Cochenilles farineuses en intérieur

Le jardin est vivant, ce forum est consacré à tous les amis du jardinier qui l'aident dans la culture de ses plantes.
Avatar de l’utilisateur
Grobat
Graine de timide
Messages : 33
Inscription : mar. 16 oct. 2012 15:18
Région : Rhone Alpes
Sexe : Homme

Cochenilles farineuses en intérieur

Message par Grobat » mer. 17 oct. 2012 23:12

Bonjour,
je reposte une question qui n'a pas trouvé beaucoup de réponses dans le forum plantes d'intérieur ( cochenilles-pagaille-t158601.html#p2393741 )
---

Je subis depuis quelques semaines une féroce attaque de cochenilles farineuses sur mon mur végétal et un malheureux bananier.
J'ai commencé à traiter de manière douce avec un mélange d'eau tiède, de savon noir et de rhum (pas d'alcool à brûler sous la main :mrgreen: ), appliqué au pinceau. Plutôt efficace, mais bien sûr il est difficile de venir à bout des oeufs et des plus jeunes larves, parfois bien cachées dans les coins étroits (le foyer d'infestation est localisé sur une fougère assez poilue, ce qui n'arrange rien). L'application régulière maîtrise la population des cochenilles, mais ne résoud pas le problème, et j'en ai ma claque de les chasser au pinceau!
Alors je me tourne vers la lutte biologique : les coccinelles australiennes, ça marche bien sous serre. Ca marche aussi pas trop mal en été en intérieur. Mais qu'en est-il des conditions d'hiver en appartement?
J'ai bien peur que la température ne chute au-dessous de 18° en journée, limite en-dessous de laquelle les coccinelles peuvent entrer en diapause.
L'investissement est conséquent : plus de 20 euros pour 20 à 25 coccinelles adultes, donc j'aimerais avoir l'avis de gens qui ont testé ça chez eux, avec quel succès...

Merci de votre aide!
Grobat

eowin
Graine de timide
Messages : 94
Inscription : mar. 18 mars 2008 21:15
Région : Nord Pas-de-Calais
Sexe : Femme
Localisation : Lille (Nord)

Re: Cochenilles farineuses en intérieur

Message par eowin » dim. 18 nov. 2012 20:46

J' ai eu des cochenilles farineuses sur mes orchidées .Toutes les semaines j' ai vaporisé le mélange eau + savon noir ( alcool pas systematique ) pendant des mois et j' en suis venue à bout !! Ce fut super long mais économique vis à vis du prix de tes coccinelles. Les cochenilles se cachaient aussi sous les racines , et dans les billes d' argile sous les pots.Vaporise bien partout.
Bon courage et patience, patience !!
eowin

Avatar de l’utilisateur
Grobat
Graine de timide
Messages : 33
Inscription : mar. 16 oct. 2012 15:18
Région : Rhone Alpes
Sexe : Homme

Re: Cochenilles farineuses en intérieur

Message par Grobat » dim. 31 mars 2013 21:51

J'ai lâché des coccinelles.
Beaucoup ont disparu.
Quelques-unes ont chassé quelques temps, puis plus rien.

Un matin, des larves sont apparues, ouf!
Elles sont restées un moment, ont mangé à peu près toutes les cochenilles. Mais un peu tard. Le bananier, après avoir pris un aspect neigeux assez impressionnant, a succombé malgré le travail des larves qui l'ont vraiment bien nettoyé. Pas de nymphose, malheureusement. Les larves ont simplement disparu. J'ai peur qu'elles n'aient pas eu assez à manger, au final! Le bananier a été vidé de manière radicale, et j'ai régulièrement récupéré des larves en perdition sur le parquet. J'ai essayé de les récupérer délicatement pour les déposer sur le mur végétal, dans les foyers encore "enneigés", mais elles ont eu beaucoup de mal à circuler verticalement pour trouver de la nourriture en continu.

Le mur végétal s'en tire avec la fameuse fougère-épicentre détruite, le reste a subi peu de dommages.

Les cochenilles sont toujours là, pas envahissantes, mais bien présentes. Résultat mitigé, en fin de compte. Je me demande si les proies n'ont pas été suffisamment nombreuses (et trop dispersées), et si la température a été un facteur négatif dans cette expérience, mais je ne suis pas sûr de retenter une telle dépense pour essayer en été!

Répondre

Revenir à « Aux amis du jardinier »