Ou trouver le phosphore

Ce forum est consacré aux discussions sur l'utilisation des engrais.
Avatar de l’utilisateur
christianne
Roi du massif
Messages : 11667
Inscription : sam. 16 avr. 2005 0:49
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Localisation : Vaucluse, VILLELAURE

Re: Ou trouver le phosphore

Message par christianne »

bonjour, j'ai peut être mal lu ms je n'ai pas trouvé la mention du guano comme source de phosphore.....a t il des inconvénients?

carpensis51
Bourgeon de bavard
Messages : 225
Inscription : mer. 23 mars 2011 17:28
Région : Champagne Ardenne
Sexe : Homme
Localisation : Fère-Champenoise

Re: Ou trouver le phosphore

Message par carpensis51 »

Si il y en a sur la côte d'Usur, pourquoi pas ? C'est même très bien !

Avatar de l’utilisateur
le cerbere
Grossiste en parlotte
Messages : 4388
Inscription : jeu. 26 juin 2008 12:54
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : St Hilaire de Brethmas
Contact :

Re: Ou trouver le phosphore

Message par le cerbere »

salut christianne,
le guano est avant tous riche en azote, fait attention à ce point.
normalement, dans un sol vivant, l'ajout de phosphore est inutile.

Avatar de l’utilisateur
christianne
Roi du massif
Messages : 11667
Inscription : sam. 16 avr. 2005 0:49
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Localisation : Vaucluse, VILLELAURE

Re: Ou trouver le phosphore

Message par christianne »

le cerbere a écrit :salut christianne,
le guano est avant tous riche en azote, fait attention à ce point.
normalement, dans un sol vivant, l'ajout de phosphore est inutile.
merci le cerbère :D

Avatar de l’utilisateur
titsiana
Graine de timide
Messages : 97
Inscription : ven. 20 avr. 2012 9:39
Région : Aquitaine
Sexe : Femme

Re: Ou trouver le phosphore

Message par titsiana »

Bonjour à tous,

Je remonte un peu ce post mais le phosphore se trouve surtout dans le purin ou l'extrait de pissenlit...

Avatar de l’utilisateur
le cerbere
Grossiste en parlotte
Messages : 4388
Inscription : jeu. 26 juin 2008 12:54
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : St Hilaire de Brethmas
Contact :

Re: Ou trouver le phosphore

Message par le cerbere »

ben voyons!
je voudrais bien voir l'analyse qui montre qu'un purin (de pissenlit soit il) est riche en phosphore au point d'être le premier élément en concentration.
en tous cas, mes rapport d'analyse ne me le donne jamais en tête de liste et il faut donc bien réfléchir avant d'apporter un purin qui va d'abord apporter de l'azote (c'est souvent l'élément le plus présent) avant le phosphore et risquerait donc de crée un déséquilibre.

le mieux est encore un apport de phosphate naturel ( sous forme de poudre ).

A007FR
Graine de timide
Messages : 6
Inscription : mar. 01 déc. 2015 21:05
Région : Ile de France
Sexe : Homme

Re: Ou trouver le phosphore

Message par A007FR »

Beaucoup de réponses mais le plus simple est d'utiliser celui de l'urine. Diluée à 1% dans l'eau c'est d'ailleurs un bon engrais. Souvenez vous que notre corps c'est 65% d'eau et que les échanges cellulaires sont plus rapides avec les solutions liquides! Chaque personne peut donc à peu de frais faire 150 litres d'engrais par jour sans faire la fortune des fournisseurs. A vous de jouer !

Avatar de l’utilisateur
le cerbere
Grossiste en parlotte
Messages : 4388
Inscription : jeu. 26 juin 2008 12:54
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : St Hilaire de Brethmas
Contact :

Re: Ou trouver le phosphore

Message par le cerbere »

bon, tu aurais peut être mieux fait de te présenter pour ton premier message...
connais tu la valeur NPK de l'urine? je pense que non car, sinon, tu ne la présenterais pas comme un bon engrais phosphaté. la valeur npk de l'urine varie selon les personnes et les pays mais le ratio est un peu prés le même: 10-1-3. hé oui, 1 de P pour 10 de N.
l'urine est donc avant tous un engrais azoté. en fait, c'est un engrais complet à forte dominance azoté. complet parce que le P qu'il contient est suffisant à beaucoup de culture. le problème c'est le N (azote) car si l'on veux apporter la quantité de P suffisante à certaine culture, le N se retrouvera en excès et dans certain cas le K (potassium).
au final, l'urine ne devrais être employer que comme fertilisant complémentaire dans nos régions.
parlons maintenant de ton taux de dilution: 1%. il est incroyablement bas, ridicule même devrais je dire. où a tu pus bien pêcher un tel chiffre.
le taux de dilution va de 10% à 25% pour un usage en fertilisation complémentaire. c'est chiffres, je ne les sort pas de mon chapeau. ce sont les chiffres de plusieurs années de recherches sur le sujets faites par des personnes qui y ont passer du temps et avec les quels je suis d'accord du fait de mes propres recherches et expérimentations.
tu m'excusera donc de sourire en voyant tes 150L jour d'engrais fournis par une personne qui pisse....
à savoir, quand l'urine est employer comme fertilisant unique (comme en Afrique) il faut au minimum 1,5 litre d'urine par M². au minimum!
je ne te parlerais pas des problèmes de salinisations et pollutions mais ils existes et il faut savoir en tenir compte aussi.

A007FR
Graine de timide
Messages : 6
Inscription : mar. 01 déc. 2015 21:05
Région : Ile de France
Sexe : Homme

Re: Ou trouver le phosphore

Message par A007FR »

:D je vois que quelque soit la réponse il y a de l'opposition. Et bien désolé, l'urine est certainement le mieux pour résoudre les apports en phosphore en toute simplicité. Forte dilution requise pour éviter de bruler les cultures. C'est juste une pratique classique expérimentée avec une grande expérience en Hollande. Je pense que vous devez avoir du mal à comprendre les techniques en homéopathie ! Mais tout le monde ne peut pas avoir 40 ans d'expérience en laboratoire ! Bon courage dans la différence.

Avatar de l’utilisateur
mycose
Fleur de pipelette
Messages : 784
Inscription : mer. 12 janv. 2005 4:57
Région : Rhone Alpes
Sexe : Homme
Localisation : Ht Savoie/ Valleiry alt.480 m.

Re: Ou trouver le phosphore

Message par mycose »

8) Bonjour, je ne veux pas semer la zizanie mais je pense que l'homéopathie c'est du flan, un placebo, mais bon, paraît que l'auto-persuasion sa fonctionne ! Je pratique, pour les petits bobos, la phytothérapie avec succès et si vous avez l'occasion de consulter un ouvrage de feu Joseph Triponez, Trésors au bord du chemin, regardez bien les dosages ! C'est du costaud et efficace. Ceci dit j'emploie l'urine fraîche un peu diluée au démarrage des choux de toutes sortes et ça a son intérêt. 8)
Photo: Cosimino

Avatar de l’utilisateur
christianne
Roi du massif
Messages : 11667
Inscription : sam. 16 avr. 2005 0:49
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Localisation : Vaucluse, VILLELAURE

Re: Ou trouver le phosphore

Message par christianne »

A007FR a écrit ::D je vois que quelque soit la réponse il y a de l'opposition. Et bien désolé, l'urine est certainement le mieux pour résoudre les apports en phosphore en toute simplicité. Forte dilution requise pour éviter de bruler les cultures. C'est juste une pratique classique expérimentée avec une grande expérience en Hollande. Je pense que vous devez avoir du mal à comprendre les techniques en homéopathie ! Mais tout le monde ne peut pas avoir 40 ans d'expérience en laboratoire ! Bon courage dans la différence.
Bonjour, Je me soigne quasi exclusivement par homéopathie depuis 50 ans! donc je sais comment ça fonctionne. mais là, si tu dilues plusieurs fois le 1% de phosphore, pour le "dynamiser" (?) tu vas aussi faire des dilutions d'azote... et pour certaines plantes ce n'est pas le but..
La manipulation en homeo ou en biodynamie n'est pas donnée à tout le monde, surtout quand on n'a pas eu 40 ans de labo derrière! donc donner un conseil comme ça à un jardinier lambda revient à lui faire faire des erreurs et au final lui gâcher ses résultats.
J'aurais plutôt tendance à écouter le cerbère... mais chacun son truc..

Nicole37n
Seigneur des paquerettes
Messages : 8513
Inscription : ven. 13 avr. 2007 22:59
Région : Poitou Charentes
Localisation : Deux-sèvres

Re: Ou trouver le phosphore

Message par Nicole37n »

Il y a des choses qui peuvent surprendre tout en étant efficaces, par ex le coc. col. employé par les agriculteurs à la dose de 1 litre/ ha, (je n'ai pas oublié de 0), ce qui fait 1 c à café par litre et çà leur permet de diviser les traitements chimiques par 4 à5 fois.
Le c.cola contient de l'acide phosphorique (phosphate au taux de 20mg/100 ml)

J'avais pensé au départ qu'il y avait une erreur et j'ai mis 1,5 c à s et j'ai fais crever les 2 plantes d'essai ce qui fait que je me suis renseignée à nouveau...

Pour revenir au phosphate, il y a le guano d'oiseaux marins, les crottes de poules mais avec forte teneur en azote.

J'ai lu aussi sur la toile que le lait en poudre entier en contenait, le son de blé...
Nicole

Avatar de l’utilisateur
aygues31
Prince du jardin
Messages : 9553
Inscription : mar. 30 janv. 2007 12:57
Région : Midi-Pyrénées
Sexe : Homme
Localisation : Région Toulousaine

Re: Ou trouver le phosphore

Message par aygues31 »

A007FR a écrit : Je pense que vous devez avoir du mal à comprendre les techniques en homéopathie !
Ce n'est pas la peine d'être caustique et moqueur pour faire passer des âneries :pastop:
Si on peut se soigner avec l'homéopathie, mais je n'ai jamais lu qu'on pouvait nourrir son jardin en utilisant cette science :!: sauf à vouloir produire des mini-courgettes :lol:

Les plantes, comme nous d'ailleurs, ont des besoins qualitatifs (quant aux nutriments utiles) et des besoins quantitatifs.
:arrow: On connait les quantités de minéraux nécessaires à la production de tant de kilos de tel légume par m².
:arrow: Au sol de les fournir s'il est assez fertile pour les apporter.
:arrow: Au jardinier de compléter ce qui manque avec les produits adéquats minéraux ou organiques.
le cerbere a écrit : connais tu la valeur NPK de l'urine? je pense que non ... 1 de P pour 10 de N.
Il faut rejoindre le Cerbère :top: qui nous rappelle la composition de l'urine :!:
L'urine est avant tout un engrais azoté.
En voulant satisfaire les besoins en phosphore avec de l'urine, on aboutit à un énorme excès d'azote.

Quant à la dilution de 1% ... c'est effectivement ridicule sauf pour arroser de très jeunes plants qui viennent de germer ... beaucoup d'eau et un peu à manger, ce n'est pas idiot comme le fait Mycose pour ses choux.
A007FR a écrit : C'est juste une pratique classique expérimentée avec une grande expérience en Hollande.
On est tous intéressés par tes connaissances en "expérimentation" :lol:
Ce serait très bien que tu nous mettes le lien pour aller lire ce qu'ont fait ces Hollandais et le résultat auquel ils arrivent.
A007FR a écrit : l'urine est certainement le mieux pour résoudre les apports en phosphore en toute simplicité.
Ben voyons ... en toute simplicité, il n'y avait qu'à le dire. :roll:

Restons sérieux ... merci. La valeur fertilisante de l'urine est en g./litre de NPK = 6,5-1,4-2,8
On va faire pipi au pied des aubergines et satisfaire les besoins des aubergines en phosphore ... pour voir :lol:

Image

Il faut apporter autour de 2,4 litres d'urine par pied d'aubergine sur toute la durée du cycle de production pour satisfaire les besoins en phosphore de la plante.
Mais, ce faisant :
:oh: on a induit un excès de 170 Kg d'azote par hectare ...
... c'est ce que disait le Cerbère et il a parfaitement raison
... bonjour les nitrates dans les fruits et dans la nappe phréatique. :!:
:oh: soit dit en passant, il manquera encore 90 unités de potasse.

Bref, la simplicité dont nous parle A007FR me fait dire qu'il peut revoir sa copie. :pastop:
La fertilisation des légumes, ça ne se décrète pas, ça se calcule.
à+
Pièces jointes
Urine, phosphore et aubergines.JPG
la bonne excuse des mauvais jardiniers ? ... la lune! :lol:

Une enquête sur la qualité des TERREAUX :top:
Viens participer, on a besoin de toi

Loulong
Fleur de pipelette
Messages : 641
Inscription : lun. 05 août 2013 22:08
Région : Ile de France
Sexe : Homme

Re: Ou trouver le phosphore

Message par Loulong »

Euh les déchets de poissons du marché (surtout arrêtes) broyés... ce n'est pas riche en phosphore ?

Avatar de l’utilisateur
le cerbere
Grossiste en parlotte
Messages : 4388
Inscription : jeu. 26 juin 2008 12:54
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : St Hilaire de Brethmas
Contact :

Re: Ou trouver le phosphore

Message par le cerbere »

Loulong a écrit :Euh les déchets de poissons du marché (surtout arrêtes) broyés... ce n'est pas riche en phosphore ?
si, bien sur, mais ce n'est pas le problème.
1°) comment compte tu les utiliser au potager ou jardin?! ça sent, ça attire les animaux. alors tu me dira de les enterrer mais cela ne résout pas le problème car il faut alors les enterrer profond pour évité le problème des animaux mais les enterrer profond veux dire les passer en condition anaérobie avec tout les nouveaux problèmes que cela engendrerais.
le mieux restant de les mettre au compost, à mon sens.

2°) le P est souvent présent dans le sol mais sous une forme non utilisable pour les plantes alors l'homme, dans sa grande arrogance, pense devoir l'apporter aux cultures. seulement voilà, personne n'apporte du P aux forêts ou aux prairies naturelles. alors, comment ça marche?! deux voies principales.
l'une est le retour de cet élément par la bio-dégradation de la M.O (matière organique) une partie est immédiatement disponible dans la solution du sol à plus ou moins court terme (et c'est là qu'il pollue si il n'y a pas de plante pour le "capter") l'autre partie est stocker dans la partie "stable" de l'humus.
l'autre se fait par les champignons mycorhiziens qui sont capables de prélever le P sous sa forme non assimilable pour les plantes et de l'apporter directement à ces plantes. les champignons sont capable de prélever cet élément (et d'autres) directement sur la roche mère en dissolvant la roche.
c'est cela qu'a obstinément nié et oublié l'agriculture de ces dernière décennies nous conduisant droit dans le mur.
c'est pour cela aussi que je vous demande de prendre avec discernement cette phrase de aygues31: (je suis en accord avec tous le reste aygues31)
":arrow: Au jardinier de compléter ce qui manque avec les produits adéquats minéraux ou organiques."
autant je suis en accord avec les intrants organiques tel que les composts, les paillis, le brf, etc...
autant je suis contre les intrants minéraux (engrais de synthèse) qui usurpent leur nom aux véritables amendement minéraux qui ne sont que de la poudre, plus ou moins grossière, de roche non transformés et donc non polluant ni contrariant pour la vie du sol et la santé des cultures.

ps: où a tu eu ces chiffre, aygues: La valeur fertilisante de l'urine est en g./litre de NPK = 6,5-1,4-2,8
ils ne correspondent à aucun que j'ai...

Répondre

Revenir à « Aux engrais »