La fleur au fusil

Quelles sont vos références, vos bonnes lectures ?
Avatar de l’utilisateur
nénesse 55
Fruit de la jacasse
Messages : 1445
Inscription : mer. 26 sept. 2007 21:39
Localisation : en Meeuuhhse

La fleur au fusil

Message par nénesse 55 » mer. 28 déc. 2016 10:16

Saludas,
C'est le titre d'un ouvrage de Georges Oxley, un collègue de G. Ducerf. Éditions Gallimard, collection alternatives.
"la fleur au fusil", un ouvrage au contenu non violent digne des courants pacifistes "bêlant la paix " selon la formule de Clemenceau ? Pas sûr. Les lecteurs jugeront.
J'ai découvert G. Oxley sur la chaîne AFAF agroforesterie de you tube. Malgré ma bonne volonté initiale, j'ai renoncé après 10 minutes à piaffer et risquer d'envoyer l'écran valdinguer. Je suis très peiné d'affirmer qu'il est mauvais à l'oral. Pas la moindre chance de franchir l'écueil du plus minable concours accordant un coefficient important à une prestation orale.
Aucune organisation pour charpenter l'exposé, l'élocution est confuse, le vocabulaire pauvre et approximatif, la fluidité du rythme brouillée par la dispersion des flux.

Et pourtant! Que de connaissances et expériences originales à apprendre de ce Monsieur! Par chance, si le bonhomme est inaudible, il est lisible. De lui ou des correcteurs qui ont peaufiné le texte? Peu importe. Le thème concerne les fleurs et les plantes, leurs utilisations variées, toujours en suivant le fil conducteur de leur spécificité bio indicatrice. Et là, c'est du solide, le lecteur intéressé se laissera facilement emporté par un auteur qui connaît son affaire. La lecture est d'autant enrichissante que le sujet peu vendeur réduit son champ de communication à l'échelle de la confidence.
L'ouvrage est divisé en trois chapitres qui juxtaposent des textes courts, fonctionnant comme des nouvelles indépendantes les unes des autres. Chacune d'entre elles est l'objet d'une annonce avec titre un peu racoleur, mais pédagogiquement efficace en s'appuyant sur les ressorts de la provocation, du paradoxe, de la formule énigmatique. Quelques exemples:La grande berce et sa réputation légère
Dessine-moi un mouton, je te ferai un désert. (J'imagine le dessin par un Reiser ou un Gotlib...)
La nourriture et la violence de nos enfants etc etc...

Bref, reçu le 25 décembre, sa lecture de découverte est terminée, mais je sais que je vais y revenir au coup par coup avec l'appui d'une encyclopédie imagée.
Être moins ignorant le 26 que le 25, c'est cela aussi la magie de Noël.

lejardinero
Fruit de la jacasse
Messages : 1230
Inscription : ven. 28 sept. 2007 8:03
Région : Luxembourg
Sexe : Homme
Localisation : portugal
Contact :

Re: La fleur au fusil

Message par lejardinero » mer. 28 déc. 2016 11:38

Merci pour votre analyse réaliste du discours .
L'expression orale déficiente d'un auteur ne présume en rien de la qualité de sa réflexion.
Et inversement. ( vous pouvez voir là une allusion au discours politique)

Répondre

Revenir à « A la littérature »