Re: Pierre Rabhi, le pari de la décroissance loupé ou véritable business ?

Message par Amanite » dim. 19 août 2018 16:02

Sans commentaire.

https://blogs.mediapart.fr/brigitte-pas ... erre-rabhi

Globalement, Médiapart ne ment pas.
Si le gouvernement créait un impôt sur la connerie, il serait très vite autofinancé .

bibiloba
Seigneur des paquerettes
Messages : 7997
Inscription : dim. 13 juin 2010 23:44
Région : Midi-Pyrénées
Localisation : Toulouse

Re: Pierre Rabhi, le pari de la décroissance loupé ou véritable business ?

Message par bibiloba » mar. 21 août 2018 18:01

On vit dans un monde où les grandes entreprises qui brassent des fortunes sont en même temps, bien souvent, les plus destructrices pour la planète : gaz de schiste, huile de palme, mines d'or, immenses monocultures, etc, etc.
Alors, quand un personnage comme Pierre Rabhi se fait connaître en proposant des solutions de sagesse, qu'il y ait brassage d'argent à la clé, ne serait-ce que pour toute la logistique nécessaire à leur diffusion à grande échelle, ça ne me dérange pas tant que l'appât du gain ne prime pas sur l'idéal.

Dans la même idée, on m'a fait cadeau d'un grand ouvrage (grand par son contenu autant que par sa taille), documenté, diagrammé et listé bien au-delà de ce que absorber ma petite cervelle, mais passionnant pour comprendre de façon concrète où, comment et pourquoi tout cela fonctionne ou déraille. Un régal à déguster par petites touches : Atlas Européen de la Biodiversité des Sols, édition 2010, édité par l'Office des publications de l'Union Européenne. Pour ceux que la préservation de notre sol intéresse, je vous le conseille (ne serait-ce que le passage sur la vie souterraine des champignons !).
Une petite impatience peut gâcher un grand projet. (Confucius)

Avatar de l’utilisateur
gloubik
Pépinière à blabla
Messages : 2551
Inscription : dim. 16 juil. 2006 16:41
Région : Basse-Normandie
Localisation : cherbourg (rusticité 9/10)
Contact :

Re: Pierre Rabhi, le pari de la décroissance loupé ou véritable business ?

Message par gloubik » mar. 21 août 2018 18:47

Amanite a écrit :
dim. 19 août 2018 16:02
Sans commentaire.

https://blogs.mediapart.fr/brigitte-pas ... erre-rabhi

Globalement, Médiapart ne ment pas.
Mais médiapart manipule l'information.

Avatar de l’utilisateur
Amanite
Maitre des bosquets
Messages : 6341
Inscription : dim. 07 mars 2010 4:47
Région : Champagne Ardenne
Sexe : Homme
Localisation : Dans le vignoble.

Re: Pierre Rabhi, le pari de la décroissance loupé ou véritable business ?

Message par Amanite » mer. 22 août 2018 7:16

gloubik a écrit :
mar. 21 août 2018 18:47
Amanite a écrit :
dim. 19 août 2018 16:02
Sans commentaire.

https://blogs.mediapart.fr/brigitte-pas ... erre-rabhi

Globalement, Médiapart ne ment pas.
Mais médiapart manipule l'information.
Exemple ?
Si le gouvernement créait un impôt sur la connerie, il serait très vite autofinancé .

Avatar de l’utilisateur
Ecahie
Graine de timide
Messages : 16
Inscription : lun. 07 janv. 2019 17:10
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Femme

Re: Pierre Rabhi, le pari de la décroissance loupé ou véritable business ?

Message par Ecahie » ven. 25 janv. 2019 0:26

Pour le coup je rejoins tout à fait bibiloba, même si je comprends à 100% les doutes que tu peux avoir Noichcoco, surtout vu le chemin déjà effectué de ton coté. Et c'est, je pense, tant mieux, ça permet d'avoir un autre regard et d'approfondir ses recherches (du moins pour moi).

Pour le coup Pierre Rabhi m'a vraiment personnellement permis de m’intéresser à l'écologie, l'agronomie et la terre.
Pour ma petite histoire perso j'étais étudiante en Design et je travaillais sur un projet que je voulais écologique et pédagogique. C'est en faisant mes recherches que je suis tombée sur ce monsieur, sur d'autres aussi, mais ses paroles m'ont vraiment interpellées (j'ai un entourage porté à surconsommer dès que possible donc autant vous dire que ses discours ont remit beaucoup de chose en question chez moi). Il a engendré beaucoup de questions, de recherches, et de changements. A ce moment là, je ne cherchais pas à savoir comment, par qui et pourquoi il était publié. Je le lisais, l'écoutais et ça me faisait du bien. Par la suite, j'ai eu la chance, par hasard, de le rencontrer personnellement lors de mon job de cueilleuse de fleurs à parfum, où il était ambassadeur de l'UNESCO il me semble, il a donc passé la matinée avec nous, à échanger et discuter. j'ai rencontré un homme agréable, il était tout à fait l'image dont je me faisais de lui. Simple, intéressé, intéressant, proche, vêtu de sa petite chemise à carreaux, comme les monsieur de son age, dans le milieu de l'agriculture. Une collègue qui ne le connaissait pas fut étonnée d'apprendre sa notoriété. Le lendemain de cette journée, j'ai assisté à une de ses conférences "le beaux peut-il changer le monde?" bien qu'intéressante j'ai retrouvé le coté gourou, les belles paroles bien poétiques, le même récit qu'ailleurs, le radotage. J'ai commencé a découvrir le buisness Pierre Rabhi, la grande équipe derrière ce petit nom. J'ai tout simplement réalisé, petit à petit que comme pour tout et partout, on vendait son image. Que derrière tout ça il y avait des fausses notes. M'aurait-on menti ? Encore ? Je ne savais plus trop quoi penser (c'est toujours le cas d'ailleurs) faut-il continuer à le lire, à s'en inspirer ? Des qu'il y a de l'argent il y a de la corruption ? Devrait-on s'inspirer d'inconnus seulement ? Dans ce cas comment relayer ces informations ? Après tout, il m'a quand même bien aidé à ouvrir les yeux sur un tas de choses. Disons qu'il m'a fait mettre un pieds à l'étrier, et je ne pense pas être la seule. Partait-il d'un vrai bon sentiment qui a, avec le temps quelque peu dérivé, submergé par la notoriété ou tout cela et bel et bien controlé ? Suis-je encore trop naïve ?

Depuis, je me dis que personne n'est parfait, que le message est parfois aussi important que le reste. Je ne connais personne, avec une notoriété tel, sur laquel nous n'avons rien à redire (après tout il y a encore aujourd'hui des débats sur les valeurs, actes, et morales de grands écrivains, philosophes ou scientifiques qui ont pourtant fait avancer leurs domaines...), mais si vous avez des noms je suis preneuse !

Sur ce, ce message n'est pas du tout constructif mais je voulais échanger mon expérience personnel car novice dans le domaine, je trouve ce débat très intéressant.

Avatar de l’utilisateur
noichCoco
Bourgeon de bavard
Messages : 213
Inscription : mar. 27 sept. 2016 10:23
Région : Bretagne
Sexe : Homme
Localisation : Un peu plus à l'ouest

Re: Pierre Rabhi, le pari de la décroissance loupé ou véritable business ?

Message par noichCoco » ven. 25 janv. 2019 20:16

Bonsoir Ecahie,

Je ne te contredirais que sur un point : si, ton message est tout à fait constructif !

Déjà parce qu'il est écrit de manière dépassionnée et objective, et parce qu'il propose des éléments de réponse, dont celui-ci :
Ecahie a écrit :
ven. 25 janv. 2019 0:26
Depuis, je me dis que personne n'est parfait, que le message est parfois aussi important que le reste.
D'une part, ça contribue avec d'autres messages précédents à me concentrer sur le fait que, bien que diffusé par des moyens contestables, le message délivré est peut-être ce qui est le plus important à retenir.
D'autre part le récit du contact direct que tu as eu avec lui m'apporte un autre éclairage sur le personnage : peut-être est-il juste entouré de personnes intéressées, si ce n'est par les retombées financières au moins par le côté greenwashing et crédibilité écologique qu'il leur apporte, et qui exploitent son image au point de chercher à tout prix à le rendre "bankable"...

chuferlu
Grossiste en parlotte
Messages : 3881
Inscription : dim. 27 déc. 2015 11:15
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Asturias-Espagne

Re: Pierre Rabhi, le pari de la décroissance loupé ou véritable business ?

Message par chuferlu » sam. 26 janv. 2019 0:13

Tiens un vieux fil que j'avais du zapper.
je n'ai jamais pu terminer un bouquin de ce genre, mais si il y'a des gens qui les achètent, pourquoi pas?
J'ai abandonné mon seul gouru ce jour là, Ian je sais plus quoi??? Dury je crois :smoke: ....il y'a une bonne trentaine d'années, sur un coup de lucidité nocturne, j'ai pris voiture et des affaires vite fait et ai abandonné le tout Bruxelles by-night jet set.
J'ai du pioncer dès la frontière française passée (enfin dormi ... je suis plutôt tombé dans le coma, une fois l'objectif atteint),mais si je n'étais pas parti sur le tas, j'y serais peut être encore.
Retour aux origines, mais loin!
Je ne regrette rien, ou presque, l'argent facile était quand même...euh.???.. beh facile da ! :D ,
En y pensant, j'aurais du tenter d'écrire un livre comme ça, organiser des stages, des soirées W-E... car je rejoins totalement Michmich.
C'est sans doute la meilleure (voire la seule) façon de rentabiliser la plupart des néo-cultures, non?
Analyse, bon sens, jugeote et réflexion sont les quatre mamelles de la réussite J. Labby.

Avatar de l’utilisateur
BUGADE
Maitre des bosquets
Messages : 5394
Inscription : jeu. 03 juin 2010 8:51
Région : Languedoc Roussillon
Localisation : Aude, quelque part entre la montagne et la mer...

Re: Pierre Rabhi, le pari de la décroissance loupé ou véritable business ?

Message par BUGADE » sam. 26 janv. 2019 11:41

J'allais ajouter:
Écouter le discours.
S'informer sur le discoureur ( vie quotidienne, finances, fréquentations)
Plus facile de faire le premier que le second.
Pour terminer, se faire sa propre opinion :mrgreen:
Dans un monde sans mélancolie, les rossignols se mettraient à roter. Émile M Cioran

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 19660
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Pierre Rabhi, le pari de la décroissance loupé ou véritable business ?

Message par bourru07 » sam. 26 janv. 2019 11:57

chuferlu a écrit :... En y pensant, j'aurais du tenter d'écrire un livre comme ça, organiser des stages, des soirées W-E...
C'est vrai que c'est tentant, et si facile...
Les gens ont quitté les curés (plus par paresse que par conviction, d'ailleurs) mais au fond,
ça leur manque, la mystique.
Ils courent aussitôt se jeter dans les bras de gourous de carnaval, Finalement bien pires...
Dans les églises, au moins, il y avait de l'excellente musique... :wink:
J'ai été tenté parfois, de jouer ces prophètes. Mais je n'arrive pas à rester sérieux jusqu'au bout.
Très vite, je me sentais contraint de refroidir les ardeurs :
"Arrêtez les gars, je disais ça, mais c'était juste pour rigoler..." :P
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Avatar de l’utilisateur
BUGADE
Maitre des bosquets
Messages : 5394
Inscription : jeu. 03 juin 2010 8:51
Région : Languedoc Roussillon
Localisation : Aude, quelque part entre la montagne et la mer...

Re: Pierre Rabhi, le pari de la décroissance loupé ou véritable business ?

Message par BUGADE » sam. 26 janv. 2019 16:10

La messe est dite
pour un accord mineur (si si):lol:
Dans un monde sans mélancolie, les rossignols se mettraient à roter. Émile M Cioran

bibiloba
Seigneur des paquerettes
Messages : 7997
Inscription : dim. 13 juin 2010 23:44
Région : Midi-Pyrénées
Localisation : Toulouse

Re: Pierre Rabhi, le pari de la décroissance loupé ou véritable business ?

Message par bibiloba » sam. 02 févr. 2019 0:34

Moi, ça ne me dérange pas vraiment qu'il finisse par y avoir un aspect financier à ce genre de démarche. La rançon de la gloire. On vit dans une organisation sociétale où, pour se faire connaître et diffuser ses idées le plus largement, il faut le support de l'argent. Impossible autrement.

Je ne sais pas si Pierre Rhabi, même si toute sa logistique brasse de l'argent, se vautre dans le luxe. J'en doute un peu. Mais je n'ai rien contre les lanceurs d'alertes qu'auront été Nicolas Hulot sur l'état de notre terre, José Bové sur les OGM, et bien d'autres, car s'ils ne nous avaient pas ouvert les yeux, on aurait laissé faire et le monde deviendrait bien pire que ce qu'il est.

Et comme nous ne sommes pas tous des ascètes, qu'on a tous contribué d'une façon ou d'une autre à la création de grandes fortunes (voir Facebook, pour ne citer qu'un exemple), ne jetons pas la pierre à ceux qui peuvent influer des idées positives. A nous de faire la part des choses.
Une petite impatience peut gâcher un grand projet. (Confucius)

Avatar de l’utilisateur
labricotier
Graine de timide
Messages : 69
Inscription : mer. 30 janv. 2019 23:55
Région : Bretagne

Re: Pierre Rabhi, le pari de la décroissance loupé ou véritable business ?

Message par labricotier » sam. 02 févr. 2019 9:01

Noichcoco, as-tu vu l’emission « Le système Pierre Rabhi - Jean-Baptiste Malet »  ?
Elle rejoint exactement tes propos, en images. Publiée sur YouTube sur la chaîne Le Média, pas forcément ma tasse de thé non plus, mais comme dit bililoba, on ne peut plus choisir, et on se trahit tous les jours à tout moment dès qu’on se met à consommer. (Tu as une voiture? Tu as assuré ta maison?)
Il faut se faire une raison, la pureté n’existe plus depuis longtemps
Il nous reste à faire comme les abeilles : butiner, prendre ce qui est bon, même dans une friche polluée, et le transformer en miel...
Comme d’autres dans ce fil, je prends chez Rabhi ce qui me plaît, même si sa (fausse?) modestie ne m’inspire pas confiance, ni ses répétitions. Il véhicule d’excellentes positions, j’en reste là. Pour le reste, Reste à prouver s’il profite trop de son « système ». Ce serait triste pour lui. J’espere que, comme nous, il ne fait que se compromettre ; nous, pour vivre notre idéal, lui pour faire passer son message le plus largement possible.
Quelle époque épique !

Répondre

Revenir à « Au café de l'environnement »