Acanthes : Frappes de représailles

Ce forum est consacré à l'utilisation des produits phyto-sanitaires pour soigner et entretenir les plantes.
Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 19250
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Acanthes : Frappes de représailles

Message par bourru07 » dim. 23 juin 2019 17:26

Je croule sous les acanthes (Acanthus mollis) qui envahissent tout et qu'il est quasi impossible d'éradiquer.
Même le bêchage soigné est inefficace : leurs grosses racines cassantes filent à plusieurs mètres, infiltrant les massifs de vivaces...
Dans une très belle colonie d'agapanthes, tenter de les déloger ferait plus de victimes collatérales que de pertes ennemies...
Sans parler des Crinum ou des rosiers moussus qui supportent de moins en moins bien cette concurrence descendue du haut
des colonnes corinthiennes...
Sans parler des framboises.
Et si l'on ne coupe pas à temps leurs hampes florales (très belles), elles projettent leur grosses graines a plus de trois mètres. Renforçant l'envahissement généralisé. J'étais à l'hosto, l'été passé, elles en ont profité...
Des herbicides systémiques en pulvérisation sont hors de question : ils feraient plus de victimes chez les civils que sur les cibles ennemies.
D'où l'idée de frappes "chirurgicales" : des injections dans les tiges au moyen de seringues hypodermiques.
Je tenais l'arme de représailles absolue.... :veryhappy:
Oui mais...
Les tiges semi ligneuses des acanthes ne se laissent pas percer comme des fesses de malade.
L'aiguille carotte les tissus, et se bouche dès la première introduction... :angryfire:
Tel le Tartarin de Washington D.C., j'ai du rappeler mes bombardiers...
Mais, d'autres vecteurs sont à l'étude...
Les acanthes ne passeront pas


Image

Image

Image

Image

Image

Image
Pièces jointes
IMG_0314.JPG
IMG_0307.JPG
IMG_0301.JPG
IMG_0296.JPG
Framboises-et ac-318.jpg
Ac-racines-320.jpg
Dernière modification par bourru07 le dim. 23 juin 2019 18:01, modifié 1 fois.
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Avatar de l’utilisateur
arka
Grossiste en parlotte
Messages : 3097
Inscription : mer. 06 déc. 2006 18:53
Région : Midi-Pyrénées
Sexe : Femme
Localisation : à côté de Toulouse

Re: Acanthes : Frappes de représailles

Message par arka » dim. 23 juin 2019 17:41

C’ est vrai ça fait des belles hampes fleuries.

Mais ça devient envahissant :devil:

Sur le même registre j’ai le sureau j’en ai partout et là aussi il y a pleins de ramifications.
En plus de l’ oxalys

Je crois que comme le phytolaque il faut anéantir le gros bulbe.

Courage bourru
lilou



chacune de nos lectures laisse une graine qui germe

Jules Renard

Noisette47
Bourgeon de bavard
Messages : 386
Inscription : jeu. 31 janv. 2019 10:04
Région : Aquitaine
Sexe : Femme

Re: Acanthes : Frappes de représailles

Message par Noisette47 » dim. 23 juin 2019 21:49

Si tu as toujours de l'herbicide systémique ( tssss) voici un astuce pour l'utiliser sans nuire aux plantes voisines. Un peu de colle de papier peint mélangé avec l'herbicide et appliqué avec un pinceau aux feuilles ennemies fera l affaire 🙂 L'autre arme c'est un gros bocal rempli à quart avec une solution du 'produit que l'on nomme plus' , moitié enterré et puis farci des feuilles. Même les liserons n'en résistent pas 😁

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 19250
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Acanthes : Frappes de représailles

Message par bourru07 » lun. 24 juin 2019 10:43

Merci Noisette de te joindre à ma cellule de crise.
Je retiens ton astuce du bocal pour des plantes de taille plus modeste.
Mais mes acanthes, aussi volumineuses que des rhubarbes, nécessiteraient des tonneaux
plus que des bocaux. :lol:
Je m'oriente vers l'utilisation de sacs poubelles, ligaturés au collet, enfermant la plante de façon hermétique.
dans lesquels je pratiquerais, à l'opposé, une ouverture (à refermer) pour y passer un mini pulvérisateur.
Reste à descendre en ville pour m'acheter de tels sacs, si possible translucides, pour que la photosynthèse
se poursuive quelques jours, le temps que la circulation de sève véhicule le produit jusqu'à l’extrémité des racines...
PS- Oui, j'ai quelques réserves du produit qui met en fureur les écolâtres... Je n'en utilise que très marginalement.
Le bidon était encore intact et durera bien plus longtemps que moi... Né avant WWII, et ayant connu les réquisitions allemandes
et les restrictions d'après guerre, je ne me laisse pas avoir par les envahisseurs : j'ai fait des provisions... :P
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Noisette47
Bourgeon de bavard
Messages : 386
Inscription : jeu. 31 janv. 2019 10:04
Région : Aquitaine
Sexe : Femme

Re: Acanthes : Frappes de représailles

Message par Noisette47 » lun. 24 juin 2019 14:58

Bonne idée, les sacs! Et petits sacs congelation parmi les vivaces et bulbes précieuses? 😁 Je me suis toujours dit que le jour arrivé où on n'aurait plus de glypho, je baisserais les bras et adopter le tricot et le loto😅 Et nous voilà.....presque. Mon jardin est entouré des champs qui contiennent le prêle, le liseron et les chardons. Comment repousser ça sur 8.000m2 sans glypho? Et la maladie des lauriers roses sans fongicide systémique efficace? Et les cochenilles sur les plantes d'ornement, sans insecticide systémique efficace 🙄 Il me paraît dommage que l'on puisse couvrir les milliers de hectares des produits nocifs 'juste en cas', pourtant nous les particuliers ( je parle de nous les raisonnables et intelligents, bien sûr 😉) soyons désarmés de tout. Parlons pas d'acide pélargonique grrr.....

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 19250
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Acanthes : Frappes de représailles

Message par bourru07 » ven. 28 juin 2019 10:33

Une première vague d'attaques a été lancée...
A titre expérimental. Je généraliserai que si la méthode se révèle efficace. Résultats dans quinze jours...
Car la préparation du "terrain" est très bouffeuse de temps et nécessite des gestes précis..
Pour optimiser les effets et surtout éviter les effets collatéraux néfastes...
Déjà des enseignements expérimentaux imprévus :
Malgré des sacs poubelle très grands (92 litres) quasi impossible de faire entrer proprement
l'intégralité des feuilles. J'ai du réduire de moitié la surface des limbes, j'espère que la surface restante
permette aux stomates de bien ingurgiter le poison....


Image
Pièces jointes
Acanthes-raid sur les...jpg
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Avatar de l’utilisateur
emille
Liseron du clavier
Messages : 2196
Inscription : lun. 12 oct. 2009 9:50
Région : Nord Pas-de-Calais
Sexe : Homme

Re: Acanthes : Frappes de représailles

Message par emille » ven. 28 juin 2019 16:52

Est ce une plante qui se ressème facilement ou ce sont plutôt les racines qui font de nouvelles pousses ?
Un sou pour la plante, deux sous pour le sol

Nicole37n
Seigneur des paquerettes
Messages : 7717
Inscription : ven. 13 avr. 2007 22:59
Région : Poitou Charentes
Localisation : Deux-sèvres

Re: Acanthes : Frappes de représailles

Message par Nicole37n » ven. 28 juin 2019 16:57

Les deux mon colonel, c'est une horreur.
Les graines sautent à2-3 m et les racines courent sous terre, très profondément et en longueur.
Tu en oublie un bout et tu as une nouvelle plante
Nicole

Avatar de l’utilisateur
INDY27
Prince du jardin
Messages : 9017
Inscription : lun. 04 août 2014 13:03
Région : Haute Normandie
Sexe : Femme
Localisation : à côté des plantules

Re: Acanthes : Frappes de représailles

Message par INDY27 » ven. 28 juin 2019 17:02

Une horreur, ça dépend où. Il y a semble-t'il des régions plus favorables.

Avatar de l’utilisateur
colibri87
Empereur jardinier
Messages : 17490
Inscription : jeu. 22 mai 2008 15:15
Région : Limousin
Sexe : Femme
Localisation : Panazol, banlieue est de Limoges 67ans

Re: Acanthes : Frappes de représailles

Message par colibri87 » ven. 28 juin 2019 18:39

Je voulais faire un massif d'acanthes au pied d'un cerisier.
Je n'ai jamais réussi à en faire prendre une seule :lol: :mrgreen:
Il y a quelque chose de plus fort que la mort: c'est la présence des absents dans la mémoire des vivants
(Jean d'Ormesson)

Nicole37n
Seigneur des paquerettes
Messages : 7717
Inscription : ven. 13 avr. 2007 22:59
Région : Poitou Charentes
Localisation : Deux-sèvres

Re: Acanthes : Frappes de représailles

Message par Nicole37n » ven. 28 juin 2019 19:42

Je dirais que tu as de la chance, car à moins d'avoir un ha de jardin c'est très difficile d'en venir à bout quand tu veux t'en débarrasser.
D'un pied, j'en ai eu 1m2 l'année suivante, et j'en enlève depuis 4 ans. Les racines sont parties chez le voisin qui l'a arrachée mais je m'attends à ce qu'elle revienne :mrgreen: chez nous.

Je ne comprenais pas pourquoi qq'un en avait planté au milieu d'une cour pavée, mais maintenant je vois l'intérêt d'un tel dispositif.....
Nicole

Avatar de l’utilisateur
carn29
Bourgeon de bavard
Messages : 192
Inscription : mar. 10 avr. 2012 11:54
Région : Bretagne
Sexe : Homme

Re: Acanthes : Frappes de représailles

Message par carn29 » ven. 12 juil. 2019 8:55

Bonjour,
Bonne chance Bourru avec tes plantes.
Je te fais part d'un fait que j'ai observé lors de l'utilisation du désherbant en question sur une plante côtoyant d'autres espèces de très près comme cela semble être ton cas. Il m'arrive de voir que les plantes voisines sont quelquefois plus ou moins impactées. Il est vrai que je ne prends pas autant de précautions que toi car je plonge mes doigts dans le liquide et je frotte le maximum de feuilles à ma portée sans par la suite protéger la plante sous un sac. Alors effectivement il est possible qu'en s'affaissant celle-ci transmette un peu de produit à ses congénères en les touchant, mais j'avais pensé aussi à ce qui se passait sous terre. Le produit étant véhiculé jusqu'aux racines, se pourrait-il que lors de la dégradation de ces dernières une contamination soit encore possible sur les racines des plantes aux alentours ? Ou bien est-ce que le produit est déjà neutralisé ?
Dans ton cas tu n'as plus trop le choix, tu as trop attendu, les plantes sont grandes et le système racinaire doit être bien étendu.
En ce qui me concerne, je traque régulièrement les plantules indésirables, et une petite frappe chirurgicale par-ci par-là, m'évite bien des déboires. Exit les plantes envahissantes.
On n'hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte à nos enfants

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 19250
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Acanthes : Frappes de représailles

Message par bourru07 » ven. 12 juil. 2019 9:04

Il est trop tôt pour faire un bilan définitif circonstancié :
Tant pour l'efficacité (absence de repousses par les extrémités des racines)
que pour les éventuels dommages collatéraux...
Je ne manquerai pas de vous en faire part le temps venu...
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

gege74
Fleur de pipelette
Messages : 674
Inscription : jeu. 02 juil. 2009 15:22
Région : Rhone Alpes
Sexe : Homme
Localisation : Haute Savoie

Re: Acanthes : Frappes de représailles

Message par gege74 » ven. 12 juil. 2019 13:34

bourru07 a écrit :
dim. 23 juin 2019 17:26
…/...
Des herbicides systémiques en pulvérisation sont hors de question : ils feraient plus de victimes chez les civils que sur les cibles ennemies.
D'où l'idée de frappes "chirurgicales" : des injections dans les tiges au moyen de seringues hypodermiques.
Je tenais l'arme de représailles absolue.... :veryhappy:
Oui mais...
Les tiges semi ligneuses des acanthes ne se laissent pas percer comme des fesses de malade.
L'aiguille carotte les tissus, et se bouche dès la première introduction... :angryfire:
…/...
Bonjour,
As-tu essayé la chambre à cathéter ?
je m'explique, tu perce des petits trous avec une mèche et tu injecte dedans qqs gouttes de (tsss) pur sans dilution.
Ici c'était un laurier palme :
Image
Traité il y a presque 2ans, aucune trace de repousses. j'ai utilisé une mèche de 2-3mm, mais c'est à moduler en fonction du diamètre des rameaux.
@+

IMG_1241.JPG
Jardinier bio-chimique et lunatique.

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 19250
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Acanthes : Frappes de représailles

Message par bourru07 » ven. 12 juil. 2019 14:33

Salut ge74...
Chambre à cathéter ? je ne connaissais pas le nom mais la technique, oui. C'est celle que j'utilise
pour les arbres encombrants qui drageonnent..
A une différence près, je n'utilise pas le 2D4, mais un produit à la réputation un tout peu
moins sulfureuse et surtout plus facile à se procurer : le chlorate de potassium (ClO3K)
Même technique que la tienne pour les logements autour du cambium, avec une cheville pour boucher la chambre.
Un avantage : le bois s’imprègne de ces sels, jusqu'au extrémités des racines, rendant le bois,
combustible sous terre (sans oxygène); Il suffit d'allumer un petit feu sur la souche, l'été suivant,
quand tout a séché, pour que tout se consume intégralement jusqu'aux radicelles.
C'est ce que j'utilise contre les arbres parasites coriaces : micocouliers, robiniers, figuiers.
Pour les acanthes, le diamètre était trop petit et la matière trop molle...
J'ignorais que le 2D4 pur marchait aussi.
Produit dangereux, certes, mais pas plus que l'explosif agricole... Il ne faut le laisser
dans les mains des touristes, ni des jardiniers du dimanche...
Utilisé par des gens de bons sens, c'est un produit remarquable...
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Répondre

Revenir à « Aux phytosanitaires »