toxicité du ferramol

Ce forum est consacré aux soins bio pour soigner ou protéger ses plantes des maladies et des insectes.
MeuseBio
Graine de timide
Messages : 86
Inscription : ven. 09 sept. 2011 11:55
Région : Champagne Ardenne
Sexe : Homme

Re: toxicité du ferramol

Message par MeuseBio » mar. 11 oct. 2011 6:38

destruction avant censure à la con
Dernière modification par MeuseBio le sam. 29 oct. 2011 8:44, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
appius
Seigneur des paquerettes
Messages : 8581
Inscription : lun. 02 août 2004 9:12
Localisation : Loiret

Re: toxicité du ferramol

Message par appius » mar. 11 oct. 2011 9:11

je n'ai pas encore vidé les récipients.
j'ai juste un peu inspecté. Le ferramol à commencé à moisir et à disparaitre, sans que je puisse dire qu'il a été croqué par des vers. J'ai aperçu un ver bien vivant dans le pot.
Je voulais attendre encore un peu avant de vider.

Avatar de l’utilisateur
Oncle Fritz
Liseron du clavier
Messages : 2469
Inscription : mer. 22 nov. 2006 19:29
Localisation : Loire-Atlantique

Re: toxicité du ferramol

Message par Oncle Fritz » mer. 19 oct. 2011 20:57

J'ai utilisé du ferramol sur deux saisons il y a trois ou quatre ans. Je ne pense pas avoir forcé sur les doses mais je dois avouer qu'il m'a semblé y avoir en effet un impact négatif sur les vers de terre. Cela reste une impression. Je viens d'en remettre un peu sur une butte pour protéger mon semis d'engrais verts d'une attaque de baveuses, mais j'en limite à présent l'usage au minimum (cela faisait deux ans que je n'en avais pas épandu). Ce n'est sans doute pas un produit anodin.
:?
Oncle Fritz

Avatar de l’utilisateur
jeangab
Grossiste en parlotte
Messages : 4703
Inscription : ven. 31 juil. 2009 0:55
Région : Nord Pas-de-Calais
Sexe : Homme

Re: toxicité du ferramol

Message par jeangab » jeu. 20 oct. 2011 0:26

Oncle Fritz a écrit :J'ai utilisé du ferramol sur deux saisons il y a trois ou quatre ans. Je ne pense pas avoir forcé sur les doses mais je dois avouer qu'il m'a semblé y avoir en effet un impact négatif sur les vers de terre
cet impact est confirmé par agritox :wink:
Oncle Fritz a écrit :Je viens d'en remettre un peu sur une butte pour protéger mon semis d'engrais verts d'une attaque de baveuses
:shock: quel est l'intérêt de protéger les ev par des phytos :?: :?:
les miens (en particulier le colza) sont envahis de chenilles de piérides, mais bon, tant pis, je ne compte pas les consommer....(ils seront fauchés en fin d'hiver)
Oncle Fritz a écrit :Ce n'est sans doute pas un produit anodin.
effectivement, comme tout pesticides, ce n'est pas anodin, il y a forcement un effet sur la faune/flore.
perso, j'en reste à ma solution de privilégier la régulation naturelle par les prédateurs, et d'éviter la prolifération par un léger travail du sol (qui a l'avantage de détruire les pontes)
Don't Tread On Me

Avatar de l’utilisateur
Oncle Fritz
Liseron du clavier
Messages : 2469
Inscription : mer. 22 nov. 2006 19:29
Localisation : Loire-Atlantique

Re: toxicité du ferramol

Message par Oncle Fritz » jeu. 20 oct. 2011 7:18

jeangab a écrit : quel est l'intérêt de protéger les ev par des phytos :?: :?:
les miens (en particulier le colza) sont envahis de chenilles de piérides, mais bon, tant pis, je ne compte pas les consommer....
Une année, l'avoine et le seigle avaient été laminés par les baveuses. Mais, précisément, j'ai sans doute cette année fait preuve d'un excès de précaution car la pression de celles-ci est à présent nettement moins problématiques, par, précisément, le développement de prédateurs naturels (dont je suis quand je passe le soir et le matin faire ma cueillette pour mes poules).
:wink:
Oncle Fritz

Avatar de l’utilisateur
jeangab
Grossiste en parlotte
Messages : 4703
Inscription : ven. 31 juil. 2009 0:55
Région : Nord Pas-de-Calais
Sexe : Homme

Re: toxicité du ferramol

Message par jeangab » jeu. 20 oct. 2011 11:46

Oncle Fritz a écrit : je passe le soir et le matin faire ma cueillette pour mes poules
tu n'as jamais tenté d'entourer la parcelle, et de lâcher tes poules dedans ?
on fait ça chez les parents, ce n'est pas à 100% efficace, mais ça évite de les chercher soi même :wink:
Don't Tread On Me

Avatar de l’utilisateur
appius
Seigneur des paquerettes
Messages : 8581
Inscription : lun. 02 août 2004 9:12
Localisation : Loiret

Re: toxicité du ferramol

Message par appius » jeu. 20 oct. 2011 14:23

C'est vrai que dans le seigle, les limaces font des ravages. Même en en semant beaucoup.

Sinon, je viens d'inspecter les vers de terre de mon expérience.
Après 20 jours, ils se portent tous bien.
dans le pot avec le ferramol, en particulier, j'ai retrouvé les 6 vers en vie et nerveux. Tout le ferramol a disparu sans que je puisse dire s'ils l'ont mangé ou s'il a juste fondu. Plusieurs hypothèses:
1 - ils en ont mangé et, si le ferramol tue seulement en coupant la faim, il va falloir attendre encore pour voir un effet,
2 - Enfermés dans ce pot, les vers de terre ne se nourrissent pas. Si c'est le cas, je les verrai mourir un jour, mais à peu près en même temps que ceux dans le pot qui n'a jamais contenu de ferramol.
J'ai mis de l'herbe hachée tout à l'heure en surface. je verrai si elle disparait de la même façon dans le pot avec ou sans...

Avatar de l’utilisateur
Oncle Fritz
Liseron du clavier
Messages : 2469
Inscription : mer. 22 nov. 2006 19:29
Localisation : Loire-Atlantique

Re: toxicité du ferramol

Message par Oncle Fritz » jeu. 20 oct. 2011 19:27

On suit l'expérience, Appius!
Je ne peux pas lâcher mes poules dans le potager car, entre et à côté des buttes en engrais verts, il y a des buttes comportant encore des légumes, dont des légumes qui pourraient ne pas déplaire aux poules...
:?
Oncle Fritz

Avatar de l’utilisateur
appius
Seigneur des paquerettes
Messages : 8581
Inscription : lun. 02 août 2004 9:12
Localisation : Loiret

Re: toxicité du ferramol

Message par appius » sam. 29 oct. 2011 21:27

9 jours après, j'ai a nouveau inspecté mes vers de terre en boite...

Image
l'herbe que j'ai mise n'a pas plus disparu dans l'un que dans l'autre. Et comme je n'ai pas pensé à la prendre en photo quand je l'ai mise, il y a 9 jours, il est difficile de se rendre compte s'il en ont mangé...

j'ai vidé et fouillé chacun des pots
dans celui au ferramol, je n'ai retrouvé que 5 vers. mais faut dire qu'il avait plu dedans et que c'était assez difficile de retrouver quelque chose.
Image
dans l'autre, j'ai retrouvé les 6 vers.
En tout cas, les 5 du premier pot étaient bien vivants.

Je pense de plus en plus que les vers en captivité ne se nourrissent pas et qu'ils n'ont jamais mangé le feramol, et que celui-ci a juste fondu dans la terre.
Ca expliquerait que ca ne leur fasse apparemment aucun effet....

Avatar de l’utilisateur
bce1970
Maitre des bosquets
Messages : 5095
Inscription : jeu. 06 nov. 2003 18:31
Région : Rhone Alpes
Sexe : Femme
Localisation : St Fons (69)
Contact :

Re: toxicité du ferramol

Message par bce1970 » sam. 29 oct. 2011 23:49

appius a écrit : Je pense de plus en plus que les vers en captivité ne se nourrissent pas et qu'ils n'ont jamais mangé le feramol, et que celui-ci a juste fondu dans la terre.
Ca expliquerait que ca ne leur fasse apparemment aucun effet....
Pourtant les eisenia que je garde captifs dans mon lombricomposteur se nourrissent bien, eux, et avec grand appétit qui plus est?
En tout cas bravo pour cette expérimentation qui personnellement, à tort ou à raison, naïvement ou pas, me rassure pour ma part.
Blandine
Ma liste d'échanges : http://jarditroc.com/#!/list/10/have

Avatar de l’utilisateur
appius
Seigneur des paquerettes
Messages : 8581
Inscription : lun. 02 août 2004 9:12
Localisation : Loiret

Re: toxicité du ferramol

Message par appius » dim. 30 oct. 2011 13:44

oui, mais eisenia n'est pas un ver de terre, c'est un ver de fumier. il vit dans sa nourriture, sans terre. Le ver de terre à au contraire besoin de beaucoup de place pour construire de vraies galeries.

Astrée
Fleur de pipelette
Messages : 990
Inscription : mar. 09 nov. 2010 0:11
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme
Localisation : Aix-en-Provence

Re: toxicité du ferramol

Message par Astrée » dim. 30 oct. 2011 21:39

Test très intéressant.

Ton herbe est encore bien verte, pas certain qu'elle attire les vers. Il faudrait refaire l'expérience dans deux sceaux de 10 litres, avec un peu de salade défraichie en surface. Par contre, çà va être plus difficile de recompter

Yakafokon ...

Mais ce n'est peut-être plus trop la bonne saison, ils vont se calmer les vers, avec le froid qui approche, non ? Je pencherais pour un test de printemps.

Avatar de l’utilisateur
jeangab
Grossiste en parlotte
Messages : 4703
Inscription : ven. 31 juil. 2009 0:55
Région : Nord Pas-de-Calais
Sexe : Homme

Re: toxicité du ferramol

Message par jeangab » mar. 01 nov. 2011 22:28

appius a écrit :Je pense de plus en plus que les vers en captivité ne se nourrissent pas et qu'ils n'ont jamais mangé le feramol, et que celui-ci a juste fondu dans la terre.
Ca expliquerait que ca ne leur fasse apparemment aucun effet....
oui, ton essais résume toute la difficulté de mener à bien ce type d’expérience, il reste beaucoup d'incertitude.

sinon, petites nouvelles des piérides qui infestent le colza, ça se passe plutôt mal pour certaine d'entre elles, elles ont été parasité par des guêpes braconides, et c'est un veritable remake d'alien qui a lieu dans le jardin :shock:
encore plus étonnant, la guêpe injecte un immunodépresseur en même temps que ses oeufs afin que le système immunitaire de la chenille ne les détruisent pas, et les gènes codant cet immunodépresseur proviennent d'un virus capturé par l'insecte il y a quelques 100 millions d'années :shock: (voir ici un article du cnrs)
cela dit, ces guêpes sont inefficaces en lutte biologique, la chenille ne mourant qu'à la nymphose, elles ont donc le temps de faire leurs ravages, tout au plus, ça supprime une partie des adultes (et des pontes à venir).
appius a écrit :C'est vrai que dans le seigle, les limaces font des ravages. Même en en semant beaucoup.
oui, mais dans ce cas, il est plus sage de recourir à d'autres ev moins sensibles, que de traiter aux pesticides :wink:
Don't Tread On Me

quentin19
Fleur de pipelette
Messages : 810
Inscription : lun. 07 déc. 2009 11:30
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : mouscron (belgique)

Re: toxicité du ferramol

Message par quentin19 » mar. 01 nov. 2011 23:15

jeangab a écrit :
appius a écrit :Je pense de plus en plus que les vers en captivité ne se nourrissent pas et qu'ils n'ont jamais mangé le feramol, et que celui-ci a juste fondu dans la terre.
Ca expliquerait que ca ne leur fasse apparemment aucun effet....
oui, ton essais résume toute la difficulté de mener à bien ce type d’expérience, il reste beaucoup d'incertitude.

sinon, petites nouvelles des piérides qui infestent le colza, ça se passe plutôt mal pour certaine d'entre elles, elles ont été parasité par des guêpes braconides, et c'est un veritable remake d'alien qui a lieu dans le jardin :shock:
encore plus étonnant, la guêpe injecte un immunodépresseur en même temps que ses oeufs afin que le système immunitaire de la chenille ne les détruisent pas, et les gènes codant cet immunodépresseur proviennent d'un virus capturé par l'insecte il y a quelques 100 millions d'années :shock: (voir ici un article du cnrs)
cela dit, ces guêpes sont inefficaces en lutte biologique, la chenille ne mourant qu'à la nymphose, elles ont donc le temps de faire leurs ravages, tout au plus, ça supprime une partie des adultes (et des pontes à venir).
la meilleure lute biologique c'est la diversité :top:
planter différents types de choux ensemble (chou vert, chou rouge, navet, chou de bruxelles) et planter à proximité des plantes compagnes (une solanacée, une ombellifère, une chénopodiacée) ainsi que des plantes qui éloignent la piéride (tanaisie)

Avatar de l’utilisateur
appius
Seigneur des paquerettes
Messages : 8581
Inscription : lun. 02 août 2004 9:12
Localisation : Loiret

Re: toxicité du ferramol

Message par appius » lun. 14 nov. 2011 14:43

bon...
j'ai retourné une nouvelle fois hier les pots ou sont emprisonnés mes vers:

Image

Image

toujours 5 vers bien vivants dans le pot à ferramol (en haut), et 6 vers dans l'autre (en bas).
Etant donné qu'ils ont purgés 43 jours de peine sans broncher, j'ai décidé de leur rendre leur liberté. fin de l'expérience.

Bref, un ver à disparu dans le pot contenant du ferramol . je ne l'ai jamais retrouvé, à tel point que je ne peux pas exclure complètement qu'il ne s'est pas échappé.
Je ne sais pas s'ils ont mangé du ferramol, mais il semble qu'un lombric terrestre en captivité ne se nourrit pas beaucoup.
Tout ce qu'on peut dire, c'est que le ferramol, même à dose élevée comme ici, ne tue pas les lombrics une fois fondu dans la terre.

Répondre

Revenir à « Aux préparations et purins »