Une forêt de théiers

Ce forum regroupe les discussions sur les plantes aromatiques et condimentaires comme ail, ciboule, ciboule de Chine, ciboulette, oignon, aneth, céleri, cerfeuil, coriandre, fenouil, persil, mélisse, ...
Plantaromatix
Bourgeon de bavard
Messages : 363
Inscription : sam. 28 janv. 2017 4:10
Région : Espagne
Sexe : Homme
Localisation : Málaga

Une forêt de théiers

Message par Plantaromatix » mar. 03 sept. 2019 19:30

Bonjour,

Ça, c'est encore pire, voire un crime. Je viens de me procurer une forêt de Théiers dans une jardinerie.

Le Thé ou Théier (Camellia sinensis) est un arbre qui peut atteindre 9 m de hauteur. Dans le pot que j'ai acheté, il y en avait 14 + 1 mort étouffé pas les autres.

Si on plante « ce » Théier tel dans le jardin, imaginez ce qui se passera ; « un » arbre à 14 troncs au départ et de moins en moins par la suite car les plus forts auront étouffé les plus faibles. C'est une véritable torture et complétement anti-écologique de planter 14 arbres ensembles dans un même trou.

Pour le Basilic, ça peut aller ; il ne vivra qu'un été, mais le Théier est un arbre rustique qui vit de nombreuses années. C'est pour ça que c'est pire.

Alors, ce que j'ai fait, et devrez faire si vous vous procurer un « Théier » de ce genre, c'est de commencer par séparer les pieds et les rempoter chacun dans un pot individuel. Le Théier est rangé parmi les Camellis, c'est donc une plante de terre de bruyère mais qui s'adapte très bien à d'autre pourvu qu'il n'y ait pas trop de calcaire.

Si le processus est assez compliqué pour fabriquer les différentes sortes de thés noirs ou thés verts chez soi, on peut faire des infusions avec les fleurs dont l'arôme rappelle celui du tilleul.

Attention à ne pas confondre le Thé ou Théier avec les arbres á thé car il y en a plusieurs.

Le premier c'est l'Arbre à Thé d'Australie, de son vrai nom MÉLALEUQUE À FEUILLES ÉTROITES (Melaleuca angustifolia) et dont l'huile essentielle qu'on distille des feuilles a de nombreuses propriétés médicinales. Il y a aussi le ROOIBOS (Aspalathus linearis) qu'on appelle aussi « thé rouge », lequel ne doit pas être confondu avec le vrai thé rouge ou « Pu Erh», en chinois : 普洱茶 [pǔ'ěrchá] qui est un intermédiaire des thé noirs et des thés verts.

Il y a beaucoup à dire sur le Thé et ses succédanés.

Salut,
Le Pote Âgé
SALIX , le pote âgé gaulois.
© Eiffel.

Répondre

Revenir à « Aux aromatiques et condiments »