Votre avis pour un demarrage sur sol argileux

Ce forum est consacré aux techniques sans travail du sol pour l'améliorer et l'entretenir.
Répondre
Cyrus57
Graine de timide
Messages : 18
Inscription : sam. 07 juin 2008 9:57
Région : Lorraine

Votre avis pour un demarrage sur sol argileux

Message par Cyrus57 » sam. 02 mars 2019 17:04

Bonjour à tous,

Voila je demarre un jardin sur un nouveau sol argileux, jusqu'a present il y avait de l'herbe dessus et cet automne j'ai profiter de l'abbatage d'un arbre pour epandre du bois broyé sur le sol puis par la suite j'y ai mis des feuilles mortes egalement broyées.

Photo du sol nu, aujourd'hui il pleut donc il est humide, l'été il devient dur comme du beton

Image

Image en global :

Image

sous les feuilles ( a peu pres 5cm de feuille en epaisseur :

Image

et voici sous le bois broyé a peu pres 2 cm d'epaisseur la terre, les herbes ont disparues :

Image


J'ai pensé encore avant de mettre les semis que je vais faire de mettre encore une couche de gazon sur le tout.

Pensez vous que c'est suffisant pour avoir un bon demarrage de jardin ?

Ou alors je dois plutot faire une butte avec des vieux rondins de bois, recouverts de terre puis de feuilles/gazon ? Comme la methode Phillip Forrer ?


Merci de vos conseils et retour d'experience.

Hallu
Bourgeon de bavard
Messages : 194
Inscription : mer. 23 janv. 2019 15:09
Région : Ile de France

Re: Votre avis pour un demarrage sur sol argileux

Message par Hallu » sam. 02 mars 2019 20:49

Essaye comme ça, il est possible que tu aies un bon démarrage. Tout dépend de la qualité de ton sol au départ. S'il avait été labouré sans relâche avant que tu le reprennes, il est possible qu'il soit encore trop compacté, que t'aies pas encore assez d'humus. Si c'est le cas, ça veut dire qu'il aura besoin d'aide encore cette année, à base de fumier ou compost. Mais tu pourras quand même cultiver, la plupart des plantes marchent sur un sol argileux un peu compacté, tant que tu les pailles pour éviter que ça forme des croûtes l'été. Donc tomates, aubergines, poivrons, courges, tout ça ça marchera. T'auras plus de mal pour les légumes racines tels que carotte, panais, navet etc... donc privilégie des espèces adaptées au sol argileux, ou trapues. Je suis pas pour les buttes. C'est du boulot de forçat à construire, et ça "fond" trop vite, il faut la refaire l'année suivante ou deux ans après. Si ton sol est ultra argileux et gorgé d'eau, oui ça peut valoir le coup car c'est plus drainant, mais un carré potager est plus facile à faire je trouve, et plus joli. Bref avant de t'engager dans une butte, plante/sème tout ce que tu peux et observe ce qui marche ou non. En plus la vie du sol va continuer à ameublir tout ça durant le printemps. Songe aussi que les plantes elles-mêmes enrichissent le sol. Donc plus tu plantes, mieux c'est.

Cyrus57
Graine de timide
Messages : 18
Inscription : sam. 07 juin 2008 9:57
Région : Lorraine

Re: Votre avis pour un demarrage sur sol argileux

Message par Cyrus57 » mar. 05 mars 2019 11:01

Le sol était laissé libre depuis plus de 5ans, l'herbe poussait mais n’était pas tondue.

Tu conseille quoi pour le compost ( fumier de cheval je n'ai pas), je le pose comme ça sur les feuilles ?

L'an dernier j'ai commencer a le couper et planter des courgettes, tomates et carottes mais rien n'est venu. Bon pour les courgettes et carottes je suspecte fortement les limaces de les avoir mangées.

J'avais mis aussi des pommes de terres simplement posées sur le sol avec des tontes de gazon dessus, la idem, ça a bien pris et a un moment quand le plant faisait 15/20cm de haut j'avais des limaces dessus ( parfois plus d'une vingtaine par plant). J'ai eu des pommes de terre mais plutôt des grenailles... J’imagine que le plan dévoré par les limaces n'as pas aider à ce que les pommes de terre se développent.

Hallu
Bourgeon de bavard
Messages : 194
Inscription : mer. 23 janv. 2019 15:09
Région : Ile de France

Re: Votre avis pour un demarrage sur sol argileux

Message par Hallu » mar. 05 mars 2019 11:20

5 ans de friche c'est déjà pas mal, et laisser pousser l'herbe est ce qu'il faut faire. François Mulet a déjà restauré la productivité d'une rangée de pommiers en laissant pousser la prairie plutôt qu'en la tondant... Donc tu dois quand même avoir pas mal de matière organique disponible (sauf si t'as labouré profond derrière).

Pour le compost, mets le autour de ta plante sous le paillis. Tu peux aussi écarte le paillis, mettre du compost (1 cm ou deux) et semer là dedans, c'est ce que je fais pour les petites graines, ça se réchauffe plus vite et évite la levée des adventices.

Pour les limaces je connais pas ton terrain donc je peux pas dire, mais les "trucs" naturels habituels sont :
-leur donner des champignons à manger autre que dans ton paillis. Donc un bon gros tas de bois en bordure du potager, qui abritera avec un peu de chance aussi des prédateurs de limace (hérisson par ex).
-leur donner autre chose comme plantes aussi à manger, elles sont attirées par les crucifères en priorité. Tu peux donc semer à côté du tas de bois une parcelle de moutarde blanche, navette, radis fourrager, ce genre de choses.
-ne repiquer que quand le plant est assez haut, les limaces étant attirées en priorité par les jeunes plantes (qui les aident à digérer les champis, leur nourriture de base).
-mettre des paillis difficiles pour les limaces : lin, coquilles d'oeuf, voire faire des carrés potagers.

Selon les cas, c'est plus une méthode qui marche qu'une autre... et parfois pas assez, faut y aller avec les granulés.

Cyrus57
Graine de timide
Messages : 18
Inscription : sam. 07 juin 2008 9:57
Région : Lorraine

Re: Votre avis pour un demarrage sur sol argileux

Message par Cyrus57 » mar. 05 mars 2019 11:48

Et tu mettrais de la tonte d'herbe sur le paillis ?

Pour ce qui est ces limaces, je suis le dernier terrain avant les champs, donc elles viennent de partout, c'est une horreur, j'en compte facilement une centaine le soir. J'ai tout essayer, granule, bêche... rien n'y fait. Et l'an dernier ( en fin d'été... quand elles avaient tout manger) j'ai trouver la solution pour mes carrés de potager.

Je fixe dessus des rails qui sont utilisés pour le placoplatre. C'est infaillible, elles montent le long du bois arrivent sous le rail mais n'arrivent pas a passer de l'autre coté, c'est trop fin. Alors elles font demi tour :twisted: :twisted:

C'est un peu coûteux au départ mais sur le long terme moins cher que les granules et les achats de légumes bourrés de m....

Image

Image

jp17
Graine de timide
Messages : 59
Inscription : lun. 07 janv. 2019 11:00
Région : Poitou Charentes
Sexe : Homme
Localisation : proche de Saintes (17)

Re: Votre avis pour un demarrage sur sol argileux

Message par jp17 » jeu. 14 mars 2019 20:26

Bonjour,
J'étais dans ta situation il y a 32 ans. Un pré abandonné par les héritiers, sur terre très argileuse.
Tu verras que la terre argileuse est excellente pour le jardinage, mais difficile à travailler. Il faut le faire au bon moment, et ces bons moments sont peu nombreux en dehors de l'été.
Une différence importante : à cette époque on ne paillait pas et on bêchait en retournant la terre. Cela donnait de bons résultats, mais je pense qu'on doit essayer de faire mieux, moins intrusif.
Si tu ne veux pas retourner la terre, ce qui me semble bien, il faudra au moins la décompacter avec une fourche à bêcher, juste en soulevant la motte sans la retourner. Il faudrait le faire plus tôt, encore que je ne connais pas ta région. En Saintonge (17) je le fais au moins 1 mois avant de semer ou planter, puis 15 jours plus tard. Cette année j'ai profité de la 2ème quinzaine de février, sèche et chaude, pour préparer le terrain utilisé en fin d'hiver / début de printemps.
Dans mon jardin, le paillage (essentiellement tontes de gazon et feuilles) a à peu près complètement disparu en fin d'hiver. Après la fourche à bêcher, un coup de croc en surface pour mieux ameublir, puis semis. Dans ton cas le paillage sera encore là. Faut-il l'écarter, ameublir, semer et le remettre ?
Je ne vois pas comment on pourrait semer des carottes sans un ameublissement très bien fait. Je ne pense pas que les limaces ont détruit tes carottes, je ne l'ai jamais constaté dans mon jardin. Elles préfèrent les choux et salades !
Bon courage, surtout par temps pluvieux quand tu ne pourras pas mettre les pieds dans ton jardin, et que tu te demanderas quand la pluie va cesser.

Cyrus57
Graine de timide
Messages : 18
Inscription : sam. 07 juin 2008 9:57
Région : Lorraine

Re: Votre avis pour un demarrage sur sol argileux

Message par Cyrus57 » ven. 15 mars 2019 12:24

Bonjour,

Je suis situé en Moselle.

Je compte mettre en place mes différents plants après les saint de glace mi mai. Tu me conseillerais de décompacter quand avec une fourche bêche ?

Oui le paillage sera encore la, et si je decompacte, ça risque de descendre dans le sol...

Je parlais de limaces parce que j'en suis envahi, l'an dernier je voyais des petites pousses vertes ou j'avais les carottes et au bout d'1/2 jours plus rien, ça avait disparu.

Hallu
Bourgeon de bavard
Messages : 194
Inscription : mer. 23 janv. 2019 15:09
Région : Ile de France

Re: Votre avis pour un demarrage sur sol argileux

Message par Hallu » ven. 15 mars 2019 12:47

Perso je sème des carottes sans décompacter ma terre argilo calcaire. jp17 : ce sont les vers de terre qui décompactent ton sol. Ils te créent de la porosité, et la formation de l'humus décompacte aussi. Une fois que t'as un sol bien vivant, normalement t'as plus besoin de décompacter. Mon sol c'est un matelas bien mou là où j'ai mis un paillage permanent. Pour la carotte, j'écarte le paillage, je fais une ligne de compost (directement sur le sol) et je sème dedans. Les plantules traversent. Tu peux remettre le paillis une fois la carotte assez haute, ou laisser le compost agir comme un paillis. La taille de la carotte au final dépendra de la variété et de la qualité de ton sol vivant. Si c'est la première année en sol vivant et qu'avant il était labouré, oui ce sera dur d'avoir des carottes énormes. Mais il ne faut pas le bécher, sinon tu détruis ton humus, et il va se recompacter avec les pluies. Perso je préfère ne pas labourer du tout, accepter qu'au début j'aurais pas des légumes racines exceptionnels, tout en sachant que sur le long terme ça fonctionnera d'autant mieux. A toi de choisir Cyrus. Pour les limaces, sème de la moutarde, les limaces adorent, espérons qu'elles laissent tes plantes potagères tranquilles. Si t'as paillé, et que du blé germe, les limaces adorent ça aussi apparemment (pas expérimenté moi-même).

chuferlu
Grossiste en parlotte
Messages : 3095
Inscription : dim. 27 déc. 2015 11:15
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Asturias-Espagne

Re: Votre avis pour un demarrage sur sol argileux

Message par chuferlu » ven. 15 mars 2019 15:23

Les carottes, peuvent survivre et produire dans un sol argileux mais jamais autant que dans un sol sableux.
Les petites loches grises adorent les semis de carotte, de laitues, de crucifères et adorent vivre dans les paillis.

Les paillis s'utilisent depuis plus de 32 ans, mais pas a outrance
Certaines vieilles publications conseillent d'ailleurs a cause des limaces de les mettre vers avril-mai
La grande majorité des permaculteurs sèment d'ailleurs dans des trucs individuels en plastoche , avant de repiquer
Il n'est pratiquement plus possible de trouver des légumes a repiquer en racines nues, et pourtant certains y gagnent.
Mieux vaut me semble t il tout enlever sur un parc, le laisser s'aérer un peu ,(et obliger les loches a émigrer) puis semer, que ce soit carottes, laitues, choux ou autre, et remettre (ou pas) une fois que les plants ont grandi et qu'on a repiqué les autres.
Analyse, bon sens, jugeote et réflexion sont les quatre mamelles de la réussite J. Labby.

Cyrus57
Graine de timide
Messages : 18
Inscription : sam. 07 juin 2008 9:57
Région : Lorraine

Re: Votre avis pour un demarrage sur sol argileux

Message par Cyrus57 » mar. 19 mars 2019 12:05

Comme dis concernant les limaces, j'ai délimiter le jardin avec des planches de bois + rails de placo. Avant de semer je mettrais un piège a bière histoire de débarrasser le jardin de ces dévoreuses de semis.

Répondre

Revenir à « Aux techniques sans travail du sol »