disparition des phyto pour les particuliers

Ce forum est consacré à l'utilisation des produits phyto-sanitaires pour soigner et entretenir les plantes.
chuferlu
Fruit de la jacasse
Messages : 1175
Inscription : dim. 27 déc. 2015 11:15
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Asturias-Espagne

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par chuferlu » mer. 19 juil. 2017 23:01

J'ai été voir vermorel tiens.
Il a inventé cet appareeil contre le mildiou de la vigne. A ma décharge y'en avait pas en Belgique de vignes dans nos fermes en tous cas
.
Si l'herbe est plus verte dans le jardin de ton voisin, laisse le s'enmerder a la tondre

gege74
Fleur de pipelette
Messages : 602
Inscription : jeu. 02 juil. 2009 15:22
Région : Rhone Alpes
Sexe : Homme
Localisation : Haute Savoie

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par gege74 » mer. 19 juil. 2017 23:50

Du plus loin que je me souvienne, années 45, j'en ai toujours vu un, dans ma ferme natale, le modèle à dos ; pour traiter les doryphores et le mildiou des pommes de terre.
Jardinier bio-chimique et lunatique.

chuferlu
Fruit de la jacasse
Messages : 1175
Inscription : dim. 27 déc. 2015 11:15
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Asturias-Espagne

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par chuferlu » jeu. 20 juil. 2017 10:05

Encore duex importés.
Et quid des deux traitements minimum contre la septariose, puis la rouille et ensuite le traitement contre la fusariose sur épi?
Tu veux me dire que tes parents traitaient aussi leur blé?
Jusqu'il y'a une petite cinquantaine d'années les céréales n'étaient pas traîtées; elles mesuraient un mètre, un metre cinquante et parfois se couchaient.
maintenant elles sont beaucoup plus courtes, par sélection des plus faibles (qui a la fenaison, se coucheront plus près et se diffuseront donc moins loin), et ont besoin d'un passage desherbant sélectif (n'étoufant plus) et minimum de trois passages antifongiques; dont un au malathion.
Il ne faut pas se voiler la face, ce sont les grands producteurs de phyto-sanitaire qui sont aussi les fournisseurs de semences; tant que cet état de fait perdurera, la résistance aux maladies ne les intéressera pas du tout.
Et ce sont leurs représentant qui traînent aux cotés de nos dirigeants; qui rédigent les cahier des charges. Demande quelles variétés étaient plantées sur tes terres et tu verras qu'elles ont été presque toutes bannies; deux ou trois par an dispâraissent ainsi depuis le plan marshall, ce n'est pas moi qui l'invente, documentez vous.

Même chose pour le maïs (une plante qui au départ n'avait presque pas besoin d'eau par exemple), pour la plupart des fruits, tous calibrés, nains, pour presque toutes les cultures.
Certains paysans ont commencé a se réveiller, suite aux maladies "professionelles", a la précarité, la dépendance; du coup ces sociétés achètent maintenant beaucoup de terres, balayant tout obstacle naturels (reliefs, haies, ...)et faisant d'immenses champs en monoculture; le "paysan" est malheureusement de plus en plus juste un conducteur d'engins, juste capable de suivre le protocole de ^plantation qu'on lui fourni.

Nous avons la possibilité technique,de sélectionner et améliorer nos variétés en fonction d'autres critères que la présentabilité etc... et ou si ça ne se fait que très timidement es sans aide publique, ensuite ces variétés ne sont pas ajoutées au cahier des charges donnant droit aux précieuses subventions.
Ou alors il y'a quelques timides initiatives locales, ou consommateur et producteur s'associe; je me souvienn s d'un boulanger-meunier-fermier en Normandie qui sautait les intermédiares au profit d ela qualité.
Ou comme celle ci
:https://reporterre.net/Il-retrouve-et-c ... -la-chimie
On commence a se dire timidement que les blés ont maintenant des taux plus élevés en gluten, moins de protéines...mais les paysans sont tenus par les couilles.

Du coup ce débat fait les choux gras des marchands; "qui peut avoir accès aux phyto?"
C'est pas la bonne question.

Du coup
Si l'herbe est plus verte dans le jardin de ton voisin, laisse le s'enmerder a la tondre

chuferlu
Fruit de la jacasse
Messages : 1175
Inscription : dim. 27 déc. 2015 11:15
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Asturias-Espagne

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par chuferlu » mer. 26 juil. 2017 12:24

Tiens, un video qui doit avoir une dizaine d'années (on ne trouve malheureusement plus ces chemises), et qui au début parle des blés et des pesticides . Je suis aller voir, Claude Bourguignon est bien ingénieur agronome, évadé de l'INRA.

https://www.youtube.com/watch?v=vzMhB1fgWew
Si l'herbe est plus verte dans le jardin de ton voisin, laisse le s'enmerder a la tondre

msf
Bourgeon de bavard
Messages : 327
Inscription : lun. 07 août 2006 16:38

Re: disparition des phyto pour les pariculiers

Message par msf » lun. 07 août 2017 11:05

emille a écrit :
ven. 10 mars 2017 12:53
msf a écrit :
CBD a écrit :Msf, tu ne peux pas concevoir le jardinage sans phyto, en fait c'est dans ta tête le blocage car on est est nombreux à jardiner sans aucun traitements et ça se passe très bien.
Change de variété peu être ça se passera peu être mieux aussi, ou tout simplement ta manière de cultiver peu être bien...

Mes gosses et la planète sont plus important que tes rendements en PDT!
je ne doute pas que tu arrives a faire pousser quelques plantes sans trop de problèmes. Mais il y en a certaines pour lesquelles les phytos sont incontournables.
La famine irlandaise de 1845 en atteste puisque les récoltes de pdt de cette année avaient été détruites par la mildiou.
J'aimerais bien connaitre ta liste de plantes pour lesquels les traitements phyto sont incontournable...

Le pommier et le poirier à cause du carpocapse.

La cerise à cause de la mouche de la cerise et de la drosophile.

Le poireau à cause de la mouche, le filet n'est pas une solution adéquate : la mouche passera à la moindre ouverture/faille, cela veut aussi dire qu'il y a un filet constamment entre toi et ta plante, ce n'est pas mon idée du jardinage, autant acheter ses poireaux dans ce cas là

Avatar de l’utilisateur
jardiniere31
Prince du jardin
Messages : 9212
Inscription : jeu. 10 janv. 2008 17:19
Région : Midi-Pyrénées
Sexe : Femme
Localisation : haute garonne,nord ouest de Toulouse

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par jardiniere31 » lun. 07 août 2017 11:17

Tien, t'es rentré de vacances?

Comme beaucoup, je fais pousser mes légumes sans aucun traitement chimique ...
Mais .........
Je passe pas mal de temps à récolter diverses plantes : consoude, orties, tanaisie, feuilles de rhubarbe, prêle et je confectionne des purins ou des décoctions qui me servent à faire fuir les bébettes indésirables. La décoction de feuilles de rhubarbe est assez efficace contre la mouche du poireau.

Bien sûr, çà va plus vite d'aller à la jardinerie acheter un flacon de poison et dire qu'il n'y a pas d'autre solution.

msf
Bourgeon de bavard
Messages : 327
Inscription : lun. 07 août 2006 16:38

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par msf » lun. 07 août 2017 13:38

jardiniere31 a écrit :
lun. 07 août 2017 11:17
Tien, t'es rentré de vacances?

Comme beaucoup, je fais pousser mes légumes sans aucun traitement chimique ...
Mais .........
Je passe pas mal de temps à récolter diverses plantes : consoude, orties, tanaisie, feuilles de rhubarbe, prêle et je confectionne des purins ou des décoctions qui me servent à faire fuir les bébettes indésirables. La décoction de feuilles de rhubarbe est assez efficace contre la mouche du poireau.

Bien sûr, çà va plus vite d'aller à la jardinerie acheter un flacon de poison et dire qu'il n'y a pas d'autre solution.
Les feuilles de rhubarbes sont un poison !

Et récolter toutes ces plantes et en faire des purin serait plus rapide que d'aller à la jardinerie ? j'en doute.

Si ta solution pour la mouche du poireau est si efficace que ça, dépeche toi d'en faire part aux chambre d'agriculture, a la fnsea et au ministere de l’agriculture et à l'INRA, car tous ces gens expérimentés, diplomés, instruits...ne sont pas au courant.

En plus tu deviendras célèbre. Dépêche toi avant que quelqu'un te vole ton idée révolutionnaire et la fasse passer pour sienne.

Et du coup pour le carpocapse qui sévit depuis le 19eme siecle et tu proposes quoi dans les jardins ?

Avatar de l’utilisateur
jardiniere31
Prince du jardin
Messages : 9212
Inscription : jeu. 10 janv. 2008 17:19
Région : Midi-Pyrénées
Sexe : Femme
Localisation : haute garonne,nord ouest de Toulouse

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par jardiniere31 » lun. 07 août 2017 16:03

Attends, j'ai écris qu'il était plus facile d'aller à la jardinerie acheter un bidon de poison et pas le contraire....

Ensuite, je ne suis pas sûre que les solutions à la portée de tout le monde avec zéro euro les intéresse. Eux ce qu'ils veulent c'est gagner des sous en fabriquant leur poison et en le vendant à la majorité. Sinon pourquoi les grandes firmes auraient elles tenté de faire interdire les PPNP?

Les feuilles de rhubarbe sont un poison? Mais je ne les mange pas!!!!!!!!!!!!!!!!!J'en fais un purin que je pulvérise sur mes poireaux pour empêcher la mouche de pondre.

Il y a une chose que j'aimerai que tu m'expliques : une fois tu prêches pour le tout naturel, une autre fois pour le chimique à tout va :oh: :oh: :oh:
Définitivement, quelle est TA position dans TON jardin sans te préoccuper des problèmes des professionnels que nous ne pouvons pas solutionner.

fanch_53
Grappe de parlotte
Messages : 1988
Inscription : ven. 08 mars 2013 0:27
Région : Bretagne
Sexe : Homme
Localisation : 29, e kreiz ar Breizh, er c'hreiz ar bed !

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par fanch_53 » lun. 07 août 2017 18:58

C'est un troll. Il prêche tout et son contraire. Laisse tomber...

+1 pour la décoction de rhubarbe, ça a chez moi éradiqué les pucerons. Sur un végétal comestible, même si c'est une préparation naturelle, il y a un délai pour l'entrée sur la parcelle traitée et un délai pour la consommation. Comme un phyto chimique.

Répondre

Revenir à « Aux phytosanitaires »