Honneur aux anciens

Ce forum est consacré aux techniques sans travail du sol pour l'améliorer et l'entretenir.
Avatar de l’utilisateur
nénesse 55
Grappe de parlotte
Messages : 1720
Inscription : mer. 26 sept. 2007 21:39
Localisation : en Meeuuhhse

Honneur aux anciens

Message par nénesse 55 »

Il n'avait certainement pas fréquenté les grandes écoles mais avait tout compris, et en s'appuyant sur de solides connaissances qui auraient certainement laissé pantois des ingénieurs de l'époque...à moins qu'ils ne l'eussent raillé en le traitant de vieux con d'amish réfractaire à la modernité.

https://youtu.be/QfR-w27YnYE
Avatar de l’utilisateur
BUGADE
Seigneur des paquerettes
Messages : 7115
Inscription : jeu. 03 juin 2010 8:51
Région : Languedoc Roussillon
Localisation : Aude

Re: Honneur aux anciens

Message par BUGADE »

:top: merci nénesse !
" Pour qu'une plaisanterie humoriste ait son plein rendement, il convient que trois personnes soient en présence : celle qui la profère, celle qui la comprend, et celle à qui elle échappe. "
Paroles de Sacha Guitry
jp17
Fleur de pipelette
Messages : 802
Inscription : lun. 07 janv. 2019 10:00
Région : Poitou Charentes
Sexe : Homme
Localisation : proche de Saintes (17)

Re: Honneur aux anciens

Message par jp17 »

Parmi les ingénieurs de l'époque et d'avant, beaucoup ont reproduit ce qu'ils ont appris. Les agriculteurs aussi. Si on se replace dans le contexte de l'après-guerre, c'est compréhensible, il fallait produire pour tous et oublier les privations.
D'autres, bien moins nombreux, ont mis en doute ces connaissances dites modernes, progressistes, basées sur l'apport de produits chimiques de synthèse.
Le doute c'est l'essence de la science. Ceux qui prennent pour argent comptant tout ce qu'ils voient dans les bouquins ou, pire, sur internet ne peuvent pas comprendre.
Faut-il bannir tout du prétendu modernisme et porter au pinacle les techniques récentes comme la permaculture ? A mon avis non, parce que ceux qui en parlent disent autant de conneries que ceux qui promouvaient le tout chimique. La permaculture généralisée est impossible, il faudrait plusieurs planètes pour fournir les matières nécessaires à l'amélioration de tous les sols arables. Quant aux rendements faramineux annoncés en permaculture, ces promesses n'engagent que ceux qui y croient. Il suffit de jeter un œil sur des jardins en permaculture pour constater que la plupart produisent des quantités insignifiantes. Bien sûr il y a des exceptions, mais on ne fait pas une règle à partir d'exceptions.
Avatar de l’utilisateur
le cerbere
Grossiste en parlotte
Messages : 4390
Inscription : jeu. 26 juin 2008 12:54
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : St Hilaire de Brethmas
Contact :

Re: Honneur aux anciens

Message par le cerbere »

toujours un plaisir de revoir ce monsieur. le reportage complet est aussi intéressant à voir pour le discours des "officiels" aussi bêtes que ceux d'aujourd'hui.
il y aurais à dire sur le commentaire de jp17 mais je manque de temps (et l'envie surtout) pour cela, alors je passe mon tour.
Avatar de l’utilisateur
nénesse 55
Grappe de parlotte
Messages : 1720
Inscription : mer. 26 sept. 2007 21:39
Localisation : en Meeuuhhse

Re: Honneur aux anciens

Message par nénesse 55 »

Cet agriculteur ignore sans aucun doute le mot permaculture. Bien sûr l'état d'esprit de l'époque était dans le productivisme de l'après-guerre, et il n'est pas question de cracher dans la soupe, fut-elle garnie de saloperies comme l'indique la composition d'un produit maggi ou royco, tant les besoins étaient immenses.
https://www.youtube.com/watch?v=-_zSkVrkuIM
Je n'ai jamais trouvé d'analyse plus pertinente que celle-ci, un bijou en matière de clarté pédagogique et de lucidité, énoncé par un acteur qui sait de quoi il parle. Les pistes les plus modernes de la recherche appliquée qui n'a pas pour objectif direct le profit des multinationales (le sujet doit être sérieux puisque ce sont elles qui sont en demande de participation) s'appuient sur la "logique du vivant" pour citer la formule de K. Schreiber. Et la recherche officielle prend le train en marche, courant derrière des précurseurs comme D. Soltner.
Pour bien saisir le chemin parcouru, j'ai le souvenir d'un conférence de X.Salducci spécialiste en microbiologie, qui illustrait son propos sur la chaîne trophique du sol par la projection d'une planche extraite du livre SVT de sa fille en classe de 6ème, alors que ce contenu maintenant banal avait été ignoré dans sa formation en sup agro. Cela doit en déranger certains puisque cet enseignement vient d'être sacrifié dans les nouveaux programmes de 1ère...
thomtom56
Graine de timide
Messages : 58
Inscription : ven. 08 nov. 2019 8:23
Région : Bretagne
Sexe : Homme

Re: Honneur aux anciens

Message par thomtom56 »

Il me semble que le problème de la permaculture c'est qu'il n'y en a pas de définition nette et sans équivoque. Aucune réglementation ne vient définir ce qu'elle est comme c'est le cas pour l'agriculture BIO ? C'est une sorte de mot valise qu'on sort pour épater ceux qui n'y connaissent rien.
Avatar de l’utilisateur
nénesse 55
Grappe de parlotte
Messages : 1720
Inscription : mer. 26 sept. 2007 21:39
Localisation : en Meeuuhhse

Re: Honneur aux anciens

Message par nénesse 55 »

thomtom56 a écrit : mar. 10 nov. 2020 13:08 Il me semble que le problème de la permaculture c'est qu'il n'y en a pas de définition nette et sans équivoque.
Les trous de balle australiens qui l'ont théorisée n'ont rien inventé du tout, les aménageurs des oasis du Souf ou du Mzab la pratiquent (pour combien de temps?) depuis des siècles, ce qui n'exclut pas d'autres précurseurs. Ils seraient bien étonnés d'apprendre qu'ils réalisent du design, pattern et autres snoberies et anglicismes abscons, tout comme M. Jourdain maîtrisaient la prose.
Depuis des millénaires, les aborigènes australiens avaient mis au point des techniques adaptées aux spécificités de leurs multiples écosystèmes.
jp17
Fleur de pipelette
Messages : 802
Inscription : lun. 07 janv. 2019 10:00
Région : Poitou Charentes
Sexe : Homme
Localisation : proche de Saintes (17)

Re: Honneur aux anciens

Message par jp17 »

le cerbere a écrit : lun. 09 nov. 2020 20:03 il y aurais à dire sur le commentaire de jp17 mais je manque de temps (et l'envie surtout) pour cela, alors je passe mon tour.
Je reconnais volontiers une grossière erreur quand j'ai écrit "les techniques récentes comme la permaculture".
Non la permaculture n'est pas récente, c'est le mot qui l'est.
Mes grands parents et leurs ancêtres faisaient de la permaculture bien avant que le "concept" (terme bien ronflant) existe, avec une agriculture de paysan : polyculture + élevage, entretien des haies et fossés là où c'était utile, recyclage dans les champs de la paille devenue fumier...
Le terme permaculture subjugue les ignorants. Qu'est-ce que ce serait si en plus on avait vulgarisé un terme à consonance anglophone, encore plus 'in", le "top" du "top", le "must" !
fouroulou
Grappe de parlotte
Messages : 1604
Inscription : jeu. 17 févr. 2011 21:47
Région : Ile de France
Sexe : Homme

Re: Honneur aux anciens

Message par fouroulou »

Répondre

Revenir à « Aux techniques sans travail du sol »