Page 31 sur 33

Re: Enfin, des CHIFFRES sur le BRF !!!

Publié : lun. 16 janv. 2012 0:42
par desmo
J'ai une voisine qui a eu une belle surprise.

Elle a une haie, elle la taille et contacte le sicoval. Elle a mis les déchets à broyer dehors, elle attend.
Bai en fait c'est moi (le voisin) qui a tout débité à la main avec elle.

''On ne peut pas rentrer la machine dans votre jardin''

C'était devant chez elles et non ''dedans chez elle'', j'ai trouvé ça original.

:top:

Re: Enfin, des CHIFFRES sur le BRF !!!

Publié : lun. 16 janv. 2012 8:43
par appius
merci pour ces précisions.
Dans mon agglomération, Orléans, le réemploi du broyât aux pieds des massifs paysagers semble devenu systématique. Je vois parfois étalé, et dans de belles épaisseurs, un très beau BRF.
Sinon l'agglo donne 1m3 d'un mauvais BRF ainsi qu'autant d'un mauvais compost à ses habitants muni d'une carte d'abonnement. (mauvais BRF car il y a de gros diamètres, que ça ne semble pas trié et qu'il y a du bois mort, et mauvais compost car il sent plus le charbon que l'humus).
Personnellement, je me sert sur les tas abandonnés, de moins en moins nombreux, que laissent les employés sur les bords de chemins, et auprès des particuliers et de leur élagueurs.

Re: Enfin, des CHIFFRES sur le BRF !!!

Publié : jeu. 08 mars 2012 23:21
par nabille
Publications du Groupe de Coordination sur les Bois Raméaux
www.hydrogeochem.qc.ca

Pour ceux que ca intéresse.....

Re: Enfin, des CHIFFRES sur le BRF !!!

Publié : jeu. 10 janv. 2013 16:54
par Guigui49
Il ne me semble pas que l'étude ci-dessous réalisée sur le BRF en maraichage en Bretagne ait été déjà mise en lien :
Pour ceux que ça intéresse, c'est une synthèse assez rapide à lire :
lien

Re: Enfin, des CHIFFRES sur le BRF !!!

Publié : jeu. 10 janv. 2013 21:07
par aygues31
Guigui49 a écrit : c'est une synthèse assez rapide à lire
Merci Guigui49,
Intéressantes conclusions ... mais :
Mais, après plus de 10 années d’utilisation de ce BRF, sur toutes les planches, de tous mes légumes, ma conclusion "perso" est simple : il ne faut jamais enfouir le BRF.

Je retrouve dans cette synthèse les inconvénients que j'avais constatés quand on veut (en croyant bien faire) mélanger ce BRF aux premières couches du sol.

Il faut en mettre beaucoup plus que 3 cm (j'en suis entre 7 et 10 cm, au global, chaque année) et il faut le laisser en surface, en devant d'ailleurs en rajouter au cours de l'année car il disparaît tout seul.

De plus, en le laissant en surface les avantages du BRF sont démultipliés quand on parle de maitrise des adventices et de l'évaporation du sol permettant de limiter les arrosages.

Dans cette expé, ils nous disent avoir du désherber car les 3 cm de BRF n'ont pas empêché le salissement !
Et oui, il n'y en pas assez ! mais c'est un comble d'avoir à désherber avec un apport de BRF. :!: A la maison, je dois tirer sur quelques 10 plantes au grand maximum par planche de 10 m².
C'est "ma dose d'adventices" par an :top: ... une au m² par an ...
à+

Re: Enfin, des CHIFFRES sur le BRF !!!

Publié : jeu. 10 janv. 2013 21:22
par Ayn
aygues31 a écrit : C'est "ma dose d'adventices" par an :top: ... une au m² par an ...
à+[/color][/i]
je pourrais en dire autant si seulement je n'avais pas le liseron pour venir compliquer la donne !

Mais effectivement moi aussi j'utilise le BRF en surface en "paillis BRF", pour diverses raisons, et notamment celle qu'à la saison où je l'étale je ne peux pas l'enfouir car terre argileuse gorgée d'eau qui colle trop aux dents du croc. Donc il reste en surface, souvent combiné à des engrais verts, et je n'ai constaté que des avantages, à condition de bien respecter le timing (pas d'épandages trop tardifs sur le printemps sinon faim d'azote).

Re: Enfin, des CHIFFRES sur le BRF !!!

Publié : ven. 11 janv. 2013 8:14
par ro-zanna
aygues31 a écrit :
Il faut en mettre beaucoup plus que 3 cm (j'en suis entre 7 et 10 cm, au global, chaque année)
Ah bon??!! :shock:
Mais je croyais pourtant que :



aygues31 a écrit :
Et je découvre :roll: que les "bios" qui (comme je l'ai lu) témoignent apporter 4, 6 voire 10 cm :mrgreen: de BRF sur-fertilisent leur potager (fallait-il le savoir :twisted: ) encore plus que les "conventionnels" (si souvent critiqués) ...
:angryfire: 5 cm de BRF ferait un apport de NPK = 850 - 690 - 680 ... j'y crois pas :!:
:oh: NPK en excès va dans les nappes qu'il soit d'origine organique ou minérale.

Aie aie aie! :pmt: :pmt:

Re: Enfin, des CHIFFRES sur le BRF !!!

Publié : ven. 11 janv. 2013 9:56
par aygues31
Ayn a écrit : pas d'épandages trop tardifs sur le printemps sinon faim d'azote.
J'aimerais comprendre comment il pourrait y avoir une faim d'azote causée par du BRF laissé en surface vis à vis de plantes qui ont leurs racines en profondeur :lol:

Et puis, cette histoire de faim d'azote est quand même facile à juguler pour ceux qui veulent enfouir le BRF en apportant un engrais azoté qui va compenser le prélèvement réalisé par les bactéries.
à+

Re: Enfin, des CHIFFRES sur le BRF !!!

Publié : ven. 11 janv. 2013 10:28
par aygues31
ro-zanna a écrit : Aie aie aie!
Toujours la pour remuer la merde et mettre du vinaigre dans les échanges :pastop:

Et ce que ne tu n'as absolument pas compris est la grande différence entre du BRF "enfoui" et du BRF "laissé sur le sol" en paillis ce qui constitue la grosse évolution que j'ai faite dans l'utilisation de ce produit.

Mais comme ton intervention est, comme à l'habitude, destinée à polémiquer ... je n'en dirai pas plus et surtout, sans te souhaiter une bonne journée.
à+

Re: Enfin, des CHIFFRES sur le BRF !!!

Publié : ven. 11 janv. 2013 20:13
par ro-zanna
aygues31 a écrit :
ro-zanna a écrit : Aie aie aie!
Toujours la pour remuer la merde et mettre du vinaigre dans les échanges :pastop:

Non non Aygues, tu te méprends. Le sujet m'intéresse au plus haut point, mais j'y relève un paquet d'affirmations des plus incohérentes.
Mais comme il n'y a pas grand monde pour repartir depuis la page 1 dudit sujet,
et plus grand monde pour noter au passage la manière dont tu as su mépriser par tes propos tous les intervenants réguliers de cette rubrique, un par un, tu peux maintenant continuer à affirmer tout ce que tu souhaites. :lol:


Mais comme ton intervention est, comme à l'habitude, destinée à polémiquer ... je n'en dirai pas plus et surtout, sans te souhaiter une bonne journée.
à+
Tu as raison, c'est beaucoup plus simple comme argumentation :top:

Il y a quelques semaines, Ton BRF n'en était pas : c'était du "bois déchiqueté".
Puis Ton "BRF" (c'est devenu du BRF :pmt: ) posé sur le sol "disparaît", assez pour devoir en "remettre" en cours d'année. :shock:
Mais il va où?? Bah on sait pas... :pmt:
Et ça alors, c'est vraiment stupéfiant venant du roi du calcul NPK, qui nous explique en long, en large et en travers le danger de la sur fertilisation par le BRF en page 1!
En fait, tu ne peux pas répondre parce que tout comme ces "bio incultes", ben tu n'en sais rien :lol:

Tu affirmes des trucs sans prendre en compte AUCUNE variable.
Tu as chez toi une expérience avec le BRF, mais à aucun moment tu ne dis que CHEZ TOI, tu as pu expérimenter que ceci ou cela.
Non non, toi tu retires de ton expérience QU'IL NE FAUT PAS faire comme ceci ou comme cela.
Et puis bien sur, :lol: , tu finis par glisser ton ammonitrate dans le processus. :lol:

Excuse moi, mais perso je ne suis pas du tout convaincue par tes démonstrations...
Je te remercie cependant des liens donnés en page 1.

Re: Enfin, des CHIFFRES sur le BRF !!!

Publié : ven. 11 janv. 2013 20:24
par aygues31
ro-zanna a écrit :Ton "BRF" posé sur le sol "disparaît", assez pour devoir en "remettre" en cours d'année.
Et oui, le BRF (ou bois déchiqueté, comme tu veux) disparaît en cours d'année. :top:
Ceux qui ont un jardin le savent :lol:
à+

Re: Enfin, des CHIFFRES sur le BRF !!!

Publié : ven. 11 janv. 2013 20:33
par ro-zanna
Ton argumentation est à nouveau à saluer
Et en plus, tu pompes tes répliques... :roll:

Et Sinon? Il est passé où ton NPK et ta surfertilisation ?
Pfiouuu... y'en a plus :pmt:

Mais c'est bien! :top:
Un de ces quatre, tu nous expliqueras que le crottin de cheval mis en surface d'un bloc d'argile sous le soleil cuisant "disparaît" :top:

Re: Enfin, des CHIFFRES sur le BRF !!!

Publié : sam. 12 janv. 2013 19:46
par Ayn
ça disparaît quand même pas si vite que ça le BRF, surtout en paillis. Ou alors c'était pratiquement de la sciure. Moi je ne l'utilise pratiquement qu'en paillis, donc en surface, il ne se retrouve mélangé à la terre et enfoui qu'en conséquence de l'arrachage de plantes telles que les pommes de terre, les carottes, les betteraves... mais si je n'ai pas arraché de plantes racines, j'en retrouve encore des résidus 1 an après, et j'en mets au maximum 3cm parce que je n'ai pas matière à en mettre plus épais. Les particules les plus fines ne sont effectivement plus visibles, mais il reste toujours des particules plus grossières qui sont encore là et bien là.

Après, peut-être que cette digestion accélérée est due à un excès d'apport d'azote...

Re: Enfin, des CHIFFRES sur le BRF !!!

Publié : jeu. 24 janv. 2013 18:18
par collad
On néglige trop souvent l'importance du ratio C/N dans les processus de dégradation organique il me semble. Un sol fortement amendé ou paillé au brf doit se décomposer d'autant plus vite que le sol dispose d'azote en abondance.
Il en ai de même des essences dites "difficiles" a décomposer comme les feuille de platane. J'entend souvent dire que les feuille de platanes sont imputrescibles, mettent des années a se décomposer, etc... (il y a quelques semaine a silence ça pousse par ex) pourtant j'ai constaté que cela était faux si la source d'azote est suffisante: en présence d’oxygène, d'humidité et d'azote en quantité, ces feuilles sont attaquées par des champignons, noircissent, et se transforment en "dentelle" rongées par les collemboles en un cycle annuel. C'est sur que les même feuilles placées au sec ou immergées dans l'eau sont retrouvées intactes après des années.

Re: Enfin, des CHIFFRES sur le BRF !!!

Publié : lun. 28 janv. 2013 1:32
par mycose
Bonsoir à tous, pour ma part je constate que le brf disparaît dans l'année.Pour 2013 j'ai épandus ce mois même du brf de mes tailles de fruitiers et arbustes avec du jeune fumier pailleux que je laisse pour l'instant en tas et je l' épandrais au fur et à mesure des semis et plantations vers la mi mars.Depuis 4 ans que je pratique ce genre de culture ma terre, au début lourde et compacte, est devenus noir et souple et bien plus légère, plus facile à travailler aussi !