Fabrication de son propre mastic à cicatriser

Ce forum est consacré aux soins bio pour soigner ou protéger ses plantes des maladies et des insectes.
temmpossimo
Graine de timide
Messages : 40
Inscription : ven. 22 juil. 2011 10:58
Région : Auvergne

Fabrication de son propre mastic à cicatriser

Message par temmpossimo » dim. 23 juin 2019 17:29

Bonjour,
Je me suis lancé dans la fabrication d'un mastic à cicatriser : j'en parle après 5 années d'utilisation et un résultat positif sur une vingtaine d'arbres, autant fruitiers que d'ornement, sauf pour de gros arbres (chêne/frêne/érable/bouleau/etc auxquelles je barbouille les plaies de coupes avec du vernis bitumeux).
Si vous découvrez une meilleure formulation, merci de venir la partager !
- faire fondre (par exemple) 100 Grs de collophane (concassée au marteau dans un chiffon) dans 20 cl d'alcool à brûler jusqu'à obtention d'une pâte semi-liquide - rajouter 20 cl de thérébentine au même volume que l'alcool - concasser 25 Grs de cire d'abeille (achetée en vrac) - faire chauffer le mélange précédent SUR UN RECHAUD ELECTRIQUE jusqu'à environ 75° puis y rajouter la cire concassée (surtout pas d'ébullition) - remuer calmement jusqu'à la fonte totale de la cire - (port de tablier + lunettes + gants) - après liquéfaction de la cire, couper la chauffe et rajouter 1 bonne cuillère à soupe de goudron de norvège (sa puanteur empêche les abeilles de butiner le mastic) et remuer pour sa bonne dispersion - plonger le bocal dans de l'eau froide et continuer à remuer jusqu'à ce que le mélange soit suffisamment figé, le G. de Nor. ayant tendance à s'en dissocier.
Si le mélange s'avèrait trop difficile à tartiner, réchauffer doucement jusqu'à liquéfaction et jouer prudemment sur un rajout d'huile de cuisine.

Il m'arrive de devoir re-mastiquer les mêmes plaies tous les 6 mois, mais avec les mastics du commerce aussi ;-) Sauf que le mien coûte X fois moins cher.
Au plaisir de vous lire !

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 18507
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Fabrication de son propre mastic à cicatriser

Message par bourru07 » dim. 23 juin 2019 19:52

A un chouïa près (il ajoutait du suif) c'est la recette que suivait mon grand' père
pour faire son mastic à greffer maison... :veryhappy:
Ça sentait très bon. Un seul inconvénient : c'était très épais, voire complètement dur, en fin d'hiver,
au moment des greffes de rameaux, et ça pleurait en plein été...
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

fanch_53
Pépinière à blabla
Messages : 2649
Inscription : ven. 08 mars 2013 0:27
Région : Bretagne
Sexe : Homme
Localisation : 29, e kreiz ar Breizh, er c'hreiz ar bed !

Re: Fabrication de son propre mastic à cicatriser

Message par fanch_53 » dim. 23 juin 2019 22:56

Autre solution, cf. Opusoculi (j'utilise sa méthode) : barbouillage des plaies de taille à l'oxyde cuivreux, pas de mastic. Ce dernier pouvant servir de refuge aux champignons, il peut être dangereux pour l'arbre.

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 18507
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Fabrication de son propre mastic à cicatriser

Message par bourru07 » lun. 24 juin 2019 4:24

fanch_53 a écrit :
dim. 23 juin 2019 22:56
Autre solution, cf. Opusoculi (j'utilise sa méthode) : barbouillage des plaies de taille à l'oxyde cuivreux, pas de mastic. Ce dernier pouvant servir de refuge aux champignons, il peut être dangereux pour l'arbre.
Moi non plus. Jamais de mastic à "cicatriser" (d'ailleurs, les végétaux ne cicatrisent pas, à proprement parler) ni de goudron de Norvège.
Seulement un soin méticuleux à bien parer les plaies, puis de la BB au pinceau, sur le xylème exposé aux intempéries...
Oui, je sais, les sels cuivreux sont préférés aux cuivriques par les experts comme Opusoculi, mais je n'en ai pas bien pigé les subtilités...
S'il prenait le temps de les expliciter à nouveau... :) :)
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Avatar de l’utilisateur
INDY27
Seigneur des paquerettes
Messages : 8994
Inscription : lun. 04 août 2014 13:03
Région : Haute Normandie
Sexe : Femme
Localisation : à côté des plantules

Re: Fabrication de son propre mastic à cicatriser

Message par INDY27 » lun. 24 juin 2019 9:32

bourru07 a écrit :
lun. 24 juin 2019 4:24
Moi non plus. Jamais de mastic à "cicatriser" (d'ailleurs, les végétaux ne cicatrisent pas, à proprement parler) ni de goudron de Norvège.
Seulement un soin méticuleux à bien parer les plaies, puis de la BB au pinceau, sur le xylème exposé aux intempéries...
Oui, je sais, les sels cuivreux sont préférés aux cuivriques par les experts comme Opusoculi, mais je n'en ai pas bien pigé les subtilités...
S'il prenait le temps de les expliciter à nouveau... :) :)
Opusoculi :coucou: était pourtant clair en 2015 dans les maladies des érables :

"L'oxychlorure de cuivre vendu pour la Cloque du Pêcher a une meilleure efficacité que la bouillie bordelaise. Avec l'oxychlorure on répand moins de cuivre et l'action est plus longue."

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 18507
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Fabrication de son propre mastic à cicatriser

Message par bourru07 » lun. 24 juin 2019 11:22

INDY27 a écrit :
lun. 24 juin 2019 9:32
Opusoculi :coucou: était pourtant clair en 2015 dans les maladies des érables :
Encore fallait-il retrouver où cela se cachait . Merci.
Reste que l'oxyde cuivreux n'est pas facile à dénicher, alors que l'on a toujours
un sac de sulfate entamé dans un coin de la grange... :)
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

fanch_53
Pépinière à blabla
Messages : 2649
Inscription : ven. 08 mars 2013 0:27
Région : Bretagne
Sexe : Homme
Localisation : 29, e kreiz ar Breizh, er c'hreiz ar bed !

Re: Fabrication de son propre mastic à cicatriser

Message par fanch_53 » lun. 24 juin 2019 11:34

bourru07 a écrit :
lun. 24 juin 2019 11:22
INDY27 a écrit :
lun. 24 juin 2019 9:32
Opusoculi :coucou: était pourtant clair en 2015 dans les maladies des érables :
Encore fallait-il retrouver où cela se cachait . Merci.
Reste que l'oxyde cuivreux n'est pas facile à dénicher, alors que l'on a toujours
un sac de sulfate entamé dans un coin de la grange... :)
De mémoire, cherche du Nordox 75 (le 50 n'est plus distribué).

Répondre

Revenir à « Aux préparations et purins »