Engrais verts : Le Sorgho fourrager

Ce forum est consacré aux techniques sans travail du sol pour l'améliorer et l'entretenir.
moltifao
Graine de timide
Messages : 38
Inscription : mer. 15 sept. 2010 7:40
Région : Corse
Sexe : Homme

Engrais verts : Le Sorgho fourrager

Message par moltifao » mer. 07 nov. 2018 8:01

Bonjour à tous,
Après 1 an d'absence :pastop: ,mea culpa,je peux enfin revenir vers vous.
Je souhaiterai avoir vos avis sur ce qui suit:
Après avoir semé Seigle/Fèves comme EV pour l'an prochain,sur une nouvelle parcelle de 30m2(terre de terrassement) ,j'envisage,après coupe et exportation de cet EV au mois d'Avril, de semer sur cette même parcelle en Mai du Sorgho fourrager de chez Germi...ce (Sorgho du Soudan - Sorghum x Drummondii).
Mon but étant d'obtenir une masse végétale importante à maturité,mes questions sont les suivantes:
- Puis-je le laisser pousser jusqu'à floraison ou avant floraison sans le recouper? car j'entend parler de plusieurs coupes(peut-être chez les éleveurs,dans le but de récupére du fourrage vert)
- Concernant sa coupe,puis-je la faire : (et là,je vois vos yeux s'écarquiller : mais qu'est-ce qu'il va nous dire?) à l'aide d'une débroussailleuse (style Rotofil et pas style tondeuse)?
Envisageant le broyage de cette masse :
- pensez-vous que je peux passer ces chaumes au broyeur (j'ai un Viking qui prend 2cm de chêne)?
- quel autre moyen de destruction puis-je envisager?
Je vous avoue que c'est pour moi l'aventure,ne sachant pas à quoi m'attendre concernant,la robustesse de ses chaumes.Il faudra certainement au fur et à mesure qu'approchera la floraison(ou peut-être même avant)que j'en prélève de temps en temps au sécateur ou ébrancheur :oops: pour vérifier la dureté de ces chaumes et la faisabilité du broyage avec mon petit Viking.
Je vous remercie d'avance les Appius, Oncle Fritz , le cerbere et Cie :kiss: de prendre le temps de répondre à ces incertitudes.

Avatar de l’utilisateur
le cerbere
Grossiste en parlotte
Messages : 4370
Inscription : jeu. 26 juin 2008 12:54
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : St Hilaire de Brethmas
Contact :

Re: Engrais verts : Le Sorgho fourrager

Message par le cerbere » mer. 07 nov. 2018 8:31

Après avoir semé Seigle/Fèves comme EV pour l'an prochain,sur une nouvelle parcelle de 30m2(terre de terrassement) ,j'envisage,après coupe et exportation de cet EV au mois d'Avril, de semer sur cette même parcelle en Mai du Sorgho fourrager de chez Germi...ce (Sorgho du Soudan - Sorghum x Drummondii). pourquoi ne pas laisser la biomassse retournée au sol avec une incorporation pour aggradation de ton sol et la vitalité du couvert suivant? je ne connais pas ce sorgho mais il ne doit pas différencier des autres.
Mon but étant d'obtenir une masse végétale importante à maturité,mes questions sont les suivantes:
- Puis-je le laisser pousser jusqu'à floraison ou avant floraison sans le recouper? oui, c'est même le mieux et le moment de la destruction sera choisi en fonction de l'attente vis à vis du couvert. car j'entend parler de plusieurs coupes(peut-être chez les éleveurs,dans le but de récupére du fourrage vert) ou ce fournir en paillis sur place
- Concernant sa coupe,puis-je la faire : (et là,je vois vos yeux s'écarquiller : mais qu'est-ce qu'il va nous dire?) à l'aide d'une débroussailleuse (style Rotofil et pas style tondeuse)? j'utilise soit la débroussailleuse à fil (section de 4mm) en vert jeune, soit je remplace par la lame à ronce, quand le couvert à bien grandit, à la floraison ou après. le plus rapide pour moi restant la débroussailleuse auto-tracté à lame ou à fléau.
Envisageant le broyage de cette masse :
- pensez-vous que je peux passer ces chaumes au broyeur (j'ai un Viking qui prend 2cm de chêne)? c'est faisable dans l'absolut mais te rend tu compte du travail!
- quel autre moyen de destruction puis-je envisager?
bonne journée et bon courage.

Avatar de l’utilisateur
nénesse 55
Fruit de la jacasse
Messages : 1285
Inscription : mer. 26 sept. 2007 21:39
Localisation : en Meeuuhhse

Re: Engrais verts : Le Sorgho fourrager

Message par nénesse 55 » mer. 07 nov. 2018 10:55

Saludas,

Tu peux l'écraser sans le couper à la floraison. L'objectif est d'épuiser la racine programmée pour sauver sa partie aérienne. Le tout desséchera. Sur 30 m2, tu peux simplement bien piétiner le tout. Il faut casser sans rompre la continuité du végétal.

moltifao
Graine de timide
Messages : 38
Inscription : mer. 15 sept. 2010 7:40
Région : Corse
Sexe : Homme

Re: Engrais verts : Le Sorgho fourrager

Message par moltifao » mer. 07 nov. 2018 15:24

par le cerbere » mer. 07 nov. 2018 8:31

Après avoir semé Seigle/Fèves comme EV pour l'an prochain,sur une nouvelle parcelle de 30m2(terre de terrassement) ,j'envisage,après coupe et exportation de cet EV au mois d'Avril, de semer sur cette même parcelle en Mai du Sorgho fourrager de chez Germi...ce (Sorgho du Soudan - Sorghum x Drummondii). pourquoi ne pas laisser la biomassse retournée au sol avec une incorporation pour aggradation de ton sol et la vitalité du couvert suivant? je ne connais pas ce sorgho mais il ne doit pas différencier des autres.
Mon but étant d'obtenir une masse végétale importante à maturité,mes questions sont les suivantes:
- Puis-je le laisser pousser jusqu'à floraison ou avant floraison sans le recouper? oui, c'est même le mieux et le moment de la destruction sera choisi en fonction de l'attente vis à vis du couvert. car j'entend parler de plusieurs coupes(peut-être chez les éleveurs,dans le but de récupére du fourrage vert) ou ce fournir en paillis sur place
- Concernant sa coupe,puis-je la faire : (et là,je vois vos yeux s'écarquiller : mais qu'est-ce qu'il va nous dire?) à l'aide d'une débroussailleuse (style Rotofil et pas style tondeuse)? j'utilise soit la débroussailleuse à fil (section de 4mm) en vert jeune, soit je remplace par la lame à ronce, quand le couvert à bien grandit, à la floraison ou après. le plus rapide pour moi restant la débroussailleuse auto-tracté à lame ou à fléau.
Envisageant le broyage de cette masse :
- pensez-vous que je peux passer ces chaumes au broyeur (j'ai un Viking qui prend 2cm de chêne)? c'est faisable dans l'absolut mais te rend tu compte du travail!
- quel autre moyen de destruction puis-je envisager?
bonne journée et bon courage.

Merci de ta réponse Le Cerbère.Il est sur que préfèrerais laisser cette biomasse sur place mais comment faire pour semer en terre avec toute cette végétation.J'ai bien sur lu par-ci,par-là,que certains pros sèment dessus ou à travers leur couvert,mais comment procéder.Je pensais exporter pour résoudre ce souci.Mais j'aimerais bien apprendre à semer dessus ou à travers pour laisser retourner à la terre ce qui en est sorti,nourrir ces populations souterraines et par là même enrichir encore plus mon sol.Comment donc procéder pour effectuer ce semis .

moltifao
Graine de timide
Messages : 38
Inscription : mer. 15 sept. 2010 7:40
Région : Corse
Sexe : Homme

Re: Engrais verts : Le Sorgho fourrager

Message par moltifao » mer. 07 nov. 2018 15:33

Nénesse 55 a dit:
Saludas,

Tu peux l'écraser sans le couper à la floraison. L'objectif est d'épuiser la racine programmée pour sauver sa partie aérienne. Le tout desséchera. Sur 30 m2, tu peux simplement bien piétiner le tout. Il faut casser sans rompre la continuité du végétal.

L'idée d'écraser sans couper ne me gènerais pas,et il est vrai que le faire sur 30m2 me ferai faire du sport :wink:
Mais là aussi le problème du semis suivant se pose:
- comment procéder pour accéder à la terre,semer à la volée et passer le croc,pour enterrer légèrement les graines :oops:
Merci de ta réponse

Avatar de l’utilisateur
le cerbere
Grossiste en parlotte
Messages : 4370
Inscription : jeu. 26 juin 2008 12:54
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : St Hilaire de Brethmas
Contact :

Re: Engrais verts : Le Sorgho fourrager

Message par le cerbere » mer. 07 nov. 2018 19:42

2 itinéraire possible:
a) tu détruit le couvert et tu l'incorpore au sol de surface après quelques jours. deux à trois semaine plus tard, tu sème ton couvert suivant.
b) tu sème ton couvert directement dans le précédent avant son roulage (terme désignant sa destruction pas couchage et écrasement).

avantage ou inconvénient:
itinéraire a : à choisir si le sol est encore en voie d'aggradation (faible ou moyen activité microbienne, structuration perfectible) cela demande plus de travail et d'énergie fossile.
itinéraire b: à privilégier si ton sol est en bonne santé (forte activité microbienne, structuration pérenne) mais le roulage demande a être bien maitrisé pour ne pas avoir une reprise du couvert et certaine semence doivent être habillées à l'argile pour réussir a germer à travers le couvert couché (ce qui n'est pas le cas du sorgho).

moltifao
Graine de timide
Messages : 38
Inscription : mer. 15 sept. 2010 7:40
Région : Corse
Sexe : Homme

Re: Engrais verts : Le Sorgho fourrager

Message par moltifao » mer. 07 nov. 2018 21:08

Le Cerbère dit:
2 itinéraire possible:
a) tu détruit le couvert et tu l'incorpore au sol de surface après quelques jours. deux à trois semaine plus tard, tu sème ton couvert suivant.
b) tu sème ton couvert directement dans le précédent avant son roulage (terme désignant sa destruction pas couchage et écrasement).

avantage ou inconvénient:
itinéraire a : à choisir si le sol est encore en voie d'aggradation (faible ou moyen activité microbienne, structuration perfectible) cela demande plus de travail et d'énergie fossile.
itinéraire b: à privilégier si ton sol est en bonne santé (forte activité microbienne, structuration pérenne) mais le roulage demande a être bien maitrisé pour ne pas avoir une reprise du couvert et certaine semence doivent être habillées à l'argile pour réussir a germer à travers le couvert couché (ce qui n'est pas le cas du sorgho).

Je te remercie de prendre le temps de répondre.Je pense que je choisirai l'itinéraire A.En effet,le sol est comme je le rappelle du remblai n'ayant jusqu'alors connu que de la paillon constitué de sauvageones.Je pense en outre que l'itinéraire B,comme tu le rappelle,doit être bien maîtrisé,maîtrise que je compte essayer d'acquérir :pmt: sur un petit morceau d'une autre parcelle qui est en non travail du sol depuis 5/6 ans et ne connait que compost et paillages.
- Concernant le roulage peux-tu me dire quel poids environ(?) un rouleau doit-il faire pour pouvoir être efficace?
- Et plusieurs passages sont-ils habituels ou en général un seul suffit
- Est ce que comme le souligne Nénesse le roulage doit s'effectuer à la floraison pour être (presque)sûr que la destruction,soit efficace(dixit Nénesse55: "L'objectif est d'épuiser la racine programmée pour sauver sa partie aérienne. Le tout desséchera".)
Merci encore de tes précieux conseils

moltifao
Graine de timide
Messages : 38
Inscription : mer. 15 sept. 2010 7:40
Région : Corse
Sexe : Homme

Re: Engrais verts : Le Sorgho fourrager

Message par moltifao » mer. 07 nov. 2018 21:14

Nénesse 55 dit:
" Il faut casser sans rompre la continuité du végétal."
Peux-tu être plus explicatif :pmt: dans cette poésie végétale :wink:
Je t'en remercie par avance.

moltifao
Graine de timide
Messages : 38
Inscription : mer. 15 sept. 2010 7:40
Région : Corse
Sexe : Homme

Re: Engrais verts : Le Sorgho fourrager

Message par moltifao » jeu. 08 nov. 2018 12:44

Salute,
Ca y est,j'ai trouvé pour détruire mon Sorgho de l'an prochain,une débroussailleuse auto-tracté à lame ou à fléau.
Je pense donc, "si je réussi le semis",au mois de Mai 2019,ne pas avoir de souci pour le broyer :top:

Répondre

Revenir à « Aux techniques sans travail du sol »