disparition des phyto pour les particuliers

Ce forum est consacré à l'utilisation des produits phyto-sanitaires pour soigner et entretenir les plantes.
Avatar de l’utilisateur
Marcus
Empereur jardinier
Messages : 22791
Inscription : sam. 03 déc. 2005 21:24
Région : Centre
Localisation : Touraine

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par Marcus » dim. 08 sept. 2019 18:16

cCBD a écrit :
dim. 08 sept. 2019 16:56
Marcus a écrit :
dim. 08 sept. 2019 16:02
J'ai une vigne(3ha) en face de chez moi avec des lotissements tout autour, il y a 40 ans il n'y avait qu'une seule maison. Le viticulteur lui n'a rien demandé, il s'est vu imposé toute ces maisons et maintenant il se voit encore imposé une nouvelle interdiction.
Tu ne parles pas des collègues bien contents de les vendre ces parcelles. Et pour peu qu'ils aient été proche d'élus ou élus eux mêmes pour le faciliter, il n'y a qu'un pas.

.....
Je n'en parle pas car il n'y a pas à en parler. La majorité des parcelles suite au remembrement et aux successions ne sont pas resté dans le giron d'agriculteurs. Et comme la plus value sur un terrain à construire est plus importante que celle sur une AOC, il n'y a pas eu de réflexion sur la destination des terrains.
Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler et de ne laisser aucun doute sur le sujet. P.Desproges

Un peu de chez moi

cCBD
Bourgeon de bavard
Messages : 140
Inscription : jeu. 04 juil. 2019 11:28
Région : Aquitaine
Sexe : Homme

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par cCBD » dim. 08 sept. 2019 18:58

Marcus a écrit :
dim. 08 sept. 2019 18:16
La majorité des parcelles suite au remembrement et aux successions ne sont pas resté dans le giron d'agriculteurs.
Euh...je ne comprend peu être pas le sens de ta phrase mais j'ai l'impression que tu mélanges remembrement, urbanisation et succession. Ca tombe bien je ne suis pas spécialiste du tout, seulement quelques notions de politiques publiques d'aménagement du territoire on va dire et de souvenir les différentes phases de remembrement et d'aménagement foncier n'ont pas soustraient tant de terres agricoles que cela (ok pour les grands travaux d'état), l'urbanisation par contre en a consommé beaucoup.
Et pour les successions je n'y connais rien mais quelque soit le repreneur les terres restent non?? on ne change plus la destination des sols comme ça.
Une lecture intéressante sur le sujet.
https://halshs.archives-ouvertes.fr/hal ... 2/document

Avatar de l’utilisateur
msf
Fruit de la jacasse
Messages : 1176
Inscription : lun. 07 août 2006 16:38
Région : Bourgogne
Localisation : Brionnais

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par msf » lun. 09 sept. 2019 11:23

Marcus a écrit :
dim. 08 sept. 2019 18:16
cCBD a écrit :
dim. 08 sept. 2019 16:56
Marcus a écrit :
dim. 08 sept. 2019 16:02
J'ai une vigne(3ha) en face de chez moi avec des lotissements tout autour, il y a 40 ans il n'y avait qu'une seule maison. Le viticulteur lui n'a rien demandé, il s'est vu imposé toute ces maisons et maintenant il se voit encore imposé une nouvelle interdiction.
Tu ne parles pas des collègues bien contents de les vendre ces parcelles. Et pour peu qu'ils aient été proche d'élus ou élus eux mêmes pour le faciliter, il n'y a qu'un pas.

.....
Je n'en parle pas car il n'y a pas à en parler. La majorité des parcelles suite au remembrement et aux successions ne sont pas resté dans le giron d'agriculteurs. Et comme la plus value sur un terrain à construire est plus importante que celle sur une AOC, il n'y a pas eu de réflexion sur la destination des terrains.
tu n'en parles pas parce que la vérité ne t'arrange pas.

Si des parcelles agricoles ont été construites c'est que les agriculteurs les ont vendues pour s'enrichir après que le maire les aient passées en terrain constructible pour "une raison ou une autre".

Avatar de l’utilisateur
msf
Fruit de la jacasse
Messages : 1176
Inscription : lun. 07 août 2006 16:38
Région : Bourgogne
Localisation : Brionnais

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par msf » lun. 09 sept. 2019 11:30

Marcus a écrit :
dim. 08 sept. 2019 16:02
msf a écrit :
dim. 08 sept. 2019 9:47

Après avoir été harcelé par les inspecteurs PAC, Il a été tué par les gendarmes. Je vais vous retrouver les articles et témoignages de sa famille.
Bonjour,

Petite précision, il a été tué en fonçant sur les gendarmes avec sa voiture et quelques jours avant il avait tenté de les écraser avec son tracteur.
jardiniere31 a écrit :
dim. 08 sept. 2019 14:29
Je pense que si tu habitais un endroit où il y a ce genre de pulvérisations multiples, tu serai d'un autre avis
J'ai une vigne(3ha) en face de chez moi avec des lotissements tout autour, il y a 40 ans il n'y avait qu'une seule maison. Le viticulteur lui n'a rien demandé, il s'est vu imposé toute ces maisons et maintenant il se voit encore imposé une nouvelle interdiction.
D'après ce que je sais, il n'a pas foncé sur les gendarmes, il repartait simplement avec sa voiture, et la trajectoire de la balle en dit long : elle lui est arrivé dans le dos.

Ce qui me dérange aussi c'est pourquoi les gendarmes étaient impliqués dans cette histoire ? Il y a avait un soucis avec le bouclage des vaches mais cela n'est pas une affaire qui concerne le gendarmerie.

Derniere chose qui me dérange est pourquoi Bourru ne prend pas la défense de cet éleveur lui qui m'accuse de les haïr alors que c'est moi qui prend sa défense. J'imagine que Bourru est à la FNSEA. La FNSEA hait la bio.

Avatar de l’utilisateur
msf
Fruit de la jacasse
Messages : 1176
Inscription : lun. 07 août 2006 16:38
Région : Bourgogne
Localisation : Brionnais

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par msf » lun. 09 sept. 2019 11:32

bourru07 a écrit :
dim. 08 sept. 2019 14:20
Malgré des efforts surhumains d'exégèse, je n'arrive pas à trouver la moindre différence entre
la haine viscérale que distillent les ayatollahs contre les valeurs de l'occident
et le venin que crachent les ayatollahs verts, style msf...
De la part de quelqu'un qui ferme les yeux sur la haine des agriculteurs chimiques type FNSEA contre les agriculteurs bio, c'est cocasse.

Avatar de l’utilisateur
msf
Fruit de la jacasse
Messages : 1176
Inscription : lun. 07 août 2006 16:38
Région : Bourgogne
Localisation : Brionnais

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par msf » lun. 09 sept. 2019 11:44

Wivine a écrit :
dim. 08 sept. 2019 12:42
Vous avez une fâcheuse tendance à mettre tout le monde dans le même panier.

Perso dans le petit coin de Normandie où j'ai grandis, essentiellement consacré à la production laitière, donc à l'élevage il est vrai, les agriculteurs n'ont pas de très grands champs. Si le gars doit réserver une bande de 150 mètres il lui reste grosso modo 10m2 à cultiver, autant vendre son terrain pour un énième lotissement ou un centre commercial... Et notre maison était juste en face d'un champ cultivé justement (et oui ils travaillent aussi la nuit parfois, les agriculteurs, les phares de tracteur ça porte super loin)

Tous les agriculteurs ne sont pas dans l'intensifs et tous n'ont pas des surfaces gigantesques. Mais à force de considérer que l'agriculture ça "doit" être ça, les petits ont quasiment tous disparus, noyés sous ce genre de normes et législations impossibles à mettre en oeuvre pour eux. Ca n'empêche qu'ils n'étaient pas forcément bios vous allez me dire, mais ils avaient des utilisations plus raisonnées des produits. (et accessoirement personne ne se plaignait que ça sente le fumier dans le tout le village une fois par an, ni que les routes soient boueuses à la saison des betteraves).
Autre chose wivine, quand tu dis que si on reserve une bande de 150 mètres interdite de traitement, il reste 10m² à cultiver, tu nous dis en fait que quand le gouvernement précedent à interdit les phytos aux particuliers, il a en fait empecher tous les particuliers de faire du jardinage, puisque d'après ton commentaire sans traitement pas de culture.
Ou alors j'ai mal compris ta phrase.

Avatar de l’utilisateur
Singha
Seigneur des paquerettes
Messages : 7512
Inscription : dim. 28 août 2011 9:02
Région : Ile de France
Sexe : Homme
Localisation : Seine et Marne

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par Singha » lun. 09 sept. 2019 19:44

msf a écrit :
lun. 09 sept. 2019 11:44
Autre chose wivine, quand tu dis que si on reserve une bande de 150 mètres interdite de traitement, il reste 10m² à cultiver, tu nous dis en fait que quand le gouvernement précedent à interdit les phytos aux particuliers, il a en fait empecher tous les particuliers de faire du jardinage, puisque d'après ton commentaire sans traitement pas de culture.
Ou alors j'ai mal compris ta phrase.
Bonsoir msf
Bien sûr qu’il est possible de cultiver sans phyto.
Certains le font d’ailleurs.
Mais plusieurs questions se posent quand même :
1 : un agriculteur peut-il changer du jour au lendemain sa méthode de culture parce que certains veulent une distance de 150m ?
2 : quel investissement cela entraîne t’il alors qu’ils sont parfois déjà bien endettés ?
3 : quel serait le rendement ?
4 : a quel prix pour le consommateur ?

Comme déjà dit, je ne suis pas du métier, je ne fais que me poser des questions.
Je n’ai pas les réponses à ces 4 questions (sauf à répéter ce que j’ai pu voir dans des documentaires) et j’imagine qu’il y en a bien d’autres (des questions).
Par contre décréter ces 150 m en reposant toutes les conséquences sur les agriculteurs me semble d’une irresponsabilité inouïe pour ne pas dire stupide ( je parle du lobbying sur ce sujet et aucunement des personnes de ce forum).
Cordialement

Mon bassin

Wivine
Fruit de la jacasse
Messages : 1272
Inscription : mer. 07 févr. 2018 13:45
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Femme
Localisation : Vaucluse

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par Wivine » mar. 10 sept. 2019 1:44

msf a écrit :
lun. 09 sept. 2019 11:44

Autre chose wivine, quand tu dis que si on reserve une bande de 150 mètres interdite de traitement, il reste 10m² à cultiver, tu nous dis en fait que quand le gouvernement précedent à interdit les phytos aux particuliers, il a en fait empecher tous les particuliers de faire du jardinage, puisque d'après ton commentaire sans traitement pas de culture.
Ou alors j'ai mal compris ta phrase.
Tu as carrément mal compris ma phrase.
Mais tu veux quoi en fait ? Que tous les agriculteurs passent au bio là maintenant tout de suite ? C'est chaud comme idée parce que contrairement aux particuliers qui cultivent 3 patates eux ils vivent de leur boulot (tant qu'à faire) qui lui même nourrit du monde.
Donc les petits qu'ils crèvent, c'est pas grave, et puis comme ça on pourra élargir les routes !

Avatar de l’utilisateur
msf
Fruit de la jacasse
Messages : 1176
Inscription : lun. 07 août 2006 16:38
Région : Bourgogne
Localisation : Brionnais

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par msf » mar. 10 sept. 2019 10:50

Je pense que c'est faisable, ils pourraient passer au bio comme tu dis, tu t'inquiètes pour le rendement, l'investissement, il est minime voir nul... Mais en passant en bio ils auraient un meilleur revenu, aujourd'hui on importe énormément de produits bio faute de production suffisante.

Il y a plein de solutions adaptées à chaque situation : pour les céréaliers, les éleveurs, je ne vais pas entrer dans les détails sauf si ça intéresse les gens mais il y déjà beaucoup de solutions qui existent et dont les médias ne parlent pas (pour le désherbage sans herbicides par exemple).
Ce qu'on voit aujourd'hui c'est les syndicats de type fnsea qui refusent tout changement car ils ne veulent pas se donner la peine de changer leurs habitudes c'est tout.

Avatar de l’utilisateur
msf
Fruit de la jacasse
Messages : 1176
Inscription : lun. 07 août 2006 16:38
Région : Bourgogne
Localisation : Brionnais

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par msf » mar. 10 sept. 2019 11:00

Déjà l'hostilité de la population envers les agriculteurs grandit de façon exponentielle, à chaque nouvelle vidéo d'élevage intensif de L214 où on voit des conditions d'élevage indignes la FNSEA nous affirme que ce n'est pas représentatif, que c'est truqué et que les élevages sont au nome, alors que tout le monde sait que ces vidéos sont représentatives de la réalité.

L'impact de la mauvaise foi de ces syndicats sur la réputation des paysans est vraiment négatif et cela va se retourner contre eux sur le moyen terme.

Alors quand ils refusent de but en blanc de considérer une bande d'exclusion de 150 mètres ils ne font qu'accélérer un peu plus leur relégation au rang de pollueurs empoisonneurs assistés anti sociaux.

Avatar de l’utilisateur
ancolie03
Fruit de la jacasse
Messages : 1157
Inscription : jeu. 17 juil. 2014 21:08
Région : Auvergne
Sexe : Femme

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par ancolie03 » mar. 10 sept. 2019 12:52

enfin des scientifiques nous expliquent la fumisterie ecolo
https://www.amazon.fr/Ils-croient-que-n ... 326&sr=8-3

Avatar de l’utilisateur
jardiniere31
Roi du massif
Messages : 11313
Inscription : jeu. 10 janv. 2008 17:19
Région : Midi-Pyrénées
Sexe : Femme
Localisation : haute garonne,nord ouest de Toulouse

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par jardiniere31 » mar. 10 sept. 2019 14:34

Livre sorti en 2016...

Il a aussi écrit:
"La vision apocalyptique sur le manque d’eau est, pour l’essentiel, totalement infondée. La réalité est plus heureuse et la vérité empirique à l’opposé des lieux communs.

L’imposture, c’est, d’abord, de ne pas chiffrer la ressource en eau et d’affirmer, sans preuve et sans vergogne, le manque d’eau, les sécheresses à venir, les consommations irresponsables, la nécessité de ne pas gaspiller le « précieux liquide »
L’imposture, c’est de culpabiliser les « consommateurs » pour « économiser »..."

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 19294
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par bourru07 » mar. 10 sept. 2019 15:07

ancolie03 a écrit :
mar. 10 sept. 2019 12:52
enfin des scientifiques nous expliquent la fumisterie ecolo
https://www.amazon.fr/Ils-croient-que-n ... 326&sr=8-3
Sympathique et courageuse initiative, mais vouée à l'échec contre l'idéologie dominante.
Ils contrôlent tout désormais. De l’Éducation Nationale aux Médias...
Était-ce bien la peine de tant lutter contre les idéologies puantes qui ont contaminé le XXe siècle...
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Avatar de l’utilisateur
msf
Fruit de la jacasse
Messages : 1176
Inscription : lun. 07 août 2006 16:38
Région : Bourgogne
Localisation : Brionnais

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par msf » mar. 10 sept. 2019 15:22

ancolie03 a écrit :
mar. 10 sept. 2019 12:52
enfin des scientifiques nous expliquent la fumisterie ecolo
https://www.amazon.fr/Ils-croient-que-n ... 326&sr=8-3
la fumisterie écolo cela ne veut rien dire.

Par contre si tu as quelques exemples concrets tirés du livre cela nous interesse.

Avatar de l’utilisateur
msf
Fruit de la jacasse
Messages : 1176
Inscription : lun. 07 août 2006 16:38
Région : Bourgogne
Localisation : Brionnais

Re: disparition des phyto pour les particuliers

Message par msf » mar. 10 sept. 2019 15:34

j'ai regardé vite fait un résumé du livre ici :
http://www.agriculteur-normand.com/actu ... 083RA.html

quelle fumisterie.
Il confond tout, la plupart du temps il dénonce des choses qu'il invente lui même.
Il ne comprend pas que le probleme ce n'est pas que le bio soit un peu plus cher mais la mauvaise répartition des richesses qui fait que tout le monde ne peut pas se nourrir entierement de bio. Il a une pensée qui date du 19eme siecle.

Répondre

Revenir à « Aux phytosanitaires »