Arrosage carrière équestre

Ce forum est dédié à toutes vos questions relatives à l'arrosage.
Répondre
Ferlac64
Graine de timide
Messages : 5
Inscription : dim. 19 juin 2022 23:37
Région : Aquitaine
Sexe : Femme

Arrosage carrière équestre

Message par Ferlac64 »

Bonjour à tous :welcome:

j'espère qu'"Arroser" va passer par là parce que je sais qu'il est super calé sur la question :lol:

j'ai commencé à lire différents posts lorsque je cherchais des infos sur l'arrosage des carrières équestres dans le but de faire la mienne.

Et je pensais avoir les grandes lignes. Seulement, maintenant qu'il faut que je passe ma commande de matériel, j'ai plein de doutes.... et des avis contraires dans tous les sens!!! Vu le prix j'ai peur de me tromper et de ne pas avoir les résultats escomptés.
Je vous présente rapidement mon projet. Si des connaisseurs ou des personnes qui ont déjà été dans le même cas acceptaient de me dire ce qu'elles en pensent ce serait sympa :wink:

Carrière équestre de 60x35.
Nous allons faire creuser le puits, le sourcier est passé, l'eau est là (elle résurge dans le chemin) mais on ne connait pas encore le débit (bon débit d'après le sourcier).
Je fais enterrer une cuve béton de 5000L qui sera remplie par le puits via une petite pompe immergée qui communiquera avec le niveau de la cuve de stockage. Le volume réel de la cuve est plutôt de 6000L car je vais dériver la sortie pour utiliser la capacité maximum de la cuve.
Un pompe de surface pour pomper dans la cuve de stockage.
Une vessie de 200L.
25m depuis la cuve pour arriver au bouclage dans le coin de la carrière.
Un bouclage qui fait donc le tour de la carrière.
Des arroseurs piqués sur le bouclage.
Des électrovannes pour commander chaque arroseur.

Les grandes questions qui me tourmentent sont les suivantes :
- quelle pompe
- quels diamètres de tuyau
- quels arroseurs

J'ai consulté deux entreprises, l'une ne m'a pas inspiré confiance, je suis dans l'attente du retour de la deuxième.

J'ai retenu des interventions d'"Arroser" que :
- il fallait réduire les dimensions de tuyau entre pompe-bouclage, bouclage-piquage.
- il valait mieux faire tourner un seul arroseur à la fois pour avoir des dimensions de tuyaux raisonnables

J'hésite entre deux types d'installation. Je me suis basé sur les données techniques des arroseurs et j'ai choisi la puissance de la pompe en fonction.

1/ 6 arroseurs Rolland 21S, 2 sur chaque longueur et 1 sur chaque largeur. Buse 6,5. Pompe Jet 151T.
Il me faut un rayon de 20m, donc avec la buse de 6.5 sur les arroseurs ça donne 4,5 bar et 2,91 m3/h.
L'entreprise que j'ai consulté me dit de tout tirer en 40 et ne rien réduire.
Mais ces arroseurs étant prévus pour un montage en dia. 25, ils réduisent juste au niveau de la connexion entre la perche galva et l'arroseur, de 40 vers 25.
Si je prends cette solution, il me faut plus de 2h pour arroser ma carrière (environ 6000L sera bien pour l'utilisation que j'en ai).

2/ 4 canons Jolly SIME, 1 au milieu de chaque côté.
Buse de 8, portée de 21m, 4bar et 6m3/h. Ca me plait plus sur le papier.
Pompe Jet 300 qui présente dans la fiche technique des données correspondantes pour 4bar de pression.
J'aurai arrosé ma carrière en 1h.
Je ne sais pas quelle section de tuyaux enterrer... les canons sont montés en 40, donc 40 pour les piquages. Bouclage en 40 ou 50 ?
Les 25m entre la cuve et le bouclage : 50 ou 63 ? Sachant que le refoulement de la pompe est en 40 aussi.

Et ma grande question : cette pompe a une capacité max de 10 bar. Je ne veux pas envoyer 10bar sur les arroseurs, ils vont arroser trop loin, les canalisations vont prendre coups de bélier, .... Mais comment limite-t-on la pression d'une pompe ?? Avec un pressostat ? Il est livré avec la pompe ?? Je le mets avant ou après la vessie ?
Et du coup dans le deuxième montage, une vessie de 200L c'est suffisant ou pas ?
Normalement avec la buse de 8, la capacité maxi c'est 4bar et 6m3/h, donc ce dont j'ai besoin mais je ne sais pas du tout le comportement de la pompe qui elle a une capacité max de 10m3. Elle ne va pas se fatiguer à forcer pour rien ?

Bref je ne sais pas quoi commander et les travaux de terrassement commencent demain...
J'ai au moins besoin de connaitre les diamètres de tuyaux pour les commander.

J'espère que vous accepterai de m'aider :))

Bonne soirée
Avatar de l’utilisateur
arroser
Grossiste en parlotte
Messages : 4772
Inscription : lun. 17 févr. 2003 23:21
Région : Ile de France
Sexe : Homme
Localisation : Seine et Marne

Re: Arrosage carrière équestre

Message par arroser »

Solution 2 : tuyau de 63 entre la cuve et la carrière, éventuellement 50 (avec du 63 vous divisez la perte de charge sur cette longueur par 4, mais elle n'est pas énorme et se compense facilement par la pompe). Bouclage en 50.
Si vous avez trop de 63 (souvent vendu en 50 mètres), vous pouvez aussi faire la longueur de 25 mètres en 63, mettre un té en 63, utiliser le reste du tuyau (12 mètres à gauche et 12 mètres à droite), puis finir le bouclage en 50.

Soyez quand même conscient que, sans habitude, travailler en 63 reste compliqué ; d'ailleurs, d'une façon plus générale, soyez conscient que même bricoleur, ce n'est pas une installation forcément facile à réaliser de façon fiable...

Oubliez les pompes JET : ce sont des pompes archaïques, très bruyantes, et qui n’aiment pas, plus que ça, être sollicitées dans leur retranchements. C'est robuste mais antédiluvien. C'est comme si vous achetiez aujourd’hui une SIMCA sous prétexte que ces voitures étaient robustes... il y a bien mieux comme pompe. La pompe doit être abritée si c'est une pompe de surface et pas DANS la cuve à l'humidité permanente.
Sinon, bien mieux, il y a aussi la possibilité d'une pompe immergée dans la cuve évitant totalement le bruit et n'ayant donc pas besoin d'abris. Plus pratique, ne se désamorce pas.

N'oubliez pas de prévoir à votre budget un coffret de protection type Vigilec pour pompe TRI.

Attention aussi au canon SIME qui mérite d'être solidement fixé au sol (pas un truc avec un bout de bois planté et du fil de fer qui tient le tube acier en 33x42....). Je suis étonné de votre buse de 8 à 6m3, car il est livré avec trois buses mais pas de n°8 (j'ai 9, 10 , 12 ou 10, 12, 14 suivant les marchands, il va donc falloir trouver un revendeur qui a la buse n°8 et n'a pas besoin de la faire venir d'Italie. sinon prévoir une buse n°9 à 3 bar).
https://www.arrosage-distribution.fr/me ... LY-SIM.pdf

Pour le reste, vos questionnements sur les pompes n'ont pas lieu d'être puisque les valeurs théoriques (de débit ou de pression) indiquées ne peuvent JAMAIS être atteintes. Si votre arroseur veut 6m3 à 4 bar, la pompe va fonctionner à 6m3 à 4 bar + pertes de charge de l'installation (faibles).

un ballon de 200 litres c'est suffisant si vous n'utilisez que l'arrosage. Si vous comptez, par exemple, mettre un ou plusieurs points d'eau (afin de profiter de l'eau du puit), envisagez au moins un 300 litres, voir plus...
Notez que si sur la pompe vous n'utilisez que l'arrosage, le ballon + pressostat ne sera pas utile, vous pourrez éventuellement utiliser la "fonction" 24 volts du coffret de protection Vigilec relié au programmateur. Il faudra juste un petit ballon (20 litres par exemple) pour encaisser les coups à la fermeture.

On parle d'un puit ou d'un forage ? Par ce que si le débit est bon, pourquoi mettre une cuve ? Pourquoi ne pas alimenter l'arrosage directement à partir du forage ?


______________

La solution n°1 permet de réduire l'ensemble de l'installation (pompe, électrovannes et tuyaux/raccords) et va donc coûter moins cher. Mais c'est toujours le dilemme du temps d'arrosage puisque la pluviométrie est plus faible. Par contre c'est un peu plus simple à monter car il est plus facile de travailler avec du tuyau de 40 qu'avec du tuyau de 50 (ou 63). En plus vous n'utiliserez QUE du 40 pour l'ensemble, donc pas de complications de chutes, longueurs en trop/manquantes, etc...

Dans les deux cas pour réellement comparer, c'est compliqué, car il faut intégrer le coût du câble en 1,5 sur ces longueurs + gaine. Pour six arroseurs (solution 1) il y a plus de câble, plus d'électrovannes, mais des électrovannes bien plus petites. Solution 2, électrovannes plus grosses mais moins de câble ; cela reste donc difficile à comparer d'un point de vue financier, même si les économies de tuyaux/raccords (solution 1) sont claires.

Donc une fois la décision prise pour les diamètres de tuyaux, pensez aussi à passer les gaines électriques de diamètre 40 orange/rouge type TPC.
"il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas" (devise Shadok)
Ferlac64
Graine de timide
Messages : 5
Inscription : dim. 19 juin 2022 23:37
Région : Aquitaine
Sexe : Femme

Re: Arrosage carrière équestre

Message par Ferlac64 »

Bonjour Arroser,

merci beaucoup pour ce retour.
Le prix rentre en compte c'est sûr mais je préfère payer plus cher et avoir une installation qui me satisfait au quotidien. Je sais déjà que 2h15 d'arrosage par jour je vais beaucoup râler. Même s'il faut rester raisonnable, la carrière elle n'est que pour moi et je vais l'utiliser 1h et pas tous les jours....

C'est très intéressant tout ce que vous m'avez dit, merci.

Donc plus la solution 2 alors.
Je vais faire chiffrer du 63 mais garde à l'esprit qu'il est possible de tirer du 50 pour cette portion + le bouclage.

Que me conseillez-vous comme pompe dans les mêmes puissances que la Jet300 ?

Pour les SIME, du coup est-ce que ça vaut le coup de mettre des tiges galva ou est-ce qu'il ne vaudrait pas mieux passer le 40 dans une gaine et la couler dans un poteau béton ? Je vais déjà faire des fouilles et du béton pour les poteaux d'éclairage.

Buse de 8 parce que sur le tableau des capacités c'est ce qui est préconisé pour 4bar et 6m3.
Et du coup je retombe dans ma question car j'ai du mal à comprendre. Si je passe sur une buse de 9 : ils donnent sur le tableau, par diamètre de buse, 4 pressions différentes avec 4 débits correspondants. Si celui qui m'intéresse est le premier, par exemple buse de 9 = 3 bar et 6,4 m3/h. Comment ma pompe gère de rester à ça ? Comment je peux être sûre qu'elle ne va pas balancer 4bar et 7,4m3/h (qui serait problématique parce que la carrière faisant 35m de large, le canon dans la largeur arroserait 4m d'herbe de chaque côté pour rien).

Et je rebondis sur ce point parce que je me demandais si, pour balancer moins loin sur les 2 canons de largeur, je pouvais les faire tourner en même temps. Est-ce que ça divise la pression et le débit par 2 et du coup réduit le rayon ? SI oui, est-ce que je dois obligatoirement les relier à la même électrovanne ou est-ce que je peux avoir 2 électrovannes séparées (au cas où ça ne fonctionne pas comme voulu) et faire tourner 2 électrovannes en même temps ?

C'est un puits, pas un forage.
Pour l'histoire, le sourcier a trouvé l'eau à 2m, le foreur m'a dit que ça ne valait pas le coup de se déplacer. Le pelliste qui me fait la carrière va creuser un trou et buser. L'eau est là c'est sûr, elle ressort en contre bas dans le chemin. On va commencer par ça.

La cuve enterrée c'est pour être certaine d'avoir la capacité d'arroser.
D'après le sourcier et le pelliste, la nature de mon sol fait qu'il ne faudra pas creuser trop profond, entre 3 et 4 m car la couche du sol est perméable en dessous et on risque d'échapper la source.
les buses font 800 ou 1000; je ne sais plus, donc même si la source donnait bien, je ne garantis pas d'avoir la ressource nécessaire (6000L en 1h) en un tirage. D'autre part, je ne connais pas le comportement de cette source en fonction des saisons. Je préfère assurer une cuve.

Pour l'utilisation : je vais brancher l'abreuvoir automatique des chevaux (j'ai 2 chevaux), la douche des chevaux, et j'aimerais y bracher les toilettes et la machine à laver à terme :)
Donc si j'ai bien compris, une vessie de 200L c'est trop juste, je vais passer sur la 300.

Pour l'électricité, mon père est électricien et il m'a effectivement parlé d'un coffret de protection.
Nous avons prévu gaines, câbles, électrovannes, boitiers. Nous n'avons pas encore commandé les électrovannes car nous ne connaissons pas encore le dimensionnement de l'installation (mais solution 2 apparemment!).

Vraiment mille mercis Arooser, you're the best!
Avatar de l’utilisateur
arroser
Grossiste en parlotte
Messages : 4772
Inscription : lun. 17 févr. 2003 23:21
Région : Ile de France
Sexe : Homme
Localisation : Seine et Marne

Re: Arrosage carrière équestre

Message par arroser »

La pompe est à déterminer une fois le choix fait entre le 63 et le 50, c'est mieux. Pompe immergée. Précisez la marque que commercialise votre revendeur (Jetly, Speroni, Pedrollo, par exemple)

La pompe gère la pression et le débit à l'arroseur par le choix de cette pompe qui doit être adaptée (ni trop forte, ni trop faible). Le but par le choix (judicieux :) ) de la pompe reste d'obtenir les besoins de l'arroseur avec une petite plage de manœuvre ; si la pompe est calculée pour 4 bar, vous n'aurez pas 8 bar ; idem pour le débit où vous pourrez avoir un m3 de plus mais pas 10m3.

Deux arroseurs en même temps ne fonctionneront pas, ou alors il faut dimensionner l'installation pour deux : dans ce cas, tube de 90, bouclage en 75 pour 12m3 !

Sinon, une électrovanne ICV 100 (perte de charge 0,3 bar) ou 151 (perte de charge 0,1 bar) marque Hunter par arroseur. https://www.hunterindustries.com/fr/pro ... vannes/icv
La 151 fonctionnera mieux (et aussi souffrira moins qu'une 100) si éventuellement vous mettez une buse plus grosse sur l'arroseur SIME, mais je ne suis pas certain que ce soit le cas (débordement des 35m).

Pour les usages domestiques il faudra une filtration sérieuse.
"il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas" (devise Shadok)
Ferlac64
Graine de timide
Messages : 5
Inscription : dim. 19 juin 2022 23:37
Région : Aquitaine
Sexe : Femme

Re: Arrosage carrière équestre

Message par Ferlac64 »

Ok pour le fonctionnement de la pompe.
Je viens de recevoir la deuxième étude et vous me direz ce que vous en pensez mais j'ai l'impression qu'il y a des incohérences.

Arroseurs AQ40
POMPE MULTICELLULAIRE INOX VS8/6, Speroni
Tous les tuyaux en diamètre 40 🤔

La buse n'est pas précisée sur le devis mais le problème est qu'avec la plus petite proposée sur la doc j'ai déjà 24m de rayon et environ 4,5bar .... beaucoup trop pour la carrière de 35m de large.
Et la pompe choisie pour 4,6bar a un débit de 10m3/h, je trouve ça énorme aussi.

Je ne suis pas fixée sur un revendeur en particulier. Quelle marque de pompe me conseilleriez-vous pour des jolly Sime et du tuyau 50 avec piquage en 40? Je vais balancer environ 6000L.
Je veux mettre une pompe tri.

Jusque là on m'a conseillé des pompes de surface en me disant que si problème, plus facile. Quel est l'avantage de la pompe immergée hormis le bruit en moins ?

Merci
Avatar de l’utilisateur
arroser
Grossiste en parlotte
Messages : 4772
Inscription : lun. 17 févr. 2003 23:21
Région : Ile de France
Sexe : Homme
Localisation : Seine et Marne

Re: Arrosage carrière équestre

Message par arroser »

une pompe de surface il faut l'amorcer. Si il y a manque d'eau, puis de nouveau de l'eau dans la cuve, elle ne vas pas redémarrer, il va falloir l'amorcer de nouveau.
Une pompe de surface nécessite d'être située à proximité de la cuve enterrée mais à l'abri. Le tuyau d'aspiration doit être le plus court possible.


Le choix de la VS8.6 (pompe de surface verticale) pour des arroseurs AQ40 n'est pas totalement incohérent d'un point de vue hydraulique et théorique, mais me semble poser DEUX problèmes :

- ces pompes verticales aspirent souvent très mal, elles sont faites pour être EN CHARGE ; c'est à dire par exemple pour pomper PAR LE BAS une cuve aérienne ou pour être en surpression sur le réseau d'eau de ville (stade de foot par exemple), rarement pour aller chercher l'eau plus basse que le corps de pompe.
- les données hydrauliques sont vraiment trop faibles pour du 40mm. Rien que sur la première longueur de 25 m dans du 40 vous perdez 0,6 à 0,8 bar environ pour 8m3 ; si on ajoute les pertes de charge inhérentes à l'installation (raccords dont coudes, électrovannes, longueurs de tuyaux, profondeur d'aspiration...) on peut considérer encore au minimum 1 bar pour 8m3 (le débit mini de l'arroseur AQ40). ça laisse pas grande chose à l'arroseur, de l'ordre de 3,5 bar au mieux : c'est très très juste pour un arroseur conseillé 4 à 6 bar !!!!

Perso, faire ça en 40 au niveau de l'aspiration et au niveau des 25 mètres, pour un arroseur 8m3, je ne me risquerai jamais.... Il faut comprendre que schématiquement, 3 mètres d'aspiration verticale, c'est comme 30 mètres à plat en terme de pertes.
Pour vous donner une idée, sur du 40, alors que j'ai l'habitude, je pose des réseaux linéaires de 5m3 approximativement... le bouclage va aider, mais tout ce qui est avant va créer des pertes de pression.

Mieux vaudrait dans ce cas envisager une VS8.8 (avec le soucis de l'aspiration qui doit être très courte et avec la mise en place d'une grosse crépine d’aspiration) ; ce n'est pas le choix que je préconiserai sauf si la pompe peut être à hauteur de la cuve (pas plus haute, pas au dessus).

"Et la pompe choisie pour 4,6bar a un débit de 10m3/h, je trouve ça énorme aussi." -> non ce n'est pas comme cela que ça marche... Vu que vous avez une buse au bout de l'arroseur qui laisse passer 8m3 idéalement, il faut regarder la valeur à 8m3 donc 5,4 bar.
"il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas" (devise Shadok)
Ferlac64
Graine de timide
Messages : 5
Inscription : dim. 19 juin 2022 23:37
Région : Aquitaine
Sexe : Femme

Re: Arrosage carrière équestre

Message par Ferlac64 »

Bonjour Arroser,

C'est bien ce qui me semblait concernant le diamètre des tuyaux, pour moi c'était incohérent avec le reste du matériel installé.

Si je pars sur une pompe immergée, avec des canons Jolly Sime, buse 9 (rayon 20m) parce que difficile à trouver en 8, donc une pression cible de 3 bar idéalement (avec la même pression si je monte des buses de 10 sur les arroseurs de la longueur, je devrais gagner 1m supplémentaire de rayon pour un débit légèrement supérieur), quelle marque et modèle de pompe immergée me conseillez vous ?

Ok pour les électrovannes 150. Ils ont effectivement chiffré des 100.

Les couronnes de 50 vont peser un âne mort !! Je vais regarder s'il y a une grosse différence de prix entre 50m et 100m. Si l'écart n'est pas énorme je vais partir sur des couronnes de 50.

Merci pour tout Arroser
Avatar de l’utilisateur
arroser
Grossiste en parlotte
Messages : 4772
Inscription : lun. 17 févr. 2003 23:21
Région : Ile de France
Sexe : Homme
Localisation : Seine et Marne

Re: Arrosage carrière équestre

Message par arroser »

Ferlac64 a écrit : mer. 22 juin 2022 9:50
Si je pars sur une pompe immergée, avec des canons Jolly Sime, buse 9 (rayon 20m) parce que difficile à trouver en 8, donc une pression cible de 3 bar idéalement (avec la même pression si je monte des buses de 10 sur les arroseurs de la longueur, je devrais gagner 1m supplémentaire de rayon pour un débit légèrement supérieur), quelle marque et modèle de pompe immergée me conseillez vous ?

Les couronnes de 50 vont peser un âne mort !! Je vais regarder s'il y a une grosse différence de prix entre 50m et 100m. Si l'écart n'est pas énorme je vais partir sur des couronnes de 50.
"un débit légèrement supérieur" ? c'est 1400 litres tout de même la différence entre la buse 9 et la 10 :mrgreen:
Plus vous demandez de débit à une pompe, moins elle va vous donner de pression.

oui le diamètre 50mm c'est lourd, surtout en 100 mètres. La différence de prix c'est surtout que vous économisez un raccord.
Dans tous les cas, prenez du tuyau dit 10 bar, pas du 16 bar inutile dans votre cas (et qui va augmenter les pertes de pression).



Il faut passer dans les pompes de forage.

Sime buse 10 à 4 bar tout en 50mm, il faut une pompe délivrant 9m3 à plus de 6 bar.
- SP 9-13 de marque Grundfos (3 kW), prix au delà du raisonnable. :smoke: toutes façons vouloir passer 9m3 dans un 50mm (refoulement, puis 25 mètres avant le bouclage) est une hérésie. A 3 bar, c'est 1,2 m3 de moins, mais toujours trop par rapport au tuyau de 50.

Sime buse 9 à 3 bar tout en 50mm c'est plus abordable. 6m3, ça passe dans un 50mm.
- SP 7-12 de marque Grundfos (1,5 kW) prix en adéquation avec la réputation de la marque...
- Pedrollo 4SR6/13-F FK tri (1,5 kW), tarif bien inférieur à Grundfos
- Speroni SPM 140-14 (1,5 kW)
Les deux premières je connais. Pour Speroni, je travaille souvent avec eux pour les pompes de puit mais je n'ai pas d'expérience pour les pompes de forage.

Attention, ces pompes sont livrées SANS câble immergeable, nécessite de préférence à être en permanence immergées (donc il faut bien gérer le remplissage de la cuve pour qu'il démarre rapidement dès que l'arrosage est en service). Comme toute pompe immergée, elle doit suspendue et pas posée en fond de cuve (filin inox). Si la cuve est large mais peu profonde, l'idéal reste de poser la pompe à l'horizontal (avec un accessoire spécifique).
"il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas" (devise Shadok)
Ferlac64
Graine de timide
Messages : 5
Inscription : dim. 19 juin 2022 23:37
Région : Aquitaine
Sexe : Femme

Re: Arrosage carrière équestre

Message par Ferlac64 »

Bonjour Arroser,

Merci pour ces infos.
J'ai donc commandé du 50 pour le bouclage.

Pour les pompes, pourquoi mettre une pompe de forage plutôt qu'une pompe de puits ?
La pompe sera suspendue dans une fosse septique en béton de 5000L. Cette cuve est raccordée au puits qui possède lui-même sa pompe immergée. Le flotteur de la cuve déclenche la pompe du puits lorsqu'il atteint un certain niveau.
La pompe de la cuve se charge d'arroser, de remplir les abreuvoirs automatiques et d'alimenter la douche des chevaux.
Quand je vais arroser, la cuve ne devrait pas se vider complètement, puisque rapidement le puits va la réalimenter et que je vais programmer l'arrosage en fonction du débit pour balancer environ 6000L. Donc en théorie, la cuve ne devrait pas être vidée totalement pour ne pas désamorcer la pompe.
Une pompe de forage, si je la mets horizontale, j'ai peur qu'elle aspire les dépôts du fond apportés par le puits.
Par contre l'installation étant proche de la maison, si la pompe immergée est plus silencieuse qu'une pompe de surface je préfère.
Le tout sera sous et dans le local piscine.
Avatar de l’utilisateur
arroser
Grossiste en parlotte
Messages : 4772
Inscription : lun. 17 févr. 2003 23:21
Région : Ile de France
Sexe : Homme
Localisation : Seine et Marne

Re: Arrosage carrière équestre

Message par arroser »

Ferlac64 a écrit : sam. 25 juin 2022 22:38

Pour les pompes, pourquoi mettre une pompe de forage plutôt qu'une pompe de puits ?
parce que une pompe de puit de cette puissance (débit/pression) ça n'existe pas.
"il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas" (devise Shadok)
Répondre

Revenir à « À l'arrosage »