Du fumier de cheval frais dans mon potager

Ce forum est dédié à la technique du compostage et au compost
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Pokrus
Graine de timide
Messages : 5
Inscription : mar. 28 févr. 2017 17:28
Région : Ile de France

Du fumier de cheval frais dans mon potager

Message par Pokrus » mer. 01 mars 2017 18:39

Bonjour à tous,

Je démarre mon premier potager en pleine terre, et pleine de l'enthousiasme du débutant, j'ai répandu du fumier de cheval sur ma parcelle, comme on me l'avait conseillé. Or, mal renseignée, au lieu d'avoir un fumier de cheval composté comme on trouve en jardinerie, j'ai allégrement étendu le fumier frais du haras d'à coté, paille et crottin mêlé. Je crains d'avoir fait une erreur.

Que vaut-il mieux faire ? Le laisser sur place et l'utiliser comme paillage le temps qu'il se décompose (s'il se décompose un jour...) ou le rabattre dans un coin, voire dans un composteur, et en faire un compost plus classique ?

Merci pour votre aide !

Avatar de l’utilisateur
nénesse 55
Fruit de la jacasse
Messages : 1441
Inscription : mer. 26 sept. 2007 21:39
Localisation : en Meeuuhhse

Re: Du fumier de cheval frais dans mon potager

Message par nénesse 55 » mer. 01 mars 2017 19:59

Saludas,
Certains font le choix de cette manière de procéder, de préférence à l'automne. En général, le fumier des haras est très pailleux et constituera...un excellent paillage. Avec l'humidité et la chaleur printanière, la décomposition va opérer mais l'interface terre/paille va être stérilisée pendant plusieurs semaines, voire quelques mois. Cela compromet le semis de petites graines (salades, Carottes) mais pas du tout les graines plus grosses ou les repiquages dont l'activité sera bien en-dessous de la tranche critique.

Avatar de l’utilisateur
Bea00
Bourgeon de bavard
Messages : 194
Inscription : jeu. 31 mars 2011 13:37
Région : Champagne Ardenne
Sexe : Femme
Contact :

Re: Du fumier de cheval frais dans mon potager

Message par Bea00 » ven. 03 mars 2017 16:46

Pas de soucis, j'ai fais la même chose, un épandage complet de litière fraiche d'écurie. Il faut juste ne pas en mettre épais pour qu'il n'y ai pas de montée en température.
Pour les semis, on écarte simplement la couche en laissant de la marge sinon les oiseaux vont en fouinant tout remettre dessus.
Par contre avec une bonne épaisseur de fumier frais on peut faire une couche chaude sous un chassis qui permet d'avoir des semis précoce et gagner de nombreuses semaines.

fouroulou
Fruit de la jacasse
Messages : 1047
Inscription : jeu. 17 févr. 2011 22:47
Région : Ile de France
Sexe : Homme

Re: Du fumier de cheval frais dans mon potager

Message par fouroulou » sam. 04 mars 2017 19:31

Je voudrais juste faire une remarque à propos du fumier de cheval. J'ai remarqué que lorsque j'utilisais ce fumier mon jardin se retrouvais infesté de taupins. Est-ce un problème d'acidité qui favorise la présence de ces insectes du sol ou est-ce des parasites présents dans l'excrément des chevaux qui deviennent taupins ? C'est juste une réflexion.

Avatar de l’utilisateur
Sophie57
Bourgeon de bavard
Messages : 244
Inscription : lun. 26 mai 2014 13:10
Région : Lorraine
Sexe : Femme

Re: Du fumier de cheval frais dans mon potager

Message par Sophie57 » mar. 07 mars 2017 15:29

C'est étrange, j'ai mes chevaux à domicile et donc du fumier à disposition (dommage que je ne fais pas de potager... et pas d'amateurs dans le coin), mais en tous cas je ne rencontre pas vraiment de taupin chez moi, ni dans le fumier lorsque je le fais enlever (par contre de nombreuses larves de cétoines!)

Avatar de l’utilisateur
Pokrus
Graine de timide
Messages : 5
Inscription : mar. 28 févr. 2017 17:28
Région : Ile de France

Re: Du fumier de cheval frais dans mon potager

Message par Pokrus » jeu. 09 mars 2017 17:28

Merci pour toutes vos réponses. Je craignais que d'avoir du fumier frais comporte des risques sanitaires, avec les bactéries qui vivent dans le crottin. Je vais "désépaissir" ma couche (quand je dis que j'y suis allée de bon coeur, ce n'est pas une vue de l'esprit), pour éviter de brûler mes futures plantations. Nous verrons s'y les jeunes plants se plaisent. Autrement, je prendrai mon courage à 2 mains et je trierai le tout pour ne conserver que la paille.

FredauFondDuJardin
Graine de timide
Messages : 51
Inscription : jeu. 15 oct. 2015 16:37
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Homme

Re: Du fumier de cheval frais dans mon potager

Message par FredauFondDuJardin » mer. 29 mars 2017 11:02

D'apres ce que j'ai compris il faut faire la différence entre fumier c'est a dire tout ce qui compose la litière du cheval (paille/copeaux/sciure mélangés avec crottin et urine) qu'il faut composter avant utilisation pour planter et le crottin seul qui lui peut être utilisé directement sans excès non plus directement sur la plupart des plantations. De plus je me renseigne pour savoir si le cheval dont je récupéré le crottin est sous traitement et en particulier si il vient d’être vermifugé. Et n’attend quelque semaine pour récupérer à nouveau le crottin.

Avatar de l’utilisateur
BUGADE
Maitre des bosquets
Messages : 5112
Inscription : jeu. 03 juin 2010 8:51
Région : Languedoc Roussillon
Localisation : Aude, quelque part entre la montagne et la mer...

Re: Du fumier de cheval frais dans mon potager

Message par BUGADE » mer. 29 mars 2017 11:37

Avant de supprimer les habitués du fumier un tri est de rigueur avant d'éprendre.

Cétoine (composte la terre, adulte pollinisateur): petite tête, pattes courtes, extrémité d'abdomen grosse blanchâtre

Hanneton (mange les racines): grosse tête, longues pattes, extrémité d'abdomen plus fine, jaunâtre.

Image
Bonne pêche :D
Pièces jointes
Sans titre.JPG
Dans un monde sans mélancolie, les rossignols se mettraient à roter. Émile M Cioran

Avatar de l’utilisateur
Sophie57
Bourgeon de bavard
Messages : 244
Inscription : lun. 26 mai 2014 13:10
Région : Lorraine
Sexe : Femme

Re: Du fumier de cheval frais dans mon potager

Message par Sophie57 » mer. 29 mars 2017 14:59

oui les cétoines j'en trouve beaucoup, mais seulement dans le fumier "de l'année", dans le composté d'il y a 2/3 ans là je n'en ai plus.

Avatar de l’utilisateur
BUGADE
Maitre des bosquets
Messages : 5112
Inscription : jeu. 03 juin 2010 8:51
Région : Languedoc Roussillon
Localisation : Aude, quelque part entre la montagne et la mer...

Re: Du fumier de cheval frais dans mon potager

Message par BUGADE » mer. 29 mars 2017 18:04

Sophie57 a écrit :oui les cétoines j'en trouve beaucoup, mais seulement dans le fumier "de l'année", dans le composté d'il y a 2/3 ans là je n'en ai plus.
Nous sommes d'accord pour dire que la larve de cétoine est une bonne chose
Dans un monde sans mélancolie, les rossignols se mettraient à roter. Émile M Cioran

Avatar de l’utilisateur
Pokrus
Graine de timide
Messages : 5
Inscription : mar. 28 févr. 2017 17:28
Région : Ile de France

Re: Du fumier de cheval frais dans mon potager

Message par Pokrus » mer. 05 avr. 2017 11:24

Premières inspections au jardin : la couche de fumier s'est naturellement affaissée, elle a permis une bonne humidification de la couche en dessous, et je vois se promener les premiers insectes (vers, fourmis, araignées...). C'est bon signe. Les vers de terre commencent à sortir pour déguster un peu de crottin semble-t-il.
J'ai réalisé les premières plantations à partir de petits plants, nous verrons s'ils apprécient. Pas de graines directes pour le moment, mais je vais tenter ma chance avec des petits pois et des haricots. Affaire à suivre.

Avatar de l’utilisateur
BUGADE
Maitre des bosquets
Messages : 5112
Inscription : jeu. 03 juin 2010 8:51
Région : Languedoc Roussillon
Localisation : Aude, quelque part entre la montagne et la mer...

Re: Du fumier de cheval frais dans mon potager

Message par BUGADE » mer. 05 avr. 2017 15:56

Attention avec les graines.
Certains oiseaux sont insectivores et granivores à leurs heures.
Dans un monde sans mélancolie, les rossignols se mettraient à roter. Émile M Cioran

Répondre

Revenir à « Au compostage »