Canicule et plantes d’intérieur

Forum consacré aux plantes de la maison ou de la véranda, mais aussi les cactus, les bonsaïs, ...
Wivine
Grossiste en parlotte
Messages : 4169
Inscription : mer. 07 févr. 2018 12:45
Région : Provence Alpes Côte d'Azur
Sexe : Femme
Localisation : Vaucluse

Canicule et plantes d’intérieur

Message par Wivine »

Bonne nouvelle : les plantes d’intérieur étant majoritairement d’origine tropicale, elles adorent la chaleur. Vous avez peut-être constaté qu’elles semblent pousser plus vite, faire de plus grandes feuilles pour certaines, être plus vigoureuses. Elles vivent leur meilleure vie !

Oui mais… pour nous humains les canicules sont éprouvantes et pour nous en protéger nous adoptons quelques pratiques qui ne sont pas toujours compatibles avec les besoins des plantes :

- fermer les volets le jour pour garder la fraîcheur : les plantes ont besoin de lumière, si on les laisse dans la pénombre trop longtemps elles vont dépérir. Trois ou quatre jours ne prêteront pas à conséquence mais au-delà il est plus prudent de mettre les plantes dans une pièce avec volets ouvert, ou mieux : dehors à l’ombre.

- Attention aux climatiseurs : ils assèchent l’air, il faut donc veiller à l’hygrométrie (comme en hiver !)

- Attention aussi aux ventilateurs, ne les placez pas trop près des plantes

- Attention enfin aux terrarium, s’il fait trop chaud les plantes peuvent littéralement y cuire à l’étouffée. Elles transpirent plus également, ce qui peut finir par développer des moisissures. Aérez plus souvent que d’habitude.


Plus généralement par temps chaud :

- Soyez plus attentifs aux besoins en eau. Les plantes boivent plus que d’habitude et ont donc besoin d’arrosages un peu plus fréquents et toujours copieux

- Douchez les ! L’été est le moment idéal pour une bonne douche revigorante sans risque de noyade : le terreau (s’il est suffisamment drainant) séchera vite. Une fois par mois environ, tant qu’il fait beau et chaud, remplacez un arrosage par une douche. Mouillez le feuillage et le pot, inondez le terreau. Ce sera aussi l’occasion de brosser les pots et de dépoussiérer les feuilles. Attention, l’eau ne doit pas être glacée mais (très) légèrement tiède.

- Prenez soin des «lits humides» (grandes coupelles de cailloux et d’eau placées sous les pots) : remettez régulièrement de l’eau jusqu’à mi hauteur des cailloux. Attention, si billes d’argile le fond du pot ne doit pas être en contact direct. Un galet plat, une soucoupe, un sous verre ou autre empêcheront l’eau de remonter dans le terreau.

- Les brumisations ne sont pas vitales mais si vous y tenez faites le plutôt tôt le matin ou en début de soirée (ça rafraîchira la pièce quelques minutes !). Un bon arrosage vaut toujours mieux que 20 brumisations !

- Attention au plein soleil. Évitez le sur les plantes l’après-midi, voire le soir pour celles très près de la fenêtre.


Un coup de soleil ?

On le reconnaît à de larges zones abîmées au beau milieu des feuilles. Selon les plantes la couleur peut être blanche, jaune ou orangé, ou carrément desséchées si on le remarque trop tard. Certaines plantes, notamment des panachées, peuvent aussi présenter de petites boursouflures brunes. Les dégâts sont irréversibles sur chaque feuille abîmée. Éloignez vite la plante du plein soleil tout en lui assurant une bonne luminosité.
Certaines espèces, notamment des succulentes, peuvent attirer votre attention en changeant de couleur : rouge, orange, brun (Aloe…), violet… D’autres pâlissent jusqu’à devenir presque blanches (Chlorophytum…). Quand cela arrive le risque de brûlures est plus grand. Surveillez quotidiennement et éloignez les pots du soleil s’il se met à taper trop fort.


Un coup de chaud ?

C’est plutôt rare avec les plantes d’intérieur mais ça peut arriver sur les plus sensibles.
On le reconnaît quand la plante devient toute molle (comme si elle avait soif) alors que l’arrosage est récent ou le terreau encore humide. Ça survient le plus souvent le soir, ou l’après-midi, et le lendemain matin la plante s’est redressée sans que vous n’ayez rien fait.
Quand cela arrive il vaut mieux éloigner le pot de la fenêtre ou lui trouver un endroit plus frais. Surveillez aussi les arrosages : n’arrosez pas si le terreau est encore mouillé mais prenez soin de toujours faire des arrosages bien copieux et de ne pas trop tarder à le faire quand la plante réclame et que le terreau est asséché (à hauteur d’un doigt ou d’une à deux phalanges selon les espèces et la taille des pots).
Une plante bien arrosée à toutes les clés pour mieux résister à la chaleur et au soleil.

Des brumisations pour rafraîchir ? Ça se discute… Les feuilles très amollies ne supportent pas toujours bien le poids de l’eau sur elles. Elles peuvent s’abîmer, se coller entre elles ou sur elles-mêmes. L’eau s’évapore aussi très vite, le bénéfice fraîcheur et humidité est quasi nul.
Attendez que la plante ait retrouvé sa vigueur pour vaporiser de l’eau et gardez en tête que ça fait plus de bien à vous qu’à elle, sauf si elle est infestée d’acariens ou que ses feuilles sont poussiéreuses ^^
Si vous savez combien de plantes vous avez, c'est que vous n'en avez pas assez
Avatar de l’utilisateur
Picky
Graine de timide
Messages : 7
Inscription : jeu. 25 nov. 2021 19:36
Région : Ile de France
Sexe : Femme

Re: Canicule et plantes d’intérieur

Message par Picky »

Merci Wivine pour tous ces bons conseils ! J'avais beaucoup appris grâce à ton excellent post sur les soins des plantes en hiver et j’espérais justement que tu en rédiges un pour traiter de la canicule :)

Pas évident de concilier besoins des plantes et confort dans la maison pendant les vagues de chaleur... J'ai toujours mauvaise conscience quand je ferme les volets les jours les plus chauds. Par contre je me sentais obligée de compenser en noyant mes plantes sous un nuage de brume, alors contente d'apprendre que je peux lever le pied sur ce point :lol:
Répondre

Revenir à « Aux plantes d'intérieur »