nutriment des poivrons

Ce forum regroupe les discussions sur les piments et les aubergines
dryopteris
Bourgeon de bavard
Messages : 188
Inscription : mer. 04 juil. 2012 17:47
Région : Midi-Pyrénées
Sexe : Femme
Localisation : Foix 09

nutriment des poivrons

Message par dryopteris »

Bonjour à tous. En voyant tomber la neige ,je tourne en rond et pense que bientôt arrivera donc le printemps et qu'il faut prévoir, pour fin avril , les nutriments qui conviendront à mes poivrons que je vais bientôt semer. C' est assez gourmand et tous les ans, en fin de saison, j'ai l'impression qu'ils manquent de quelque chose de substantiel. Est ce que quelqu'un aurait une idée de la ration-type qu'il conviendrait d'apporter à chaque pied lors de la mise en terre sous abri. Les doses de compost, fumier et nutriments sont parfois donnés au mètre carré, mais y-at-il une ration type? Je vous remercie d'avance de m'éclairer de vos connaissances.
Pellia
Fruit de la jacasse
Messages : 1418
Inscription : lun. 28 août 2017 11:30
Région : Rhone Alpes

Re: nutriment des poivrons

Message par Pellia »

Bonjour,
La culture des piments s’apparente à celle de l’aubergine, terre très riche en humus et fraiche. Pour les engrais, l’engrais tomate est bon mais bien moins fréquent que pour la tomate qui est d’environ une dose toutes les 6 semaines. La ration ? Le trou de plantation c’est 20 cm en tous sens en faisant un mélange par moitié de la terre du jardin et de compost maison et non de compost de sac du super-gazin.
dryopteris
Bourgeon de bavard
Messages : 188
Inscription : mer. 04 juil. 2012 17:47
Région : Midi-Pyrénées
Sexe : Femme
Localisation : Foix 09

Re: nutriment des poivrons

Message par dryopteris »

Merci Pellia ; pour ce qui est du compost, j'en ai -jamais autant qu'on voudrait- mais ça ira; par contre, en "engrais" , j'ai plutôt des produits bruts tels que sang séché , corne broyée , " or brun " et fumier desséché. Quant aux doses de ceux-ci, je ne sais jamais vraiment où est la limite entre trop et pas assez !
Pellia
Fruit de la jacasse
Messages : 1418
Inscription : lun. 28 août 2017 11:30
Région : Rhone Alpes

Re: nutriment des poivrons

Message par Pellia »

Bonjour,
Les produits que tu me cites ne sont pas des engrais, sang séché et corne broyée c’est de l’azote. Or-brun ce que c’est exactement, c’est une très bonne question, je pense que c’est surtout de l’azote. Pour le fumier qu’il soit déshydraté ou autre, ce n’est pas un engrais, c’est un produit qui se transforme en humus. Dans mes livres d’agriculture on le qualifie d’engrais pauvre, il en faut des tonnes pour le remplacer par quelques kilogrammes d’un engrais classique.
Les engrais portent tous sur leur emballage les lettres NKP avec des chiffres du genre 5-10-10 ce qui se traduit par pour un quintal de matière, il y a 5 kg d’azote, 10 kg d’acide phosphorique et 10 kg de potasse. Toutes les plantes n’ont pas le même besoin en NKP de ce fait l’engrais universel n’existe pas. Un chou n’a pas les mêmes besoins qu’un pied de tomate, c’est pour cela qu’il existe des engrais pour chaque type de plante et qu’il faut respecter les doses, s’il y en a de trop ça enrichi la nappe phréatique ou la mer.
Avatar de l’utilisateur
magnolia75
Grossiste en parlotte
Messages : 3395
Inscription : ven. 03 nov. 2017 14:40
Région : Bourgogne
Sexe : Femme

Re: nutriment des poivrons

Message par magnolia75 »

dryopteris a écrit : jeu. 07 janv. 2021 2:59 Bonjour à tous. En voyant tomber la neige ,je tourne en rond et pense que bientôt arrivera donc le printemps et qu'il faut prévoir, pour fin avril , les nutriments qui conviendront à mes poivrons que je vais bientôt semer. C' est assez gourmand et tous les ans, en fin de saison, j'ai l'impression qu'ils manquent de quelque chose de substantiel. Est ce que quelqu'un aurait une idée de la ration-type qu'il conviendrait d'apporter à chaque pied lors de la mise en terre sous abri. Les doses de compost, fumier et nutriments sont parfois donnés au mètre carré, mais y-at-il une ration type? Je vous remercie d'avance de m'éclairer de vos connaissances.
Bonjour dryopteris
J'agis au feeling sans mesurer exactement :lol:
Mes poivrons, aubergines ainsi qu'une partie des tomatiers sont plantés dans la serre.
Tous les emplacements sont préparés en automne comme les parcelles du potager.
Couches de Gazon composté, fumier de cheval mûr, feuilles mortes et épluchures de cuisine
à composter sur place.
Tout ceci est arrosé tout l'hiver pour vider mes récupérateurs....
Et à la plantation, je rajoute juste de la corne broyée et des cendres.
Les tomates et poivrons poussent à merveille. Par contre, les aubergines bof bof :mrgreen:
Après: l'arrosage au début avec du purin d'orties dilué à 10 °/°
et puis purin de consoude
Dans le potager, je fais exactement la même chose pour les tomates.
jp17
Fleur de pipelette
Messages : 875
Inscription : lun. 07 janv. 2019 10:00
Région : Poitou Charentes
Sexe : Homme
Localisation : proche de Saintes (17)

Re: nutriment des poivrons

Message par jp17 »

Je m'y colle encore pour corriger les contradictions et élucubrations de Pellia
Pellia a écrit : jeu. 07 janv. 2021 13:27 Les produits que tu me cites ne sont pas des engrais, sang séché et corne broyée c’est de l’azote.
...
Les engrais portent tous sur leur emballage les lettres NKP avec des chiffres du genre 5-10-10 ce qui se traduit par pour un quintal de matière, il y a 5 kg d’azote, 10 kg d’acide phosphorique et 10 kg de potasse.
Il faudrait un peu de cohérence.
1ère ligne : l'azote n'est pas un engrais, mais ensuite l'azote (N) est un des 3 éléments majeurs des engrais.
Comprenne qui pourra !
Évidement l'azote est un engrais, quoiqu'en dise Pellia.
Pellia a écrit : jeu. 07 janv. 2021 13:27 Pour le fumier qu’il soit déshydraté ou autre, ce n’est pas un engrais, c’est un produit qui se transforme en humus. Dans mes livres d’agriculture on le qualifie d’engrais pauvre, il en faut des tonnes pour le remplacer par quelques kilogrammes d’un engrais classique.
Le rapport kilo / tonne, c'est 1 / 1000. Le fumier serait 1000 fois moins riche en azote que l'engrais.
Le fumier de bovin, c'est 5kg d'azote par tonne, soit 5/1000 = 0,5% d'azote. (référence http://www.web-agri.fr/conduite-elevage ... 15410.html
Un engrais 5-10-10 (exemple choisi par Pellia) c'est 5% d'azote.
Le fumier de bovin contient donc 10 fois moins d'azote que cet engrais. On est très loin de l'affirmation de Pellia qui donne 1000 fois moins. Dans ses livres, on a probablement écrit que c'est un engrais pauvre, mais certainement pas la suite !


Quand on a autant de compost qu'on en veut, il suffit d'avoir de la cendre de bois pour obtenir un apport très équilibré pour la plupart des légumes. Il suffit d'augmenter la proportion de cendre quand les besoins en P et K sont grand, et d'augmenter la proportion de compost quand le besoin en N est grand.
Attention à ne pas mettre trop de cendre en sol calcaire, c'est la seule contre-indication.
Les jardineries ne me remercieront pas de dire que leurs gadgets à quelques euros le kilo ne servent pas à grand chose et qu'on peut facilement les remplacer gratuitement. Mais je ne m'inquiète pas pour elles, il y aura toujours des naïfs pour croire que ce qui est cher est efficace.
Avatar de l’utilisateur
sibex
Grossiste en parlotte
Messages : 3640
Inscription : ven. 06 févr. 2004 20:59
Région : Centre
Sexe : Homme
Localisation : beaugency pres de Chambord
Contact :

Re: nutriment des poivrons

Message par sibex »

Bonjour
C’est dommage que notre bourru n’est plus il t’aurait encore «  décollé «  la plèvre force huit :boxe:
http://monpotagerbio.over-blog.com/

L'intelligence c'est la faculté de s'adapter au changement.
Stephen Hawking
Pellia
Fruit de la jacasse
Messages : 1418
Inscription : lun. 28 août 2017 11:30
Région : Rhone Alpes

Re: nutriment des poivrons

Message par Pellia »

Bonjour,
Une tonne de fumier de ferme représente en sac, 20 kg de sulfate d’ammoniaque, 20 kg de superphosphate de chaux et 10 kg de chlorure de potassium soit un total de 50 Kg Conclusion : le fumier est considéré comme un engrais pauvre
Comme à son habitude @JP 17 nous a fait une belle envolée lyrique, à la troisième ligne on ne se souvient plus de la première ! Ceux qui conçoivent clairement sont concis !
jp17
Fleur de pipelette
Messages : 875
Inscription : lun. 07 janv. 2019 10:00
Région : Poitou Charentes
Sexe : Homme
Localisation : proche de Saintes (17)

Re: nutriment des poivrons

Message par jp17 »

Pellia a écrit : ven. 08 janv. 2021 9:11 Bonjour,
Une tonne de fumier de ferme représente en sac, 20 kg de sulfate d’ammoniaque, 20 kg de superphosphate de chaux et 10 kg de chlorure de potassium soit un total de 50 Kg Conclusion : le fumier est considéré comme un engrais pauvre
Comme à son habitude @JP 17 nous a fait une belle envolée lyrique, à la troisième ligne on ne se souvient plus de la première ! Ceux qui conçoivent clairement sont concis !
Pour ta 1ère phrase, je n'ai rien dit d'autre.
Rappel de ce que j'ai écrit, puisque tu as oublié : "Dans ses livres, on a probablement écrit que c'est un engrais pauvre, mais certainement pas la suite.
C'est pauvre, mais pas 1000 fois plus pauvre que l'engrais. Plantage complet de Pellia.

Pour ta 2ème phrase que je te rappelle puisque tu l'as probablement oubliée "à la troisième ligne on ne se souvient plus de la première", je constate que ta maladie d'Alzheimer fait des ravages. Tu devrais écrire "je" au lieu de "on".
Quand tu lis tes livres de jardinage, comment fais-tu pour t'en souvenir ? Ils font moins de 3 lignes, comme ceux des enfants de 3 ans ?
Pellia
Fruit de la jacasse
Messages : 1418
Inscription : lun. 28 août 2017 11:30
Région : Rhone Alpes

Re: nutriment des poivrons

Message par Pellia »

Bonsoir,
@ jp17 tu es plus que nul en agriculture, au lieu de feuilleter interniet où l’on raconte tout et n’importe quoi, toi le premier, achètes un bon livre sur les modes de culture en agriculture, horticulture, etc.
Il existe trois sortes d’engrais, les engrais azotés, les engrais phosphatés et les engrais potassiques. Après il y a 2 catégories, une composition à 3 éléments, les plus nombreux, ils sont désignés par 3 chiffres. Il existe une catégorie à deux chiffres, soit à deux éléments ou engrais binaire.
Comme tu n’as rien compris à ce que je viens d’écrire, je vais t’expliquer que le mot engrais est un nom générique pour désigner des substances que l’on incorpore au sol pour accroître sa teneur, en azote, phosphore et potassium. Il existe des engrais foliaires. Les trois éléments cités de son pas des engrais mais peuvent entrer dans la composition d’un engrais. C’est pour cette raison que l’on parle d’engrais azotés. Il y a l’engrais azoté organique, l’engrais azoté ammoniacal, l’engrais azoté nitrique, les engrais ammoniaco-nitriques. Je peux continuer avec les engrais phosphatés et les engrais potassiques. Il ne faut pas oublier les oligo-éléments que peuvent contenir les engrais.
Lorsque tu auras compris que l’azote n’est pas un engrais mais simplement un corps simple gazeux, inodore, incolore et insipide, qu’il peut entrer dans la composition d’un engrais, je pourrai t’expliquer la chimie du sol !
dryopteris
Bourgeon de bavard
Messages : 188
Inscription : mer. 04 juil. 2012 17:47
Région : Midi-Pyrénées
Sexe : Femme
Localisation : Foix 09

Re: nutriment des poivrons

Message par dryopteris »

Bonjour à tous et merci. De la discussion jaillit la lumière en ces jours courts.

@Magnolia , j'ai un peu le même principe de préparation que toi ; je dois cependant être moins généreuse, et mon fumier desséché moins fonctionnel. (Le fumier de ferme est devenue une denrée confidentielle dans la région) . Quant à la ration de corne broyée ,mon feeling est sans doute plus émoussé et donc moins opérant; j'essaierai d'être un peu moins avare cette année . Est-ce que mon pauvre prédécesseur sur ce potager y enterrait ses résidus de chats, chiens ou lapins ? je ne sais, mais à l "Analyse " je survolte en Phosphore ( là aussi simple gaz -?)- En vieille pharmacienne que je suis j' ai tendance à bouder les "petites boites" , surtout de NPK tout prêt ; je préfère me contenter d'ortie qui danse au vent, de consoude que je partage avec les biches, de cendres de la flambée bienvenue à la veillée! Certes, ça demande un ajustement ! Et Internet me permet d'avoir, une fois de plus , ton avis pour me mettre à réfléchir. Ta région n'est pas contiguë à la mienne mais elles doivent se ressembler: je suis plus au sud mais en montagne à 600m .ça s'équilibre.
Avatar de l’utilisateur
magnolia75
Grossiste en parlotte
Messages : 3395
Inscription : ven. 03 nov. 2017 14:40
Région : Bourgogne
Sexe : Femme

Re: nutriment des poivrons

Message par magnolia75 »

dryopteris a écrit : ven. 08 janv. 2021 18:42 Bonjour à tous et merci. De la discussion jaillit la lumière en ces jours courts.

@Magnolia , j'ai un peu le même principe de préparation que toi ; je dois cependant être moins généreuse, et mon fumier desséché moins fonctionnel. (Le fumier de ferme est devenue une denrée confidentielle dans la région) . Quant à la ration de corne broyée ,mon feeling est sans doute plus émoussé et donc moins opérant; j'essaierai d'être un peu moins avare cette année . Est-ce que mon pauvre prédécesseur sur ce potager y enterrait ses résidus de chats, chiens ou lapins ? je ne sais, mais à l "Analyse " je survolte en Phosphore ( là aussi simple gaz -?)- En vieille pharmacienne que je suis j' ai tendance à bouder les "petites boites" , surtout de NPK tout prêt ; je préfère me contenter d'ortie qui danse au vent, de consoude que je partage avec les biches, de cendres de la flambée bienvenue à la veillée! Certes, ça demande un ajustement ! Et Internet me permet d'avoir, une fois de plus , ton avis pour me mettre à réfléchir. Ta région n'est pas contiguë à la mienne mais elles doivent se ressembler: je suis plus au sud mais en montagne à 600m .ça s'équilibre.
Hello dryopteris

Je connais bien ta région (ma fille aînée habite à Toulouse) :lol:
A part les quelques années qui viennent de passer, la pluviométrie ne devait pas être la même ....
Mais chacun fait avec ce qu'il a!!
J'ai aussi la chance d'avoir des voisins qui ont des chevaux :wink: d'où le fumier gratuit.
Mais dorénavant, je n'aurai que du fumier frais que je dois stocker au fond du jardin, à composter.

Il y a sûrement des clubs équestres dans ton secteur ou bien des propriétaires de chevaux !! Avec une
remorque c'est faisable ... dans la voiture :oh:
As tu essayé les engrais verts ?
J'ai beaucoup tâtonné pour trouver l'équilibre dans mes parcelles :wink: En utilisant ce que la nature
peut donner !! en s'aidant quand même de corne broyée et sang désséché etc...
Pellia
Fruit de la jacasse
Messages : 1418
Inscription : lun. 28 août 2017 11:30
Région : Rhone Alpes

Re: nutriment des poivrons

Message par Pellia »

Bonjour,
Attention avec l’excès d’apports d’azote pour les plantes donnant des fruits. Vos plantes vont faire des tiges, des feuilles et de rares fleurs qui vont couler. Pour la corne torréfiée, je lis que ce serait un engrais à action lente pouvant se prolonger pendant deux à trois ans, à utiliser en fumure de fond. Pour le sang desséché, je n’ai aucune information. Je sais que j’en mettais dans la bétonnière lorsque je préparais du terreau pour les plantes à fleurs de la mère, principalement des fuchsias. La raison je ne la connais pas.
Avatar de l’utilisateur
sibex
Grossiste en parlotte
Messages : 3640
Inscription : ven. 06 févr. 2004 20:59
Région : Centre
Sexe : Homme
Localisation : beaugency pres de Chambord
Contact :

Re: nutriment des poivrons

Message par sibex »

Pellia a écrit : sam. 09 janv. 2021 8:01 Bonjour,
Attention avec l’excès d’apports d’azote pour les plantes donnant des fruits. Vos plantes vont faire des tiges, des feuilles et de rares fleurs qui vont couler. Pour la corne torréfiée, je lis que ce serait un engrais à action lente pouvant se prolonger pendant deux à trois ans, à utiliser en fumure de fond. Pour le sang desséché, je n’ai aucune information. Je sais que j’en mettais dans la bétonnière lorsque je préparais du terreau pour les plantes à fleurs de la mère, principalement des fuchsias. La raison je ne la connais pas.
Bonjour.
Toujours des âneries, au moins on va être tranquille pour la journée
La corne torréfiée. ´est de la daube elle a été passé par la chaleur, le meilleur est partie en fumée, il faut prendre de la corne broyé :fete:
http://monpotagerbio.over-blog.com/

L'intelligence c'est la faculté de s'adapter au changement.
Stephen Hawking
Avatar de l’utilisateur
nénesse 55
Grappe de parlotte
Messages : 1781
Inscription : mer. 26 sept. 2007 21:39
Localisation : en Meeuuhhse

Re: nutriment des poivrons

Message par nénesse 55 »

Saludas,
sibex a écrit : sam. 09 janv. 2021 10:57 au moins on va être tranquille pour la journée
Quel optimisme crédule! Voir la maxime de G. Lautner à propos du voleur...
sibex a écrit : sam. 09 janv. 2021 10:57La corne torréfiée. ´est de la daube elle a été passé par la chaleur, le meilleur est partie en fumée, il faut prendre de la corne broyé :fete:
Zut, j'ai tout faux avec mon marc de café. Il faudra que je me procure des cerises simplement séchées afin de les broyer... :devil:
Répondre

Revenir à « Aux piments et aubergines »