Pêcher avec 2 têtes

Une interrogation, un souci ou un besoin de conseil concernant les arbres et les arbustes fruitiers, ou bien encore les petits fruits, poster votre message dans ce forum.
gluc86
Graine de timide
Messages : 3
Inscription : ven. 05 nov. 2021 9:52
Région : Poitou Charentes
Sexe : Homme

Pêcher avec 2 têtes

Message par gluc86 »

Bonjour,

J'ai récupéré et planté il y a quelques mois un pêcher venant surement d'un noyau tomber de l'arbre.
Le pêcher fait actuellement 1m60 (donc assez jeune).
Il possède un premier petit tronc d'une longueur de 20cm et se sépare en 2 en formant un Y.
Il y a quelques jours, un "ancien" qui a vu l'arbre m'a conseillé de couper une des 2 branche et de contraindre la base du Y pour redresser le tout.
Cela permettrai d'avoir un arbre qui poussera un peu plus haut et d'avoir un meilleur rendement pour les fruits.
N'ayant jamais fait ce genre de choses, j'aimerais avoir un avis de connaisseur ^^
atlas
Bourgeon de bavard
Messages : 157
Inscription : jeu. 23 juin 2016 2:27
Région : Ile de France

Re: Pêcher avec 2 têtes

Message par atlas »

Salut,

un arbre qui pousse bas, n'a pas forcement un rendement moindre. Ensuite sur un pêcher, beaucoup de fruit veut surtout dire de tout petit fruits. Dans les vergers commerciaux, ont retire au printemps 50% de la pousse de l'année précédente...

Ensuite le problème d'un arbre en Y c'est surtout que l'arbre est extrêmement fragile à cet endroit et avec un coup de vent un peu fort, tu pourrais te retrouver avec une ou les deux branches par terre.

Si le diamètre de tes branches n'est pas trop important et que l'une d'entre elle part suffisament à la verticale, tu pourras la garder.

Sinon, ce que je ferais, c'est couper en dessous du Y, et laisser un bourgeon plus bas refaire un tronc plus droit et plus haut si c'est ce que tu souhaites vraiment.

Mais un pêcher a vraiment besoin d'etre tailler chaque année, et personne n'a envie de faire l'équilibriste en haut d'un escabeau.... avec tous les risques que ça comporte!
Répondre

Revenir à « Au jardin fruitier »