ensoleillement myrtillier corymbosum

Fraise, framboise, groseille, mûre
fiomenton
Graine de timide
Messages : 57
Inscription : ven. 22 mai 2009 19:34

ensoleillement myrtillier corymbosum

Message par fiomenton »

bonjour

Cela fait de nombreuses années que je me casse la tête avec des myrtilliers dans plusieurs jardins.Toujours le même constat c'est pas la grande forme quelque soit la varietée

Sur cette photo le plant a été mis en terre en automne dans une grande fosse(fermé sur les cotes rempli de terre de bruyère ,de tourbe,de sable et de terre de jardin non calcaire).J'en ai planté plusieurs en faisant beaucoup varier la composition du sol .Ils sont tous exposés plein soleil et toujours le même constat, c'est pas la grande forme (même si les feuilles sont encore très jeunes)

Image

Sur cette photo il s'agit d un plant de l'automne dernier qui est resté dans son pot d'origine puis abandonné dans la foret sous une forte ombre.Le constat est la, il se porte très bien.

Image

J'aurais voulu savoir si par hasard (comme pour les asiminiers par exemple) les jeunes plants de myrtillers americains ne devaient pas être maintenus a l'ombre? avez vous de jeunes myrtilliers en plein soleil qui se portent bien?
Merci

CBD
Fruit de la jacasse
Messages : 1011
Inscription : lun. 26 août 2013 3:04
Région : Ile de France
Sexe : Femme

Re: ensoleillement myrtillier corymbosum

Message par CBD »

Quelques photos de mes myrtilliers à la fin du post:
viewtopic.php?f=95&t=188217&p=2951729&h ... e#p2951729

Un myrtillier s'accomode très bien de la mi ombre voir de l'ombre mais pour les faire produire efficacement et qualitativement il faut du plein soleil (ou de la mi ombre si le sol est trop sec).
Tes 2 photos illustrent chacun des cas: le 1er en plein soleil commence à produire dès son plus jeune âge (mais devrait produire en même temps au moins 1 ou 2 jets de croissance dans un schéma de croissance classique: là son feuillage souffre de la proximité au sol les jours d'ensoleillement (un plant adulte ou un minimum formé s'ombre lui même, plus ou moins selon son port, ), la motte du plant n'est surement pas d'excellente qualité non plus, et probablement un problème de substrat.
Le deuxième protégé dans les sous bois développe un feuillage plus luxuriant, il ne produit presque rien. Il n'a pas une reprise très vigoureuse mais il semble vouloir s'installer (supprimer ou moins 1 des plus gros jets auraient pu aider un peu à niveau mais là c'est un peu tard et ce n'est pas très grave).
Le deuxième bénéficie surtout du sol dans lequel tu l'as installé, un sol forestier ou qui s'en rapproche avec fortes accumulations de débris végétaux, l'horizon superficiel du sol sur plusieurs dizaines de cm doit être très riche en matières organiques de qualité, très aéré, vivant...ça change tout! (du moins pour l'instant il est jeune il s’accommode de cet horizon humifère, mais si vous me dites que le sous sol est ultra calcaire à -50 ça va changer la donne par la suite, encore que, à voir) .

C'est ce sol en plus sableux qu'ils faut reconstituer pour les fosses, utiliser du vrai substrat forestier bien mélangé à du sable+ engrais organique, là ça devrait pousser. Cette litière doit comporter des débris organiques peu décomposés pour favoriser une structure mécanique aérée du sol, mais pas trop non plus. Si vous avez la possibilité de planter en lisière ou dans une clairière tout en bénéficiant de ce genre de sol, alors faite vos fosses directement dans ces bois et privilégiez des variété à grand développement qui vont s'extraire plus facilement de la végétation au sol..

Pour installer des jeunes plants peu poussifs, un ombrage partielle va les aider oui . Rabattre 50% du houppier aussi pour stimuler des repousses plus vigoureuses (supprimer les rameaux à la base par temps sec). supprimer les fleurs aussi dans ton cas. Sauf rare occasion où la motte est vraiment saine et le substrat bien aéré, il faut généralement préparer la motte et son chevelu racinaire à la plantation (pour ne pas planter un bloc de tourbe) sinon la reprise est mauvaise. Les godets de 9 ont une excellente reprise, les pots d'1L correct et au delà c'est pas l'idéal. Un peu d'engrais minéral va les réveiller aussi.

Pur moi une fosse devrait faire minimum 1m3 par plante pour les faire durer et produire dans le temps. Substrat plus ou moins sableux mais je te conseille plutôt sableux si risque de sécheresse, c'est plus facile à réhumecter que des substrats constitués en grande part de matières organiques plus ou moins décomposés..

Au bout de 7 ans, le plus haut chez moi fait pas loin de 2m, la plupart à 1,2m, et certains crevard mal planté peine à dépasser les 50 cm...La taille dépend aussi des cultivars, de très érigé et très haut à presque prostré pour les variétés naines il y a plusieurs type de port, généralement un buisson de taille moyenne qui s'élève lentement avec l'âge. Il y a des cultivars persistant ou semi persistant selon les conditions,.
Voilà ça reste une plante peu adaptable car exigeante et sensible vis à vis du sol (de souvenir il existe quelques cultivars qui s'adaptent mieux à des sols plus neutres),mais très rustique dans des conditions qui lui plaisent. j'ai perdu quelques très jeunes plants du phytophthora mais sinon aucune perte une fois installé.

fiomenton
Graine de timide
Messages : 57
Inscription : ven. 22 mai 2009 19:34

Re: ensoleillement myrtillier corymbosum

Message par fiomenton »

merci pour ce retour bien complet. Je vais persévérer.
C'est rageant de ne pas y arriver mais bon on ne contrôle pas grand chose suivant le climat et le terrain ou l'on cultive .Peut être ne faut il pas forcer les choses..Ca fait plusieurs annees que j'ai des pertes de kiwai a cause du gel tardif (effectivement c'est tres rustique sauf lorsque les feuilles sont sorties)
Par contre quand je vois tous ces posts ou l'on parle de plants de framboisier qui végètent,alors que j'ai toujours connu ici chez moi le framboisier comme une plante extrêmement envahissante tellement elle pousse bien.

CBD
Fruit de la jacasse
Messages : 1011
Inscription : lun. 26 août 2013 3:04
Région : Ile de France
Sexe : Femme

Re: ensoleillement myrtillier corymbosum

Message par CBD »

fiomenton a écrit :
sam. 27 avr. 2019 15:19
C'est rageant de ne pas y arriver mais bon on ne contrôle pas grand chose suivant le climat et le terrain ou l'on cultive .
On a tous des échecs de culture, c'est pas toujours simple d'implanter certaines choses, selon le contexte Parfois on est un peu trop optimiste, mais parfois il faut s'acharner, pas évident de jauger.

Je partage ton avis sur le kiwaï, ça débourre trop tôt pour des régions à risque de gelées printanières (une grosse partie de la france). C'est encore plus risqué qu'avec le kiwi! Pour moi sauf climat particulièrement froid l'hiver mieux vaut cultiver ou tenter de cultiver du kiwi, il y a bien plus d'avantage avec ce fruit. Une fois installé la liane a quand même une bonne résistance au froid et aux intempéries.

fiomenton
Graine de timide
Messages : 57
Inscription : ven. 22 mai 2009 19:34

Re: ensoleillement myrtillier corymbosum

Message par fiomenton »

Je preferais le kiwai pour son originalité mais je vais donc suivre tes conseils en me tournant vers le kiwi en esperant quelques printemps consecutifs plus dociles ,pour leur laissez le temps de s installer.
Sinon pour ce qui est du climat du nord ,les asiminiers s y plaisent tres bien (je possede une dizaine de cultivars) donc si certain hesitent,foncez ...
En parlant de forcer la nature, j ai bien fait de m acharner cette fois ci avec la passiflore edulis que je ne pensais pas voir fleurir un jour.et voila au bout de 4 ans une jolie surprise au reveil..

Image

Répondre

Revenir à « Aux petits fruits »