Myrtillier : un ou deux plants ?

Fraise, framboise, groseille, mûre
Pellia
Fruit de la jacasse
Messages : 1026
Inscription : lun. 28 août 2017 11:30
Région : Rhone Alpes

Re: Myrtillier : un ou deux plants ?

Message par Pellia » mar. 12 sept. 2017 19:42

Bonsoir,
Je connais les Vosges et aussi la région de Meymac. Dans les Vosges-Sâonoises où il y a mes terrains de jeux préférés, il y a des pieds de myrtilles de plus d’un mètre de hauteur qui sont arbustifs. J’ai posé la question à mon collègue, le Conservateur du Muséum d’histoire Naturelle de Chartres et en plus c’était à Meymac, si c’était une sous espèce, etc. Réponse : c’est la même. Quoi vous dire de plus ? Prendre votre petit vélo et je vous donne un point précis à moins de 800 m d’altitude où il y a des lycopodes de toutes natures

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 19244
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Myrtillier : un ou deux plants ?

Message par bourru07 » mar. 12 sept. 2017 20:49

Les vosgiens cultivent l'américaine.
Frustrés qu'on leur interdise d'écouler leur production sous le nom de myrtilles,
ils ont déposé une marque "Bleuet des Vosges"...
Cela apporte une petite allure de produit authentique de terroir.
Mais quoi qu'ils fassent, cela restera toujours une blueberry américaine... :(
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Nicole37n
Seigneur des paquerettes
Messages : 7717
Inscription : ven. 13 avr. 2007 22:59
Région : Poitou Charentes
Localisation : Deux-sèvres

Re: Myrtillier : un ou deux plants ?

Message par Nicole37n » mar. 12 sept. 2017 21:30

Je n'ai pas consulté wiki avant ma réponse et j'étais persuadée qu'il s'agissait de sauvages vu les parcelles parcourues par les moutons et chèvres en liberté qui appréciaient particulièrement les fruits accompagnés de qqs feuilles et descendaient dans les ravins abruptes pour les brouter.

En Corrèze, c'étaient des étendues immenses mélangées aux genets et bruyères plus hauts que nous. Alors de là à penser que c'étaient des cultures .... :evil:
Nicole

Pellia
Fruit de la jacasse
Messages : 1026
Inscription : lun. 28 août 2017 11:30
Région : Rhone Alpes

Re: Myrtillier : un ou deux plants ?

Message par Pellia » mer. 13 sept. 2017 8:51

Bonjour,
Un scoop que vous ne répéterez pas, merci : Belfahy est le plus haut village de la Haute patate (Haute-Saône) tous les ans à la fin juillet, il y a la fête de la myrtille. En 2016, hé ben il n’y avait pas de brimbelle. Les organisateurs ont demandé aux ardéchois de leur prêter des brimbelles. Les ardéchois, qui ont la main sur le cœur ont répondu : oui, vous nous les rendrez lorsque votre fête sera terminée ! La culture de l’américaine, ce sont des plants bien alignés, comme le framboisier. En Corrèze ce n’est pas cultivé au Mont Bessou pas plus que sur les chaumes des Ballons. Me faire passer de la myrtille américaine pour de la brimbelle, n’y comptez pas, même avec un bandeau sur les yeux

Avatar de l’utilisateur
bourru07
Empereur jardinier
Messages : 19244
Inscription : sam. 03 août 2013 13:36
Région : Languedoc Roussillon
Sexe : Homme
Localisation : Ardèche cévenole méridionale . 350m. Zone de l'olivier.

Re: Myrtillier : un ou deux plants ?

Message par bourru07 » mer. 13 sept. 2017 9:55

Nicole37n a écrit : ... Je n'ai pas consulté wiki avant ma réponse...
Et tu as parfaitement bien fait, :)
ce genre d'encyclopédie d'opérette ne fait généralement
qu'ajouter la pagaille à la confusion de départ.
Passer pour un idiot, aux yeux des imbéciles, est un plaisir de fin gourmet... Georges Courteline

Échanger des photos de belles sauvages rencontrées en balade

Paclair
Graine de timide
Messages : 58
Inscription : mer. 13 sept. 2017 9:50
Région : Aquitaine
Sexe : Homme

Re: Myrtillier : un ou deux plants ?

Message par Paclair » mer. 13 sept. 2017 10:17

J'en ai goûté une vingtaine de variété du fruit taille XXL quasi insipide en goût à des variétés proches des qualités organoleptiques de nos myrtilles et ça reste différent et pas comparable finalement mais le panel des variétés que l'on peut trouver présente des qualités très intéressantes selon ce que l'on recherche. la myrtille américaine n'a pas à rougir de nos myrtille européenne sur bien des points notamment pour les qualités organoleptiques, ceux qui le prétendent n'en cultive pas et n'en ont pas goûté. Il ne fait pas oublié que beaucoup de variété sont développé en vue de culture industrielle et ne présente pas forcément le summun en goût pour le particulier en consommation de bouche directe, d'ou les préjugés. Eviter de vous procurer celle ci si vous recherchez uniquement une qualité de fruits exceptionnelle.


On peut distinguer 4 grands groupes de Vaccinium cultivés:
-Le Northern Highbush : Vaccinium corymbosum (tétraploïde) à fort besoin en froid (env. 1000
heures de froid requises).
-Le Southern Highbush : Vaccinium corymbosum avec une proportion de gènes issus d’autres
espèces de climat chaud (Vacc. darrowii, Vacc. asheï). Les besoins en froid sont compris
entre 150 et 500 heures.
-Les Rabitteyes : Vaccinium asheï (Héxaploïde) sélectionné principalement pour rallonger la
saison de production sur le créneau tardif. Les besoins en froids sont généralement faibles.
-Le Bleuet canadien (lowbush blueberry) : Vaccinium angustifolium sélectionné essentiellement
pour la récolte mécanique et le fruit d’industrie. Les besoins en froids sont élevés.

Nicole37n
Seigneur des paquerettes
Messages : 7717
Inscription : ven. 13 avr. 2007 22:59
Région : Poitou Charentes
Localisation : Deux-sèvres

Re: Myrtillier : un ou deux plants ?

Message par Nicole37n » mer. 13 sept. 2017 23:21

Quelle histoire à partir d'une question pour un ou deux pieds de myrtilles !!! :?
Mais c'est comme çà que l'on apprend en croisant nos expériences.

Ayant maintenant un jardin plutôt acide, j'ai planté un pied -acheté- et il a eu qqs fruits vites mangés par les oiseux la 1ère année malgré mes effaroucheurs très rapprochés :mrgreen: .

Cette année un peu plus de fruits alors j'ai acheté un autre pieds pour augmenter la chance de faire des confitures - on peut tjrs rêver :P
Je vous raconterai peut-être la suite l'an prochain.....

En attendant j'achète des myrtilles pour manger des confitures honorables, celles du Canada (sauvages ?) sont meilleures que celles locales, bien cultivées du coup.
Nicole

CBD
Fruit de la jacasse
Messages : 1011
Inscription : lun. 26 août 2013 3:04
Région : Ile de France
Sexe : Femme

Re: Myrtillier : un ou deux plants ?

Message par CBD » lun. 25 juin 2018 0:10

Magnifique plants et production cette année :top: ...c'est beau, c'est bon globalement (de plutôt insipide à excellent) , souvent généreux en fonction des variétés et c'est diversifié, visuellement il peut y avoir des différences importantes,et en goût aussi, faut pas se fier à une dégustation isolée...Les merles se font plaisir mais il m'en laisse plus qu'il n'en faut. (NB: y'a aucun engrais c'est ça qui est formidable avec cette plante))
ImageImage
Image
ImageImage
ImageImage
Image

cCBD
Bourgeon de bavard
Messages : 128
Inscription : jeu. 04 juil. 2019 11:28
Région : Aquitaine
Sexe : Homme

Re: Myrtillier : un ou deux plants ?

Message par cCBD » ven. 16 août 2019 2:07

Pour motiver les foules, quelques vaillants myrtilliers mi tardifs (dans le top 5 cette année sur 40 variétés dont beaucoup n'ont quasiment pas produit à cause de la météo printanière), très peu d'arrosage (en 5/7 ans il deviennent des dur à cuire c'est très résistant, les baies sont plus petites mais plus goûteuses et se conservent mieux), 1/3 ombré à plein soleil, les pied à l'ombre, substrat forestier. s'ils portent des fruits on soutient un peu en flotte la main légère sinon vous flinguer les systèmes racinaires en les rendant dépendant de ces arrosages. D'eux mêmes ils sont capables d'aller prospecter à plusieurs mètres à terme.
Image
certaines variétés à port souples et ports plus compacts (que les variétés très érigées ou port buissonnant érigé) ont l'avantage de camoufler les fruits, les merles sont beaucoup moins attirés et se risque moins à entrer dans le buisson, surtout en ce moment il y a plus simple à dévorer. Ca c'est vraiment très pratique.
Image
Image

Nicole37n
Seigneur des paquerettes
Messages : 7717
Inscription : ven. 13 avr. 2007 22:59
Région : Poitou Charentes
Localisation : Deux-sèvres

Re: Myrtillier : un ou deux plants ?

Message par Nicole37n » sam. 17 août 2019 17:01

Je ne suis pas prête d'avoir de telles récoltes, je crois que les miens ont la concurrence d'autres plantes.
Et les merles ne m'en ont pas laissé.
Nicole

cCBD
Bourgeon de bavard
Messages : 128
Inscription : jeu. 04 juil. 2019 11:28
Région : Aquitaine
Sexe : Homme

Re: Myrtillier : un ou deux plants ?

Message par cCBD » dim. 18 août 2019 3:34

Les merles se régalent, et ils se souviennent bien de mon adresse aussi, ça c'est le côté pénible. Point positif, on peut assez facilement recouvrir d'un filet beaucoup de variétés qui restent à taille humaine. 'Pink lemonade' n'attire pas les oiseaux mais bon c'est pas un champion niveau production.

Effectivement tout ce qui est poacée ou adventices avec des chevelus racinaire trop puissants, denses, envahissants posent clairement des problèmes et freinent complètement l'installation. Vu la finesse du système racinaire des myrtilliers , les jeunes plants ont vite fait de se faire étouffer leur motte. Pour être tranquille il vaut mieux systématiquement comme pour beaucoup de plantes un épais paillage et pas de concurrence les 3 premières années, mais après j'ai remarqué aussi que sur des pieds installés quelques fougères, ronces, jeunes plants de chênes, bourdaine, etc qui envahissent un peu n'ont pas l'air de les déranger plus que cela (sans que ça ne devienne trop dense en faisant trop d'ombre évidemment), par contre le chèvrefeuille c'est l'horreur.

Ensuite avec l'âge et selon le port, les plants commencent à s'ombrer efficacement eux mêmes et entre eux aussi et quand le poids des fruits commence à faire ployer les branches des variétés semi érigées ça évite encore davantage l'installation d'indésirables, mais pas complètement, d'où quand même la nécessité de pailler (avec un mélange très carbonées et de plus ou moins gros calibre pour ça dure bien, au moins en surface, et de nettoyer de temps en temps. Ombrage du pied et paillage pour maintenir la "fraicheur du sol aide bien.

A noter aussi que cet arbuste résiste vraiment bien aux chaleurs extrêmes, j'ai eu un pic à 42°c et une semaine assez lourde, j'ai arrosé légèrement avant cette semaine pour maintenir un sol déjà légèrement frais, il avait de l'eau de dispo mais sans plus (j'arrose peu pour forcer l'enracinement) et comme on peut le voir, quasiment aucun feuillage n'a cramé et c'est le cas de quasiment tout mes plants. Mais attention l'hygrométrie est forte et la nuit les températures redescendent bien. J'imagine qu'en climat plus sec la tolérance serait moindre. A voir, car en choisissant des V. ashéi ce n'est pas dit (pink lemonade, Skyblue, Colombus, powderblue, centrablue,etc ..on les reconnaît à la teinte de leur feuillage qui tend plus ou moins vers le bleu, etc).

Skyblue de 7 ans dont la photo ne rend pas forcément bien le volume (2ème photo dans le post précedent) avec au moins 1.5kg de fruit sous le feuillage qui s'est complètement vautré au sol (sauf une partie des jets de l'année), on ne les vois quasiment pas sur la photo et même en vrai d'ailleurs. Au fur et à mesure de la récolte les branches se relèvent un peu, offrant un peu plus de lumière au fruits restés en dessous de cette canopée. Une bonne variété parmi d'autres.
Image

Avatar de l’utilisateur
Puck
Fleur de pipelette
Messages : 647
Inscription : jeu. 11 févr. 2016 22:43
Région : Colombie-Britannique-Amérique du Nord
Sexe : Femme
Localisation : Bex (Chablais vaudois)

Re: Myrtillier : un ou deux plants ?

Message par Puck » lun. 09 sept. 2019 21:37

Ca donne faim toutes ces myrtilles :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
ancien
Fleur de pipelette
Messages : 536
Inscription : sam. 13 févr. 2016 22:24
Région : Poitou Charentes
Sexe : Homme
Localisation : Fléac 16730

Re: Myrtillier : un ou deux plants ?

Message par ancien » lun. 09 sept. 2019 21:38

Ne cueilles pas tout , j'arrive .
Retraité mal payé

Pellia
Fruit de la jacasse
Messages : 1026
Inscription : lun. 28 août 2017 11:30
Région : Rhone Alpes

Re: Myrtillier : un ou deux plants ?

Message par Pellia » sam. 14 sept. 2019 7:42

Bonjour,
Je n’ai pas envie d’une tarte aux brimbelles avec les variétés cultivées. Le comtois va dire des brimbelles, avec l’accent comtois, le vosgien, des bluets. Il suffit de passer le col du Mont fourche. Dans les myrtilles sauvages il y a deux espèces, Vaccinum myrtillus et V.uliginosum ou airelle des marais qui a la chair blanche, est insipide et parait-il toxique. Entre les deux il y a un hybride. Ce que l’on oubli, c’est que ce sont des plantes d’endroits tourbeux, l’eau est présente en permanence. Cultiver ces plantes dans un jardin, c’est possible à condition d’incorporer des quantités énormes de tourbe. La tourbe va acidifier le terrain est en même temps garder une fraicheur à la terre. Les miens sont plantés dans un mélange de terre et de tourbe à plus de 50% cet ensemble est imbibé en permanence par l’eau d’une mare réalisée avec de la bâche pour bassin. Ce sont les ragondins qui ont squatté les lieux avant que leur dise : Raust schnell, schnell

Répondre

Revenir à « Aux petits fruits »