Un peu perdu, après quelques années...

Ce forum regroupe les échanges transversaux autour du potager autres que les légumes et les aromatiques (bonnes associations, saisons, plans, ...)
Cmc6
Graine de timide
Messages : 6
Inscription : dim. 05 mars 2017 12:18
Région : Basse-Normandie
Sexe : Homme

Un peu perdu, après quelques années...

Message par Cmc6 » lun. 11 févr. 2019 1:19

Bonjour à tous, et merci d'avance pour l'accueil sur le forum.

Cela fait 4 ans que j'ai commencé mon jardin, un petit 100m2 dans une vallée de l'ouest de la suisse normande (soit un climat un peu plus "continental" que l'océanique qui devrait régner).
Il y a des choses d'installé depuis mes débuts ( fraisiers, framboisiers, groseilles, murs et cassis, artichauts, rhubarbe) et produisent bien, mais j'ai plus de difficultés sur les annuels. Je trouve que ça ne pousse pas vite au printemps et donc que tout vient tardivement, quand ça vient... J'ai une terre assez lourde aussi, je faisais mes semis (tomates, cornichons, melon, concombre et courgettes sous chassis dès février, je pense que je vais attendre beaucoup plus... mi, voir fin mars.

Concernant ma terre, j'aurais idée de faire venir du sable pour l'alléger. Bonne idée, ou le compost suffirait pour réussir des carottes et panais? ( je n'ai rien eu cette année, une vrai déception...)

Je me suis penché sur la question de l'amendement. Il y a 2 ans après quelques recherches, j'avais semé des engrais verts (moutarde, phacélie) en février. j'utilisait du BRF pour éviter le désherbage. Mais a priori, mauvaise opération car je provoquerais une faim d'azote, ce qui pourrait justifier la pousse lente.

Alors je suis un peu paumé sur les bonnes périodes d'amendement... Si je lis bien, il faudrait que je paille plutôt en été, que je sème des engrais verts en automne, et que j'apporte du fumier et compost en mars? avril? mai?une fois mon engrais vert fauché. Jje mets mes cultures en place début juin, sauf dans ma serre de 18m2, début mai.

Pour cette année, je n'ai rien fait de ce coté là en automne. J'ai un tas de fumier de cheval d'un an qui m'a été apporté ( le volume d'une petite remorque classique), je l'étale quand? Est-ce que ça suffit ou je dois en reprendre d'autre?

J'ai planté de la consoude qui fait des belles feuilles, pour les tomates, il paraît...

Bon bref, je me suis bien paumé dans toute la littérature du web... A l'aide!! :paix: :mrgreen: :kiss:

Merci d'avance pour vos réponses

Avatar de l’utilisateur
magnolia75
Grappe de parlotte
Messages : 1559
Inscription : ven. 03 nov. 2017 15:40
Région : Bourgogne
Sexe : Femme

Re: Un peu perdu, après quelques années...

Message par magnolia75 » lun. 11 févr. 2019 9:29

Bonjour Cmc6
:welcome: sur le forum!!
Nous devons avoir à peu près le même climat et même terre !! peut-être plus
froid chez nous !!
Pour le sable: je m'étais renseignée, mais pas beaucoup d'avis positifs avec une terre argileuse.
C'est sûr, ce n'est pas un grand succès pour les légumes racines.
Pareil, je vais essayer de nouveau cette année, dans une parcelle non fumée mais préparée
en permaculture: paille, gazon composté, feuilles mortes ramassées en automne. un peu de BRF.
La terre est beaucoup plus légère depuis 3 ans.
Pour les autres parcelles destinées aux légumes-fruits gourmands : même préparation en ajoutant du
fumier composté (+ d'un an)
La préparation se fait en automne, mais en rajoutant ton fumier tu vas rattraper le retard.....
et surtout paillage en été.
On a beaucoup moins de mauvaises herbes....

Pour les semis en intérieur, Il faut de la chaleur et de la lumière. Comme je n'ai pas de lumière artificielle,
je tente quelques variétés de tomates et poivrons, Mais pour les tomates, le plus gros va être fait fin février.
J'ai toujours été impatiente pour les semis, mais en semant plus tard, la lumière naturelle rattrape le
retard.
Peut-être d'autres conseils plus avisés arriveront sur le forum
Bonne journée

Hallu
Bourgeon de bavard
Messages : 234
Inscription : mer. 23 janv. 2019 15:09
Région : Ile de France

Re: Un peu perdu, après quelques années...

Message par Hallu » lun. 11 févr. 2019 10:41

Sur terre argileuse pas besoin de sable. Ton sol n'a pas besoin d'être allégé, il a besoin de matière organique. Quand il pleut est-ce que c'est de la boue collante, même en surface ? Si oui, ta matière organique (BRF, paille, végétaux, compost) ou ton engrais (fiente de poule, fumier composté) doit être incorporé à la terre, soit au motoculteur soit à la main (fourche-bêche, grelinette, rateau...). Si tu fais ça, pas (ou moins) de faim d'azote. Si tu mets du BRF en surface sans travailler une terre pauvre en matière organique, grosse faim d'azote oui. Ensuite, vu que ce travail est déjà un peu tard dans la saison, rajoute à chaque plant que tu repiques au potager une ou plusieurs poignées de compost, de préférence en surface (si tu le fais au fond du trou comme c'est classiquement fait c'est disponible moins longtemps pour les racines).

Donc c'est ça la clé : si tu as déjà un sol riche, ne surtout pas le travailler. Mais s'il est pauvre, comme ça a l'air d'être ton cas, la matière organique il faut l'incorporer au début. Les années suivantes oui en paillage sera suffisant, mais il faut d'abord redémarrer ton sol.

Le fumier tu l'étales quand tu veux, tant qu'il est bien mûr (composté). S'il ne l'est pas, tu ne peux pas planter dedans, sauf quelques cultures (courges/courgettes s'en accommodent bien normalement).

Vu que tu as l'air de vouloir travailler sur un sol vivant, comme littérature commande "Guide du nouveau jardinage : Sans travail du sol, sur couvertures et composts végétaux" de Dominique Soltner. Il explique tous les principes, et notamment l'utilité du compost de surface pour pouvoir semer les petites graines (carottes). Il explique aussi le paillage, il vaut mieux qu'il soit permanent. Tout sol nu est à éviter à tout prix.
Dernière modification par Hallu le lun. 11 févr. 2019 11:07, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
helenelagalicienne
Grappe de parlotte
Messages : 1634
Inscription : mar. 16 sept. 2014 19:41
Région : Espagne
Sexe : Femme
Localisation : Vigo Espagne

Re: Un peu perdu, après quelques années...

Message par helenelagalicienne » lun. 11 févr. 2019 10:46

Bonjour et bienvenue sur le forum!

J'avais et j'ai encore pas mal de questions de ce type, même si m'a terre n'est pas lourde comme la rien ne. Mes conclusions d'après ce que j'ai pu lire et expérimenter sont les suivantes:
Effectivement, le brf que je pensais être une merveille l'est mais pas n'importe ou et n'importe quand. Je pense qu'il est parfait pour les fruitiers, les fraises et les petits fruits, moins pour le potager ou alors il faut le mettre en fine couche, a l'automne avec un apport d'azote, de la tonte de pelouse par exemple pour qu'il se décompose bien avant que tu ne mette tes légumes.
Pour alléger ta terre, je ne pense pas que le sable soit l'idéal, il faudrait plutôt amener beaucoup de matière organique en surface, et que les vers de terre puissent l'enfouir. C'est eux qui feront tout le boulot, si tu maintiens la terre humide par un couvert de foi , tu leur donneras les conditions idéales pour bien travailler... bon le problème c'est que c'est aussi les conditions idéales pour les limaces, :mrgreen: mais on peut arriver à un équilibre
Pour les engrais verts, j'ai semé trop tard cette année, je pense semer directement après les récoltes, a l'automne. Et pour l'engrais je crois que c'est mieux de l'amener en hiver pour qu'il se fasse, mais d'un autre côté tu dis que le tien a u n an, donc ça devrait être bon! :top: tu peux le mettre en surface, le recouvrir de paille ou de foin pour qu'il reste humide et se décompose bien. Pour les quantités, je ne peux pas t'aider

Et je te conseille de regarder des vidéos sur le net, je m'inspire bcp du potager du paresseux, de Damien dekarz et d'autre comme le potager d'olivier que je trouve super optimiste et enjoué!

Cmc6
Graine de timide
Messages : 6
Inscription : dim. 05 mars 2017 12:18
Région : Basse-Normandie
Sexe : Homme

Re: Un peu perdu, après quelques années...

Message par Cmc6 » lun. 11 févr. 2019 11:18

Merci beaucoup pour ces réponses et conseils

Pour répondre à Hallu, oui ma terre est bien lourde, elle colle bien aux bottes et craquelle dès qu'apparait quelques rayons de soleil. Je travaille ma terre à la grelinette depuis 2 ans, j'ai défriché avec (A l'époque j'avais pensé acheter un motoculteur mais vu la facilité de travail et la petite surface, j'ai renoncé). La terre est plutot propre maintenant, très peu de mauvaises herbes.
J'ai acheté ma maison il y a 4 ans et le bout de terrain que je cultive doit être en friche depuis au moins 20 ans.

Dans ce cas, je vais étaler une bonne dose sur ma parcelle de légumes racines de suite, pour semer d'ici peu, et je vais attendre pour mes plantations de juin, cela ne sert à rien que j'étale tout maintenant si la pluie lessive tout. Cela me permettra aussi de savoir ce que j'ai besoin en quantité.

Hallu
Bourgeon de bavard
Messages : 234
Inscription : mer. 23 janv. 2019 15:09
Région : Ile de France

Re: Un peu perdu, après quelques années...

Message par Hallu » lun. 11 févr. 2019 11:30

Non n'étale rien pour semer derrière, là vu ce que tu me dis tu dois incorporer dans la terre cette matière organique, bien tout mélanger. Tu n'y arriveras que comme ça. Au contraire pour juin tu peux mettre tu fumier sur le sol ce sera bon d'ici là, mais si tu veux planter maintenant, faut que ta terre soit meuble et enrichie immédiatement. Qu'il y ait très peu de mauvaises herbes est très mauvais si ta terre est nue. Y a pas pire. Mieux vaut un sol pauvre couvert de mauvaises herbes (au moins leurs racines enrichissent et ameublissent le sol), qu'un sol pauvre complètement nu.

Pour les légumes racines que tu veux semer il faudrait :
1) travailler ta terre et y incorporer de la matière organique
2) ensuite sur tout ça étaler une bonne couche de compost tamisé bien fin, et semer tes légumes racines dedans. Comme ça aucune mauvaise herbe ne poussera avec tes légumes racines (car le travail de la terre réveille les graines de mauvaises herbes malheureusement).

Je pense que malheureusement quand tu as emménagé tu as détruit la richesse de ton sol. 20 ans de friche tu devais avoir un sol plutôt riche (si les herbes poussaient au-delà de 1m/1m50 c'était le cas). En travaillant tout pendant deux ans, en arrachant tout ce qui a poussé, tu as minéralisé ton humus (il s'est oxydé au contact de l'air). Donc avec les pluies il s'est lessivé, et tu n'as plus les bénéfices des 20 ans de friche. Il aurait fallu tondre/faucher ta friche, mettre une bâche pendant plusieurs mois pour tuer les plantes par manque de lumière, et planter directement là-dedans sans travail du sol. S'il te reste une parcelle en friche, essaye cette méthode.

Cmc6
Graine de timide
Messages : 6
Inscription : dim. 05 mars 2017 12:18
Région : Basse-Normandie
Sexe : Homme

Re: Un peu perdu, après quelques années...

Message par Cmc6 » lun. 11 févr. 2019 13:02

Aie! Bon, je vais essayer de rattraper l'affaire alors, je vais enfouir pour mes légumes racines. Je vais essayer de retrouver du fumier mi-mûr pour le reste, 1 ou 2 remorques pour cette année à étaler et je penserai aux engrais verts à l'automne prochain. J'ai bon?

Hallu
Bourgeon de bavard
Messages : 234
Inscription : mer. 23 janv. 2019 15:09
Région : Ile de France

Re: Un peu perdu, après quelques années...

Message par Hallu » lun. 11 févr. 2019 14:56

C'est ton sol (ou plutôt ta production de légumes) qui va te dire si tu as bon, mais la méthode est correcte. Je regarde pas mal la chaîne "Maraîchage sol vivant" ou "ver de terre production" où ils reçoivent des questions/témoignages de personnes dans ton cas (enfin plutôt des agriculteurs) et c'est l'erreur la plus commune, de ne pas enfouir la matière organique pour la première année de plantation sur un sol dégradé. Tu peux la laisser uniquement en surface mais ton sol (vers, bactéries, champignons) va mettre 5 ans à se régénérer voire plus par cette manière. Donc pas le choix la première année faut enfouir pour qu'il y ai déjà à manger pour tes plantes dans le sol. Il faut inverser les mentalités : en achetant un terrain en friche avec des herbes de deux mètres il ne faut pas se dire "mince comment je vais faire c'est horrible" mais "ouah super mon sol est riche je vais pouvoir planter sans rien ajouter".

chuferlu
Grossiste en parlotte
Messages : 3710
Inscription : dim. 27 déc. 2015 11:15
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Asturias-Espagne

Re: Un peu perdu, après quelques années...

Message par chuferlu » lun. 11 févr. 2019 16:59

j'ai un sol de ce type
Mais il était fumé tous les ans , au fumier de vache de l'année.
Je n'ai rien enfoui, tout couvert.
Je mets des écaille de nettoyage poulalier, sur le paillis , contre la faim d'azote.
J'ai des problèmes avec les carottes;
Une année, j'ai incorporé du sable silicieux (de construction) dans la roille, j'ai eu de très belles carottes; mais c'est lourd, je l'ai fait car j'avais un tas, et recommancerai peut être dans ce cas, mais je ne me vois pas sabler partv tonnes...
Cette année, j'avais trouvé des semences d'una carotte "supportant les terrains argileux", j'ai des carottes tellement énormes qu'un mulot y a fait sa case.
Sur terrain très très mulché, après une récolte de "verts" (salades, fanes de navets, bettes...).
Le problème, je ne me souviens pas de son nom. j'espère juste qu'il m'e, reste, mais comme elles sont dan sle congel et qu'on a tué deux cochons, j'ai pas envie de commencer les fouilles avant les semis.
Les oignons et les ails n'apprécient pas du tout le paillis.
Analyse, bon sens, jugeote et réflexion sont les quatre mamelles de la réussite J. Labby.

Hallu
Bourgeon de bavard
Messages : 234
Inscription : mer. 23 janv. 2019 15:09
Région : Ile de France

Re: Un peu perdu, après quelques années...

Message par Hallu » lun. 11 févr. 2019 17:09

Oui si tu rajoutes de quoi parer à la faim d'azote, ça va. Encore que si ton sol d'origine est ultra compact, il va falloir du temps aux vers de terre pour faire le boulot. Trop de temps si tu veux planter beaucoup de choses immédiatement.
Oignons et aulx poussent sans problème avec paillis sur sol argileux uniquement si tu as un sol humifère grumeleux, donc drainant. Et ça tu l'as après plusieurs années d'ajout de matière organique (comme a fait Olivier sur sa chaîne youtube "le potager d'Olivier" par exemple). Si c'est de l'argile collante, le paillis conserve l'humidité et donc l'argile reste collante et les bulbes ont tendance à pourrir.

Cmc6
Graine de timide
Messages : 6
Inscription : dim. 05 mars 2017 12:18
Région : Basse-Normandie
Sexe : Homme

Re: Un peu perdu, après quelques années...

Message par Cmc6 » lun. 11 févr. 2019 20:54

Voici quelques photos de ma terre après passage de la grelinette.
IMG_3637 - copie.jpg
IMG_3638 - copie.jpg
Travaux du jour, j'ai fait un petit coin à coté de mon composteur pour stocker mes tailles de haies broyés de l'été dernier ( j'avais mis à sécher). J'en ai profité pour remuer mon compost, qui était plutôt pourri... j'ai donc réincorporé pas mal de broyât et mélangé. Maintenant que j'ai un stock de matière sèche, ce sera plus facile d'équilibrer!

J'ai posé une bâche horticole sur un coin qu'il me restait à défricher, j'espère que ce sera bon d'ici mai/juin, j'ai des doutes.

Pour le reste, on verra demain... j'avais pas mal de nettoyage à faire....

Je vais essayer de trouver du foin aussi, pour couvrir et réactiver le sol tranquillement pendant cette saison.

Hallu
Bourgeon de bavard
Messages : 234
Inscription : mer. 23 janv. 2019 15:09
Région : Ile de France

Re: Un peu perdu, après quelques années...

Message par Hallu » jeu. 14 févr. 2019 10:59

J'ai oublié une précision, assez importante : il faut mélanger le broyat sur les 10 premiers cms mais ne surtout pas l'enfouir. C'est un mélange de surface, pas un enfouissement. Si tu enfouis, tu te retrouves à nouveau avec une croûte argileuse sur le dessus. J'essaye de retenir toutes les infos du maraîchage sol vivant mais y en a tellement, souvent contre-intuitives que c'est pas facile. Notamment, j'ai revu une vidéo où François Mullet explique pourquoi le mulch de surface ne marche pas sur sol déjà mort : en fait ça se décompose à l'interface mulch/sol mort, et tu crées un joint étanche. Ton sol devient totalement anaérobie, tu l'étouffes, et donc tu reformes une croûte impénétrable, sauf avec le temps : pluies, gel, dégel, il faut plusieurs années pour que cette croûte soit cassée. C'est comme ton compost : si tu mélanges pas c'est anaérobie et ça marche pas. Tandis que si tu mélanges en surface, l'air passe puisque t'intègres des trucs broyés qui font des galeries et que tu casses les mottes. Donc les bactéries aérobiques fonctionnent, les vers reviennent, font leur galeries à eux, et tout va bien. Lui il est allé jusqu'à un point où une fois il avait mis une couche de BRF à l'automne, mais il avait tellement de vers, qu'ils remontaient la terre et enfouissaient le BRF, et au printemps il était totalement enfoui et il a eu une faim d'azote à cause de ça.

Cmc6
Graine de timide
Messages : 6
Inscription : dim. 05 mars 2017 12:18
Région : Basse-Normandie
Sexe : Homme

Re: Un peu perdu, après quelques années...

Message par Cmc6 » lun. 18 févr. 2019 0:20

Merci pour la précision.

Je ne pense pas avoir un sol totalement mort car j’y vois souvent des vers et mes déchets sont décomposés. Par contre une « réactivation » ne lui fera pas de mal. Cette semaine j’ai apporté du fumier bien mûr (10cm environ...) que j’ai déposé en surface, pas enfoui, puis j’ai couvert de foin. J'espère avoir créé un espace favorable à la vie de mon sol... verdict dans quelques temps...

chuferlu
Grossiste en parlotte
Messages : 3710
Inscription : dim. 27 déc. 2015 11:15
Région : Belgique
Sexe : Homme
Localisation : Asturias-Espagne

Re: Un peu perdu, après quelques années...

Message par chuferlu » lun. 18 févr. 2019 1:11

Cmc6 a écrit :
lun. 18 févr. 2019 0:20
Merci pour la précision.

Je ne pense pas avoir un sol totalement mort car j’y vois souvent des vers et mes déchets sont décomposés. Par contre une « réactivation » ne lui fera pas de mal. Cette semaine j’ai apporté du fumier bien mûr (10cm environ...) que j’ai déposé en surface, pas enfoui, puis j’ai couvert de foin. J'espère avoir créé un espace favorable à la vie de mon sol... verdict dans quelques temps...
C''est surtout dans les livres qu'on trouve des sols de potagers totalement morts t'inquiètes!
Surtout après ce que tu as écrits avoir fait depuis 4 ans.
Ça va daller
Analyse, bon sens, jugeote et réflexion sont les quatre mamelles de la réussite J. Labby.

Wivine
Fruit de la jacasse
Messages : 1254
Inscription : mer. 07 févr. 2018 13:45
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Femme
Localisation : Vaucluse

Re: Un peu perdu, après quelques années...

Message par Wivine » lun. 18 févr. 2019 2:01

En Normandie, où j'ai grandis, on mettait (met encore ?) de la marne et du fumier sur les terres trop argileuses. Pas en même temps bien sûr.

Répondre

Revenir à « Au coin du potager »