Réussir les melons

Ce forum regroupe les discussions autour des cucurbitacées (courgette, courge, potiron, concombre, cornichon, melon, ...)
gabii75
Bourgeon de bavard
Messages : 245
Inscription : mar. 11 juil. 2017 23:15
Région : Lorraine
Sexe : Homme

Re: Réussir les melons

Message par gabii75 » mer. 02 oct. 2019 9:43

Étonnamment je n'ai pas de pucerons sur mes melons (alors que carottes et artichauts en sont souvent couverts).

Pour les limaces c'est en effet souvent compliqué, parfois je resème la graine de melon si le plant qui lève est bouffé. Au prix des graines hybrides (et des frais de port!), c'est vrai qu'elles font suer les limaces !!

moltifao
Fleur de pipelette
Messages : 591
Inscription : mer. 15 sept. 2010 7:40
Région : Corse
Sexe : Homme

Re: Réussir les melons

Message par moltifao » mer. 02 oct. 2019 20:53

Salute,
Les pucerons,pour les artichauts oui,les fèves aussi,mais les melons je savais pas.
Concernant les limaces,le prédateur idéal,c'est le hérisson
La 1ère chose à faire c'est de favoriser sa présence par des haies,ou des tas de branchages en bordure du jardin.
Ce sera pas 100% efficace,mais sur le long terme si ils se sentent à l'abri et protégés ils vont fonder une petite famille et te débarrasser des limaces et aussi des escargots :atable:
L'hiver tu peux leur donner des croquettes pour chien pour pas qu'ils partent ailleurs chercher leur nourriture
Au jardin,en saison potagère tu te sers des croquettes pour les attirer dans le jardin,un peu comme une trainée de poudre,mais avec des croquettes. :wink:

gabii75
Bourgeon de bavard
Messages : 245
Inscription : mar. 11 juil. 2017 23:15
Région : Lorraine
Sexe : Homme

Re: Réussir les melons

Message par gabii75 » jeu. 03 oct. 2019 8:16

Comme promis, les photos de mon dernier plant de melon semé autour du 20 juillet, 2 bons mois pour nouer c'est beaucoup.
C'est un plant de petit gris, il y a au moins 5 à 6 melons dessus. Cela fait toujours plaisir de voir des melons se former même si je sais qu'il y a peu de chance cette année qu'ils arrivent à terme, mûrs et assez sucré.
Photo prise dimanche dernier, ils ont grossi depuis car il a fait doux, mais ce matin il a fait tout juste 2 ou 3°.....

Et c'est parti pour un début octobre frais (autour de 5 à 7° le matin, 15 à 18° l’après midi) avec de l'humidité.
L'année dernière, nous avons eu plusieurs fois autour de 28 ou 30°en octobre, j'avais pu récolter de bons melons jusqu'à fin octobre.

Image

Sinon je suis en pleine récolte des semis de début juillet, il y a d'ailleurs un gros écart entre ceux semés début juillet et dont le début de récolte a été 80 jours plus tard, et le plant semé autour du 20 juillet dont les fruits ne pourrons certainement pas mûrir.
Ceux récoltés actuellement sont encore très bons (charentais notamment) à bons (petit gris), mais moyen pour les vieille France qui manque de sucre contrairement au plein été.
Quand je peux, je les protège sous tunnel rigide pour éviter qu'ils prennent la pluie et pour gagner quelques degrés.
Nous récoltons encore entre 2 et 3 melons par jour. D'ici la fin de semaine prochaine cela devrait diminuer...

Image

Image

gabii75
Bourgeon de bavard
Messages : 245
Inscription : mar. 11 juil. 2017 23:15
Région : Lorraine
Sexe : Homme

Re: Réussir les melons

Message par gabii75 » ven. 18 oct. 2019 16:18

Bonjour les melonniers, des nouvelles ?

De mon côté, les 0° frôlés il y a 2 semaines ont fait mal, tout comme la pluie qui tombe sans discontinuer depuis plus de 2 semaines !

Mon plant semé autour du 20 juillet est mal en point, les fruits ont eu du mal à grossir et de toute façon ne muriront pas.

En revanche, ceux semés début juillet, et que nous récoltons progressivement depuis plus de 3 semaines sont une franche réussite, surtout pour le petit gris et surtout eu égard à la météo depuis la fin septembre...
Heureusement néanmoins que je les protège sous un petit tunnel rigide qui empeche l'eau de rentrer dans le sol sur une petite surface.

Dans ces conditions, le petit gris qui a bien donné sur ces semis tardifs est intéressant, en moyenne un peu moins bon que ceux de plein été, mais nous avons mangé hier 2 petit gris absolument exquis ! Certains sont moins sucrés.
Il est donc intéressant de constater que la qualité gustative du petit gris se maintient à l'automne, ou en conditions humides et plus fraiches, c'est vrai aussi pour le charentais mais un peu moins. En revanche, le vieille France ne passe pas l'été, les quelques uns dégustés depuis 1 mois étaient de plus en plus mauvais.

Le petit gris, quelle belle découverte !!

Ici, une récolte d'avant hier

Image

moltifao
Fleur de pipelette
Messages : 591
Inscription : mer. 15 sept. 2010 7:40
Région : Corse
Sexe : Homme

Re: Réussir les melons

Message par moltifao » ven. 18 oct. 2019 17:33

gabii75 a écrit :
ven. 18 oct. 2019 16:18
Bonjour les melonniers, des nouvelles ?

De mon côté, les 0° frôlés il y a 2 semaines ont fait mal, tout comme la pluie qui tombe sans discontinuer depuis plus de 2 semaines !

Mon plant semé autour du 20 juillet est mal en point, les fruits ont eu du mal à grossir et de toute façon ne muriront pas.

En revanche, ceux semés début juillet, et que nous récoltons progressivement depuis plus de 3 semaines sont une franche réussite, surtout pour le petit gris et surtout eu égard à la météo depuis la fin septembre...
Heureusement néanmoins que je les protège sous un petit tunnel rigide qui empeche l'eau de rentrer dans le sol sur une petite surface.

Dans ces conditions, le petit gris qui a bien donné sur ces semis tardifs est intéressant, en moyenne un peu moins bon que ceux de plein été, mais nous avons mangé hier 2 petit gris absolument exquis ! Certains sont moins sucrés.
Il est donc intéressant de constater que la qualité gustative du petit gris se maintient à l'automne, ou en conditions humides et plus fraiches, c'est vrai aussi pour le charentais mais un peu moins. En revanche, le vieille France ne passe pas l'été, les quelques uns dégustés depuis 1 mois étaient de plus en plus mauvais.

Le petit gris, quelle belle découverte !!

Ici, une récolte d'avant hier

Image
Si l'an prochain tu affûte un peu plus la date de tes semis de Juillet,tu pourras peut-être te la péter en racontant que tu en manges début Novembre :smoke: :smoke:

gabii75
Bourgeon de bavard
Messages : 245
Inscription : mar. 11 juil. 2017 23:15
Région : Lorraine
Sexe : Homme

Re: Réussir les melons

Message par gabii75 » ven. 18 oct. 2019 19:39

L'année dernière j'en ai mangé jusqu'au 10 novembre environ (en les récoltant fin octobre).
On ne peut pas dire qu'il ait fait chaud et sec ces dernières semaines.
Je tenterai un semis vers le 10 ou 12 juillet l'année prochaine mais pas plus...

moltifao
Fleur de pipelette
Messages : 591
Inscription : mer. 15 sept. 2010 7:40
Région : Corse
Sexe : Homme

Re: Réussir les melons

Message par moltifao » ven. 18 oct. 2019 19:54

à ce niveau-là tu arrives presque début Décembre :smoke:

Avatar de l’utilisateur
magnolia75
Grappe de parlotte
Messages : 1761
Inscription : ven. 03 nov. 2017 15:40
Région : Bourgogne
Sexe : Femme

Re: Réussir les melons

Message par magnolia75 » lun. 21 oct. 2019 19:52

Hello aux melonniers !!

Je ne sais pas si c'est dû à la plantation sous serre :?: :?:

J'ai fait 3 pieds de Petit Gris de Rennes et 3 Charentais.
Les premiers melons mûrs étaient bons et sucrés mais par la suite manquaient de
sucre :angryfire:
Je viens d'en cueillir qui sentent bon. Le petit Gris est bien jaune.
Faut -il attendre quelques jours ?

jp17
Bourgeon de bavard
Messages : 415
Inscription : lun. 07 janv. 2019 11:00
Région : Poitou Charentes
Sexe : Homme
Localisation : proche de Saintes (17)

Re: Réussir les melons

Message par jp17 » mar. 22 oct. 2019 16:18

A mon goût, un Petit Gris bien jaune est déjà trop mûr et je le consommerais sans attendre. Sa chair est moins ferme que le Charentais, il ne supporte pas de sur-maturité.

C'est normal d'avoir des melons médiocres fin octobre. Il faudrait une fin d'été et un début d'automne exceptionnels pour qu'il en soit autrement. Exceptionnel, c'est pas tous les ans, par définition.
L'an dernier c'était parfait dans certaines régions. Cette année il a beaucoup plu dans ma région (Saintonge) comme un peu partout. 180mm d'eau depuis 4 semaines, 1/4 des précipitations annuelles. Ajoutez la fraîcheur, le manque de lumière, les jours courts, tout ce qu'il ne faut pas pour avoir de bons melons. En serre c'est un peu mieux, mais ça ne fait pas lus de soleil.

Je me console bien de ne plus avoir de melons mangeables, les cèpes d'abord, puis les oronges, c'est pas mal non plus !

Avatar de l’utilisateur
magnolia75
Grappe de parlotte
Messages : 1761
Inscription : ven. 03 nov. 2017 15:40
Région : Bourgogne
Sexe : Femme

Re: Réussir les melons

Message par magnolia75 » mer. 23 oct. 2019 9:38

Hello

C'est sûr si je trouvais des cèpes dans mon secteur ça compenserait le
goût fade des melons :lol: :lol:
ilya 15 jours : rien
Il faudrait que j'essaie cette semaine. Là, il fait humide et doux

gabii75
Bourgeon de bavard
Messages : 245
Inscription : mar. 11 juil. 2017 23:15
Région : Lorraine
Sexe : Homme

Re: Réussir les melons

Message par gabii75 » mer. 23 oct. 2019 11:09

Un petit gris jaune est à manger tout de suite, j'en ai encore quelque uns à récolter sous mes petits tunnels, les 3 derniers n'étaient que "mangeables" mais pas extraordinaire contrairement à ceux de la semaine dernière.

En revanche ce charentais récolté avant hier et dégusté hier soir est une tuerie, certainement un des meilleurs melons de cette année, et assurément le meilleur charentais de l'année. J'avais un peu oublié ce plant semé tardivement vers le début juillet au fond du jardin dans les cailloux, j'étais passé mettre un tunnel vers la mi-septembre (avant la pluie) sur ce pied de charentais qui portait 2 fruits de taille moyenne. Un peu de parfum mais sans plus, une chair encore assez ferme, très juteuse et assez exceptionnellement sucrée pour une fin octobre. Je pense aussi que "l'effet surprise" y est pour beaucoup car nous ne nous attendions pas à en manger encore de si bons.
Un autre charentais (hors tunnel) récolté la semaine dernière était médiocre (mangeable mais peu sucré). Je pense que l'effet tunnel est très important en fin de saison, car il maintient le melon complétement au sec (très important) et permet de gagner quelques degrés. En déguster un si bon alors que la météo a été exceptionnellement humide et peu douce ces derniers temps est de bonne augure, il vaut l coup d'avoir quelques pieds en fin de saison.

Image


Pour les cèpes, ici dans la région, c'est la pleine période et ils prolifèrent !! Les longs mois de sécheresses et de chaleur et cette pluie continue ont fait du bien !!

Image

Répondre

Revenir à « Aux courgettes, courges, potirons, concombres, melons »