disparition des phyto pour les particuliers

Ce forum est consacré à l'utilisation des produits phyto-sanitaires pour soigner et entretenir les plantes.
cCBD
Bourgeon de bavard
Messages : 140
Inscription : jeu. 04 juil. 2019 11:28
Région : Aquitaine
Sexe : Homme

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par cCBD » sam. 07 sept. 2019 16:53

Incroyable. 10 mètres ils ont osé (avec du vent c'est 12m?) ! :fete: sans déconner...Bravo aux courageux maires et tout les autres qui font bouger le tas de compost actuel. Seul une pression citoyenne forte peut aboutir sur un changement. Les élections bientôt..Macron est pris à la gorge sur ce sujet, on va voir ce qu'il vont nous sortir du chapeau. Des belles promesses pour 2025?

"L’Anses a recommandé en juin de mettre en place des distances de sécurité "au moins égales" à 3, 5 et 10 mètres entre les cultures et les bâtiments habités, selon le type de culture et le matériel utilisé pour la pulvérisation. 5 mètres pour les cultures dites basses comme les légumes et de 10 mètres pour les cultures hautes, telles que les céréales."

L'ANSES, établissement parmi les plus inefficaces et corrompus en France. Quand l'économie dirige les politiques publiques. c'est puant :angryfire:

Avatar de l’utilisateur
jardiniere31
Roi du massif
Messages : 11313
Inscription : jeu. 10 janv. 2008 17:19
Région : Midi-Pyrénées
Sexe : Femme
Localisation : haute garonne,nord ouest de Toulouse

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par jardiniere31 » sam. 07 sept. 2019 17:11

Tout à fait d'accord avec toi, ce sont les lobbies qui dirigent TOUS les pays du globe et dans tous les domaines. Certains pays ont cependant assez de c******* pour mettre en place et faire respecter des lois qui vont dans le bon sens.
Il y a une chose que je voudrai comprendre. A Paris, la maire Mme Hidalgo a pu interdire la circulation de certains véhicules dans sa ville et ailleurs les maires n'ont pas autorité pour faire respecter une loi sur le territoire de leurs communes... Qui pourrai m'expliquer le pourquoi de cette différence de traitement ?

Avatar de l’utilisateur
Singha
Seigneur des paquerettes
Messages : 7512
Inscription : dim. 28 août 2011 9:02
Région : Ile de France
Sexe : Homme
Localisation : Seine et Marne

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par Singha » sam. 07 sept. 2019 20:16

Bonsoir

Je n’aime pas trop les phytos et n’en utilise pas.
Mais quand je vois toutes ces maisons posées au milieu de nul part et entourée de champs. Mettre une distance de 150 m c’est mettre en faillite certains agriculteurs.
Très sincèrement, en l’état, et de ce que j’ai pu lire, je trouve que c’est nul (je parle des 150m).
Une transition s’il doit y avoir, doit être accompagnée.
Enfin je pense.
Et je peux vous assurer que je suis plutôt ecolo 🤣🤣
Cordialement

Mon bassin

Avatar de l’utilisateur
jardiniere31
Roi du massif
Messages : 11313
Inscription : jeu. 10 janv. 2008 17:19
Région : Midi-Pyrénées
Sexe : Femme
Localisation : haute garonne,nord ouest de Toulouse

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par jardiniere31 » sam. 07 sept. 2019 20:56

D'accord pour ces maisons posées au milieu de nulle part.
Question 1 : _ à qui appartenait le terrain sur lequel elles ont été construites?
Question 2 : _ Qui a délivré les permis de construire ?
Question 3 : _ Quel conflit d'intérêt entre les deux ?

Dans les villages proches des grandes villes ou se trouve l'emploi, des lotissements sortent de terre sans accompagnements territoriaux, j'entends infrastructures routières, alimentation en eau, électricité, assainissement ... tout est à l'avenant suite à une loi obligeant les maires de ces communes à construire pour accueillir les populations moins favorisées.

Et entre 10 m et 150 m, on doit quand même pouvoir trouver un juste milieu ...
Et surtout il faut que les agriculteurs respectent les consignes d'épandages suivant les heures, la vitesse et le sens du vent, etc etc etc... Ce qui est loin d'être le cas dans la majorité des cas :angryfire: J'en ai vu épandre des insecticides en plein après midi alors que la règle est entre 21 h et 3 h du matin... Mais qui veut travailler à ces heures là? Et surtout les riverains sont ils capables d'accepter le bruit du tracteur à ces heures là ???

Avatar de l’utilisateur
Singha
Seigneur des paquerettes
Messages : 7512
Inscription : dim. 28 août 2011 9:02
Région : Ile de France
Sexe : Homme
Localisation : Seine et Marne

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par Singha » sam. 07 sept. 2019 21:20

J’habite en IDF, quand je parlais de maisons , je pensais à lotissements. Mais le sujet reste entier.
Je pense que tu as surligné pas mal des pbs qui entourent ce sujet.
Je suis très d’accord avec toi et c'est d’ailleurs pour cela que je pense que décider de façon unilatérale de mettre une distance de 150 m est illogique versus toute la problématique que tu viens de citer et qui est juste (pour moi en tout cas).
Quel est le juste milieu, je n’en sais rien. Mais qu’un maire décrète ce genre de chose alors qu’il est en acteur de la délivrance des permis de construire (la polémique vient quand même des maires) au détriment des agriculteurs me semble anormal.
Quelqu’un, précédemment parlait du lobbying... pas sûr que ce mot soit attribué au bon fautif.
Cordialement

Mon bassin

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 19294
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par bourru07 » sam. 07 sept. 2019 22:25

Rendons à César ce qui appartient à César,
et au Mouvement Écologique sa plus incontestable victoire : le démantèlement complet de l'industrie française...
Caca l'industrie. Ça fait du bruit, de la fumée, ça engendre des norias de camions pour amener les matières premières,
et presque autant pour emmener les produits finis. Sans parler les déchets polluants en sus...
Grâce au ciel, c'en est fini... Plus de production de biens manufacturésdans l'hexagone : on importe. Tout.
Des voitures aux robinets, de l'acier au papier, du mobilier aux ordinateurs, Apn, et autres gadgets...
Qu'on les fabrique donc dans ces pays où les oisifs n'ont pas, comme chez nous, un besoin vital de repos et de tranquillité.
D'ailleurs, là-bas, il n'y a pas d'oisifs...

Après cette grande victoire contre l'industrie, il convenait de passer à la seconde phase de ce grand Plan de Retour au Moyen Âge :
Le démantèlement de l'agriculture.
Et vous voudriez saper l'efficacité d'une de ses armes les plus géniales pour le rendre possible ?
Rendez-vous compte : 150 m, c'est anodin, ça passera, comme lettre à la poste, qui voudrait s'opposer à notre santé ?
Et c'est portant redoutablement efficace. 150 m gelés tout autour d'un terrain isolé de 2 000m2,
c'est, dans les faits, 9 hectares soustraits à ces empêcheurs de faire la sieste en rond que sont ces fainéants d'agriculteurs.
Qui ne font rien que de faire mugir leurs vaches et rugir leurs tracteurs...
Cela suffirait pour que 11 néo ruraux militants puissent geler un kilomètre carré de terre agricole...
Le progrès avance à pas de géant...

Bientôt il ne subsistera plus, en France, que des activités durables et non polluantes:
- Pôle Emploi,
- Les services des impôts.
- Les innombrables organismes de redistribution d’aumônes aux exclus du système.
- et, bien sûr, les importateurs revendeurs de gadgets fabriqués en Chine.
Qu'il sera difficile de délocaliser... :lol:
Le rêve, quoi . :D C'est à portée de main...

A moins qu'un législateur obtus n'oblige les demandeurs fassent préalablement l'acquisition des 9 hectares
sur lesquels ils exigent de faire la loi... Au prix du terrain constructible, bien sûr.
Ça pourrait peut-être dissuader nombre de citadins de faire construire dans cet enfer de la campagne, où les vaches meuglent,
les cloches sonnent, les coqs chantent et où les agriculteurs n'ont pas encore eu le bon goût de se suicider.
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Avatar de l’utilisateur
jardiniere31
Roi du massif
Messages : 11313
Inscription : jeu. 10 janv. 2008 17:19
Région : Midi-Pyrénées
Sexe : Femme
Localisation : haute garonne,nord ouest de Toulouse

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par jardiniere31 » sam. 07 sept. 2019 23:02

Bourru, tu te trompes d'adversaire. Ce ne sont pas les Mouvements Ecologiques qui sont à base de la destruction de l'industrie en France, mais juste La Finance. Délocaliser pour produire à moindre coût et permettre la distribution de plus de dividendes aux actionnaires ... Faut arrêter de tout mettre sur le dos des écologistes, ta haine t'aveugle.

Quand aux quelques hectares (je ne suis pas sûre que tes calculs soient exacts , 2000 m² = 9 hectares :oh: :P ) isolés au milieu d'habitations, ça n'existe plus. Le remembrement est passé par là ... Arrachage massif de haies pour permettre le travail avec de plus gros engins .... Et inondations des roues avec la boue dégoulinant de ces terres mortes au moindre orage un peu fort... C'est là que nous amène cette agriculture intensive grande consommatrice de pesticides tueurs de toute vie sur terre.

Je pense qu'il est possible de continuer à produire de quoi nourrir les populations (sans toutefois vouloir que les rayons des supermarchés soient aussi pleins à la fermeture qu'à l'ouverture) en dispensant moins de cochonneries. A quoi sert de produire 20 tonnes de pommes à l'hectare pour en jeter 10 parce que le calibre n'est pas conforme. Qui jette les fruits de son jardin parce qu'ils ne sont pas parfaits.
Trouves tu normal que "ces fénéants d'agriculteurs" ne puissent pas vivre de leur travail et que des dizaines se suicident chaque année ? Parce que Messieurs Leclerc ou Carrouf leur tordent le cou pour se payer leur production à moindre coût? Moi ça me révolte et je suis contente quand j'en entend un qui arrive enfin à sortir de la misère parce qu'il a trouvé le courage de tourner le dos à l'industrie agro alimentaire.

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 19294
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par bourru07 » sam. 07 sept. 2019 23:25

Mon calcul est on ne plus exact.
La maison serait elle réduite à la taille d'un simple piquet, la zone d'exclusion (150m en tout sens)
donnerait un carré de 300m par 300m soit 90 000m2 soit 9 ha.
Si le terrain du citadin bobo est de 10m sur 10, la zone gelée monterait à 9,61 ha. 20 sur 20, à 9,92 ha... Et ainsi de suite.
Il va de soi que mon antiphrase : "ces fainéants d'agriculteurs" aurait du être entourés de guillemets,
pour qu'on ne me prête pas, de façon vicieuse, une pensée diamétralement opposée à mes vrais sentiments...
Sache que, mais je suis sûr que tu le sais, toute ma sympathie va vers ceux qui nous font vivre et pas du tout
vers ces citadins râleurs et donneurs de leçons, qui nous font caguer...
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

cCBD
Bourgeon de bavard
Messages : 140
Inscription : jeu. 04 juil. 2019 11:28
Région : Aquitaine
Sexe : Homme

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par cCBD » dim. 08 sept. 2019 2:38

De la lecture pour Bourru, je suis désolé j'ai essayé d'être intelligent.
Une transition s’il doit y avoir, doit être accompagnée.
On est d'accord Singha.
Et je suis sûr que pas mal d'entre eux aimeraient pouvoir faire autrement. Ils sont tenus par les roubignolles, par le marché globalisé, par le système, par les politiques etc... qui les exploitent, et avec des lobby puissants qui œuvrent en coulisse pour faire perdurer leurs intérêts au détriment de tout le reste. Mais les opinions des peuples peuvent les contraindre à changer avec le temps, en prenant en étau les politiques.
Voter en consommant, voter souvent.
jardiniere31 a écrit :
sam. 07 sept. 2019 20:56
Et surtout il faut que les agriculteurs respectent les consignes d'épandages suivant les heures, la vitesse et le sens du vent, etc etc etc... Ce qui est loin d'être le cas dans la majorité des cas :angryfire:
J'ai déjà vu des nuages de poussières cancérigènes voler assez souvent dans les landes, le petit coup de glyphosate qui va bien...c'est des sagouins avec leur champ de maïs et y'a pas que ça (miam une marque connue de conserve Bondu... qui faisait encore il y a quelques années de l'épandage aérien sous dérogation préfectorale à proximité d'un village, ça donne une idée de leur pratiques actuelles, tout aussi pourries mais planquées...vendu sosu faux label écologico responsables). Sans oublier les forestiers complètement abrutis qui ont trouvé bons de "glyphosater" leurs parcelles l'an dernier...etc etc etc
D'accord pour ces maisons posées au milieu de nulle part.
Les coupables sont identifies: les années 80 , l'ignorance, l'insouciance, le consumérisme "facile" et la corruption.
On peut blâmer ces pratiques institutionnalisées d'une autre époque, aujourd'hui c'est un peu plus compliqué de faire n'importe quoi dans le paysage, ça a bien évolué quand même même, y compris pour l'état, (sauf si vous êtes une bande d'agriculteurs assoiffés avec du matériel de chantier qui rêvent de barrage) . Mais que fait-on aujourd'hui? On laisse des gens, des écoles, se faire sulfater sous prétexte de pratiques d'un autre temps qu'on est censé leur faire payer mais dont ils ne sont responsables?
Mouvement Écologique sa plus incontestable victoire : le démantèlement complet de l'industrie française...
Bourru l'industrie française n'a pas attendu l'écologie pour se casser la gueule toute seule: année 80 et surtout les années 90, économie mondialisée et france qui se tertiarise.
Mais il ya quand même encore des industries en France, on est en pointe dans certains domaines, on est 3ème en Europe juste derrière l'Italie, l'allemagne est 2 fois plus performante que nous, certes:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Industrie_en_France

Le problème de l'industrie en France est qu'elle sera de moins en moins pourvoyeuse d'emploi de qualification "moyenne", mais plutôt d'emplois très qualifiées et d'emplois peu qualifiés. Hors les "moyennement qualifiés" sont le plus grand nombre actuellement...

Au passage la France est un pays de services et ca va nous éviter de rentrer en récession comme l'Allemagne ces prochaines années, pour une fois c'est une force.

Je partage entièrement le commentaire de jardinière31. Je pense aussi que tu te trompes d'ennemis Bourru. Les consciences écologistes ne veulent pas démanteler l'agriculture, ni les agriculteurs, elle veulent la rendre viable. Actuellement elle ne l'est pas, elle pollue et détruit à un degré non tenable, (et accessoirement virtuelle car ultrasubventionnée) et met à terme, au même titre que, et combiné à d'autres problématiques, notre propre espèce en danger à terme. C'est un constat.

Les changements climatiques vont bouleverser le paysage agricole et se battre pour conserver le modèle actuel c'est juste refuser d'anticiper et se tirer une balle dans le pied dans quelques années ou décennies avec un modèle hors réalité.

Tu n'est pas convaincu par le danger des pesticides? Et par les polluants d'une manière générale?
Lit ça c'est frais de la semaine dernière, je sais bien que l'air ardéchois t'en protège bien (mais à mon avis tu as de bonnes traces encore) et je suis plutôt bien lotis aussi désormais, mais pour des millions de gens et de gamins c'est le quotidien que respirer 24H/24 de la pollution et franchement pour avoir aussi vécu au plus proche ce qui signifie un cancer, qui plus est de ma compagne de 35 ans avec traitements lourds à l'appui, à cet âge c'est très compliqué, je le souhaite vraiment à personne et malheureusement les facteurs environnementaux ont un rôle réels dans l'apparition de ces maladies et d'autres et les produits phytosanitaire un grand rôle. L'épidémie va continuer et moi je serais peu être le prochain pendant que des monstres s'engraissent, leur actionnaires, leurs banquiers et les spéculateurs....
https://www.santepubliquefrance.fr/pres ... es-adultes

L'écologie a été longtemps purement une conscience personnelle et un choix incarné par un parti de niche avec faible marge de manœuvre (mais une parole plutôt libérée) et régit par les batailles politiques et des personnages haut en couleur, comme tout les autres en fait. Elle est entrain de s'inscrire, non plus comme une doctrine illustrée par quelques gesticulations d'énergumènes extrémistes en avance sur leur temps auxquels tu aimes faire référence, mais comme une conscience collective nécessaire! Ca t'emmerde ça Bourru ? :lol: Rassure toi tu va pouvoir t'en donner à coeur joie, les extrémistes sont plus nombreux que jamais !

Le progrès? Si regarde: (j'adore le sudouest et ses articles torchons, un, vrai plaisir, je suis presque tenté par l'abonnement pour pouvoir lire la fin de cette fumerie :smoke:)
https://www.sudouest.fr/2019/09/05/chas ... 6-2921.php
les coqs chantent
Celui de l'île de ré a eu gain de cause, un poulet à gagner un procès qu'il l'eut crû! Pour une fois il n'était pas couvert par sa hiérarchie :fete: ca fera certainement jurisprudence.


José Bové, 20 ans après Millau : "Les gens de chez McDo ont osé me proposer d’écrire un livre… " :D

Avatar de l’utilisateur
msf
Fruit de la jacasse
Messages : 1176
Inscription : lun. 07 août 2006 16:38
Région : Bourgogne
Localisation : Brionnais

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par msf » dim. 08 sept. 2019 8:25

Pour le procès du coq qui chantait trop fort, les plaignants étaient des agriculteurs à la retraite, cela montre bien leur mentalité.

150 mètres me paraît la bonne distance. Il ne faut pas oublier que les pesticides sont totalement inutiles. La preuve ils ont été interdits pour les particuliers et les gens qui nous les ont interdits nous ont dit qu'on pouvait faire la même chose en bio. C'est donc vrai, ou alors cela veut dire que la mauvaise foi est toujours le premier sport de France.


Le problème n'est pas les maisons isolées au milieu de nul part mais les pesticides, rien ne les empêche de mettre une prairie permanente autour de ces maisons, problème réglé, seulement voilà certains ne veulent pas changer leurs habitudes, on les paient pourtant grassement pour être très peu productifs et pas du tout compétitifs, les subventions nous coûtent très cher et servent seulement à construire des cathédrales, je veux dire des stabulations, des hangars, et acheter des tracteurs car ils ne savent pas quoi faire de tout cet argent. A titre de comparaison, la Nouvelle Zélande est le seul pays du monde où l'agriculture n'est pas du tout subventionnée et pourtant les agriculteurs s'en sortent, en vendant pourtant moins cher qu'ici. Seulement voilà, là bas les animaux restent dehors en hiver et la nourriture est donné sur le sol. Pareil en Angleterre où les moutons se retrouvent des fois sous un mètre de neige quand en France ils sont bien au chaud en bâtiment.

Avatar de l’utilisateur
msf
Fruit de la jacasse
Messages : 1176
Inscription : lun. 07 août 2006 16:38
Région : Bourgogne
Localisation : Brionnais

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par msf » dim. 08 sept. 2019 8:40

Je rappelle que les phytos sont aussi interdits en ville et dans les collectivités car si un jardinier meme professionnel les utilisent ils sont toxiques,pareil pour un particulier, par contre quand les paysans les utilisent ils sont bons pour notre santé.

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 19294
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par bourru07 » dim. 08 sept. 2019 9:06

msf a écrit :... on les paient pourtant grassement...

Ça, c'est vrai... :top: Ils trouvent même assez d'argent pour se payer la corde avec laquelle ils s'amusent à se pendre...
msf a écrit :... en Angleterre où les moutons se retrouvent des fois sous un mètre de neige...
Salauds d'Anglais... :pastop:
Non contents de quitter l'U.E., les voilà maintenant qui quittent le clan du réchauffement climatique. :(
Bientôt leurs stations de ski vont concurrencer les nôtres... :shock:
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Avatar de l’utilisateur
jardiniere31
Roi du massif
Messages : 11313
Inscription : jeu. 10 janv. 2008 17:19
Région : Midi-Pyrénées
Sexe : Femme
Localisation : haute garonne,nord ouest de Toulouse

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par jardiniere31 » dim. 08 sept. 2019 9:10

On a essayé de nous faire croire que c'était nous les jardiniers amateurs qui utilisions des doses massives de pesticides sans discernement. Depuis qu'ils les ont interdits à la vente et à la détention pour les particuliers, je serai curieuse de savoir quel a été le montant du manque à gagner pour l'industrie chimique.

Pourquoi nos agriculteurs sont ils obligés d'attendre l'aumône de l'Europe pour vivre alors qu'ils pourraient vivre tellement mieux avec une agriculture raisonnée et des produits payés à leur juste valeur.

Avatar de l’utilisateur
msf
Fruit de la jacasse
Messages : 1176
Inscription : lun. 07 août 2006 16:38
Région : Bourgogne
Localisation : Brionnais

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par msf » dim. 08 sept. 2019 9:37

Ceux qui se pendent c'est en général des gens qui ont mal choisi leur carrière. Souvent des éleveurs de vaches laitières qui avaient sous estimé la répétitivité de la traite 2 fois par jour. Je connais beaucoup d'agriculteurs heureux, et des agriculteurs riches y en a un paquet aussi. Mais la fnsea instrumentalise le chiffre de 350 euros par mois qui ne veut rien dire, c'est les chiffres de la MSA donc le revenu forfaitaire déclaré, après 87% de déduction forfaitaire du chiffre d'affaire, pas le revenu réel, de plus en général ils n'ont pas de loyer à payer, Fernand Reynaud l'avait déjà compris à l'époque dans le sketch ça eu payé : les pauvres ils faut qu'ils paient le sel !

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 19294
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par bourru07 » dim. 08 sept. 2019 9:42

jardiniere31 a écrit :... Pourquoi nos agriculteurs sont ils obligés d'attendre l'aumône de l'Europe pour vivre alors qu'ils pourraient vivre tellement mieux avec une agriculture raisonnée et des produits payés à leur juste valeur...
Tu as sans aucun doute raison...
Mais est-ce la panacée ? Car ces forcenés continueront de faire du bruit, (ils ont ça dans le sang) :shock:
et donc de réveiller les vacanciers - qui ont tant besoin de sommeil - aux aurores...
Un seul remède réglera tout ça : interdisons purement et simplement l'Agriculture.
Il suffit de déclarer toute la campagne française Parc Naturel et Réserve Verte pour citadins exténués.
Et de reconvertir les paysans en fonctionnaires-ouvriers des Espaces Verts.
Peinards, ils n'auront qu'à accueillir les toutiste autour d'un verre, de tondre les pelouses, de tailler les topiaires
et de sarcler...
A la main, bien sûr... et sans faire de bruit...
Et de faire le ménage des résidences avant et après le passage des touristes...

@ msf : De quelle activité tires-tu tes revenus ?
Dernière modification par bourru07 le dim. 08 sept. 2019 9:46, modifié 1 fois.
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Répondre

Revenir à « Aux phytosanitaires »