Réussir les melons

Ce forum regroupe les discussions autour des cucurbitacées (courgette, courge, potiron, concombre, cornichon, melon, ...)
Avatar de l’utilisateur
maraichin85
Grappe de parlotte
Messages : 1580
Inscription : dim. 21 févr. 2010 12:22
Région : Pays de la Loire
Sexe : Femme
Localisation : Sud Vendée

Re: Réussir les melons

Message par maraichin85 » mer. 18 juil. 2018 21:31

Il m'arrive de commander chez baumaux ou la Ferme de Ste Marthe ça ne changera donc rien pour les frais de port. Je ferai attention au grammage généralement lorsque je commande les graines de melons charentais le sachet me fait 3 ans, c'est bien amorti :D

gabii75
Graine de timide
Messages : 72
Inscription : mar. 11 juil. 2017 23:15
Région : Lorraine
Sexe : Homme

Re: Réussir les melons

Message par gabii75 » mar. 24 juil. 2018 11:22

sibex a écrit :
jeu. 28 juin 2018 17:02
Bonjour.
Je ne peux pas dire pour les F1 car je ne fais pas d'hybride.
Pour info j'avais en bonne saison les premiers melons vers le 10 aout , dans ta région les nuits sont plus fraiches vers le 20 aout et cela devient plus compliqué, aprés il va venir l'oïdium, en septembre et il faut mieux avoir un peux moins de fruits mais de bonne qualité.
C'est dommage de ne pas pailler les melons, comme dit pedro un petit bâton pour visualiser le départ et c'est tout.
Le melon a besoin un peu d'eau pour sa croissance mais pas beaucoup ensuite sinon cela fait betterave
Le melon qui n'est pas fécondé est mou au touché si c'est le cas tu peux l'enlever rapidement
Tu nous tiendras informé pour la suite de la saisson :fete:
Merci à tous pour vos commentaires et votre aide précieuse.
Mes melons ont bien grossit, je me suis limité à 2 à 3 fruits par plants, j'avais réduis l'arrosage à 1 jour sur 2 mais j'ai constaté que les plants tendaient à sécher et les fleurs étaient moins belles, alors je suis passé à un arrosage quotidien (avec parcimonie), les melons ont vite grossit, d'autres se sont formés et les feuilles ont reverdit.

J'ai ensuite taillé les extrémités à 2 feuilles des melons en conservant 2 à 3 fruits par plants.
Désormais, ils murissent et certains sont même assez gros (vielle France et Stellio), les charentais sont plus petits.
Je récolterai les 3 premiers sur le premier plant dans 15 jours environ, j’arrêterai d'arroser une bonne semaine avant.

Je suis assez surpris de la faciliter de faire de beaux melons, avec semis direct en pleine terre, sans serre, dans le Nord de la France. Les résultats sont bien meilleurs que les courges qui souffrent de la sécheresse et de la chaleur depuis plusieurs mois.
Je vous dirai pour le goût et je vais essayer de mettre des photos...

Avatar de l’utilisateur
sibex
Liseron du clavier
Messages : 2478
Inscription : ven. 06 févr. 2004 21:59
Région : Centre
Sexe : Homme
Localisation : Val de loire
Contact :

Re: Réussir les melons

Message par sibex » mar. 24 juil. 2018 14:19

Bonjour
Les cucurbitacées aiment bien les semis direct, en faisant souvent les tests d'un semis en serre et celui en pleine terre, il n'y a pas vraiment de differences , les semis en pleine terre ont des plus fortes racines qui compensent les semis plus tardifs :fete: :fete:

Avatar de l’utilisateur
msf
Fleur de pipelette
Messages : 797
Inscription : lun. 07 août 2006 16:38
Région : Bourgogne
Localisation : Brionnais

Re: Réussir les melons

Message par msf » mar. 25 sept. 2018 15:11

Pas de probleme avec les limaces en semant directement en terre ?

Avatar de l’utilisateur
nénesse 55
Fruit de la jacasse
Messages : 1285
Inscription : mer. 26 sept. 2007 21:39
Localisation : en Meeuuhhse

Re: Réussir les melons

Message par nénesse 55 » mar. 25 sept. 2018 19:16

Saludas,

Cultivant au Nord de la Loire, je suis très satisfait de la variété- petit gris de Rennes- dont la semence est reproductible. Démarrage sous tunnel qui reste ouvert en permanence en été, sauf accident de fraîcheur climatique, ce qui devient rare!

gabii75
Graine de timide
Messages : 72
Inscription : mar. 11 juil. 2017 23:15
Région : Lorraine
Sexe : Homme

Re: Réussir les melons

Message par gabii75 » jeu. 27 sept. 2018 14:48

Pour ma part, j'ai eu de gros soucis avec les limaces lors de la levée des melons cette année en mai.
Je sème directement en place et les limaces ont détruits un bon tiers de mes petits plants quand ils étaient au stade 2 ou 4 feuilles.... malgré des cendres censées les éloigner.

Comme nénesse, je cultive dans la Meuse et je fais du melon depuis 4 ans avec toujours de belles réussites (plus que les potimarrons et butternuts décevants cette année et en 2015).

Je cultive du charentais et du vieille France.
Charentais est plus sucré et peut être capricieux à venir les étés un peu humides (récolte moyenne en 2017). Je le mets en plein soleil, je le taille et je laisse 2 à 4 fruits par plants. Il réussit très bien dans mes terres caillouteuses et drainantes, ce fut une belle surprise. Cependant, en plein soleil cette année, ils ont souffert et les premiers fin juillet/début aout ont un peu grillés, j'ai mis un voile de protection ensuite.

Vieille France est plus adapté aux régions du Nord et la mise à fruit est très rapide (10 jours avant les charentais), la chair est extrêmement juteuse mais moins sucré que charentais. Le fruit peut être très gros, il souffre aussi en plein soleil, ceux à mi ombre ce sont mieux comportés.
Il permet une bonne récolte avec des fruits savoureux même lors d'un été humide et moins ensoleillé.
Nous avons récolte des melons de fin juillet à début septembre (entre 2 à 4 fruits par semaine)

Et le truc de fou cette année, c'est que des graines des premiers charentais mangés fin juillet (et ouvert sur place dans le jardin) ont reformés des plants qui ont bien grandit en août, à tel point que de nouveaux melons se sont formés de début septembre à mi septembre... Ils grossissent actuellement, mais si les journées sont encore chaudes (25 à 28°), les nuits sont fraiches (5° hier matin!!), ils ne donneront surement pas de bons melons mais avoir deux récoltes sur 2 générations de plants la même année est quand même assez incroyable pour être relevé...

Je n'ai jamais essayé petit gris de rennes, mais je tenterai peut-être l'année prochaine.

gabii75
Graine de timide
Messages : 72
Inscription : mar. 11 juil. 2017 23:15
Région : Lorraine
Sexe : Homme

Re: Réussir les melons

Message par gabii75 » jeu. 08 nov. 2018 9:29

Clap de fin sur la saison des melons dans la Meuse. Une longue, très longue saison de fin juillet à début novembre...
Jusqu'à présent, je n'avais cultivé qu'un ou deux pieds chaque année qui pouvez me donner quelques fruits en août.

Cette année, j'ai mis des plants en terre début mai, et des graines fin mai et en juin. Une petite vingtaine de pieds en tout. De belles récoltes de fin juillet à début septembre.

Et puis ce que je pensais être des courges venu de manière "sauvage" ici et là dans le jardin ou dans le compost et que j'ai repiqué en août s'avérait être des melons. 4 beaux pieds de charentais formés très tardivement et pour lesquels je n'avais aucun espoir... Des fruits qui commencent à se former en septembre... Dans la Meuse de surcroit, sans serre... Sans protection...

Il faisait encore ponctuellement entre 25 et 30° en septembre, mais des nuits plus fraiches (autour de 10°, voir moins parfois).

Les fruits se sont formés très rapidement puis ont stoppé leur croissance dès le début octobre. Je les ai laissés murir pendant un bon mois, sans arrosage. Pas d'oïdium, des fruits qui restent assez verts mais qui se sont teintés d'écailles blanches.
Récolte pendant une belle journée ensoleillée puis quelques jours pour finir de murir à la maison derrière une vitre. Ils sentaient très bons mais je ne m'attendais pas à des melons aussi bons qu'en plein été...

Et bien en fait, ce fut une énorme surprise, ils étaient délicieux, fondants, très juteux et très sucrés...

On peut expliquer cette belle surprise par le fort ensoleillement de septembre et octobre (respectivement 228 et 173 heures de soleil chez nous), par une température encore clémente, et surtout un sol qui est resté bien chaud.

La belle découverte, c'est que mon sol argilo-calcaire caillouteux et drainant est idéal pour la culture du melon. Je creusais des trous de 50cm de diamètre, amendé à la plantation en compost et fumier de cheval décomposé. Un plant ou 2 graines, des arrosages très réguliers surtout à la nouaison, et des fruits qui se formaient avec une facilité déconcertante !
Ce type de sol reste certainement un peu plus chaud, plus longtemps dans l'automne.

J'ai eu de très mauvais résultats avec les courges en procédant de la même façon, pas avec les melons.

L'année prochaine, j'échelonne (de façon volontaire cette fois) mes plantations de melons de mai à fin juillet :)
melon1.jpg
melon 2.jpg

Répondre

Revenir à « Aux courgettes, courges, potirons, concombres, melons »