La prêle

Ce forum est consacré aux soins bio pour soigner ou protéger ses plantes des maladies et des insectes.
Avatar de l’utilisateur
Régis 59210
Bourgeon de bavard
Messages : 448
Inscription : mar. 16 mai 2006 9:25
Région : Nord Pas-de-Calais
Sexe : Homme
Localisation : 59 - Dunkerque

La prêle

Message par Régis 59210 »

Bonjour,

Tous les ans je fais mes purins et décoctions mais pour la prêle par exemple,je me demande quel est le résultat le plus efficace ? La décoction ou le purin ? Ou est-ce égal ?
Je viens d'en cueillir 3 kgs.

Bon week-end à tous les jardiniers !!

chuferlu
Grossiste en parlotte
Messages : 3913
Inscription : dim. 27 déc. 2015 11:15
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Asturias-Espagne

Re: La prêle

Message par chuferlu »

Elle est réputée pour sa forte teneur en silice.
Mais dous forme d oxide,SiO2, insoluble
Que ce soit en decoctión ou en purin
Je me duis toujours demandé pourquoi on la cuisaitau lieu de la macérer.
Analyse, bon sens, jugeote et réflexion sont les quatre mamelles de la réussite J. Labby.

Avatar de l’utilisateur
Régis 59210
Bourgeon de bavard
Messages : 448
Inscription : mar. 16 mai 2006 9:25
Région : Nord Pas-de-Calais
Sexe : Homme
Localisation : 59 - Dunkerque

Re: La prêle

Message par Régis 59210 »

Merci chuferlu !

Ca ne répond pas tout à fait à ma question mais j'apprends quelque chose.

Mais dans l'usage qui nous concerne,que signifie "insoluble" ?

Bonne journée !

ge13
Fruit de la jacasse
Messages : 1196
Inscription : lun. 16 mai 2016 9:42
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: La prêle

Message par ge13 »

Bonsoir,

A mon avis le purin est supérieur car les bactéries vont digérer et transformer les molécules et j'imagine les rendre plus assimilables par les plantes.
On voit ça avec le compost, on met pas directement les épluchures dans la terre :!: :wink:

Pellia
Fruit de la jacasse
Messages : 1215
Inscription : lun. 28 août 2017 11:30
Région : Rhone Alpes

Re: La prêle

Message par Pellia »

Bonsoir,
Purin de prêle, de quelle presle parlez-vous ? il s’agit que d’une seule variété, Equisetum telmateia, c’est une variété ancienne qui date d’environ 350 à 400 millions d'années. Je n’ai pas le nom de l’obtenteur !

Avatar de l’utilisateur
Régis 59210
Bourgeon de bavard
Messages : 448
Inscription : mar. 16 mai 2006 9:25
Région : Nord Pas-de-Calais
Sexe : Homme
Localisation : 59 - Dunkerque

Re: La prêle

Message par Régis 59210 »

Merci ge13 !

Pellia,il s'agit simplement de la prêle commune que l'on trouve partout,au bord des champs,dans les jardins etc.

ge13
Fruit de la jacasse
Messages : 1196
Inscription : lun. 16 mai 2016 9:42
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: La prêle

Message par ge13 »

Pellia a écrit :
sam. 04 mai 2019 20:10
Bonsoir,
Purin de prêle, de quelle presle parlez-vous ? il s’agit que d’une seule variété, Equisetum telmateia, c’est une variété ancienne qui date d’environ 350 à 400 millions d'années. Je n’ai pas le nom de l’obtenteur !
"
Euhh! Il me semble que son nom finissait par "tausorus" ou quelque chose du genre! :lol:
Dernière modification par ge13 le dim. 05 mai 2019 8:29, modifié 1 fois.

chuferlu
Grossiste en parlotte
Messages : 3913
Inscription : dim. 27 déc. 2015 11:15
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Asturias-Espagne

Re: La prêle

Message par chuferlu »

ge13 a écrit :
sam. 04 mai 2019 19:11

On voit ça avec le compost, on met pas directement les épluchures dans la terre :!: :wink:
C’est pourtant ce que j’ai toujours fait.
Dedans avant, dessus depuis quelques années.
Je n’ai jamais fait de compost.
Analyse, bon sens, jugeote et réflexion sont les quatre mamelles de la réussite J. Labby.

ge13
Fruit de la jacasse
Messages : 1196
Inscription : lun. 16 mai 2016 9:42
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: La prêle

Message par ge13 »

chuferlu a écrit :
sam. 04 mai 2019 21:15
ge13 a écrit :
sam. 04 mai 2019 19:11

On voit ça avec le compost, on met pas directement les épluchures dans la terre :!: :wink:
C’est pourtant ce que j’ai toujours fait.
Dedans avant, dessus depuis quelques années.
Je n’ai jamais fait de compost.
Oui, soit, mais cela ne dit pas quand les "épluchures" deviendrons assimilables par les plantes?!? :roll:

chuferlu
Grossiste en parlotte
Messages : 3913
Inscription : dim. 27 déc. 2015 11:15
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Asturias-Espagne

Re: La prêle

Message par chuferlu »

ge13 a écrit :
dim. 05 mai 2019 8:28

Oui, soit, mais cela ne dit pas quand les "épluchures" deviendrons assimilables par les plantes?!? :roll:
C’etaIt la question?
Analyse, bon sens, jugeote et réflexion sont les quatre mamelles de la réussite J. Labby.

ge13
Fruit de la jacasse
Messages : 1196
Inscription : lun. 16 mai 2016 9:42
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: La prêle

Message par ge13 »

chuferlu a écrit :
lun. 06 mai 2019 23:48
ge13 a écrit :
dim. 05 mai 2019 8:28
Oui, soit, mais cela ne dit pas quand les "épluchures" deviendrons assimilables par les plantes?!? :roll:
C’etaIt la question?
Salut Didier,

On est en plein dedans, Régis a questionné sur la différence entre purin et décoction.
La différence étant l'intervention de bactéries dans le purin, je soulignais juste qu'elles ont besoin de temps pour agir. :wink:

Maintenant je te donne mon avis entre le compostage et ta méthode.
Perso je suis pro-compost, j'ai un tas à même le sol sur lequel je rajoute par couches au fur et à mesure. Au départ j'avais pris le soin d'y incorporer des vers dits "de compost".
L'avantage c'est que le tas de compost forme un biotope grouillant de vie qui accélère la formation du compost, j'ai déjà fait des essais pour tester l'efficacité de mes vers avec une épluchure de pomme,
caisse à vers 1 semaine,
1 mois après presque intacte dans le verger mais déjà bien abimée dans le compost (sans les vers à cette époque)

chuferlu
Grossiste en parlotte
Messages : 3913
Inscription : dim. 27 déc. 2015 11:15
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Asturias-Espagne

Re: La prêle

Message par chuferlu »

Bonjour

Lorsque l'on a commencé a parler bio, en réaction au chimio, il y'a eu plusieurs vogues.
Les purins monovariétaux, incontournables.
Les rotations mathématiques.
L'abandon de la bêche.
Maintenant le sur-paillage total .
Enfin des remises au jour de techniques séculaires spécifiques (au climat, a la terre, a la culture), appliquées pour tout.
L'une des premières a été l'utilisation incontournable du compost
Avec ses formules d'apothicaire, ses calculs de rapport C/N, les ventes d'accélérateurs, ou de bestiolles...

Je n'adhère a aucune, la bêche oui, par confort, mais je la regrette parfois et pense m'y remettre cet hiver pour certaines parcelles .
J'ai de tous temps , a la bonne saison, pour ne pas bruler les plantations, un ou deux tas de fumier, ou je ne calcule rien et ou tout va , même les abbats (plumes, os, ...), et des broussailles, des ronces, du brf pour éviter l'asphixie. Je n'ai jamais acheté quoique ce soit, tout est a notre disposition
Image
J'ai de tous temps un tonneau rempli d'eau avec ce qui me passe sous la main, principalement déjections animales, et "mauvaises herbes" tendres, que je dose a la grosse louche suivant les besoins que je suppose.
J'ai de tous temps tenté de ne pas replanter la même chose a la même place, mais si mes pois occupent 15 m², les patates en occupent parfois jusqu'a 10 fois plus.
J'ai souvent paillé, plus depuis quelques années, et la seule "nouveauté" pour moi (déjà utilisé par les templiers), a été l'utilisation du brf depuis que je débroussaille et taille chez des particuliers.
En fait dans la famille on a toujours tenté d'avoir une terre fertile, en bonne santé; vivante comme on dit maintenant. Et bon tentait d'y remettre ce que l'on avait prélevé, dès les parcelles libérées, la poubelle y était déversée (avant le plastique, TOUT y allait). Puis fumier.

Une pelure de pomme de terre, (ou de pomme ) dans mon potager ne dure pas un mois sauf s'il fait abominablement sec, mais je ne suis pas pressé, si les plntes ont besoin d'un coup de fouet, j'ai le tonneau.
Toute l'énergie, les photons capturés par la photosynthèse, est libérée dans le compost sous forme de chaleur volatile, mais pas au sol, profitant une faune bien plus ample que celle réduite du tas C/N, qui le rend aux plantes par leurs déjections .

Quanta la prêle, en utilisation monovariétale, je n'ai jamais compris pourquoi il fallait une décoction au lieu d'une macération, puisqu ses vendeurs mettent ses hautes teneurs silice en avant et que SiO2 est insoluble dans l'eau qu'elle soit bouillante ou froide.
Je pense a un de ces fameux copiages que personne n'a jamais pensé a réétudier.
Comme le fer et les épinards .
Analyse, bon sens, jugeote et réflexion sont les quatre mamelles de la réussite J. Labby.

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 22339
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: La prêle

Message par bourru07 »

Le doute, sans refus systématique d'expérimenter, honnêtement, c'est ça le raisonnable...
Le contre-pied systématique des traditions établies est aussi ridicule
que la foi intangible du charbonnier...
Bravo chuferlu... :top:
Je n'attendais pas autre chose de ta part... :kiss:
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

chuferlu
Grossiste en parlotte
Messages : 3913
Inscription : dim. 27 déc. 2015 11:15
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Asturias-Espagne

Re: La prêle

Message par chuferlu »

bourru07 a écrit :
mer. 08 mai 2019 13:29
Le doute, sans refus systématique d'expérimenter, honnêtement, c'est ça le raisonnable...
Le contre-pied systématique des traditions établies est aussi ridicule
que la foi intangible du charbonnier...
Bravo chuferlu... :top:
Je n'attendais pas autre chose de ta part... :kiss:
J’ai du aller voir ”foi du charbonnier “....
Toujours entendu parler sans jamais savoir de quoi u il retournait.
Foie du charbonnier je croyais, Mon voisin commençant sa tournée tous les matins en achetant une bouteille de negrita. Ça et la goutte offerte; enfin ”les”!piisqu’on n’va ni sur une jambe ” comme il aimait nous le faire remarquer !
Analyse, bon sens, jugeote et réflexion sont les quatre mamelles de la réussite J. Labby.

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 22339
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: La prêle

Message par bourru07 »

Celui qui croit dur comme fer à tout ce qu'on lui raconte...
Tu aurais du consulter le bon vieux Georges... :lol:
Georges Brassens a écrit :Est-il en notre temps, rien de plus odieux
De plus désespérant, que de n'pas croire en Dieu ?
J'voudrais avoir la foi, la foi d'mon charbonnier
Qui est heureux comme un pape et con comme un panier...[
/size]
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Répondre

Revenir à « Aux préparations et purins »