Le sureau

Le jardin est vivant, ce forum est consacré à tous les amis du jardinier qui l'aident dans la culture de ses plantes.
Avatar de l’utilisateur
chouette alors
Grossiste en parlotte
Messages : 3084
Inscription : jeu. 23 avr. 2009 15:34
Localisation : Sud d'Avranches près Mont Saint Michel

Le sureau

Message par chouette alors » sam. 06 mars 2010 2:53

Le sureau !

Dans nos régions, il s'agit de sureau noir (parfois appelé blanc semble-t-il).
Il existe aussi le sureau rouge (appelé aussi le sureau de montagne).
Quand je parle sureau, habitant la Basse Normandie sur une colline de 120 m... inutile de vous préciser que je parle ici du sureau à baies noires! :D :wink:

Jusqu'ici, je voyais en lui un indésirable, capable certes de nourrir les ziozios avec ses baies, ou de me donner de quoi faire des confitures, mais sa proximité du fil à linge ne me convient pas du tout, mais... pas du tout.
Vous voyez pourquoi? Oiseaux + baies violettes à gogo = ? :?
Par contre un martin pêcheur, vient certaines années s'y percher pour observer ce qui se passe dans l'ancien lavoir. :love: :veryhappy:
Il y a longtemps qu'il n'est pas revenu :(

Les sureaux ici, ça ne manque pas ; ils poussent à qui mieux mieux, sans que nous les invitions.
J'ai donné des branches à grignoter à mes chèvres : elles les ont bien pelées cet hiver.
Le bois qui reste est de couleur blanche ; elle ne bouge pas malgré les intempéries.
Cela m'a intrigué.
J'ai appris que ce bois est imputrescible, et un "ancien" me l'a confirmé.
Je crois bien avoir trouvé cette information sur le web, mais je ne sais pas la retrouver pour l'instant :oops:
Pour la notion d'imputrescibilité : http://fr.ekopedia.org/Discussion:Bois

Me documentant ces temps ci sur les coccinelles, j'ai appris que le sureau leur est un abri apprécié pour l'hiver.

Du coup, je suis allée voir Wikipédia et ce que je vois me ravit :veryhappy:
En voici des extraits
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sureau

Le sureau est une plante nitrophile, sa présence indique donc un sol riche en azote.

Les sureaux ligneux sont des arbustes à fleurs blanches ou de couleur crème qui se transforment ensuite en petits bouquets de baies rouges, bleues ou noires. Ces baies sont très appréciées des oiseaux.

En jardinage
Le purin de sureau (1 kg de feuilles dans 10 l d'eau mis à fermenter quelques jours) a de nombreuses vertus qui en font un grand allié du jardinier :

Répulsif contre les pucerons, chenilles et mammifères (comme les taupes par exemple)
Antifongique grâce à la sanbucine[2] qu'il contient.
Le sureau noir est parmi les arbres les plus visités par la faune. Son feuillage dense et les nombreuses fourches qu’offrent ses branches en font un lieu de choix pour les oiseaux nicheurs. Les abeilles sauvages et autres guêpes profitent aisément de ses rameaux creux. Les fleurs attirent, en outre, quantité de butineurs : abeilles, papillons… et les baies font le régal des fauvettes des jardins, des merles noirs, des grives, des rouges-gorges, des passereaux…

Les feuilles de sureau accélèrent la décomposition du compost.

Parasites
Le champignon appelé « Oreille de Judas » est souvent trouvé sur le sureau noir.

Le puceron noir du sureau, Aphis sambuci, spécifique du sureau, n'ira pas sur d'autres arbres.

Le bétail et les lapins délaissent l'arbre mais le blaireau semble l'apprécier. Le sureau noir est également un régal pour plus de 60 espèces d'oiseaux.

Au jardin, les feuilles de sureau accélèrent la décomposition du compost. le purin de feuilles de sureau noir est également utile en jardinage biologique pour combattre mildiou et pucerons. Ce purin aurait également le pouvoir de repousser les rongeurs (souris, mulots et campagnols). Pour ce faire, il suffit de laisser macérer 1 kg de feuilles pendant quelques jours, dans 10 l d’eau, et de le pulvériser dans son jardin.
Glané ailleurs sur le net :
Le bois du sureau sert à fabriquer des sifflets, des flûtes et toutes sortes d'objets creux. (Ekopedia) Un voisin m'a confirmé que son père fabriquait dans sa jeunesse des pétoirs (je crois que c'est ainsi qu'il les nommait) :lol:

Le bois du vieux Sureau eft très-dur : on l'emploie pour faire des peignes communs : les Tourneurs en font des boîtes rondes qui fe ferment à vis : ce bois fe vend en grume.
http://champagne-ardenne.lpo.fr/agenda_ ... sureau.htm
Utilité pour la faune
Les feuilles, parmi les premières à sortir au printemps, sont recherchées par de nombreux insectes, notamment les papillons nocturnes (Sphynx du troène, Eupithécie à trois points, Phalène du Sureau) dont les chenilles s'en nourrissent parfois exclusivement.

En mai et juin, les fleurs en ombelles attirent quantité de butineurs : abeilles, syrphes, mouches, papillons, cétoines dorées. Ces insectes sont à leur tour dévorés par des oiseaux.

Dès la fin août, les baies noires commencent à mûrir. Les Fauvettes à tête noire et des jardins, les Merles noirs, les grives, les Rougegorges familiers et les Rougequeues noirs en sont très friands. Les passereaux s'en restaurent avant de migrer.

Les tiges creuses sont utilisées par certains insectes (abeilles sauvages) pour le dépôt de leurs pontes et servent de refuge hivernal pour quelques espèces d'insectes qui ne meurent pas en automne (voir la page sur les nichoirs et abris à insectes). Les tiges sont parfois colonisées par un puceron noir, inféodé à cette seule plante et délaissant les autres végétaux du jardin, mais attirant des insectes prédateurs comme les coccinelles, syrphes, chrysopes qui eux s'attaqueront à tous les pucerons du jardin.


Le purin de feuilles de sureau noir est utile en jardinage biologique pour combattre mildiou et pucerons. Ce purin aurait également le pouvoir de repousser les rongeurs (souris, mulots et campagnols).

Fabrication du purin de feuilles de sureau noir

Laisser macérer 1 kg de feuilles pendant quelques jours dans 10 l d'eau ; filtrer le purin pour le pulvériser.

L'espèce voisine, le Sureau rouge ou Sureau à grappe (Sambucus racemosa) est assez commune dans le nord, le nord-est de la France et dans les montagnes, mais absente en région méditerranéenne et dans l'Ouest. Elle pousse de 100 m à 2000 m d'altitude.

http://luxe.campagne.free.fr/sureau-noir.html
Le sureau noir, le prince des décombres est comme l'ortie, on le trouve à proximité des habitations des hommes mais c'est un bien noble arbuste...

Le nom latin du sureau noir est Sambucus nigra, sambucus vient du grec sambuca qui était une petite flûte que les bergers taillaient dans la branche creuse du sureau noir.

En effet, les branches de sureau contiennent une moëlle tendre et blanche qu'on peut facilement extraire pour transformer la branche en tube.

Le sureau noir est un arbuste vraiment très résistant, on l'arrache parfois dans les cours de ferme où il peut avoir mauvaise réputation (Judas se serait pendu à cet arbre...
N'y touchez pas c'est du poison me disait on quand j'étais enfant !).

Même en ne laissant qu'un petit morceau de racine entre 2 pierres, il repousse l'année d'après !

On trouve des spécimens de cet arbuste d'un âge valeureux pouvant atteindre plusieurs centaines d'années.
On fait néanmoins du vin avec les baies qui mûrissent au début de l'automne, et de l'encre pour le dessin ou pour des usages alimentaires (pour marquer la viande dans les abattoirs...).

Les baies de sureau noir sont riches en protéines, et les passereaux s'en nourrissent pendant leur migration vers les pays chauds
.
Sureau noir-sureau rouge (ce dernier vit en altitude) : impossible de copier certaines parties de ce pdf :?
http://www.pays-saintagreve.fr/IMG/pdf/57-_Sureau.pdf


Vous avez compris ?
Les hommes s'en serviront pour faire du vin,
Les femmes s'en serviront pour faire des confitures ! :lol:

N'est-ce pas finalement un bon ami du jardinier? :veryhappy:
J'avais compris ces jours-ci que je garderai le sureau en bas du jardin, j'en suis d'autant plus convaincue maintenant. :wink:

Question : Broyé pour le BRF se peut-il que le bois de sureau reste répulsif contre les pucerons, chenilles et mammifères? Au moins un certain temps?
Dernière modification par chouette alors le sam. 06 mars 2010 22:09, modifié 1 fois.
Que le ciel soit tout en bagarre, qu'il vente ou qu'il neige, garde du soleil dans le coeur!
"Encaisse ... et..... rebondis!"

Avatar de l’utilisateur
Léah
Maitre des bosquets
Messages : 6360
Inscription : dim. 07 juin 2009 20:27
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Femme
Localisation : Gard, piémont cévenol

Re: Le sureau

Message par Léah » sam. 06 mars 2010 15:59

On peut aussi faire des sorbets aux baies de sureau
Attention toutefois ! Il existe un sureau non-comestible :angryfire: :devil:

Avatar de l’utilisateur
Natou
Empereur jardinier
Messages : 22717
Inscription : dim. 16 mai 2004 8:48
Région : Alsace
Sexe : Femme
Localisation : Saverne - 67

Re: Le sureau

Message par Natou » sam. 06 mars 2010 16:57

Avec les fleurs on peut faire de délicieux beignets ou alors de la limonade :top:

De toute façon, chaque plante a son utilité, il ne faut pas l'oublier :wink:

Avatar de l’utilisateur
chouette alors
Grossiste en parlotte
Messages : 3084
Inscription : jeu. 23 avr. 2009 15:34
Localisation : Sud d'Avranches près Mont Saint Michel

Re: Le sureau

Message par chouette alors » sam. 06 mars 2010 17:08

Bonjour Natou et Léah et merci de vos interventions. :wink:

Etant dans le forum bio (dans la rubrique technique -n'est-ce pas chers modos :wink: ), essayons de nous cantonner si vous le voulez bien à ce qu'apporte le sureau pour le jaridinier en dehors de sa cuisine :wink:
Je l'ai évoqué dans le post initial, car cela fait partie aussi de ces richesses.
Attention effectivement les baies crues sont toxiques, pas les cuites pour ce qui est du sureau noir (appelé parfois blanc semble-t-il :smoke: ) et le sureau rouge.

Ici, tous nos témoignages, observations, sur ce qui se passe dans nos sureaux sera donc très utile, ainsi que toute info glanée ici ou là. :wink:
Merci à vous :wink:


nb : j'ai ouvert ce post suite à l'échange sur la possibilité d'utiliser le sureau pour le BRF peux-encore-epandre-brf-t121382-60.html#p1813278

Pardon de recadrer l'échange, mais évitons à nos chers modos d'être obligés de le faire :oops: :wink:
Que le ciel soit tout en bagarre, qu'il vente ou qu'il neige, garde du soleil dans le coeur!
"Encaisse ... et..... rebondis!"

Avatar de l’utilisateur
appius
Seigneur des paquerettes
Messages : 8581
Inscription : lun. 02 août 2004 9:12
Localisation : Loiret

Re: Le sureau

Message par appius » sam. 06 mars 2010 20:15

intéressant tout ca ! surtout ces propriété antifongiques...

Avatar de l’utilisateur
Carottine
Pépinière à blabla
Messages : 2646
Inscription : mer. 27 août 2008 18:08
Région : Lorraine

Re: Le sureau

Message par Carottine » sam. 06 mars 2010 20:47

En BRF, il est en contact avec le sol, donc il se décomposera pas de problème.
Il aurait fallu commencer par bien distinguer les deux types de sureau surtout si on veut en faire des boissons ou des purins :!:
Je prends soin de la terre de mes petits-enfants

Avatar de l’utilisateur
chouette alors
Grossiste en parlotte
Messages : 3084
Inscription : jeu. 23 avr. 2009 15:34
Localisation : Sud d'Avranches près Mont Saint Michel

Re: Le sureau

Message par chouette alors » sam. 06 mars 2010 22:10

Carottine a écrit :En BRF, il est en contact avec le sol, donc il se décomposera pas de problème.
Il aurait fallu commencer par bien distinguer les deux types de sureau surtout si on veut en faire des boissons ou des purins :!:
Vos désirs étant des ordres, Dame Carottine, vous êtes exaucée.

J'ai donc ajouter en tête du post ceci :
Dans nos régions, il s'agit de sureau noir (parfois appelé blanc semble-t-il).
Il existe aussi le sureau rouge (appelé aussi le sureau de montagne).
Quand je parle sureau, habitant la Basse Normandie sur une colline de 120 m... inutile de vous préciser que je parle ici du sureau à baies noires!
Madame est satisfaite? :smoke: :wink:
Que le ciel soit tout en bagarre, qu'il vente ou qu'il neige, garde du soleil dans le coeur!
"Encaisse ... et..... rebondis!"

Avatar de l’utilisateur
Carottine
Pépinière à blabla
Messages : 2646
Inscription : mer. 27 août 2008 18:08
Région : Lorraine

Re: Le sureau

Message par Carottine » sam. 06 mars 2010 22:17

Chez nous en Lorraine, on a les deux (sureau noir et sureau yèble) et beaucoup de personnes les confondent sauf quand on voit la fleur ou le fruit.
Voici un lien ( :wink: ) avec de splendides photos qui permettent de ne pas les confondre
http://images.google.be/imgres?imgurl=h ... s%3Disch:1
Je prends soin de la terre de mes petits-enfants

ro-zanna
Grossiste en parlotte
Messages : 3967
Inscription : ven. 28 août 2009 13:58
Région : Provence Alpes Côte d'Azur

Re: Le sureau

Message par ro-zanna » sam. 06 mars 2010 22:19

accompagné d'un bonjour-s'il-vous-plait-merci, dame Ro-zanna :lol: :lol: suggère à Chouette que la partie purin atterrisse dans la rubrique "Aux préparations et purins" :D
De la même façon qu’un pays traite ses sols, il traite ses citoyens. Masanobu FUKUOKA

Avatar de l’utilisateur
chouette alors
Grossiste en parlotte
Messages : 3084
Inscription : jeu. 23 avr. 2009 15:34
Localisation : Sud d'Avranches près Mont Saint Michel

Re: Le sureau

Message par chouette alors » sam. 06 mars 2010 22:22

Pourquoi pas Dame Rozanna ? :wink:
Votre désir étant une suggestion bien aimable, sera exécuté dans la foulée (en copie) :lol: :wink:

Edit : devancant vos désirs, j'ai ajouté dans un post compost, que les feuilles de sureau en accélère le processus :lol: :wink:
Que le ciel soit tout en bagarre, qu'il vente ou qu'il neige, garde du soleil dans le coeur!
"Encaisse ... et..... rebondis!"

ro-zanna
Grossiste en parlotte
Messages : 3967
Inscription : ven. 28 août 2009 13:58
Région : Provence Alpes Côte d'Azur

Re: Le sureau

Message par ro-zanna » dim. 07 mars 2010 0:24

chouette alors a écrit :Edit : devancant vos désirs, j'ai ajouté dans un post compost, que les feuilles de sureau en accélère le processus :lol: :wink:
:lol: :lol: :lol:
De la même façon qu’un pays traite ses sols, il traite ses citoyens. Masanobu FUKUOKA

Avatar de l’utilisateur
Carottine
Pépinière à blabla
Messages : 2646
Inscription : mer. 27 août 2008 18:08
Région : Lorraine

Re: Le sureau

Message par Carottine » dim. 07 mars 2010 11:58

Intérêt des feuilles de sureau dans le compost.
C'est intéressant, mon compost (libre, en tas) est justement implanté sous le couvert d'un sureau. Comme quoi, sans le savoir, ça tombait "à pic". C'est vrai que mon compost est mûr en 6 mois (et pourtant je ne le retourne pas :oops: ).
Donc, avis aux composteurs de tout poil : le tas de compost sous un sureau :top:
Je prends soin de la terre de mes petits-enfants

Avatar de l’utilisateur
Dam79
Liseron du clavier
Messages : 2450
Inscription : mer. 04 nov. 2009 12:17
Région : Bretagne
Localisation : Toujours plus à l'ouest

Re: Le sureau

Message par Dam79 » mar. 09 mars 2010 11:39

Bonjour,

Le sureau pourrai être considéré comme l'ortie, il apprécie les terrains azotés, et ses feuilles macérées ont les même effets.

Pour avoir les deux au jardin, le sureau lui est placé aux extrémités pour ne pas gêner. Il ne prend pas de place, pousse tout de suite en hauteur sans s'étaler. Autre avantage, il procure une ombre légère (en plus on lui pique ses feuilles).

Tout comme l'ortie, ses feuilles défient le gel et je crois que cette plante est ultra résistante. J'en ai une dizaine qui ont poussé spontanément dans la cour cette automne/hiver, pour eux c'est toujours le printemps, le sureau ne doit pas avoir vraiment de période de repos. Impressionnant.
Le Thrace ESOPE, Rats des champs

Avatar de l’utilisateur
chouette alors
Grossiste en parlotte
Messages : 3084
Inscription : jeu. 23 avr. 2009 15:34
Localisation : Sud d'Avranches près Mont Saint Michel

Re: Le sureau

Message par chouette alors » mar. 09 mars 2010 17:15

Dam79 a écrit :Bonjour,

Le sureau pourrai être considéré comme l'ortie, il apprécie les terrains azotés, et ses feuilles macérées ont les même effets. :top:

Tout comme l'ortie, ses feuilles défient le gel et je crois que cette plante est ultra résistante. J'en ai une dizaine qui ont poussé spontanément dans la cour cette automne/hiver, pour eux c'est toujours le printemps, le sureau ne doit pas avoir vraiment de période de repos. Impressionnant.
Que veux-tu dire? Les miens n'ont plus de feuilles en ce moment. :?
Que le ciel soit tout en bagarre, qu'il vente ou qu'il neige, garde du soleil dans le coeur!
"Encaisse ... et..... rebondis!"

Avatar de l’utilisateur
Dam79
Liseron du clavier
Messages : 2450
Inscription : mer. 04 nov. 2009 12:17
Région : Bretagne
Localisation : Toujours plus à l'ouest

Re: Le sureau

Message par Dam79 » mar. 09 mars 2010 17:37

chouette alors a écrit :Que veux-tu dire? Les miens n'ont plus de feuilles en ce moment. :?
Chez moi, les feuilles du sureau sont presque vivace, surtout sur les petits plants (totalement vivace)
Les nouvelles feuilles de printemps sont déjà apparus sur les petits sujets après le gros gel de janvier (elles ont stagné par la suite et repartiront dans une semaine après les fortes gelées). Quand au sureau de + de 2 m, ils se sont presque totalement défoliés, mais les nouvelles feuilles sortent déjà.

Comme l'ortie. :kiss:
Le Thrace ESOPE, Rats des champs

Répondre

Revenir à « Aux amis du jardinier »