nutriment des poivrons

Ce forum regroupe les discussions sur les piments et les aubergines
dryopteris
Bourgeon de bavard
Messages : 188
Inscription : mer. 04 juil. 2012 17:47
Région : Midi-Pyrénées
Sexe : Femme
Localisation : Foix 09

Re: nutriment des poivrons

Message par dryopteris »

Pas d'affolement, tout va bien ! Ma corne est bien broyée( elle ne fera de mal à personne) Mon problème est seulement une question de quantité et non de qualité. A quel niveau se situe donc la quantité de cette corne au repiquage et de sang séché en cours de voyage au pied de CHACUN de mes pieds de solanacées pour qu'ils tiennent la route jusqu'à novembre prochain, fin de production chez moi. Merci de votre intérêt.
Avatar de l’utilisateur
sibex
Grossiste en parlotte
Messages : 3622
Inscription : ven. 06 févr. 2004 20:59
Région : Centre
Sexe : Homme
Localisation : beaugency pres de Chambord
Contact :

Re: nutriment des poivrons

Message par sibex »

dryopteris a écrit : sam. 09 janv. 2021 19:36 Pas d'affolement, tout va bien ! Ma corne est bien broyée( elle ne fera de mal à personne) Mon problème est seulement une question de quantité et non de qualité. A quel niveau se situe donc la quantité de cette corne au repiquage et de sang séché en cours de voyage au pied de CHACUN de mes pieds de solanacées pour qu'ils tiennent la route jusqu'à novembre prochain, fin de production chez moi. Merci de votre intérêt.
bonjour
c'est compliqué à dire, pour info la corne , donc de l'azote n'est pas indispensable a partir du mois de septembre et probablement avant , l'azote c'est pour la croissance en fin de saison aucun intérêt surtout quand il y a 13%d'azote cela favorise surtout les maladies ; le geste de l'auguste semeuse :paix:
enfin mettre en même temps de la corne et du sang séché c'est le top des mauvaises pratiques :cartonrouge:
Les doses pour la corne sont sur le paquet mais bien souvent pour des plantations d'arbuste s environ 50gr par M²
http://monpotagerbio.over-blog.com/

L'intelligence c'est la faculté de s'adapter au changement.
Stephen Hawking
Pellia
Fruit de la jacasse
Messages : 1407
Inscription : lun. 28 août 2017 11:30
Région : Rhone Alpes

Re: nutriment des poivrons

Message par Pellia »

Bonjour,
@sibex je pense que tu as un très gros problème, laisse la cigarette et va faire du sport plutôt que de rester coincé derrière un PC. La corne torréfiée est en vente libre dans tous les magasins. Je vais te donner la teneur en azote, elle est comprise entre 13 et 15 contre 4,5 et 6 pour les plumes de bons poulets que tu dévores !
Pièces jointes
Corne.jpg
Avatar de l’utilisateur
sibex
Grossiste en parlotte
Messages : 3622
Inscription : ven. 06 févr. 2004 20:59
Région : Centre
Sexe : Homme
Localisation : beaugency pres de Chambord
Contact :

Re: nutriment des poivrons

Message par sibex »

Pellia a écrit : dim. 10 janv. 2021 9:21 Bonjour,
@sibex je pense que tu as un très gros problème, laisse la cigarette et va faire du sport plutôt que de rester coincé derrière un PC. La corne torréfiée est en vente libre dans tous les magasins. Je vais te donner la teneur en azote, elle est comprise entre 13 et 15 contre 4,5 et 6 pour les plumes de bons poulets que tu dévores !
Bonjour
Non je suis pas souvent devant le PC je viens de rentrer j’ai pris un nouveaupotager et je viens de passer la grelinette.
Ou tu as vu ou que j’ai écrit que la corne torréfiée n’est pas en vente libre, :fete: j’ai juste écrit que la corne torréfiée etait de moins bonne qualité que la corne broyée puisque elle a été au four
Pour en revenir a ma santé mentale il ne faut pas avoir d’inquiétude que tu sois rassurée :sleep: par contre tu dois avoir quelques soucis de ménopause, ce sont les premiers signes, avec une petite tendance acariâtre.
Pendant des mois tu as été absente du forum c’etait un vrai bonheur.
Dernier point , ilfaut que tu achètes une paire de bottes, cela te changera de tes talons,et que tu ailles sur le terrain, fais attention sa glisse, c’est flasque tu seras surprise, tu risques de te blesser en tombant ,et prends soins de baliser ton chemin sinon tu te perdras pour le retour.
Il ne te reste pas un relent d’humilité, un peu de sagesse, :devil: une profondeur de réflexion, tiens nous au courant.....vite
http://monpotagerbio.over-blog.com/

L'intelligence c'est la faculté de s'adapter au changement.
Stephen Hawking
jp17
Fleur de pipelette
Messages : 871
Inscription : lun. 07 janv. 2019 10:00
Région : Poitou Charentes
Sexe : Homme
Localisation : proche de Saintes (17)

Re: nutriment des poivrons

Message par jp17 »

Pellia a écrit : ven. 08 janv. 2021 15:35 Bonsoir,
@ jp17 tu es plus que nul en agriculture, au lieu de feuilleter interniet où l’on raconte tout et n’importe quoi, toi le premier, achètes un bon livre sur les modes de culture en agriculture, horticulture, etc.
Il existe trois sortes d’engrais, les engrais azotés, les engrais phosphatés et les engrais potassiques. Après il y a 2 catégories, une composition à 3 éléments, les plus nombreux, ils sont désignés par 3 chiffres. Il existe une catégorie à deux chiffres, soit à deux éléments ou engrais binaire.
Comme tu n’as rien compris à ce que je viens d’écrire, je vais t’expliquer que le mot engrais est un nom générique pour désigner des substances que l’on incorpore au sol pour accroître sa teneur, en azote, phosphore et potassium. Il existe des engrais foliaires. Les trois éléments cités de son pas des engrais mais peuvent entrer dans la composition d’un engrais. C’est pour cette raison que l’on parle d’engrais azotés. Il y a l’engrais azoté organique, l’engrais azoté ammoniacal, l’engrais azoté nitrique, les engrais ammoniaco-nitriques. Je peux continuer avec les engrais phosphatés et les engrais potassiques. Il ne faut pas oublier les oligo-éléments que peuvent contenir les engrais.
Lorsque tu auras compris que l’azote n’est pas un engrais mais simplement un corps simple gazeux, inodore, incolore et insipide, qu’il peut entrer dans la composition d’un engrais, je pourrai t’expliquer la chimie du sol !
Pellia, merci de ta confiance en ma capacité de lire plus de 3 lignes sans oublier le début.
Je décompose ton exposé en 3 parties :

1- insultes gratuites. Viens voir mon jardin et on reparlera de ma supposée nullité en agriculture. D'ailleurs je ne me prends pas pour un agriculteur, mais pour un jardinier. Quant à mes lectures internet, elles trouvent plus d'âneries que de bon conseils, j'en suis parfaitement conscient et j'essaie d'en redresser quelques unes ici, dont les tiennes qui se multiplient. C'est bien toi qui avait dit que les boutures de vigne Noah ne donnaient pas du Noah !!! :lol:

2- tentative de dénigrement en listant des vérités que je n'ai jamais contredites, sur les différents types d'engrais. Tout ce que tu écris est connu des jardiniers, y compris moi. Pourquoi essayer de faire croire le contraire ?

3- tentative de dénigrement liée à l'acception du mot "azote" qui est certes un gaz à température ambiante sur Terre (pas forcément ailleurs) mais qui est employé couramment pour désigner des engrais azotés. Quand un chimiste parle d'azote, les gens intelligents comprennent qu'il parle du corps simple, quand un agriculteur parle d'azote ils comprennent qu'il parle d'engrais azoté. Je n'ai jamais entendu un paysan dire qu'il met de l'engrais azoté au printemps, il dit qu'il met de l'azote et toute personne sensée comprend. Seuls les malveillants font semblant de ne pas comprendre.

PS : "Lorsque tu auras compris que l’azote n’est pas un engrais mais simplement un corps simple gazeux"
Voilà une définition bien erronée, l'état gazeux de l'azote n'est qu'un des ses états possibles, tu n'as jamais entendu parler d'azote liquide ?
Lorsque tu auras compris que l’azote est un corps simple, point final, pas un corps simple gazeux, tu auras fait un petit progrès.
thomtom56
Graine de timide
Messages : 82
Inscription : ven. 08 nov. 2019 8:23
Région : Bretagne
Sexe : Homme

Re: nutriment des poivrons

Message par thomtom56 »

Si je peux tenter d'apporter une réponse à la question initiale.

Selon la littérature, la fertilisation du poivron c'est sur le cycle N:150 P:80 K:200, par expérience je corrigerai par N:160 P:50 K:250

Difficile d'apporter une ration type car cela dépend de plusieurs facteurs, peut-être un élément de réponse ici ---> https://wiki.aurea.eu/index.php/L%27Agro-calculette_K2
mais aussi du type de fumier que vous utilisez, dans mes souvenir c'est de l'ordre de 18t/ha de fumier de bovin composté soit 1,8kg/m² ça devrait aller normalement. (fumier bovin composté 2 mois = 8-5-14 kg/t). Voilà, ça ne couvre pas entièrement les besoins mais il y'a déjà de l'humus qui minéralise dans votre sol (normalement).

Pour aider à doser, un mètre cube (1000 litres) de fumier = environ 800kg, je vous laisse faire le calcul selon le volume de votre brouette

Bien à vous.
Répondre

Revenir à « Aux piments et aubergines »