Interdiction

Ce forum est consacré à l'utilisation maitrisée des engrais et des produits phytosanitaires.
Damienzarbi
Graine de timide
Messages : 28
Inscription : lun. 06 avr. 2020 11:48
Région : Bretagne
Sexe : Homme

Re: Interdiction

Message par Damienzarbi »

Noisette47 a écrit :
mar. 16 juin 2020 8:36
Tout à fait en accord avec toi.....on utilise les produits en dernier recourt, et personnellement je n'utilise jamais sur ou autour de mon potager!
Tous ceux qui utilisent des produits de synthèse le font "en dernier recourt", je n'ai jamais entendu quelqu'un qui traite pour le plaisir!

Content de savoir que quand tu utilises des produits dangereux, que tes voisins respireront peut être sans le savoir avant que ces produits ne se déposent pour aller polluer durablement nappes et cours d'eau, tu prends bien soin que ce ne soit pas sur des plantes que tu consommeras directement :top: . Content pour toi mais pour les autres ça ne change rien!

J'ai parlé d'égoïsme et je réitère, ce n'est pas pour te vexer mais le sujet mérite une réflexion plus profonde.
Peut on parler de dernier recourt quand on traite des plantes d'ornement avec de puissants systémiques?
"Dernier recourt" sous-entend que tu as tout essayé, qu'il n'y a pas d'autre solution et que la culture est importante. Qu'en est il?

Je suppose bien sûr que tu traitais conformément aux règles, donc avec combinaison intégrale, gants, masque à cartouche...(?) en l'absence totale de vent, en respectant les délais de retour sur parcelle...
lucasprimedex a écrit :
mar. 16 juin 2020 13:30
Il me semble que l'huile de neem est autorisé et pourtant elle présenterait des propriétés systémique !
On dirait que tu cherches un systémique pour le principe...
Ce qui compte c'est le résultat, il y a d'autres solutions!

Je ne cherche pas à braquer qui que ce soit, personne n'est parfait mais nous avons le droit (le devoir?) de nous améliorer!

Wivine
Liseron du clavier
Messages : 2357
Inscription : mer. 07 févr. 2018 13:45
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Femme
Localisation : Vaucluse

Re: Interdiction

Message par Wivine »

Egoïstement je me sens plus préoccupée par les produits dangereux utilisés pour cultiver les fruits et légumes qu'on me propose d'acheter pour me nourrir, "que je respire sans doute sans le savoir avant que ces produits ne se déposent pour aller polluer très durablement nappes et cours d'eau", terres et végétaux, et détruire toute une faune indispensable à la biodiversité et à notre propre existence, que par un voisin qui va, peut-être, en utiliser quelques millilitres sur son rosier une fois par an.

Je pense qu'un produit toxique capable de porter atteinte à la flore, à la faune et aux êtres humains, devrait être interdit pour tout le monde sans distinction, ou alors pas du tout. Autrement c'est juste de l'hypocrisie dans le meilleur des cas, ou des intérets financiers dans le pire (je n'ai vraiment rien contre le fait de gagner beaucoup d'argent mais pas dans une sorte de concurrence malsaine à ramasser le moindre centime où qu'il soit : c'est juste une attitude de rapia).
Si vous savez combien de plantes vous avez, c'est que vous n'en avez pas assez

Avatar de l’utilisateur
lilico
Bourgeon de bavard
Messages : 105
Inscription : ven. 14 août 2009 0:04
Région : Belgique
Sexe : Femme
Localisation : Liège, Belgique
Contact :

Re: Interdiction

Message par lilico »

Je trouve que c'est une très bonne chose que tous ces trucs soient interdits aux particuliers.
Comme mentionné plus haut, mauvaise utilisation, surdosage, destructions de milieux juste par ignorance ou 'on va en mettre un peu plus, ça peut pas faire de tort', on commence à avoir une large vision des dégâts que ces poisons ont fait à court et long terme sur notre environnement et notre santé.
On est plus à une époque où l'on peut se permettre de faire n'importe quoi, on voit où ça nous a menés. On ne peut plus dire qu'on ne savait pas.
Quand on voit les trésors d'ingéniosité que l'humain déploie pour détruire son milieu de vie et se détruire lui-même, je me dis qu'il n'y a vraiment pas besoin de lui donner accès à de l'armement lourd en prime...

Théoriquement, les pros (détenteurs de la licence) sont formés à un usage correct de ces trucs, et sont donc sensés faire moins de dégâts en utilisant ça à bon escient. Il y a des recyclages réguliers à suivre pour garder la licence, des contrôles, une structure. Du coup, cela les rend moins 'dangereux' que les particuliers.

Le raisonnement se tient.

Après, y'a tout le débat de l'utilisation même de ces produits, peu importe le contexte,, même dans un cadre strict. Mais c'est un tout autre débat.

Damienzarbi
Graine de timide
Messages : 28
Inscription : lun. 06 avr. 2020 11:48
Région : Bretagne
Sexe : Homme

Re: Interdiction

Message par Damienzarbi »

Wivine a écrit :
jeu. 25 juin 2020 22:23
Je pense qu'un produit toxique capable de porter atteinte à la flore, à la faune et aux êtres humains, devrait être interdit pour tout le monde sans distinction, ou alors pas du tout. Autrement c'est juste de l'hypocrisie dans le meilleur des cas, ou des intérets financiers dans le pire
Bien d'accord sur le fond, il faut parvenir à s'en passer. Mais :

Si on admet ça, quoi de plus logique que de commencer par en interdire les usages non-essentiels? Nous avons besoin de manger, on ne peut pas imposer à une entreprise agricole un changement brutal de modèle au risque de la détruire. Il faudrait que l'incitation soit plus forte envers les producteurs et que les intérêts des firmes soient mis en sourdine... moi non plus je n'y crois pas trop pour le moment.

Quand on est dans son jardin en lotissement ou équivalent, il est bon de ne plus avoir des accès de paranoïa à la moindre odeur suspecte ou bruit de pulvé. "Quelqu'un traite à 5m de nous derrière la haie, qu'est ce qu'il utilise? Tous aux abris!"

Je souhaite que ces produits disparaissent à (court) terme, mais il faut bien faire une distinction entre le producteur et le particulier. Leurs enjeux n'ont rien en commun, ni l'importance immédiate des produits dans leurs systèmes respectifs.

Wivine, ce que tu dis pourrait être résumé ainsi : "ces produits sont une horreur mais puisque les paysans y ont encore accès, alors continuons joyeusement à en répandre dans nos quartiers". Je me trompe?

N'oublions pas que la nourriture est indispensable à la stabilité sociale, nationale et mondiale. Sans bouffe, pas de paix.

Ce n'est pas un jeu!

Avatar de l’utilisateur
lilico
Bourgeon de bavard
Messages : 105
Inscription : ven. 14 août 2009 0:04
Région : Belgique
Sexe : Femme
Localisation : Liège, Belgique
Contact :

Re: Interdiction

Message par lilico »

Mais quelle bouffe, en l'occurence...

;)

Wivine
Liseron du clavier
Messages : 2357
Inscription : mer. 07 févr. 2018 13:45
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Femme
Localisation : Vaucluse

Re: Interdiction

Message par Wivine »

C'est à se demander comment l'humanité a pu survivre pendant des siècles en faisant pousser des légumes sans pesticides ni ogm ni rien ou pas grand chose...

Je n'arrive pas à accepter l'excuse du "sans pesticides on ne peut pas nourrir toute la planète". Personne n'a demandé de le faire. La planète en question est encore assez grande pour accueillir et nourrir tout le monde, mais pas de barquettes de plats préparés bourrés de tellement de trucs invraisemblable que ça en deviendrait comique si ce n'était pas si nocif à la santé, à l'élevage, à l'agriculture, à la nature et à l'environnement.

Il y avait cette pub pendant un moment, pour les petits pots bébés, avec cet argument qu'ils avaient moins de X % de pesticides. Ah bon ? Ca veut dire que non seulement ils en contiennent mais en plus que les autres en ont encore plus ?!
Je me fais toujours cette réflexion quand je vois ce genre d'énoncé sur les produits au supermarché : pas de ceci, pas de cela... ça signifie qu'avant il y en avait et que les produits d'à côté en ont aussi. Donc qu'on nous vend de la m... et qu'en plus c'est devenu un argument de vente de nous faire croire que c'est une super entreprise parce qu'elle en met un peu moins.
Comment on peut supporter ça ? C'est pas mon cas...
Si vous savez combien de plantes vous avez, c'est que vous n'en avez pas assez

Avatar de l’utilisateur
lilico
Bourgeon de bavard
Messages : 105
Inscription : ven. 14 août 2009 0:04
Région : Belgique
Sexe : Femme
Localisation : Liège, Belgique
Contact :

Re: Interdiction

Message par lilico »

Ben, de mémoire, la dernière fois qu'on a essayé de nourrir toute la planète sans chimie, c'était au début du 20ème et on a frôlé la famine mondiale.

... Et on était 1,5 milliard...

Puis est arrivé le sauveur de l'humanité, le bon Fritz Haber, et ses engrais chimiques.

Alors on s'est dit 'youpie, on est sauvés !', on a proliféré, et on se retrouve 100 ans plus tard face au même problème... sauf que la planète n'est pas extensible et que la chimie a largement montré ses lacunes.

Faites le calcul comme vous voulez.
Le débat des pesticides/engrais et compagnie n'est qu'une toute petite facette du problème.
Je pense.

(Je précise que je n'ai rien documenté et que ce que j'écris est caricatural. C'est voulu. Pas envie d'entrer dans ce débat-là. Chacun est libre de faire ses recherches et d'élaborer son avis sur la question. Tout comme je signale que, à part pour la dernière phrase, il ne s'agit ni d'un avis ni du reflet de mes convictions. ;-P)

Wivine
Liseron du clavier
Messages : 2357
Inscription : mer. 07 févr. 2018 13:45
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Femme
Localisation : Vaucluse

Re: Interdiction

Message par Wivine »

Je dis seulement que je préfère 1000 fois les pesticides sur les rosiers de quelques particuliers que sur les fruits et légumes que j'achète pour me nourrir. Et dans l'absolu je préfère rien du tout, mais puisqu'il faut choisir...

L'histoire de professionnalisme et d'utilisation maîtrisée des produits ne me convainc pas, encore moins celle des "problèmes" financiers et de productivité. Enormément d'agriculteurs meurent avant l'heure de cancers et autres joyeuses maladies pulmonaires et neurologiques, mais bien sûr, ce n'est pas à cause des produits qu'ils utilisent...
Si vous savez combien de plantes vous avez, c'est que vous n'en avez pas assez

Avatar de l’utilisateur
nénesse 55
Grappe de parlotte
Messages : 1677
Inscription : mer. 26 sept. 2007 21:39
Localisation : en Meeuuhhse

Re: Interdiction

Message par nénesse 55 »

Wivine a écrit :
jeu. 02 juil. 2020 15:28
mais bien sûr, ce n'est pas à cause des produits qu'ils utilisent...
Les industriels rétorqueront qu'ils les utilisent mal...

Wivine
Liseron du clavier
Messages : 2357
Inscription : mer. 07 févr. 2018 13:45
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Femme
Localisation : Vaucluse

Re: Interdiction

Message par Wivine »

Exactement.
Si vous savez combien de plantes vous avez, c'est que vous n'en avez pas assez

Damienzarbi
Graine de timide
Messages : 28
Inscription : lun. 06 avr. 2020 11:48
Région : Bretagne
Sexe : Homme

Re: Interdiction

Message par Damienzarbi »

Ce qui est rassurant sur ce fil, c'est que tout le monde semble convaincu du danger des produits de synthèse.
Ce qui est agaçant sur ce fil comme ailleurs, c'est d'entendre des gens raler (à juste titre) contre l'utilisation massive de ces produits, tout en jalousant les agriculteurs qui y ont accès.
Des gens qui disent que les agriculteurs polluent, s'empoisonnent et nuisent à tout le monde, et qui revendiquent le droit de faire la même chose.

Des gens qui veulent que les synthétiques soient interdits pour tout le monde sauf pour eux mêmes, puisqu'eux seuls sont raisonnables et savent les utiliser "intelligemment et en dernier recours".

C'est tristement habituel et à l'image du monde.

Ne soyons pas jaloux, ce qu'il faut c'est que l'agriculture change, pas que l'on autorise à nouveau les particuliers à bombarder.

Je comprends que certains se sentent démunis si ils ont toujours jardiné avec l'aide de la chimie. Ils apprendront vite à faire autrement et ils y arriveront.
Soit dit en passant : ceux qui sont à cours de leurs molécules préférées un an après leur interdiction n'en utilisaient surement pas de si petites quantités...

Répondre

Revenir à « Aux engrais et phytosanitaires »