tentation:BRF

Ce forum est consacré aux techniques sans travail du sol pour l'améliorer et l'entretenir.
Répondre
casqdor
Graine de timide
Messages : 4
Inscription : mar. 15 nov. 2011 20:20
Région : Limousin
Sexe : Homme

tentation:BRF

Message par casqdor »

Ayant parcouru beaucoup de forums sur le jardinage, je suis attiré par le BRF. Mais j'ai un doute quand à la manière d'opérer dans mon cas.
En effet, j'ai une parcelle en herbe depuis fort longtemps que je voudrais cultiver en potager. Quelle est la meilleure méthode de culture avec BRF:
- dès maintenant, étendre le BRF tel quel en paillage jusqu'au printemps
- ou bien l'incorporer tout de suite
- voir aérer le sol avant l'étendage du BRF.

Merci d'avance de vos réponses, je ne suis pas un spécialiste et j'ai un peu de mal à comprendre les principes physico/chimiques de l'action du BRF. :lol:
Avatar de l’utilisateur
Marcol
Seigneur des paquerettes
Messages : 7888
Inscription : ven. 06 nov. 2009 10:24
Région : Suisse
Sexe : Homme
Localisation : Préalpes à 900 m d'altitude

Re: tentation:BRF

Message par Marcol »

Oh quelle bonne tentation !

Bonsoir casqdor et bienvenue sur ce forum.

Ce que tu voudrais entreprendre, je l'ai fait ces deux dernières années. Je me permets donc de te proposer la procédure suivante (inspirée de Jacky Dupety):
- tonds l'herbe le plus bas possible
- couvre de 3-4 cm de BRF frais
- recouvre de cartons (ou de bâches) pour étouffer la repousse de l'herbe

Quatre mois plus tard, mélange le BRF avec les premiers cm du sol et sème des légumineuses. Même pressé, tu attendras juin pour mettre haricots, tomates, aubergines,... et août pour repiquer choux, poireaux, ... ou semer navets, radis noirs, ...

Je te souhaite plein succès :top:

MC
casqdor
Graine de timide
Messages : 4
Inscription : mar. 15 nov. 2011 20:20
Région : Limousin
Sexe : Homme

Re: tentation:BRF

Message par casqdor »

merci pour ta réponse.
Tu me conseille donc de pailler de 3cm de BRF et de bâcher jusqu'au printemps (le paillage de BRF ne suffit donc pas pour empêcher la repousse de l'herbe en saison hivernale??)
L'incorporation légère du BRF ne se fait donc qu'à partir du printemps. Peut-on à ce moment là y adjoindre des residus de tonte qui apporteraient de l'azote??.
Avatar de l’utilisateur
le cerbere
Grossiste en parlotte
Messages : 4389
Inscription : jeu. 26 juin 2008 12:54
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : St Hilaire de Brethmas
Contact :

Re: tentation:BRF

Message par le cerbere »

la méthode de emcé n'ai pas mauvaise en soit, sauf pour la bâche sur le brf, je suis totalement contre.
le plus simple étant, dans ton cas, de tondre l'herbe, de placer ton brf et de viser une incorporation pour fin décembre, avant les grosses gelées.
le mieux étant de pouvoir incorporer le brf de suite mais cela parait délicat dans ton cas.
une incorporation de brf au printemps est toujours source de problème pour les personnes non initiées car il faudra gérer une faim d'azote.
casqdor
Graine de timide
Messages : 4
Inscription : mar. 15 nov. 2011 20:20
Région : Limousin
Sexe : Homme

Re: tentation:BRF

Message par casqdor »

Mon BRF est du broyat de branches de pommier en grande majorité avec un peu de prunus et de tilleul. Qu'en pensez-vous?
j'ai aussi un très grand tulipier ou magnolia à tailler sévèrement, pensez-vous que cela puisse faire du BRF?
Avatar de l’utilisateur
Tangerine
Fleur de pipelette
Messages : 950
Inscription : lun. 16 juil. 2007 0:37
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Femme
Localisation : BduR
Contact :

Re: tentation:BRF

Message par Tangerine »

Je dirais que du moment que tu mets ton BFR à l’automne, tu ne peux pas créer une faim d’azote au printemps et que donc tu ne peux pas te tromper. Personnellement ce que j’ai fait pour des parcelles enherbées c’est de mettre des cartons à l’automne puis de couvrir le tout de BRF + feuilles d’érables/fruitiers + crottin si disponible. Au printemps la terre est superbe !

Pas de problème pour ton BRF de pommiers/prunus/tilleul/tuliper/magnolia.
Avatar de l’utilisateur
le cerbere
Grossiste en parlotte
Messages : 4389
Inscription : jeu. 26 juin 2008 12:54
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : St Hilaire de Brethmas
Contact :

Re: tentation:BRF

Message par le cerbere »

Je dirais que du moment que tu mets ton BFR à l’automne, tu ne peux pas créer une faim d’azote au printemps et que donc tu ne peux pas te tromper
oui, mais seulement si tu l'incorpore à l'automne car si tu le laisse sur le sol tout l'hiver et l'incorpore seulement au printemps, la faim d'azote sera inévitable.
l'alternative est alors de ne pas l'incorporer mais das ce cas il s'agit de "paillis BRF" et non de BRF. les effets sur le sol à plus ou moins court terme ne sont pas les mêmes.
Avatar de l’utilisateur
appius
Seigneur des paquerettes
Messages : 8581
Inscription : lun. 02 août 2004 9:12
Localisation : Loiret

Re: tentation:BRF

Message par appius »

moi aussi, j'aurais tendance à encourager l'incorporation maintenant, parce que ça permet au BRF de se mettre tout de suite au travail. "Incorporer", ça ne veut pas dire enfouir à 20 cm au motoculteur ou à la bèche, juste griffer la terre sur 5 cm maximum.
Le problème, c'est qu'avec ton sol enherbé, c'est impossible sans un travail du sol pour hacher l'herbe....
C'est pourquoi la solution d'Emcé est pas mal, à condition d'utiliser pour bacher des matériaux poreux et respirant, non de la bâche : carton, paille, feuilles mortes.
la dessous, le BRF pourra aussi travailler très vite.

Une question: tu as quelle surface, et quel volume de BRF a épandre?
parce qu'entre épandre 1 cm ou 5 cm, la stratégie est très différente.
Avatar de l’utilisateur
JARDINBIO59
Fruit de la jacasse
Messages : 1436
Inscription : sam. 24 févr. 2007 13:44
Région : Nord Pas-de-Calais
Sexe : Homme
Localisation : MAUBEUGE 59 Nord

Re: tentation:BRF

Message par JARDINBIO59 »

Bonjour,

Ayant fait plusieurs essais pour passer en tout BRF,

j'ai constaté que les meilleurs résultats pour les cultures est :

-Incorporer entre 3 et 5cm de BRF
-Recouvrir avec des cartons
-Placer une bonne couche de feuilles mortes ou du fumier
-Recouvrir l'ensemble de 10 à 15cm de BRF

De cette manière le BRF incorporé travaille tout l'hiver,

au moment de semer ou de planter les cartons ont presque diparus,

et on n'a pas de problème de faim d'azote.

Bien à vous Eric.
59 ans Jardinier depuis + de 45 ans
""Dans une prochaine vie j'irai vivre en théorie...................car là tout est parfait""
Avatar de l’utilisateur
Tangerine
Fleur de pipelette
Messages : 950
Inscription : lun. 16 juil. 2007 0:37
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Femme
Localisation : BduR
Contact :

Re: tentation:BRF

Message par Tangerine »

le cerbere a écrit : l'alternative est alors de ne pas l'incorporer mais das ce cas il s'agit de "paillis BRF" et non de BRF. les effets sur le sol à plus ou moins court terme ne sont pas les mêmes.
En général je mets du crottin ou des fientes d'oies ou des crottes de cochons d'Inde puis une épaisseur de 15 cm de BRF + feuilles. Et en effet ce qui n'a pas été digéré pendant l'hiver sert alors partiellement de paillis en été car je ne l'incorpore pas :wink:
casqdor
Graine de timide
Messages : 4
Inscription : mar. 15 nov. 2011 20:20
Région : Limousin
Sexe : Homme

Re: tentation:BRF

Message par casqdor »

moi aussi, j'aurais tendance à encourager l'incorporation maintenant, parce que ça permet au BRF de se mettre tout de suite au travail. "Incorporer", ça ne veut pas dire enfouir à 20 cm au motoculteur ou à la bèche, juste griffer la terre sur 5 cm maximum.
Le problème, c'est qu'avec ton sol enherbé, c'est impossible sans un travail du sol pour hacher l'herbe....
C'est pourquoi la solution d'Emcé est pas mal, à condition d'utiliser pour bacher des matériaux poreux et respirant, non de la bâche : carton, paille, feuilles mortes.
la dessous, le BRF pourra aussi travailler très vite.

Une question: tu as quelle surface, et quel volume de BRF a épandre?
parce qu'entre épandre 1 cm ou 5 cm, la stratégie est très différente.
tout d'abord merci à tous pour vos réponses. Au niveau surface je suis parti sur une extension de potager de l'ordre de 150m2. Par contre, comme c'est ma première expérience de BRF, j'ignore de quel volume je disposerais après broyage: c'est ce volume et la solution adoptée qui va réellement déterminer la partie que je vais cultiver cette année avec cette méthode (elle peut donc varier de 10 à 150m2). Je pensais que si je mettais une couche relativement épaisse de BRF en paillis cela pourrait étouffer l'herbe d'ici au printemps et que je pourrais l'incorporer à la grelinette au mois de mars/avril.
Mais d'aprés vous, il vaut mieux recouvrir sur le BRF de cartons ou autre...

Je vous explique ma démarche d'esprit: j'habite un terrain en pente d'environ 2000m2 ou potager, haies, verger, etc... cohabitent plus ou moins harmonieusement. Chaque année, les diverses tailles d'arbres, de végétaux divers et les fréquentes tontes m’obligeaient à rassembler, à acheminer sur le dos dans la cote abrupte de mon jardin pour accéder à la route où ma remorque attendait le chargement pour des voyages à la déchetterie éloignée de quelques kilomètres. Devant ce travail de bagnard, j'ai cherché des solutions de recyclage de ces "déchets" et j'ai commencé par composter un petit volume puis un plus grand et j'ai finalement penser à me munir d'un broyeur pour diminuer les volumes à remuer et faciliter le compostage. Finalement, récemment au fil de mes recherches j'ai découvert le BRF et cette méthode me parait pouvoir concilier mon allègement de travail avec ma passion du jardinage.
Cette méthode me parait idéale pour exploiter mes broyats de branches, elle a l'air de permettre un travail du sol allégé (au vu de la pente je ne peux pas avoir de moyens de culture motorisé), de plus elle est bio et présente plein d'avantage au niveau culture.
Avatar de l’utilisateur
nénesse 55
Grappe de parlotte
Messages : 1697
Inscription : mer. 26 sept. 2007 21:39
Localisation : en Meeuuhhse

Re: tentation:BRF

Message par nénesse 55 »

Saludas,
5cm de brf=50 litres au m2. On passe très rapidement à l'unité m3 et les quantités de branchages fins avant fragmentation sont impressionnantes. J'ai compris que ta motivation première très louable est d'éviter du gâchis en efforts et ressources. Tu peux aussi tenter de la récupération chez des voisins chez lesquels évacuation de branchages équivaudrait service rendu...
Bon courage et tu vas découvrir que quand on tombe dans la marmite brf, quel que soit l'âge, on n'en sort plus (à la condition tout de même de ne pas s'embarquer vers des erreurs grossières induisant déception et renoncement).
Avatar de l’utilisateur
collad
Fleur de pipelette
Messages : 931
Inscription : lun. 19 juil. 2004 21:29
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Gard

Re: tentation:BRF

Message par collad »

nous sommes a la période idéale pour installer un brf .
Je trouve un peu désolant qu'on en entendent jamais parler dans des programmes de grande écoute comme les journaux télévisés ou des émissions comme "silence ça pousse" ...
Avatar de l’utilisateur
Tangerine
Fleur de pipelette
Messages : 950
Inscription : lun. 16 juil. 2007 0:37
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Femme
Localisation : BduR
Contact :

Re: tentation:BRF

Message par Tangerine »

Bien d'accord avec toi - c'est désolant mais le BRF ça ne rapporte rien à personne alors pourquoi en parler :evil: et puis c'est fatiguant te diront certains qui préfèrent passer leur temps libre devant leur petit écran ou derrière leur ordinateur plutôt que dehors quel que soit le temps :roll:
Ouille
Graine de timide
Messages : 41
Inscription : jeu. 15 déc. 2011 21:06
Région : Bretagne

Re: tentation:BRF

Message par Ouille »

Bonjour,

Je me suis inscrit car je cherchais des gens parlant du brf. Je me suis lancé. J'ai un très petit potager, d'un peu plus de trente mètres carrés. L'été dernier j'ai été confronté à un cruel manque d'eau au jardin, comme pas mal de monde. L'hiver dernier déjà j'avais épandu des feuilles mortes sur mes carrés de potager, mais l'un d'eux semble un peu épuisé. J'étais aussi parti du principe qu'une forêt se suffit à elle même. Je voulais cet hiver charger un peu en fumier et j'ai découvert il y a très peu de temps le brf dont le principe me semble d'une logique imparable (en théorie au moins :smoke: ). Le week end dernier, je me suis fait livrer des copeaux par un élagueur. Mais comme un ami m'avait livré pas mal de feuilles mortes (chêne principalement), j'ai fait une combinaison des deux et pour éviter que les feuilles ne s'envolent, je les ai mises au sol et les ai recouvertes de béèref (en moyenne 5 cm d'épaisseur).
Cela vous paraît-il convenable? J'hésite entre:
- laisser comme ça jusqu'au 15 janvier voire début février pour que les feuilles soient un peu décomposées avant que je griffe le sol en superficie pour enfouir un peu les précieux copeaux
- enfouir tout de suite pour que les copeaux soient attaqués dès maintenant.

A vous les studios :veryhappy:
Répondre

Revenir à « Aux techniques sans travail du sol »