Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Ce forum regroupe les échanges transversaux autour du potager autres que les légumes et les aromatiques (bonnes associations, saisons, plans, ...)
Avatar de l’utilisateur
aygues31
Prince du jardin
Messages : 9553
Inscription : mar. 30 janv. 2007 12:57
Région : Midi-Pyrénées
Sexe : Homme
Localisation : Région Toulousaine

Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Message par aygues31 » mar. 30 janv. 2007 17:51

Bonjour à tous,
Beaucoup d'échanges ont eu lieu, à divers endroits, sur l'utilisation du bicarbonate de soude, du lait et du savon noir (en plus de BB et soufre) ... pour traiter les 2 principales maladies que nous avons au potager : oïdium et mildiou :twisted:

Je suis un peu perdu et trouve que ce serait bien que ceux qui ont utilisé ces "puttings" nous fassent une petite synthèse "sérieuse et définitive (en attendant mieux encore)" :
Au boulot et merci d'avance. :top:


Dernière minute : Piero (modo) me propose de résumer les choses dans le message suivant, au fil des apports :cafe::
Chacun trouvera donc ce résumé, ci-après, car ce que Piero demande, Aygues31 le fait :roll: :lol: ... peigne c... :bravo:

Coucou : :etca: Tentez d'être complet(e) et concis(e), dans vos réponses, pour qu'on puisse bien en tirer la "substantifique moelle".
à+
Dernière édition par aygues31 le lun. 27 juil. 2009 22:33, édité 2 fois.
la bonne excuse des mauvais jardiniers ? ... la lune! :lol:

Une enquête sur la qualité des TERREAUX :top:
Viens participer, on a besoin de toi

Avatar de l’utilisateur
aygues31
Prince du jardin
Messages : 9553
Inscription : mar. 30 janv. 2007 12:57
Région : Midi-Pyrénées
Sexe : Homme
Localisation : Région Toulousaine

Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Message par aygues31 » lun. 27 juil. 2009 14:53

Bonjour à tous,
Je tente ici de vous résumer les principales interventions de chacun.
Je laisse les noms des auteurs (avec quelques rajouts perso pour être complet) ainsi, vous pourrez leur poser des questions complémentaires sur leurs pratiques.
Pour les "nouveaux" j'ai rajouté, en tête, les autres traitements avec BB et soufre.

Rappel : on ne traite que si c'est "utile". :angryfire:
:mrgreen: Mildiou (surtout sur tomates, pommes de terre, vigne, aubergines, parfois poivrons ...)
:top: favorisé par humidité (pluie, bruine, arrosage) et "froid" < 25° (?)
:pastop: Spores inhibées (voire tuées ?) par temps sec et chaud > 30° ... traitements inutiles

:mrgreen: Oïdium (surtout sur courgettes, concombres et melons, patissons, peu sur les "autres courges", vigne ...)
:top: favorisé par humidité et chaleur (et surtout sur feuilles âgées)

Les TRAITEMENTS :
Le "classique" :
:arrow: oïdium, en préventif : soufre* en poudrage ou pulvérisation.
* traiter le soir pour éviter brulures avec soleil et chaleur
:arrow: mildiou, en préventif : Bouillie bordelaise* (sulfate de cuivre) en pulvérisation.
* la BB est inefficace sur mildiou déclaré.

Tatine :
:arrow: Oïdium et Mildiou, en préventif : Purin ortie au pied* + Purin de prêle en aspersion*.
* pour éviter maladie (bonne alimentation et prêle en fortifiant) pas pour "traiter"
:arrow: Oïdium et Mildiou, en curatif : 1 litre d'eau + 1 C.café Bicarbonate de soude* + 1 C.café Savon noir liquide* en aspersion
* Bicarbonate = anti-fongique et savon= mouillant fixateur

BRR :
:arrow: Oïdium, en curatif : le lait* à 10% dilution dans l'eau, en aspersion
* Si attaque forte, répéter le traitement sur plusieurs jours de suite
* Préférer "lait cru" selon une étude Espagnole (cf. message et lien de Lalilou)
Et "GuideNaturaBio" dit qu'il vaut mieux du "petit lait" pour éviter encrassement :shock:


Appius :
:arrow: Mildiou, en préventif : Décoction de prèles en pulvérisation*
* A répéter après chaque pluie en insistant "sous" les feuilles.
:arrow: Mildiou, en curatif : 10 g. Bicarbonate de soude par l. d'eau + un mouillant*
* ce mouillant sera (par l.) : 100 cc lait ou 1 C. café savon noir ou 2 cc d'huile de neem.

Appius signale : ne pas mélanger du savon noir avec la BB ... "cata" garantie

Alain Redon :
:arrow: Mildiou, en curatif : 15 g. de Bicarbonate + 40 g. savon noir dans pulvé* de 5 l.
* traite tous le 2 jours en "période critique" et insiste "sous" les feuilles.

Remi71 :
:arrow: Mildiou, en préventif : 2 C.café de bicarbonate dans 5 l. de prép. de BB*
* C'est la "Boullie bourguignonne"

Lalalilou:
:arrow: Mildiou, en préventif :?: (ou Curatif :?: ) : 1 litre d'eau + 1 C.café Bicarbonate de soude* + 1 C.café Savon noir liquide* en aspersion
:arrow: Oïdium, en curatif : le lait* à 10%

Urielle (2011)
:arrow: Oïdium, en curatif :1 C.café Bicarbonate de soude + 1 C.café de Savon de Marseille en paillettes dans ½ l. d'eau en pulvérisation 1 fois ts les 2 js durant 8 js.

trace2pneu (2011) (rappel recette de Pascal Clerc)
:arrow: Mildiou, en curatif : 3 têtes d'ail (environ 150g) broyées dans 5 l. d'eau à bouillir pdt 30', on laisse refroidir 24 h, on filtre et pulvé lendemain. A traité 4 fois de suite ts les 2 ou 3 js ... mildiou non revenu.

Commentaires bienvenus, surtout si vous n'êtes pas OK avec ce résumé.
à+
Dernière édition par aygues31 le jeu. 09 juin 2011 9:23, édité 9 fois.
la bonne excuse des mauvais jardiniers ? ... la lune! :lol:

Une enquête sur la qualité des TERREAUX :top:
Viens participer, on a besoin de toi

Avatar de l’utilisateur
tatine
Maitre des bosquets
Messages : 5788
Inscription : sam. 02 avr. 2005 18:51
Région : Bourgogne
Sexe : Femme
Localisation : BOURGOGNE (YONNE-NORD) à CHEROY

Re: Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Message par tatine » lun. 27 juil. 2009 17:41

J'utilise du préventif : engrais naturel (orties) et fortifiant en spray (prêle)

Une fois que la maladie est là, mis à part ôter les feuilles atteintes, je crois qu'il n'y a pas de miracle.
Tant qu'une plante est solide, ensoleillée et surtout bien aérée, on évite les problèmes.
Mon bonheur c'est le bonheur des miens.

Avatar de l’utilisateur
BRR
Bourgeon de bavard
Messages : 363
Inscription : mar. 20 mai 2008 18:26
Localisation : Bourgogne du sud

Re: Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Message par BRR » lun. 27 juil. 2009 17:46

C'est une bonne idée de synthétiser les solutions de chacun !

Oïdium curatif :

Le lait, à 10 % de dilution.

Un traitement que j'utilise régulièrement sur les fleurs (je n'ai pas eu le problème sur les légumes).
En cas d'attaque massive, j'ai répété quelquefois sur plusieurs jours.
Efficace, pas cher et sans saloperie.
:)
Bénédicte du Brionnais

Avatar de l’utilisateur
BRR
Bourgeon de bavard
Messages : 363
Inscription : mar. 20 mai 2008 18:26
Localisation : Bourgogne du sud

Re: Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Message par BRR » lun. 27 juil. 2009 17:47

tatine a écrit :J'utilise du préventif : engrais naturel (orties) et fortifiant en spray (prêle)

Une fois que la maladie est là, mis à part ôter les feuilles atteintes, je crois qu'il n'y a pas de miracle.
Tant qu'une plante est solide, ensoleillée et surtout bien aérée, on évite les problèmes.
Tu parles du mildiou ou de l'oïdium ?
Bénédicte du Brionnais

Avatar de l’utilisateur
tatine
Maitre des bosquets
Messages : 5788
Inscription : sam. 02 avr. 2005 18:51
Région : Bourgogne
Sexe : Femme
Localisation : BOURGOGNE (YONNE-NORD) à CHEROY

Re: Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Message par tatine » lun. 27 juil. 2009 17:55

BRR a écrit :
tatine a écrit :J'utilise du préventif : engrais naturel (orties) et fortifiant en spray (prêle)

Une fois que la maladie est là, mis à part ôter les feuilles atteintes, je crois qu'il n'y a pas de miracle.
Tant qu'une plante est solide, ensoleillée et surtout bien aérée, on évite les problèmes.
Tu parles du mildiou ou de l'oïdium ?
Les deux mon capitaine :)

Une plante solide résiste mieux.
Les temps pluvieux et humides favorisent leur évolution. Que ce soit mildiou ou oïdium ce sont les champignons les responsables de la destruction de la plante. Donc si on les enlève un maximum à la main (arrachage des feuilles atteintes) on peut arriver à s'en sortir.

Maintenant, il est vrai que j'en ai déjà eu (mes plants sont très serrés vu le manque de place) et j'ai essayé, sur les parties encore en bonne santé cette recette.

- 1 cuillerée à café de bicarbonate de soude
- 1 litre d’eau
- 1 cuillerée à café de savon noir liquide.

Est-ce cela ou le beau temps revenu qui a tout soigné ?????
Seuls les pieds de tomates et autres légumes pourraient le dire :wink:
Mon bonheur c'est le bonheur des miens.

Avatar de l’utilisateur
tatine
Maitre des bosquets
Messages : 5788
Inscription : sam. 02 avr. 2005 18:51
Région : Bourgogne
Sexe : Femme
Localisation : BOURGOGNE (YONNE-NORD) à CHEROY

Re: Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Message par tatine » lun. 27 juil. 2009 17:59

Pourquoi le bicarbonate ? Tout simplement parce que les champignons aiment l'acidité et en ont besoin pour se développer. Le bicarbonate atténue cette acidité.
Mon bonheur c'est le bonheur des miens.

Avatar de l’utilisateur
- Piero
Roi du massif
Messages : 12139
Inscription : lun. 28 févr. 2005 13:53
Région : Midi-Pyrénées
Localisation : albi tarn

Re: Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Message par - Piero » lun. 27 juil. 2009 20:16

aygues, le plus simple serait de synthétiser les trucs (si tu le souhaite) sur ton 1er message en l'éditant
de cette façon celui qui va venir lire ce post verra immediatement les trucs de chacun et on pourrait "discuter" et rajouter nos astuce a la suite

tu prendras ce qui te vas

si tu as besoin d aide .... :wink:

Les trucs le plus connus pour ma part sont

mildiou en preventif : bouillie bordelaise
odium en preventif (curatif ? ) : souffre liquide
Merci d utiliser la fonction rechercher avant de poster un nouveau message

Avatar de l’utilisateur
- Piero
Roi du massif
Messages : 12139
Inscription : lun. 28 févr. 2005 13:53
Région : Midi-Pyrénées
Localisation : albi tarn

Re: Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Message par - Piero » lun. 27 juil. 2009 20:23

bon j ai bidouillé un truc aygues : je t ai crée un post sans rien dedans juste apres ton 1 er message
tu pourras resumer les trucs dans ce second message (dans le 1er , tu explique)

si tu veux , je te le fais pour les 1ers trucs... (copier / coller en editant)
A+
Merci d utiliser la fonction rechercher avant de poster un nouveau message

Avatar de l’utilisateur
tatine
Maitre des bosquets
Messages : 5788
Inscription : sam. 02 avr. 2005 18:51
Région : Bourgogne
Sexe : Femme
Localisation : BOURGOGNE (YONNE-NORD) à CHEROY

Re: Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Message par tatine » lun. 27 juil. 2009 20:28

Le lait, comme le bicarbonate, est un anti-acide
Mon bonheur c'est le bonheur des miens.

vin

Re: Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Message par vin » lun. 27 juil. 2009 20:28

Le sujet est intéressant car il me semble que la BB peut s'utiliser en curatif également.
Si toute la plante n'est pas atteinte et seulement qq feuilles, on traite à la BB et on enlève les feuilles atteintes.
Il me semble que cela stoppe la contagion du mildiou sur le reste de la plante.
Si qq peut confirmer.
De plus, il me semble qu'à une certaine °C , les spores du mildiou sont tués. Dans ce cas et sans traitement, le mildiou peut-il continuer à s'étendre ou est ce que la feuille se dessèche gentiment puis tombe.

Avatar de l’utilisateur
Remy71
Liseron du clavier
Messages : 2252
Inscription : mer. 02 août 2006 22:56
Localisation : Saône et Loire

Re: Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Message par Remy71 » lun. 27 juil. 2009 21:32

vin a écrit :Le sujet est intéressant car il me semble que la BB peut s'utiliser en curatif également.
Si toute la plante n'est pas atteinte et seulement qq feuilles, on traite à la BB et on enlève les feuilles atteintes.
Il me semble que cela stoppe la contagion du mildiou sur le reste de la plante.
Si qq peut confirmer.
De plus, il me semble qu'à une certaine °C , les spores du mildiou sont tués. Dans ce cas et sans traitement, le mildiou peut-il continuer à s'étendre ou est ce que la feuille se dessèche gentiment puis tombe.
Non la bouillie bordelaise n'a aucun effet curatif pour le mildiou. Quand il est la, la seule chose à faire est d'éliminer les pieds malades pour qu'ils ne contaminent pas les pieds sains.La bouillie bordelaise n'a qu'un effet préventif

Avatar de l’utilisateur
appius
Seigneur des paquerettes
Messages : 8581
Inscription : lun. 02 août 2004 9:12
Localisation : Loiret

Re: Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Message par appius » lun. 27 juil. 2009 22:31

éliminer un pied atteint par le mildiou??? :shock: :shock:

dans ce cas, il faut aussi sauter la cloture du voisin et arracher ses pieds atteints, et ce ceci sur 80 km à la ronde, car le principal mode de contamination du mildiou, ce sont ses spores microscopiques que les vents promènent sur des distances énormes.
Les spores du mildiou sont partout et c'est complètement illusoire de penser les éliminer. La seule méthode dont on dispose, c'est de les empêcher de germer, soit en ne leur donnant pas les conditions de cette germination (en particulier en protégeant les pieds des pluies), soit en mettant un produit.

Personnellement, je bloque le mildiou déclaré avec des pulvérisations de bicarbonate de soude, à raison de 10 gr par litre, coupé avec un produit mouillant comme du lait (5à 10%) ou du savon noir (une cuillère par litre), ou de l'huile de neem (2cl par litre). On répète après chaque pluie (et même pendant la pluie si elle dure trop longtemps), en insistant bien sous les feuilles, et jusqu'à ce que les conditions météo soit favorables au blocage naturel du mildiou, c'est à dire un temps sec et une température supérieure à 30 °...
je ne sais pas ce que fait la bouillie sur le mildiou, je n'en utilise pas, je n'en ai pas besoin. mon produit préventif, c'est de la décoction de prèle et qq autres trucs naturels...
Mais je ne vois effectivement pas pourquoi la bouillie bordelaise, qui empêche a priori les spores mildiou de germer, ne permettrait pas de protéger les feuilles encore saines sur un pied atteint partiellement. Le mildiou n'est pas une maladie vasculaire !

Bref, supprimer un pied de tomate atteint du mildiou, c'est un pur gâchis.
Non seulement parce que ça ne garantie pas que les autres pieds n'attraperont pas le mildiou (si le mildiou a pu venir frapper l'un de vos pieds de tomates, il est capable de venir sur les autres, et ses spores sont probablement déjà là, attendant leur heure pour éclore ), et parce que cette maladie ne tue pas forcément un pied de tomate. En tout cas, chez moi, elle n'en a jamais tué un seul!

Il n'y a que ceux qui élève leur tomates dans de mauvaises conditions (excès d'eau, excès d'engrais, surtout azoté, taille frénétique des gourmands et des feuilles) que le mildiou peut être foudroyant.

Avatar de l’utilisateur
aygues31
Prince du jardin
Messages : 9553
Inscription : mar. 30 janv. 2007 12:57
Région : Midi-Pyrénées
Sexe : Homme
Localisation : Région Toulousaine

Re: Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Message par aygues31 » lun. 27 juil. 2009 22:51

- Piero a écrit : je t ai crée un post sans rien dedans juste apres ton 1 er message
tu pourras resumer les trucs dans ce second message (dans le 1er , tu explique)
C'est fait + un peu d'humour. :roll:
Comment fait-on pour supprimer un message déjà enregistré ????
Je n'ai pas réussi à virer ma première synthèse recopiée. Nul le vieux :pastop:
Je vais lire ce qui suit ton message et ... au pieu :amoureux:
à+
la bonne excuse des mauvais jardiniers ? ... la lune! :lol:

Une enquête sur la qualité des TERREAUX :top:
Viens participer, on a besoin de toi

Avatar de l’utilisateur
Lionnel
Prince du jardin
Messages : 9888
Inscription : dim. 24 sept. 2006 20:51
Localisation : Vaucluse, Provence

Re: Oïdium, Mildiou ... en préventif ? en curatif ?

Message par Lionnel » lun. 27 juil. 2009 23:12

Salut

On peut aussi s'intéresser à ce qu'on peut faire physiquement (et non chimiquement) pour éviter les grosses atteintes de ces maladies cryptogamiques.

Je n'utilise (pour le moment) aucun produit, "naturel" ou "chimique" fongicide ou supposé l'être, mais j'ai fait des choix dans la manière de cultiver mes plants de tomates :
  1. j'ai légèrement enfoui du sang desséché et de l'engrais tomates fortement dosé en potassium dès la plantation pour ne pas avoir à pulvériser quoi que ce soit de naturel ou non sur les feuilles ;
  2. j'ai planté chaque pied à 80 cm ou 1 m l'un de l'autre ;
  3. je taille les gourmands (très jeunes) afin d'avoir une pousse verticale et non horizontale, pour éviter l'humidité résiduelle entre des feuilles qui se touchent, après la pluie ;
  4. j'arrose par arrosage gravitaire à fond tous les 4 ou 5 jours en période de canicule, les feuilles ne sont donc jamais touchées par l'eau d'arrosage et le sol a le temps de sécher en surface ;
  5. mon jardin est situé dans une zone où les températures dépassent les 30 ° C dès le mois de mai et où le mistral assèche régulièrement tout ce qui peut ressembler de près ou de loin à un champignon pathogène (ça, je n'y peux rien :mrgreen: ) ;
  6. et j'accepte qu'en période de pluie, le bout des feuilles les moins exposées au soleil (celles du bas) soient un peu atteintes par certains agents pathogènes.
Résultats : un peu de mildiou (ou autre) sur les deux ou trois premières feuilles de certaines variétés, et rien sur d'autres, aucun fruit ne présente une quelconque trace d'atteintes de mildiou.

Bien sûr, si une période d'orages et de températures assez basses (sous les 30 °C pendant plusieurs jours) se présente en août, je passerai un peu de bouillie bordelaise.

Lionnel

Répondre

Revenir vers « Au coin du potager »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité