La fertilisation des artichauts.

Ce forum est consacré aux discussions sur l'utilisation des engrais.
Pellia
Fleur de pipelette
Messages : 818
Inscription : lun. 28 août 2017 11:30
Région : Rhone Alpes

Re: La fertilisation des artichauts.

Message par Pellia » sam. 13 avr. 2019 23:00

Bonsoir,
Pour mettre en valeur des terres argileuses l'on préconise de les chauler régulièrement tous les trois ans !
Y sont fous ces gaulois, ils ont des terres qui ne sont pas acides, le comble, ils mettent de la chaux tous les 3 ans !
La première fois que j’ai vu mettre de la chaux sur une terre argileuse, c’est en Seine & Marne. En plus à l’époque on m’a demandé la raison. Question qui est restée sans réponse, je ne comprenais pas.

Hallu
Bourgeon de bavard
Messages : 234
Inscription : mer. 23 janv. 2019 15:09
Région : Ile de France

Re: La fertilisation des artichauts.

Message par Hallu » dim. 14 avr. 2019 13:41

Le chaulage disparaît progressivement il ne sert que dans de rares cas. Corriger une carence identifiée en magnésium ou en calcium, oui c'est utile. Mais trop d'agriculteurs chaulent par habitude, on leur a dit que ça corrigeait la battance de leurs sols, sans leur expliquer qu'elle était surtout due aux pratiques agricoles de labour féroce et sol qui perd ses alliés anti-battance que sont les vers de terre et champignons. Semi direct sous couvert ou paillage permanent, sans travail du sol, ça fait bien mieux qu'un chaulage.

Pellia
Fleur de pipelette
Messages : 818
Inscription : lun. 28 août 2017 11:30
Région : Rhone Alpes

Re: La fertilisation des artichauts.

Message par Pellia » lun. 15 avr. 2019 8:40

Bonjour,
Le chaulage des terrains argileux a pour but de neutraliser l’acidité, coaguler l’argile et diminuer l’imperméabilité. Pour arriver aux mêmes résultats, il faut des amendements que je ne connais pas. Pour les labours féroces, je pense me souvenir que l’on voulait descendre à 80 cm. Actuellement, dans la plaine de l’Ain, il y a de belles machines qui travaillent en surface ! Fais un semis direct sous couvert ou paillage permanent de 200 Hectares de blé ou d’une autre céréale ? Ton système est du travail de bricoleur. Sur nos étales je vois plus d’artichauts en provenance des pays du Sud que de Bretagne.
Bonne culture dans tes briques… qui sont fertiles !

Hallu
Bourgeon de bavard
Messages : 234
Inscription : mer. 23 janv. 2019 15:09
Région : Ile de France

Re: La fertilisation des artichauts.

Message par Hallu » lun. 15 avr. 2019 9:38

Heu ça existe le semis direct sur 200 hectares hein, arrête de dire n'importe quoi un peu. C'est pas compliqué le semis direct, tu sèmes un couvert à la machine, tu roules le couvert à la machine à floraison, tu sèmes à la machine, tu récoltes à la machine... Tout est mécanisé. Vois cette conférence de Lucien Séguy : https://youtu.be/beZd8V8FBg4 qui applique ça sur des énormes surfaces au Brésil. Le maraîchage comme c'est des plus petites surfaces, ils s'en sortent avec juste du paillage, étendu à la machine, et pour le semis/plantation, ils font ça à la main ou avec des outils spécifiques. Mais c'est rentable.

Avatar de l’utilisateur
nénesse 55
Fruit de la jacasse
Messages : 1371
Inscription : mer. 26 sept. 2007 21:39
Localisation : en Meeuuhhse

Re: La fertilisation des artichauts.

Message par nénesse 55 » lun. 15 avr. 2019 10:37

Hallu a écrit :
lun. 15 avr. 2019 9:38
C'est pas compliqué le semis direct,
Ben voyons...C'est certainement la raison pour laquelle les précurseurs ont tâtonné des décennies pour trouver les bonnes rotations et que "ceux qui savent" recommandent surtout de ne pas se lancer seul dans l'aventure et de solliciter l'expérience acquise auprès de formateurs!

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 17278
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: La fertilisation des artichauts.

Message par bourru07 » lun. 15 avr. 2019 10:51

Un duel à mort entre nos deux redresseurs de torts : Pellia et Hallu :rocketwhore:
semble la seule issue concevable au film...
Bien que Pellia ne soit pas non plus toujours très chaleureuse, je préfèrerais quand-même
que ce soit-elle qui se relève pour la scène finale du western... :lol: :lol:
Mais si les deux restent étendus sur la poussière, je me ferai une raison,
pour la plus grande paix dans l'Ouest. :veryhappy:
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Hallu
Bourgeon de bavard
Messages : 234
Inscription : mer. 23 janv. 2019 15:09
Région : Ile de France

Re: La fertilisation des artichauts.

Message par Hallu » lun. 15 avr. 2019 13:38

modéré par danae
insultes

Pellia
Fleur de pipelette
Messages : 818
Inscription : lun. 28 août 2017 11:30
Région : Rhone Alpes

Re: La fertilisation des artichauts.

Message par Pellia » lun. 15 avr. 2019 13:51

Bonjour,
Les seules conférences que j’écoutais étaient celles de Georges Séguy. Une fois de plus je ne regarde pas les liens. Je vois bien toutes les cultures de la plaine de l’Ain, la Beauce, la Brie et toutes les grandes cultures sous de la paille. Ce que je vois sur la paille ce sont les agriculteurs, céréaliers, etc. Hé ben, il en faudrait de la paille et pour gérer, il faut un homme de paille ! Un blé se sème direct, ce n’est pas comme le riz. J’ai des amis qui possèdent des exploitations de plus de 400 hectares, ils ne bricolent pas à faire un peu de tout. Il ne faut pas comparer le Brésil et la France, ce n’est pas la même surface. Il n’y a même plus en France le geste auguste du semeur. Une machine qui ouvre 12 sillons à la fois, dépose les graines une à une, referme le sillon, non elle ne moissonne pas, elle ne déroule pas de paille après les semailles.

Hallu
Bourgeon de bavard
Messages : 234
Inscription : mer. 23 janv. 2019 15:09
Région : Ile de France

Re: La fertilisation des artichauts.

Message par Hallu » lun. 15 avr. 2019 14:21

Tu ne comprends pas et confonds tout. Tu confonds semi direct sur couvert végétal et paillage permanent. Le semi direct, tu sèmes un engrais vert la saison avant ta culture de blé, maïs etc... Ton engrais vert c'est en général un mélange légumineuses et graminées, mais il peut y avoir du colza, du radis fourrager, de la navette... ça dépend des sols et du climat. A la floraison tu le couches avec un rouleau, il meurt. C'est ton paillage. Et tu sèmes là dedans. Tu n'apporte pas de paille de l'extérieur, voilà pourquoi ça se fait beaucoup chez les céréaliers grande surface, surtout dans le sud-ouest où ils ont des sols ravagés par le labour avec peu de matière organique. Rien à avoir avec le paillage permanent de BRF, foin ou paille de blé des maraîchers qui se sont mis en association "maraîchage sol vivant", qui là est souvent amené de l'extérieur. En Amérique et en Australie c'est fait à grande ou petite échelle, c'est totalement mécanisé. En Argentine c'est 90% de l'agriculture céréalière, 50% au Brésil.

chuferlu
Grossiste en parlotte
Messages : 3231
Inscription : dim. 27 déc. 2015 11:15
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Asturias-Espagne

Re: La fertilisation des artichauts.

Message par chuferlu » mar. 16 avr. 2019 0:10

Et beh didon!
Ça ne me dit toujours pas ce que j'aurais du faire "direct , tout de suite sur les artichaux mais bon..

C'est étonnant quand même que deux savants mondialement reconnus, entre le miroir de leur salle de bain et celui le leur chambre, aient oubliés ce qu'est l'argile et le sable.
Analyse, bon sens, jugeote et réflexion sont les quatre mamelles de la réussite J. Labby.

Pellia
Fleur de pipelette
Messages : 818
Inscription : lun. 28 août 2017 11:30
Région : Rhone Alpes

Re: La fertilisation des artichauts.

Message par Pellia » mar. 16 avr. 2019 8:38

Bonjour,
@Hallu, de grâce, reviens à la fertilisation de l’artichaut, n’embrouille pas le forum avec tes inepties et tes théories que l’INRA n’a pas encore approuvée et qui, contrairement à ce que tu affirmes, ne sont pas mises en pratique chez les céréaliers. Je fertilise avec des engrais verts, ce n’est absolument pas ce que tu expliques.
Pour @ chuferlu, les terres argileuses se composent de sables extrêmement fins, réunis par le colloïde argileux. D’où : Le calcium (Ca) présent dans les amendements calcaires (chaux, calcaires broyés, dolomie), permettent d'améliorer la structure du sol en floculant l'argile et l'humus pour former le complexe argilo-humique
Un scoop ! Hier, j’ai fait du travail manuel toute la journée, mais deux mimines dans le substrat. Le résultat : mon verni à ongle fichu, les ongles fendus dans le sens de la longueur, mes phalanges sont douces comme du papier 400. Conclusion : ma terre est trop acide, il faut que je corrige le pH avec de la chaux. Une écologiste, vieille fille, est venue me certifier que la chaux agricole était un pesticide, no comment.

chuferlu
Grossiste en parlotte
Messages : 3231
Inscription : dim. 27 déc. 2015 11:15
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Asturias-Espagne

Re: La fertilisation des artichauts.

Message par chuferlu » mar. 16 avr. 2019 11:02

Pellia a écrit :
mar. 16 avr. 2019 8:38
Bonjour,

Pour @ chuferlu, les terres argileuses se composent de sables extrêmement fins, réunis par le colloïde argileux. D’où : Le calcium (Ca) présent dans les amendements calcaires (chaux, calcaires broyés, dolomie), permettent d'améliorer la structure du sol en floculant l'argile et l'humus pour former le complexe argilo-humique
Entre le sable et l'argile,géologiquement seule la granulométrie les différencie, ils sont composés des même minéraux, principalement des composés silicieux, et de résidus "locaux"; si on est en terrain a roches calcaires le ph des ddeux sera plus élevé qu'un terrain ferreux, que ce soit du sable ou de l'argile.
Maintenant c'est au tour des colloides argileux, alors qu'au départ c'était le PH, et c'est toi qui parle d'embrouiller...
même si je pratique très peu.,je n'ai rien ni contre corriger le Ph, ni contre les effets de la chaux utilisés a bon escient;mais pas par décret, qu'il soit de l'INRA ou de Youtube



Pour en revenir aux artichaux il me reste un tas de sable préparé pour le béton (taille de la lentille pour 60%, d'une noisette pour 40%), sorti d'une carrière de pierre calcique (qui fourni aussi les coop pour le gravier destiné aux poules).
Si je faisais un trou pour les futures plantations d'artichaux, et que je reboucherais avec de ce sable, celà pourrait-il fonctionner?
Ça ne me dérangerait pas de pratiquer comme ça en tête de mes parcs, aussi pour d'autres vivaces.
Est-ce un bonne idée?
Je mélange en quelle proportion?
Le terrain de par sa composition argilo ferreuse, et suite aux paillages prolongés est assez acide, il commence a se couvrir d erenoncules
Analyse, bon sens, jugeote et réflexion sont les quatre mamelles de la réussite J. Labby.

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 17278
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: La fertilisation des artichauts.

Message par bourru07 » mar. 16 avr. 2019 11:38

Argiles ? Sables ?
Les discours sur les amendements des jardiniers sont déjà suffisamment cornecul comme ça.
De grâce ne contaminons pas aussi la géologie...
  • - Le sable ? Lequel ? Celui de décomposition du granit ? ce sont de grains de silice pure.
    D'autres, sont le résultat du broyat de tests de coquillages, récents ou fossiles, carbonate de calcium quasi pur...
    Avec toutes les variantes intermédiaires imaginables...
    - L'argile ? il y en a encore plus de variétés que de roches de base dont elles sont le résultat de décomposition...
    Celle (la plus pure) résultat final de de l'altération du feldspath -le kaolin- est constitué essentiellement de sulfate d'alumine.
Je n'ai jamais réussi à trouver un ouvrage sérieux de pédologie, faisant copuler rationnellement ET géologie,
pas trop indigente, ET agronomie, pas trop mystique... :angryfire:
Et je crains que les échanges d'invectives hallu <> Pellia ne soit pas la contribution décisive à combler ces lacunes...
la Comtesse a écrit : C'est long comme lacune. :P
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

chuferlu
Grossiste en parlotte
Messages : 3231
Inscription : dim. 27 déc. 2015 11:15
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Asturias-Espagne

Re: La fertilisation des artichauts.

Message par chuferlu » mar. 16 avr. 2019 15:26

Bon beh si tu veux Bourru, mon fils, en terminale de géologie , me confirme ce que je me rappelais et et écrit hier, le PH n'a rien a voir avec la granulométrie . Ce qui a la base est ce que prétendent les deux scientifiques.
Je suis ce fil pour y avoir posé une question précise, et espère vainement un début de réponse sensée
Je recompose donc ma dernière proposition interogative
j'ai un tas de sable très grossier composé essentiellement de carbonate de calcium, etc...la suite ne change pas
Analyse, bon sens, jugeote et réflexion sont les quatre mamelles de la réussite J. Labby.

Avatar de l’utilisateur
sibex
Pépinière à blabla
Messages : 2571
Inscription : ven. 06 févr. 2004 21:59
Région : Centre
Sexe : Homme
Localisation : beaugency pres de Chambord
Contact :

Re: La fertilisation des artichauts.

Message par sibex » mar. 16 avr. 2019 17:22


Répondre

Revenir à « Aux engrais »